Ouvrir le menu principal

Monthey
Monthey
Place centrale.
Blason de Monthey
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Valais Valais
District Monthey
Localité(s) Monthey, Choëx, Les Giettes, Les Cerniers
Communes limitrophes Collombey-Muraz, Vionnaz, Vérossaz, Massongex, Ollon, Bex, Troistorrents, Val-d’Illiez, Châtel et Abondance.
Président(e) Stéphane Coppey
NPA 1870
N° OFS 6153
Démographie
Gentilé Montheysan
Population
permanente
17 563 hab. (31 décembre 2017)
Densité 613 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 15′ 00″ nord, 6° 56′ 49″ est
Altitude 405 m
Superficie 28,63 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Monthey
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton du Valais

Voir sur la carte administrative du Canton du Valais
City locator 14.svg
Monthey

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Monthey

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Monthey
Liens
Site web www.monthey.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Monthey est une commune suisse du canton du Valais, chef-lieu du district homonyme et, avec 17 113 habitants en 2013, la plus grande localité de celui-ci. Par sa population, Monthey est la troisième ville du canton, après Sion et Martigny

Monthey est surtout connue pour son carnaval (Carnaval de Monthey), l'un des plus grands de Suisse, et pour la bonne humeur de sa population.

GéographieModifier

Selon l'Office fédéral de la statistique, Monthey mesure 28,63 km2[2].

DémographieModifier

Selon l'Office fédéral de la statistique, Monthey compte 17 563 habitants fin 2017[1]. Sa densité de population atteint 613 hab./km2.

Développement urbainModifier

Au milieu du XIVe siècle, le bourg de Monthey ne comptait que 500 à 600 habitants. C'est véritablement durant la période industrielle, qui commence dans la première moitié du XIXe siècle, que les chiffres de la population grandissent. Ainsi de 2 700 habitants à la veille du XXe siècle le village s'enrichit de 14 000 citoyens à la fin de ce même siècle. Comme preuve de cette mini-explosion démographique on peut citer la taille restreinte de la partie historique de la ville, de son centre-ville.

HistoireModifier

Article connexe : Histoire du Valais.
 
Château de Monthey.

Malgré des traces d'habitats celtes, c'est au XIIe siècle que Monthey devient un bourg important. D'abord châtellenie savoyarde, elle reprend ce rôle important une fois la région conquise par le Valais au XVIe siècle[réf. nécessaire].

À la suite des franchises accordées en 1352 par le comte Amédée VI, la bourgeoisie fait son apparition. Pour s'enrichir, les bourgeois s'orientent vers l'artisanat. Ainsi au milieu du XIVe siècle, six moulins, des foulons, des martinets, des tanneries, des teintureries, des soieries, qui utilisaient l'énergie créée par des moteurs hydrauliques à partir des eaux de la Vièze, contribuent à l'enrichissement de Monthey.

1821 fut une date décisive pour le développement du petit bourg qu'était resté Monthey depuis le Moyen Âge. C'est en effet en cette année que se sont ouvertes les portes de la première industrie montheysanne : la verrerie, qui a donné son nom à un quartier de la ville. De petites industries ont poussé laissant présager un grand développement industriel pour l'avenir, dont les symboles seraient la Ciba ou encore Giovanola. Il y avait à l'époque des moulins, des scieries, deux tanneries, une brasserie, une manufacture de tabacs, des fabriques de chocolat, de sucre, d'armes, de pendules, de verres de montre, cinq à six carrières de granit et des ateliers de mécanique[réf. nécessaire]. Au fil des années, ces industries se sont faites vieilles et n'ont pu s'adapter, ce qui explique la disparition de la plupart d'entre elles.

Aujourd'hui, elle est la principale cité industrielle du Valais et la région comprend plusieurs usines pharmaceutiques et chimiques. Parmi les entreprises les plus connues possédant un site à Monthey, on peut citer BASF, Huntsman et Ciba-Geigy, dont les sites de Bâle et de Monthey ont été conservés, sous le nom de Cimo dans la seconde ville, malgré la fusion entre Ciba et Sandoz de 1996 qui a donné naissance à Novartis, puis Syngenta (à la suite de la fusion entre les divisions agrochimiques de Novartis (Suisse) et AstraZeneca (Suède)), qui a été rachetée par ChemChina en mai 2017. Enfin le géant allemand de la chimie BASF possède deux entités juridiques sur le site de Monthey : BASF Schweiz AG, qui produit essentiellement des azurants optiques, et BASF Colors & Effects Switzerland SA qui produit plusieurs gamme de pigments à haute valeur ajoutée. En 2009, BASF rachète Novartis.

JumelagesModifier

La ville de Monthey est jumelée avec[3] :

CultureModifier

ThéâtreModifier

 
Théâtre du Crochetan.

Monthey comporte un important théâtre, le « Théâtre du Crochetan » (appelé aussi « La boîte de conserve » à cause de sa forme), à la programmation variée, notamment depuis l'arrivée à sa tête du directeur artistique Lorenzo Malaguerra[4].

La ville de Monthey comporte également un théâtre plus modeste, « Le P'tit Théâtre de la Vièze », où se produit notamment l'équipe de La Bavette, qui propose une saison de théâtre jeune public. Dans un style différent; le Pont Rouge[5] offre une programmation orientée « rock » depuis sa fondation sous le nom de Veaudoux en 1997. Avec 20 ans d’existence fêtés en décembre 2017, cet ancien abattoir, tout comme la Bavette, est entré dans l’histoire de la culture montheysan.

La ville dans la littératureModifier

Dans une nouvelle publiée en 1854, Maître Zacharius ou l'horloger qui avait perdu son âme[6], Jules Verne mentionne la commune de Monthey ainsi que son château dans l'itinéraire que suivent les héros de l'histoire, au chapitre V : « L'heure de la mort ».

Monthey est aussi la ville de naissance de l'écrivain Jean-Jacques Gay.

CarnavalModifier

 
Carnaval de Monthey (2007).

Le Carnaval de Monthey fait partie des carnavals les plus connus en Suisse romande et même dans toute la Suisse. Il a lieu chaque année, dès le jeudi avant Mardi gras. Le « Petit Carnaval » a lieu durant le week-end, une semaine avant le « Grand Carnaval ».

SportModifier

BasketballModifier

Hockey sur glaceModifier

FootballModifier

  • Le FC Monthey, club de football qui évolue en 2ème ligue interrégionale

Football américainModifier

BaseballModifier

  • Les Aguilas de Monthey, club de baseball.

RugbyModifier

  • L'Ovalie Chablaisienne Monthey, club de rugby à XV.

MarcheModifier

  • Les athlètes du club de marche de Monthey (CMM) font connaître le nom de la ville en Suisse et à l'étranger. Depuis sa fondation en 1965, le CMM est multiple champion suisse interclubs[7].

AthlétismeModifier

  • Le TRT[8], Team-Running-Trail, créé en juin 2009 pour former et donner du plaisir et de l'ambition à des athlètes populaires ou confirmés.

ScoutismeModifier

  • Le groupe scout St-Georges a été fondé en 1912 et compte parmi les plus vieux groupes de Suisse. Une cinquantaine de membres sont encore actifs actuellement.

GymnastiqueModifier

Monthey-Gym est la société de gymnastique de la commune. Elle a participé en 2017 au championnat du monde de gymnastique (gym for Life)

TransportsModifier

Transports publics
Transports individuels

PersonnalitésModifier

PhotosModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :