Portail:Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

La Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine est une région administrative du Québec, établie le . On y compte 44 municipalités locales : 42 dans les cinq MRC de la péninsule gaspésienne (20 223 km²), 2 hors MRC aux îles de la Madeleine (202 km²).

Ce vaste territoire possède un relief accidenté. Les îles de la Madeleine et l'intérieur de la Gaspésie sont dans la zone de végétation forêt boréale (4b) épinette, sapin, bouleau, tremble alors que le littoral de la Gaspésie fait partie de la zone forêt mélangée (5b) érable à sucre, bouleau jaune, épinette, sapin et sont de bonnes zones agricoles. Le sous-sol renferme des gisements minéraux. Les activités prédominantes de la région se retrouvent dans les secteurs des pêches, de la forêt et du tourisme.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Lumière

Le Musée de la Gaspésie est une musée québécois situé dans la ville de Gaspé. Sa mission est de conserver et mettre en valeur l'histoire et la culture de la Gaspésie. Il présente des expositions, publie Magazine Gaspésie et opère un centre d'archives historiques.

Les origines du Musée de la Gaspésie remonte à la fondation, en 1962, de la Société historique de la Gaspésie par les abbés Claude Allard et Michel Lemoignan. En 1963, la société historique lance la Revue d'histoire de la Gaspésie. La société historique amasse des publications, des archives et des objets avec l'objectif de créer un musée.

Le projet prend véritablement son envol au début des années 1970: démarches auprès du ministère des Affaires culturelles, études, recherche de financement, acquisition des terrains. En 1973, la préparation des plans est confiée à l'architecte rimouskois Gaston Martin. L'année suivante, l'ethnologue-muséologue Tadeusz Chwojka amorce des recherches sur le terrain afin de collecter des objets représentatifs de la culture gaspésienne.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Municipalité
Vue d'une partie du village de Cap-des-Rosiers en 2006

Le village de Cap-des-Rosiers est situé sur le littoral de la pointe Forillon, non loin au nord de Gaspé, située entre les localités de L'Anse-au-Griffon et de Cap-aux-Os. C'est aujourd'hui une porte d'entrée du parc national Forillon, en Gaspésie. Il fait aujourd'hui partie de la ville de Gaspé, mais constituait avant 1971 une municipalité appelée Saint-Alban-du-Cap-des-Rosiers.

Le tourisme et la pêche sont importants pour l'économie. Les gens de Cap-des-Rosiers organisent des excursions de pêche en mer et des croisières.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
 Icône Image
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Évènements
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Le saviez-vous ?
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Articles promus
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Panorama
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Citation
Left pointing double angle quotation mark sh3.svg
Mon champ de recherche était le long du rivage, vers la pointe Maguasha, Baie-des-Chaleurs, mais principalement sur le rivage de la baie Scoumenac. Ces formations fossilifères sont éparpillées le long d'un rivage balayé par les vagues de la baie. C'est dans l'une de ces formations que j'ai découvert le premier poisson fossile connu de ces rochers.
Right pointing double angle quotation mark sh3.svg — Thomas Chesmer Weston, 1880
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Portails connexes
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif