Portail:Autochtones du Canada

Portail Arborescence Projet Discussion

Monument des Anciens Combattants autochtones Portrait de Juunaisi (Nunavut, 1945) First Nations Exhibition (Vancouver, 2008) Aboriginal Chief, Chippewa Manifestation Idle No More Louis Riel

Portail des Autochtones du Canada
1 205 articles sont actuellement liés au portail
voir les dernières modifications (Articles récents)

Les peuples autochtones du Canada sont les Premières Nations, les Inuits et les Métis.

Plusieurs centaines de nations autochtones sont présentes au Canada depuis plusieurs milliers d'années, faisant vivre autant de sociétés, cultures, langues, spiritualités. La culture métis est issue des rencontres au XVIIe siècle entre les Premières Nations et les Inuits avec des colons européens.

Différents traités et lois fixent les statuts des Autochtones et leurs relations avec les gouvernements du Canada. Le droit à l'autonomie gouvernementale permet à des groupes autochtones de disposer de leurs propres gouvernements afin d'exercer certaines compétences et protéger leurs cultures et modes de vie.

Selon le recensement de 2011, il y aurait plus d'un million de Canadiens autochtones, soit 4 % de la population. Parmi eux, 64 % font partie des Premières Nations, 30 % sont métis et 4 % inuits.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Effectuer un nouveau tirage
modifier 
  Lumière sur…
Carte des terres en litige lors de la crise d'Oka de 1990

La crise d'Oka est un événement politique marquant qui opposa la nation Mohawk aux États québécois et canadien, durant l'été 1990 (11 juillet - 26 septembre). La crise demandera l'intervention de l'armée canadienne après l'échec d'une intervention de la Sûreté du Québec.

Depuis quelque temps, les relations entre Mohawks et Québécois sont tendues à Oka. Des conflits s'éternisent au sujet du zonage et de la construction. La Ville veut faire respecter ses règlements sur tous les terrains à Oka mais les Mohawks n'acceptent pas sa juridiction. Un projet s'organise pour construire un centre de désintoxication pour autochtones et un groupe de citoyens s'y opposant se mobilisent. Plusieurs interventions policières d'envergure ont aussi lieu dans les communautés mohawks dans l'année avant la crise. La tension monte lorsque le maire de la ville d'Oka, Jean Ouellette, décide d'accorder un permis à un promoteur québécois afin d'agrandir un terrain de golf et de réaliser un projet domiciliaire. Auparavant, le gouvernement canadien, tuteur des Amérindiens, avait empêché les Mohawks de conclure une entente pour acheter ce terrain.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Une personnalité marquante
Tagaq

Tanya Tagaq Gillis ou Tagaq (née le 5 mai 1975 à Ikaluktutiak au Nunavut) est une chanteuse de gorge inuite.

Artiste multidisciplinaire qui, outre le chant, touche également à la photographie, la peinture et la narration, Tagq a remporté en 2014 le Prix de musique Polaris pour son album Animism et, en 2015, le prix Juno de l'Album aborigène de l'année.

Lire la suite
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Histoire
w
Le chef squamish George et sa fille en 1906 (Senakw, Colombie-Britannique).
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Gouvernement et politique
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Une image…
Campement à Fort Chimo (Kuujjuaq), 1909
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Une communauté autochtone
Village de Wôlinak

Wôlinak est une réserve amérindienne abénaquise située en bordure de la rivière Bécancour. Elle est enclavée dans la municipalité de Bécancour dans le Centre-du-Québec. Wôlinak signifie « rivière aux longs détours » en abénaqui. Le recensement de 2006 y dénombre 168 habitants.

Vers 1680, quelques familles d’Abénakis et de Sokokis allèrent s’établir sur la rivière Puante qui plus tard, porta le nom de M. de Bécancour, Baron de Portneuf, qui s’y était aussi établi.

La plupart des autochtones qui s’établirent à Bécancour, étaient venus de Namesokântsik (lieu où il y a beaucoup de poissons), connu maintenant sous le nom de Mégantic. En arrivant à Bécancour, les autochtones se fixèrent sur une île, connue aujourd’hui sous le nom d’île Montesson.

Wôlinak fut fondée en 1704 à la suite de l'invitation faite par l'intendant Beauharnois à une bande abénaquise vivant au Maine. Les terres leur fut concédée en 1708.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Carte
Carte du Canada
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Portails connexes
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif