Luca Mozzato

coureur cycliste italien

Luca Mozzato, né le à Arzignano, est un coureur cycliste italien, membre de l'équipe B&B Hotels p/b KTM.

Luca Mozzato
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2011-2014Cage Maglierie Capes VC Silvana
2015Contri Autozai Patos
2016Contri Autozai TTNK Sport
2017-2018Zalf Euromobil Désirée Fior
2018-2019Dimension Data-Qhubeka
Équipes professionnelles

BiographieModifier

Luca Mozzato commence le cyclisme à l'âge de 9 ou 10 ans. Dans sa jeunesse, il soutient tout particulièrement le champion belge Tom Boonen[1],[2].

B&B Hotels-Vital ConceptModifier

Saison 2020Modifier

Il séduit Jérôme Pineau, manager de la ProTeam française B&B Hotels-Vital Concept, lors du Tour de Bretagne 2019, y décrochant trois tops 5 et la sixième place au général. Il le définit comme un coureur capable de passer les bosses et allant vite au sprint[3]. Il débute sous ses nouvelles couleurs sur le GP La Marseillaise (abandon) puis enchaîne par l’Étoile de Bessèges (13e de la deuxième étape) et le Tour de La Provence (14e de la première étape). Le 8 mars, il échoue au pied du podium sur le GP Jean-Pierre Monseré (4e) avant que la saison ne soit suspendue à cause de la pandémie de Covid-19.

Le 15 août 2020, il se classe 17e d'À travers le Hageland, remportée par le coureur belge Jonas Rickaert[4]. Trois jours plus tard, il est au départ du Tour du Limousin-Nouvelle-Aquitaine (8e de la quatrième étape) avant de prendre part à sa première épreuve World Tour, la Bretagne Classic (21e)[5]. Il passe proche de la victoire sur le Tour Poitou-Charentes, 4e et 2e d'étape, remportant le sprint du peloton mais devancé par Sander Armée, échappé et résistant à son retour. Le 20 septembre, il échoue au pied du podium sur le Grand Prix d'Isbergues (4e) puis se classe sixième de la semi-classique Paris-Camembert deux jours plus tard[6]. Pour conclure sa saison, il participe à trois classiques, Gand-Wevelgem, le Tour des Flandres et les Trois Jours de Bruges-La Panne.

Saison 2021Modifier

Sa deuxième saison au sein de la structure bretonne commence sur Le Samyn (106e). Cinq jours plus tard, il réalise son premier top 15 sur le GP Jean-Pierre Monseré (14e), place qu'il retrouve la semaine suivante sur Paris-Troyes. Le 17 mars, il monte sur le podium de la Nokere Koerse, remportant le sprint du peloton qui ne parvient pas à reprendre les deux rescapés de l'échappée du jour, Damien Gaudin et Ludovic Robeet, le vainqueur. Il se classe 8e de la roue tourangelle le 4 avril au terme d'un sprint massif. Trois jours plus tard, il conclut à la 7e place le GP de l'Escaut. Aligné sur le Tour de Turquie, il réalise trois nouveaux tops 10, deux fois huitième d'étape et sixième de la sixième étape. Début juin, il termine 8e sur le Tour des onze villes.

Il enchaîne les accessits en juillet et en août, deux fois quatrième d'étape sur le Tour de Wallonie, 3e de l'Egmont Cycling Race, 6e du GP Marcel Kint et auteur de trois tops 10, dont une troisième place, sur le Tour d'Allemagne dont il prend la 7e place au général. En fin de saison, il termine pour la cinquième fois huitième d'une course, sur l'Eurométropole Tour, avant de prendre le départ de son premier Paris-Roubaix (20e).

Saison 2022Modifier

Il épingle son premier dossard en 2022 sur le Tour de la Communauté valencienne, auteur de deux tops 10, 6e et 10e d'étape. Il enchaîne par la première classique belge de la saison, le Circuit Het Nieuwsblad (26e). En mars, il est retenu pour participer à son premier Paris-Nice, où il se classe 7e de la deuxième étape. La semaine suivant Paris-Nice, il se classe 8e de la Bredene Koksijde Classic avant de s'attaquer à un bloc de classiques World Tour, prenant le départ de la Classic Bruges-La Panne (23e), de Gand-Wevelgem (74e), d'À travers les Flandres (44e) et du Tour des Flandres (25e) où il est membre de l'échappée du jour. Après cette dernière, il ne dispute que trois autres courses en avril, le GP de l'Escaut (18e), Paris-Camembert (8e) et son deuxième Paris-Roubaix (83e). Un mois plus tard, il décroche son meilleur résultat depuis le début de la saison, 5e du Grand Prix du Morbihan avant de faire encore mieux le lendemain, deuxième du Tro Bro Leon, remporté par Hugo Hofstetter.

Palmarès sur routeModifier

Par annéeModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

Classements mondiauxModifier

  Année2018201920202021
Classement mondial1280e752e209e120e
UCI Europe Tour792e548e174e103e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Palmarès sur pisteModifier

  • 2015
    •   Champion d'Italie d'omnium juniors

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Avec Antonino Mirra, Filippo Zana et Alberto Zanoni

RéférencesModifier

  1. (it) Carlo Malvestio, « DALLA BRETAGNA CON FURORE: MOZZATO SOGNA LE PIETRE DEL NORD », sur tuttobiciweb.it, 16n janvier 2020
  2. (it) Davide Terraneo, « I Volti Nuovi del Gruppo, Luca Mozzato: “Avrei voluto vincere di più da dilettante. Mi inspiro A Boonen », sur cyclingpro.net,
  3. « Luca Mozzato, lucide et ambitieux », sur B&B HOTELS - VITAL CONCEPT P/B KTM - Equipe Continentale Professionnelle UCI (consulté le )
  4. « Dwars door Het Hageland : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  5. « Bretagne Classic : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  6. « Paris-Camembert : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  7. (it) « Il veneto Luca Mozzato nuovo campione italiano Allievi a Boario », sur ciclismoblog.it,
  8. (it) « Il casteldariese Mirra è tricolore a squadre », sur gazzettadimantova.gelocal.it,

Liens externesModifier