Ouvrir le menu principal

Vestiges du Fort Témiscamingue avec le lac Témiscamingue à l'arrière plan

le portail de l’Abitibi-Témiscamingue

553 articles sont actuellement liés au portail
voir les dernières modifications


L’Abitibi-Témiscamingue est une région administrative de l'ouest du Québec. Elle est composée de 5 municipalités régionales de comté (MRC) et de 79 municipalités. Son économie dépend principalement de l'exploitation forestière dans les MRC d'Abitibi, d'Abitibi-Ouest et de Témiscamingue, des mines tout le long de la faille de Cadillac, entre Val-d'Or et Rouyn-Noranda, ainsi que de l'agriculture dans les MRC de Témiscamingue et Abitibi-Ouest.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Lumière sur

La réserve de biodiversité des Lacs-Vaudray-et-Joannès est une aire protégée du Québec située sur le territoire de Rouyn-Noranda. Cette réserve a pour mandat de protéger des échantillons représentatifs de la diversité biologique de la région naturelle des Basses-terres du lac Témiscamingue. Elle fut créée au début de l'année 2007. Elle porte le nom des deux principaux lacs du territoire.

La réserve, à 20 km à l'est du centre-ville de Rouyn-Noranda, couvre une superficie de 193,07 km2. On y accède par la route 117, par le chemin Joannès-Vaudray, près du secteur McWatters de Rouyn-Noranda. La plupart des activités du sites sont offertes par le centre éducatif forestier du Lac-Joannès.

La réserve de biodiversité abrite les mammifères suivants: le porc-épic d'Amérique (Erethizon dorsatum), l'écureuil roux (Tamiasciurus hudsonicus), le castor du Canada (Castor canadensis), le grand polatouche (Glaucomys sabrinus), le rat musqué (Ondatra zibethicus), l'orignal (Alces alces), le lièvre d'Amérique (Lepus americanus), la belette à longue queue (Mustela frenata), l'hermine (Mustela erminea), la martre d'Amérique (Martes americana), le pékan (Martes pennanti), le vison d'Amérique (Mustela vison), la Mouffette rayée (Mephitis mephitis), la loutre de rivière (Lontra canadensis), l'ours noir (Ursus americanus), le loup gris (Canis lupus), le coyote (Canis latrans), renard roux (Vulpes vulpes) et le lynx du Canada (Lynx canadensis).

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Municipalité
Vue panoramique de Témiscaming

Témiscaming est une ville située dans la MRC de Témiscamingue. Le recensement de 2006 y dénombre 2 697 habitants.

Témiscaming est située au bord de la rivière des Outaouais, séparant l'Ontario du Québec même. De cette rivière, il est facilement possible d'accéder au Témiscaming en bateau, à partir de grandes villes du Québec, notamment Montréal et Gatineau. Cette petite ville n'est toutefois pas accessible par grand réseau routier du Québec, à moins de passer par l'Ontario (en prenant la route 63). Le Témiscaming a une élévation de près de 200 m par rapport au niveau de la mer. Par ailleurs, cette ville et Ville-Marie détiennent le record de chaleur enregistré au Québec (40°C durant l'été de 1921), malgré leur situation géographique.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Image aléatoire
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Le saviez-vous ?
  • L'Abitibi-Témiscamingue compte près de 20 000 lacs.
  • La rivière Harricana compte 170 km de voie navigable.
  • Des thuyas vieux de plus de 500 ans poussent sur les îles du lac Duparquet.
Qc117.svg
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Panorama
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Portails connexes
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif