Ouvrir le menu principal

 Portail  Portail  Projet  Index des articles  Index des articles  Buvette de la Chambre des communes  Buvette de
la Chambre des communes

L'Édifice du Centre, siège du pouvoir législatif canadien, sur la colline du Parlement à Ottawa.

Portail de la politique canadienne

6 384 articles sont actuellement liés au portail
Voir les dernières modifications

Le Canada est une monarchie parlementaire fédérale dont la Constitution est adoptée lors de la création de la Confédération en 1867 puis rapatriée en 1982 avec l'ajout de la Charte canadienne des droits et libertés.

Le chef d'État est la reine Élisabeth II, représentée au Canada par un gouverneur général proposé par le Premier ministre et dans chacune des dix provinces par un lieutenant-gouverneur. Le pouvoir législatif est exercé par le Parlement fédéral et les législatures provinciales, le pouvoir exécutif par les Premiers ministres au niveau fédéral et provincial. La Cour suprême est le plus haut tribunal du pays.

modifier
Icône Institutions
modifier
Icône Élections et partis politiques
Couleurs politiques des gouvernements provinciaux
Partis politiques
Féd. NPD Libéral Conservateur Vert BQ · PPC
CB NPD Libéral Conservateur Vert
AB NPD Libéral PCU Vert Alberta · PLC
SK NPD Libéral PC Vert Sask.
MB NPD Libéral PC Vert Manitoba
ON NPD Libéral PC Vert
QC NPD Libéral Conservateur Vert PQ · CAQ · QS
NB NPD Libéral PC Vert AG
ÎPÉ NPD Libéral PC Vert
NPD Libéral PC Vert
TNL NPD Libéral PC
YK NPD Libéral Yukon Vert
modifier
Icône Évènements
modifier
Icône Citation
Left pointing double angle quotation mark sh3.svg
Le plus meilleur pays du monde.
Right pointing double angle quotation mark sh3.svg Jean Chrétien
modifier
Icône Lumière sur une personnalité historique
John Alexander Macdonald

Sir John Alexander Macdonald (Glasgow, ) fut la première personne à occuper le poste de premier ministre du Canada ; il exerça un premier mandat du au , et fut réélu pour un deuxième mandat qui dura du jusqu'à sa mort.

Après l'échec de son père en affaires, la famille émigre au Canada en 1820. Macdonald prospère, devenant avocat en 1836 et se méritant l'estime de beaucoup par sa défense solide.

En 1843, Macdonald démontre les premiers signes de son intérêt pour la politique. Il est élu alderman de la ville de Kingston, en Ontario. L'année suivante, il accepte la nomination du Parti conservateur pour un siège à l'Assemblée législative de ce qui était à l'époque connu sous le nom de la Province du Canada. Il remporte l'élection avec facilité, devenant du coup un joueur sur la scène politique.

Il gagne la reconnaissance de ses pairs et, en 1847, est désigné Receveur général au sein du gouvernement de William Henry Draper. Toutefois, Macdonald doit abandonner ce portefeuille ministériel lorsque Draper est défait lors de l'élection suivante. Il quitte les conservateurs, cherchant à créer une base plus modérée. En 1854, il fonde le Parti libéral-conservateur sous la direction de Sir Allan MacNab. En quelques années, les libéraux-conservateurs réussissent à s'attirer toute l'ancienne base conservatrice ainsi que bien des réformistes plus centristes. Les libéraux-conservateurs accèdent au pouvoir en 1854 et Macdonald est nommé procureur général. Au sein du conseil des ministres, Macdonald est habituellement le ministre le plus influent, même s'il n'occupe pas le poste de premier ministre. Aux élections suivantes, Macdonald continue son ascension et devient Premier ministre adjoint de la Province du Canada aux côtés de Sir Étienne-Paschal Taché, du Québec, pour les années 1856 et 1857.

modifier
Icône Des élections marquantes
Résultats par province

L'élection fédérale canadienne de 1896 est la 8e élection générale depuis la création de la confédération canadienne en 1867.

À la suite de l'élection, le Parti libéral du Canada, dirigé par Wilfrid Laurier, forme un gouvernement majoritaire, mettant fin à plus de 18 ans de pouvoir par les conservateurs.

La campagne électorale est l'occasion d'un grand changement au sein du Parti libéral. Bien que les libéraux ont traditionnellement été le parti du changement radical et du libre-échange, dans la campagne de 1896 ils épousent une plateforme beaucoup plus conservatrice.La campagne libérale est dirigée par un ex-tory, Joseph Israël Tarte. Laurier est également un grand partisan des droits provinciaux, et un certain nombre d'influents premiers ministres provinciaux libéraux, tels qu'Oliver Mowat (Ontario) et William Stevens Fielding (Nouvelle-Écosse), appuient sa campagne alors que les conservateurs sont désorganisés depuis la mort de John A. Macdonald en 1891.

À la suite de l'élection, le Parti libéral du Canada, dirigé par Wilfrid Laurier, forme un gouvernement majoritaire, mettant fin à plus de 18 ans de pouvoir par les conservateurs.

modifier
Icône Un article au hasard
Nous vous proposons de lire au hasard l'article :

« Judy Junor »

Vous pouvez aussi retenter votre chance.
modifier
Icône Voir aussi
Sur les autres projets Wikimedia
Lien vers Wikimedia Commons

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Politique du Canada


Lien vers Wikisource

Wikisource
(Bibliothèque universelle)
Documents juridiques canadiens

Lien vers Wikinews

Wikinews
(Actualités)
Politique canadienne

Ce portail a été reconnu comme bon portail le 3 juillet 2016 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l’ayant promu.