Portail:Autochtones du Canada

Portail Arborescence Projet Discussion

Monument des Anciens Combattants autochtones Portrait de Juunaisi (Nunavut, 1945) First Nations Exhibition (Vancouver, 2008) Aboriginal Chief, Chippewa Manifestation Idle No More Louis Riel

Portail des Autochtones du Canada
1 127 articles sont actuellement liés au portail
voir les dernières modifications (Articles récents)

Les peuples autochtones du Canada sont les Premières Nations, les Inuits et les Métis.

Plusieurs centaines de nations autochtones sont présentes au Canada depuis plusieurs milliers d'années, faisant vivre autant de sociétés, cultures, langues, spiritualités. La culture métis est issue des rencontres au XVIIe siècle entre les Premières Nations et les Inuits avec des colons européens.

Différents traités et lois fixent les statuts des Autochtones et leurs relations avec les gouvernements du Canada. Le droit à l'autonomie gouvernementale permet à des groupes autochtones de disposer de leurs propres gouvernements afin d'exercer certaines compétences et protéger leurs cultures et modes de vie.

Selon le recensement de 2011, il y aurait plus d'un million de Canadiens autochtones, soit 4 % de la population. Parmi eux, 64 % font partie des Premières Nations, 30 % sont métis et 4 % inuits.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Effectuer un nouveau tirage
modifier 
  Lumière sur…
Lors d'un conseil célèbre du 27 avril 1763, Pontiac appelle ses auditeurs à se soulever contre les Britanniques.

La rébellion de Pontiac opposa l'Empire britannique à une confédération de tribus amérindiennes de la région des Grands Lacs, du Pays des Illinois et de la Vallée de l'Ohio entre 1763 et 1766. Le conflit fut causé par les politiques désavantageuses qu'imposaient les Britanniques après avoir battu les Français durant la guerre de la Conquête (1754-1760). Les guerriers de nombreuses tribus rejoignirent le soulèvement indien dont le but était de chasser les troupes et les colons britanniques de la région. La guerre est nommée du nom du chef outaouais Pontiac, le plus prééminent des chefs amérindiens durant le conflit.

Lire la suite
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Une personnalité marquante
Pauline Johnson

Emily Pauline Johnson ou Tekahionwake est une écrivain et artiste canadienne née le dans la réserve des Six Nations (actuel Ontario) et morte le à Vancouver.

Mohawk par son père et anglaise par sa mère, elle est surtout connue pour ses poésies célébrant la culture des Premières Nations. Un de ses poèmes les plus populaires est The Song my Paddle Sings (« La chanson que chante ma pagaie »).

Lire la suite
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Histoire
Le gouvernement provisoire métis de 1869, lors de la Rébellion de la rivière Rouge.
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Gouvernement et politique
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Une image…
William Commanda, aîné Algonquin (1913-2011), chef de bande de Kitigan Zibi de 1951 à 1970, officier de l'Ordre du Canada, 2008
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Une communauté autochtone
Panneau bilingue à Kahnawake

Kahnawake est une réserve indienne dite mohawk située dans la région administrative de la Montérégie. Sa population est d'environ 8 000 individus, dont 6 500 qui vivent sur la réserve.

Établie en 1667, la première mission iroquoise en Nouvelle-France était nommée Kentaké. Celle-ci fut déplacée en 1676 et rebaptisée Kahnawake ou "aux rapides". En 1680, le village fut encore déplacé et renommé Kahnawakon, ou "dans les rapides". En 1696, la mission revint "aux rapides" (à un endroit différent), un établissement ultérieurement nommé Kanatakwente, ou "le village tel que laissé". Le village de Kahnawake atteint son endroit actuel en 1716. Le terme "Caughnawaga", issu d'une ancienne traduction anglaise et hollandaise, fut employé pour désigner le village jusque dans les années 1970, alors que le Centre Culturel Kanien'kehaka Raotitiokwa commença à persuader les gens à revenir à l'épellation ancestrale du nom. En 1981, le Centre Culturel fit une requête auprès du gouvernement du Québec afin que le nom original soit de nouveau utilisé. En 1985, les cartes et panneaux de signalisation furent modifiés.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Carte
Carte du Canada
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Portails connexes
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif