Portail:Abitibi-Témiscamingue

Icone Abitibi-Temiscamingue (QC).svg

Portail de l’Abitibi-Témiscamingue

698 articles sont actuellement liés au portail
voir les dernières modifications


L’Abitibi-Témiscamingue est une région administrative de l'ouest du Québec. Elle est composée de 5 municipalités régionales de comté (MRC) et de 79 municipalités. Son économie dépend principalement de l'exploitation forestière dans les MRC d'Abitibi, d'Abitibi-Ouest et de Témiscamingue, des mines tout le long de la faille de Cadillac, entre Val-d'Or et Rouyn-Noranda, ainsi que de l'agriculture dans les MRC de Témiscamingue et Abitibi-Ouest.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Lumière sur
Pont suspendu du lac La Haie

Le Parc national d'Aiguebelle est un parc national du Québec. Il est situé dans la région touristique de l'Abitibi-Témiscamingue et à une distance d'environ 50 kilomètres de Rouyn-Noranda. Il est d'une superficie de 268,3 km². Le parc fut constitué en 1985 et connut une révision de ses limites en 1998. Il a pour mission de protéger un échantillon représentatif de la ceinture argileuse de l'Abitibi ainsi que les collines Abijévis.

Le parc comprend une ligne de partage des eaux et s'étend donc sur deux bassins hydrographiques: le bassin de la baie d'Hudson et celui de l'Atlantique. On y retrouve les traces d'une très ancienne activité volcanique ainsi que plusieurs lacs de failles. Il est géré par le gouvernement québécois par la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ).

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Municipalité
Ville Marie Quebec.JPG

Ville-Marie est le chef-lieu de la MRC de Témiscamingue. Le recensement de 2006 y dénombre 2 696 habitants.

Ville-Marie a été établie à la fin du XIXe siècle. Elle se développe autour de la colonie missionnaire des Oblats et des postes de compagnies forestières qui exploitent les grandes forêts du lac Témiscamingue. La mission des Oblats s'était déjà établie en 1863 près du fort Témiscamingue.

La colonisation des terres autour du lac par des familles des régions plus anciennes du Québec conduit à la fondation de Ville-Marie en 1888. Le nom rend hommage à la patronne des Oblats de Marie-Immaculée, communauté religieuse à l'origine de la localité. Ville-Marie est constituée en village en 1897 puis en ville en 1962.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Image aléatoire
Nouveau barrage en construction à Laniel, juillet 2007
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Le saviez-vous ?
  • L'Abitibi-Témiscamingue compte près de 20 000 lacs.
  • La rivière Harricana compte 170 km de voie navigable.
  • Des thuyas vieux de plus de 500 ans poussent sur les îles du lac Duparquet.
Qc117.svg
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Panorama
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Portails connexes
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif