Portail:Politique en Espagne

Portail de la politique en Espagne

Il y a actuellement 3 745 articles liés au portail.

Introduction
Façade du Congrès des députés.

L'Espagne est une monarchie constitutionnelle à régime parlementaire dans laquelle le roi est le chef de l'État et le président du gouvernement le chef de gouvernement. Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement. Le pouvoir législatif appartient aux Cortes Generales, composé du Congrès des députés élu et du Sénat élu et désigné. Le Tribunal suprême est la plus haute juridiction du pays.

L'actuelle constitution de l'Espagne a été approuvée par le Parlement le puis ratifiée par référendum le . Elle est entrée en vigueur le .

Depuis les années 1980, l'Espagne a engagé un processus de transfert des compétences de l'État central vers ses communautés autonomes ; processus qui n'est pas encore achevé.

L'Espagne est un pays multipartite dans lequel deux partis principaux alternent au pouvoir depuis 1982 : le Parti populaire et le Parti socialiste ouvrier espagnol. Le scrutin proportionnel tend à favoriser l'un ou l'autre des principaux partis mais permet l'éclatement des forces politiques au Parlement. Les élections générales ont lieu au maximum tous les quatre ans.

Scrutins récents
Dernière procédure électorale Prochaine procédure électorale
Flag of Andalusia.svg Flag of Spain.svg
17 jours depuis les élections andalouses. 326 jours avant les élections municipales et de 12 parlements autonomes.
Notions
Évènements
Communautés autonomes
Drapeau de la communauté autonome.

Dotée de statuts particuliers, la Navarre ne bénéficie pas de toutes les compétences accordées aux nationalités reconnues comme historiques (nacionalidades históricas), c'est-à-dire les communautés dotées d'une identité collective, linguistique et culturelle différente du reste de l'Espagne et ayant revendiqué leur spécificité et leur droit à l'autonomie au sein du pays avant la IIe République (il s'agit de la Catalogne, de la Galice, de la Communauté autonome du Pays basque, et, de l'Andalousie, qui ne se désigne cependant pas comme telle dans son statut d'autonomie).

La Navarre dispose cependant d'un niveau d'autonomie très élevé, grâce à son droit foral historique. En plus de jouir d'institutions propres comme toute communauté espagnole (Gobierno Foral, Parlamento Foral,...) et d'exercer les compétences prévues par la Constitution, la Navarre dispose de sa propre force de police (la Policía Foral, qui agit en collaboration avec la Guardia Civil et la Policía Nacional), de deux langues officielles (le castillan dans toute la communauté et le basque dans la moitié nord, selon des règles fixées par la Ley Foral del Vascuence de 1986, Loi forale sur la langue basque), et surtout, de pouvoirs exclusifs en matière fiscale, privilège qu'elle partage avec les trois provinces basques.

Alors que dans toutes les communautés autonomes espagnoles, c'est l'État central qui calcule le montant de l'impôt et le récolte pour son compte et celui des communautés autonomes (auxquelles l'État reverse la part correspondante), en Navarre, cette prérogative appartient au Gouvernement foral. Celui-ci a tous pouvoirs sur l'administration fiscale, qui lui est d'ailleurs propre. Selon un fonctionnement précis déterminé en accord avec l'État, la communauté prélève et gère le fruit de l'impôt (à l'exception de la TVA et des droits de douane extra-communautaires, perçus par Madrid) puis reverse une quote-part au Gouvernement central de Madrid. Ce système est appelé Convenio Económico.

Lire la suite
Citation
Left pointing double angle quotation mark sh3.svg
Le respect ne naît pas souvent des menaces. Il naît presque toujours de savoir construire une société juste, égalitaire et d'espoir.
Right pointing double angle quotation mark sh3.svg Felipe González lors de sa réponse au discours d'investiture de Leopoldo Calvo-Sotelo le 19 février 1981.
Élections et partis politiques
Drapeau de l'Espagne. 2 ans, 7 mois et 26 jours depuis les élections générales.

Lors des dernières élections générales, le , le Parti socialiste ouvrier espagnol a remporté un total de 120 sièges sur les 350 du Congrès des députés, devançant le Parti populaire. Avec 52 élus, le parti d'extrême droite Vox devient la troisième force politique du pays, tandis que Ciudadanos s'effondre avec à peine 10 députés.

Sièges au Congrès des députés à l'issue des élections de novembre 2019.

Drapeau de l'Espagne Partis politiques nationaux :

Partis politiques régionaux :

Drapeau de l’Union européenne Élections européennes (dernières élections en 2019)

Institutions
Un article au hasard
Nous vous proposons de lire au hasard l'article :

« José Montilla »

Vous pouvez aussi retenter votre chance.
Lumière sur une personnalité historique
Portrait de la personnalité évoquée.

Jordi Pujol i Soley, né le à Barcelone, est un homme politique espagnol.

Fondateur de la Convergence démocratique de Catalogne (CDC), puis de la coalition nationaliste Convergence et Union (CiU), il est investi président de la Généralité de Catalogne en . Il remporte les scrutins de , et avec la majorité absolue au Parlement. À partir de , il gouverne en minorité avec l'appui du Parti populaire catalan.

Il se retire de la vie politique en au profit d'Artur Mas, qui mettra sept ans à accéder à la direction de l'exécutif catalan. À partir de , il est confronté à la justice après avoir reconnu des faits de fraudes fiscales entretenus pendant plus de 30 ans et concernant des dizaines de millions d'euros.

Lire la suite
Des élections marquantes
Carte des élections.

Le référendum espagnol sur le traité établissant une constitution pour l'Europe (aussi appelé traité de Rome II ou traité de Rome de 2004) eut lieu le . À la question « Approuvez-vous le traité établissant une constitution pour l'Europe ? », le « oui » recueille 81,65 % des suffrages exprimés.

Le taux de participation s'élève à 42,32 % et le « oui » l'emporte dans l'ensemble des provinces. Le « non » perd avec 17,24 % des suffrages et un proportion de 6,03 % des suffrages exprimés s'incline pour le vote blanc.

Lire la suite
Portails connexes
Projets Wikimédia associés
Wikimedia-logo.svg
Lien vers Wikimedia Commons

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Politique en Espagne


Lien vers Wikinews

Wikinews
(Actualités)
Politique en Espagne