Ouvrir le menu principal

Chef de l'opposition officielle (Canada)

position parlementaire, au Canada

Chef de l'opposition officielle
Leader of the Official Opposition
Image illustrative de l’article Chef de l'opposition officielle (Canada)
Titulaire actuel
Andrew Scheer
depuis le
(3 mois et 26 jours)

Création
Titre L'honorable
Premier titulaire Alexander Mackenzie
Résidence officielle Stornoway (Ottawa)

Le chef de l'opposition officielle de sa Majesté (anglais : Leader of the Official Opposition) est chef du parti d'opposition disposant du plus de sièges à la Chambre des communes du Canada.

Le chef de l'opposition est placé au neuvième rang dans l'ordre de préséance. Il reçoit la même indemnité et le même niveau de protection qu'un ministre du cabinet et dispose la résidence officielle de Stornoway. Au sein de la chambre, il siège directement en face du Premier ministre.

Il existe également un chef de l'opposition au Sénat du Canada, qui est habituellement du même parti que le chef de l'opposition officielle.

ListeModifier

Chef de l'opposition Parti Début[1] Fin[1] Premier ministre
       Alexander Mackenzie (1er mandat) Libéral 6 mars 1873 5 novembre 1873 John A. Macdonald
       John A. Macdonald Libéral-conservateur 6 novembre 1873 16 octobre 1878 Alexander Mackenzie
       Alexander Mackenzie (2d mandat) Libéral 17 octobre 1878 27 avril 1880 John A. Macdonald
     Vacant Libéral 28 avril 1880 3 mai 1880
       Edward Blake Libéral 4 mai 1880 2 juin 1887
     Vacant Libéral 3 juin 1887 22 juin 1887
  Wilfrid Laurier (1er mandat) Libéral 23 juin 1887 10 juillet 1896
     John Abbott
     John Sparrow David Thompson
     Mackenzie Bowell
     Charles Tupper
       Charles Tupper[N 1] Conservateur 11 juillet 1896 5 février 1901 Wilfrid Laurier
       Robert Borden Conservateur 6 février 1901 9 octobre 1911
       Wilfrid Laurier (2d mandat) Libéral 10 octobre 1911 17 février 1919[N 2] Robert Borden
       Daniel Duncan McKenzie (intérim)[N 3] Libéral 17 février 1919 7 août 1919
  William Lyon Mackenzie King (1er mandat) Libéral 7 août 1919 28 décembre 1921
     Arthur Meighen
       Arthur Meighen[N 4] Conservateur 29 décembre 1921 28 juin 1926 William Lyon Mackenzie King
       William Lyon Mackenzie King (2e mandat) Libéral 29 juin 1926 24 septembre 1926 Arthur Meighen
     Vacant[N 5] Conservateur 25 septembre 1926 10 octobre 1926 William Lyon Mackenzie King
       Hugh Guthrie (intérim)[N 6] Conservateur 11 octobre 1926 11 octobre 1927
       Richard Bedford Bennett (1er mandat) Conservateur 12 octobre 1927 6 août 1930
       William Lyon Mackenzie King (3e mandat) Libéral 7 août 1930 22 octobre 1935 R. B. Bennett
       Richard Bedford Bennett (2d mandat) Conservateur 23 octobre 1935 6 juillet 1938 William Lyon Mackenzie King
       Robert Manion Conservateur 7 juillet 1938 13 mai 1940
       Richard Hanson (intérim)[N 7] Conservateur 14 mai 1940 1er janvier 1943
       Gordon Graydon (intérim)[N 8] Progressiste-conservateur 1er janvier 1943 10 juin 1945
       John Bracken Progressiste-conservateur 11 juin 1945 20 juillet 1948
     Vacant Progressiste-conservateur 21 juillet 1948 1 octobre 1948
  George A. Drew (1er mandat) Progressiste-conservateur 2 octobre 1948 1er novembre 1954
Louis St-Laurent
       William Earl Rowe (intérim, 1er mandat)[N 9] Progressiste-conservateur 1er novembre 1954 1er février 1955
       George A. Drew (2d mandat) Progressiste-conservateur 1er février 1955 1er août 1956
       William Earl Rowe (intérim, 2d mandat)[N 10] Progressiste-conservateur 1er août 1956 13 décembre 1956
       John Diefenbaker (1er mandat) Progressiste-conservateur 14 décembre 1956 20 juin 1957
       Louis St-Laurent Libéral 21 juin 1957 15 janvier 1958 John Diefenbaker
       Lester B. Pearson Libéral 16 janvier 1958 21 avril 1963
       John Diefenbaker (2d mandat) Progressiste-conservateur 22 avril 1963 8 septembre 1967 Lester B. Pearson
       Michael Starr (intérim)[N 11] Progressiste-conservateur 9 septembre 1967 5 novembre, 1967
Robert Stanfield Progressiste-conservateur 6 novembre 1967 21 février 1976
Pierre Elliott Trudeau
       Joe Clark (1er mandat) Progressiste-conservateur 22 février 1976 3 juin 1979
       Pierre Elliott Trudeau Libéral 4 juin 1979 2 mars 1980 Joe Clark
       Joe Clark (2d mandat) Progressiste-conservateur 3 mars 1980 1er février 1983 Pierre Elliott Trudeau
       Erik Nielsen (intérim)[N 12] Progressiste-conservateur 2 février 1983 28 août 1983
  Brian Mulroney Progressiste-conservateur 29 août 1983 16 septembre 1984
     John Turner
       John Turner Libéral 17 septembre 1984 7 février 1990 Brian Mulroney
       Herb Gray (intérim)[N 13] Libéral 8 février 1990 20 décembre 1990
  Jean Chrétien Libéral 21 décembre 1990 24 octobre 1993
     Kim Campbell
       Lucien Bouchard Bloc québécois 25 octobre 1993 14 janvier 1996 Jean Chrétien
       Gilles Duceppe (intérim)[N 14] Bloc québécois 15 janvier 1996 16 février 1996
       Michel Gauthier Bloc québécois 17 février 1996 14 mars 1997
       Gilles Duceppe Bloc québécois 15 mars 1997 1er juin 1997
       Preston Manning Réformiste 2 juin 1997 26 mars 2000
       Deborah Grey (intérim)[N 15] Alliance canadienne 27 mars 2000 10 septembre 2000
       Stockwell Day Alliance canadienne 11 septembre 2000 11 décembre 2001
       John Reynolds (intérim)[N 16] Alliance canadienne 12 décembre 2001 20 mai 2002
  Stephen Harper (1er mandat) Alliance canadienne 21 mai 2002 8 janvier 2004
Paul Martin
       Grant Hill (intérim)[N 17] Alliance canadienne 9 janvier 2004 1er février 2004
     Conservateur 2 février 2004[N 18] 19 mars 2004
       Stephen Harper (2d mandat) Conservateur 20 mars 2004 5 février 2006
       Bill Graham[N 19] Libéral 6 février 2006 1er décembre 2006 Stephen Harper
       Stéphane Dion Libéral 2 décembre 2006 9 décemvre 2008
       Michael Ignatieff[N 20] Libéral 10 décembre 2008 1er mai 2011
       Jack Layton NPD 2 mai 2011 22 août 2011[N 2]
       Nycole Turmel (intérim) NPD 23 août 2011[N 21] 23 mars 2012
       Thomas Mulcair NPD 24 mars 2012 4 novembre 2015
       Rona Ambrose (intérim)[N 22] Conservateur 5 novembre 2015 27 mai 2017 Justin Trudeau
       Andrew Scheer Conservateur 27 mai 2017

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Tupper perd son siège lors de l'élection de 1900 et démissionne de son poste de chef de parti et chef de l'opposition trois mois plus tard.
  2. a et b Meurt en cours de mandat.
  3. McKenzie est chef intérimaire de l'opposition de la mort de Laurier jusqu'à l'élection de Mackenzie King comme chef du Parti libéral.
  4. Les conservateurs forment l'Opposition officielle bien que le Parti progressiste ait plus de sièges.
  5. Meighen ne réussit pas à remporter de siège et démissionne immédiatement de son poste de chef du Parti conservateur.
  6. Guthrie est chef intérimaire de l'opposition après la démission de Meighen et jusqu'à l'élection de Bennett comme chef du Parit conservateur.
  7. Hanson est chef intérimaire de l'opposiition de la démission de Manion. En dépit de l'élection de Meighen comme chef du Parti conservateur, il continue à être chef de l'opposition car Meighen ne réussit pas à remporter de siège. Il reste encore chef de l'opposition à l'élection de Bracken comme chef du Parti-progressiste jusqu'à sa propre démission.
  8. Graydon est chef intérimaire de l’opposition de la démission de Hanson jusqu'à l'entrée de Bracken au Parlement lors de l'élection de 1945.
  9. Rowe est chef intérimaire de l'opposition pendant l'hiver 1954-1955 en raison de la faible santé de Drew.
  10. Rewe est de nouveau chef intérimaire de l'opposition en raison de la faible santé de Drew jusqu'à ce que Drew soit remplacé par Diefenbaker.
  11. Starr est chef intérimaire de l'opposition de la démission de l'élection de Stanfield comme chef du Parti progressiste-conservateur jusqu'à son entrée au Parlement par une élection partielle.
  12. Nielsen est chef intérimaire de l'opposition dans les deux semaines qui précèdent la démission de Clark du poste de chef du Parti progressiste-conservateur. Il continue comme chef intérimaire lors de la élection à la direction dans laquelle Clark fait campagne sans succès pour sa réélection. Nielsen reste chef intérimaire de l'opposition de l'élection de Mulroney à la direction du parti jusqu'à son entrée au Parlement par une élection partielle.
  13. Gray est chef parlementaire du Parti libéral de la démission de Turner à l'élection de Chrétien comme chef du Parti libéral et son entrée au Parlement par une élection partielle.
  14. Duceppe est chef intérimaire de l'opposition pendant l'élection à la direction du Bloc québécois de 1996 causée par la démission de Bouchard pour devenir Premier ministre du Québec.
  15. Grey est chef intérimaire de l'opposition pendant l'élection à la direction de l'Alliance canadienne de 2000 durant laquelle Manning est candidat sans succès à sa réélection. Elle continue comme chef intérimaire de l'élection de Day à son entrée au Parlement par une élection partielle.
  16. Reynolds est chef intérimaire de l'opposition pendant l'élection à la direction de l'Alliance canadienne de 2002 durant laquelle Day est candidat sans succès à sa réélection. Il continue comme chef intérimaire de l'élection de Harper à son entrée au Parlement par une élection partielle.
  17. Hill est chef intérimaire de l'opposition pendant l'élection à la direction du Parti conservateur du Canada de 2004 durant laquelle Harper est élu chef du nouveau parti.
  18. Bien que le Parti progressiste-conservateur et l'Alliance canadienne soient fusionnés à partir du 7 décembre 2003, leurs caucus ne fusionnent que le 2 février 2004.
  19. Graham est chef intérimaire de l'opposition pendant l'élection à la direction du Parti libéral du Canada de 2006.
  20. Ignatieff est chef intérimaire de l'opposition pendant l'élection à la direction du Parti libéral du Canada de 2009.
  21. Turmel est chef intérimaire du NPD à partir du 28 juillet, en l'absence de Layton, mais ne devient chef de l'opposition qu'à la mort de Layton.
  22. Ambrose est chef intérimaire de l'opposition pendant l'élection à la direction du Parti conservateur du Canada de 2017.

RéférencesModifier

  1. a et b Parliament of Canada, « Chefs de l'opposition officielle » (consulté le 6 novembre 2015)

Voir aussiModifier

Lien externeModifier