Ouvrir le menu principal

Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des grands fiefs du Saint-Empire.

Sommaire

Saint-Empire romain germaniqueModifier

Nom Figure Blasonnement
Saint-Empire romain germanique   Avant 1368 : d'or, à l'aigle de sable, membrée, becquée et armée de gueules[1].
  Après 1368 : d'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et armée de gueules[1].

Grands-offices des Princes-électeurs (Erzämter)Modifier

Chacun des princes électeurs était porteur d'un grand office de l'Empire. Pour une partie des électeurs laïcs, cet office se traduisait par une marque héraldique qui venait augmenter les armes de son titulaire.

Nom Marque Titulaire Blasonnement
Archi-chancelier du Saint-Empire pour la Germanie
(à l'archevêque de Mayence)
Sans marque héraldique  
Archi-chancelier du Saint-Empire pour l'Italie
(à l'archevêque de Cologne)
Sans marque héraldique  
Archi-chancelier du Saint-Empire pour la Gaule et Arles
(à l'archevêque de Trêves)
Sans marque héraldique  
Archi-chambellan du Saint-Empire
(au margrave de Brandebourg après 1351)
    D'azur au sceptre d'or posé en pal[2].
  D'azur aux deux sceptres d'or posés en sautoir[2].
Archi-échanson du Saint-Empire
(au roi de Bohême)
Sans marque héraldique  
Archi-sénéchal du Saint-Empire
(au comte palatin du Rhin de 1329 à 1623 et de 1706 à 1714,
puis au duc de Bavière, de 1623 à 1706 et après 1714.
    De gueules à l'orbe d'or[2].
 
Archi-trésorier du Saint-Empire
(au comte palatin du Rhin de 1652 à 1706 et de 1714 à 1777,
puis au duc de Hanovre de 1710 à 1714 et après 1777)
    De gueules à la couronne de Charlemagne d'or[2].
 
Archi-maréchal du Saint-Empire
(au duc de Saxe après 1356)
    Coupé de sable et d'argent aux deux épées de gueules posées en sautoir[2].
Archi-porte-étendard du Saint-Empire
(au duc de Hanovre de 1692 à 1706 et de 1714 à 1777)
sans marque
héraldique connue
  Après son rétablissement dans la dignité d'Archi-porte-étendard en 1714,
l'électeur de Hanovre refusa d'abandonner le titre d'architrésorier
et la marque héraldique afférente.

Offices héréditaires de l'Empire (Erbämter)Modifier

Les marques héraldiques des offices héréditaires reprennent globalement celles des grands-offices. Elles s'en distinguent néanmoins en s'employant comme élément de partition plutôt qu'en sur-le-tout.

Nom Figure Blasonnement
Chambellan héréditaire de l'Empire
(à la maison de Hohenzollern-Sigmaringen, depuis 1520)
  Deux sceptres d'or en sautoir sur champ de gueules [3].
Portée d'abord en sur-le-tout, puis en quartier.
Echanson héréditaire de l'Empire
(à la maison de Limpurg, de 1356 à 1713)
  Un double gobelet d'or brochant sur les écartelures[3].
Maréchal héréditaire de l'Empire
(à la maison de Pappenheim, depuis le XIIe siècle)
  La marque d'archimaréchal (deux épées de gueules en sautoir sur un coupé de sable et d'argent)
utilisée en 1 et 4 d'un écartelé[3].
Sénéchal héréditaire de l'Empire
(à la maison de Waldburg depuis 1525)
  La marque d'archisénéchal (Une orbe crucifère d'or sur champ de gueules) utilisée en chef[3].
Trésorier héréditaire de l'Empire
(à la maison de Sinzendorf depuis 1654)
  La marque d'architrésorier (Une couronne de Charlemagne d'or sur champ de gueules)
utilisées en premier élément d'un coupé[3].


Offices impériaux (Reichsämter)Modifier

Certains des lignages possédant des dignités auliques augmentaient leurs armes d'une marque héraldique.

Nom Marque Titulaire Blasonnement
Porte-bannière de l'Empire
(au duc de Wurtemberg)
    Une bannière d'or en bande à l'aigle de sable sur champ d'azur[4].
Huissier de l'Empire
(au comte de Werthern)
    Un bâton d'or en bande à trois feuilles sur champ de sable[4].
Veneur de l'Empire
(au comte d'Urach)
    Un cor de gueules, garni d'argent et attaché d'azur sur champ d'or
(forme le cimier des ducs de Wurtemberg, par ailleurs comtes d'Urach)[4].
Palefrenier de l'Empire
(au prince de Schwarzburg)
    Une fourche et un peigne de gueules en fasces sur champ d'or[4].

Cercles impériauxModifier

Cercle d'AutricheModifier

Nom Figure Blasonnement
Autriche (duché puis archiduché)   De gueules à la fasce d'argent[5],[6].
Carinthie (duché)    Parti d'or, à trois léopards de sable et de gueules à la fasce d'argent[6],[7].
Carniole (duché)    D'argent à l'aigle d'azur membré langué et becqué de gueules chargé d'un croissant échiqueté de gueules et d'or[8].
Styrie (duché)    De sinople, à la panthère d'argent, armée et accornée de gueules, crachant du feu du même[6],[9].
Tyrol (comté)    D'argent à l'aigle éployé de gueules, membré et becqué d'or[6].

Cercle de BavièreModifier

Nom Figure Blasonnement
Bavière
(voir Armorial de la famille de Wittelsbach)
  Avant 1623 (ducs de Bavière) : fuselé en bande d'azur et d'argent[10],[11].
  Après 1623 (électeurs de Bavière) : écartelé en 1 et 4 de sable, au lion d'or, armé, lampassé et couronné de gueules et en 2 et 3 fuselé en bande d'azur et d'argent, sur le tout de gueules à l'orbe d'or cerclée de même[10].

Cercle de BourgogneModifier

Nom Figure Blasonnement
Bourgogne (comté)   Avant 1280 : de gueules à l'aigle éployé d'argent[12],[13],[14].
  Après 1280 : d'azur semé de billettes d'or au lion du même, armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout[12].
Brabant (comté puis duché)   Avant 1288 : de sable, au lion d'or, armé et lampassé de gueules[15].
  De 1288 à 1406 : écartelé, en 1 et 4 de sable, au lion d'or, armé et lampassé de gueules, et en 2 et 3 d'argent au lion de gueules, la queue fourchée, armé, et lampassé d'or[15].
  De 1406 à 1430 : écartelé en 1 et 4 d'azur aux trois fleurs de lys d'or et à la bordure componée d'argent et de gueules, en 2 de sable au lion d'or, la queue fourchée, armé et lampassé de gueules et au 3 d'argent au lion de gueules armé, couronné et lampassé d'or[15].
Flandre (comté)   D'or, au lion de sable, armé et lampassé de gueules[16].
Gueldre (comté puis duché)   Avant 1236 : d'or aux trois quintefeuilles de gueules[17].
  De 1236 à 1276 : d'azur semé de billettes d'or au lion de même[18],[19]
  De 1276 à 1378 : d'azur au lion d'or armé, lampassé et couronné de gueules[20].
  Après 1378 : parti, en 1 d'azur au lion contourné couronné d'or, armé, lampassé et couronné de gueules, et en 2 d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules[21].
Hainaut (comté)   Avant 1299 : chevronné d'or et de sable[22].
  De 1299 à 1254 : écartelé en 1 et 4 d'or, au lion de sable, armé et lampassé de gueules et en 2 et 3 d'or, au lion de gueules, armé et lampassé d'azur[22].
  De 1254 à 1433 : écartelé en 1 et 4 fuselé en bande d'azur et d'argent et en 2 et 3 contre-écartelé en 1 et 4 d'or, au lion de sable, armé et lampassé de gueules et en 2 et 3 d'or, au lion de gueules, armé et lampassé d'azur[22].
Hollande (comté)   Avant 1299 : d'or, au lion de gueules, armé et lampassé d'azur[22].

Après 1299 : identique à celle du Hainaut[22].

Limbourg (comté puis duché)
(voir aussi Armoiries du Limbourg et du Luxembourg)
  Avant 1214 : d'argent au lion de gueules armé et lampassé d'or[23].
  Après 1214 : d'argent au lion de gueules, la queue fourchée, armé, lampassé et couronné d'or[23].
Looz et Chiny (comtés)   Comtes de Looz : burelé d'or et de gueules[24].
  Comtes de Chiny : de gueules semé de croisettes d'or et aux deux bars d'or[25].
  Comtes de Looz et de Chiny : parti, en 1 burelé d'or et de gueules et en 2 de gueules semé de croisettes d'or et aux deux bars d'or
  Comtes de Looz et de Chiny de la maison de Heinsberg : écartelé en 1 et 4 de gueules, parti, en 1 burelé d'or et de gueules et en 2 de gueules semé de croisettes d'or et aux deux bars d'or, et en 2 et 3 au lion d'argent, la queue fourchée passée en sautoir[26].
  Comtes de Looz et de Chiny de la maison de Montferrat-Oreye : écartelé en 1 et 4 d'argent, au lion de sable, et en 2 et 3 parti, en 1 burelé d'or et de gueules et en 2 de gueules semé de croisettes d'or et aux deux bars d'or[27].
Luxembourg (comté puis duché)
(voir aussi Armoiries du Limbourg et du Luxembourg)
  De 1240 à 1281 et après 1288 : burelé d'argent et d'azur de dix pièces, au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d'or[23].
De 1282 à 1288 : burelé d'argent et d'azur de dix pièces, au lion de gueules, la queue fourchée passée en sautoir, armé, lampassé et couronné d'or[23].
Namur (comté puis marquisat)   D'or, au lion de sable, armé et lampassé de gueules et à la bande de gueules[28].

Cercle de FranconieModifier

Cercle du Bas-Rhin-WestphalieModifier

Nom Figure Blasonnement
Clèves (comté)   Famille de Clèves : de gueules, à l'écusson d'argent, aux rais d'escarboucle d'or, brochantes sur le tout[29].
  Famille de la Marck : écartelé, en 1 et 4 de gueules, à l'écusson d'argent, aux rais d'escarboucle d'or, brochantes sur le tout, et en 2 et 3 d'or, à la fasce échiquetée d'argent et de gueules de trois tires[30].
Berg (comté puis duché)   D'argent au lion de gueules, la queue fourchée passée en sautoir, armé, lampassé et couronné d'or[23]..
Delmenhorst (comté)   D'azur, à la croix pattée, au pied fiché, d'or[31].
  XVe siècle : parti d'or, à deux fasces de gueules et d'azur, à la croix pattée, au pied fiché, d'or[32].
Juliers (comté)   D'or au lion de sable armé et lampassé de gueules[33].
Liège (principauté épiscopale)   Écartelé, en 1, de gueules, à la fasce d'argent, en 2, d'argent, à trois lions de sinople, armés et lampassés de gueules, et couronnés d'or, en 3, burelé d'or et de gueules et en 4, d'or, à trois cors de chasse de gueules, virolés et enguichés d'argent ; sur-le-tout de gueules au perron d'or haussé, supporté par trois lions sur trois degrés, monté d'une pomme de pin, sommé d'une croix pattée, le tout d'or, accosté d'un L et G majuscules de même[34].
La Marck (comté)   Comtes de la Marck : d'or, à la fasce échiquetée d'argent et de gueules de trois tires[35].
  Comtes de Clèves et de la Marck : écartelé, en 1 et 4 de gueules, à l'écusson d'argent, aux rais d'escarboucle d'or, brochantes sur le tout, et en 2 et 3 d'or, à la fasce échiquetée d'argent et de gueules de trois tires[30].
Oldenbourg (comté)   D'or, à deux fasces de gueules[32].
  XVe siècle : parti d'or, à deux fasces de gueules et d'azur, à la croix pattée, au pied fiché, d'or[32].
Ravensberg (comté)   D'argent, à trois chevrons de gueules [36].

Cercle du Haut-RhinModifier

Nom Figure Blasonnement
Lorraine (duché)
(voir aussi Armorial de la maison de Lorraine)
  Maison d'Alsace (jusqu'en 1430) : d'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent[37].
  Maison d'Anjou (1430-1473) : coupé et tiercé en pal, en 1 fascé de gueules et d'argent, en 2 d'azur semé de lys d'or et au lambel de gueules, en 3 d'argent à la croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes du même, en 4 d'azur semé de lys d'or et à la bourdure de gueules, en 5 d'azur semé de croisettes d'or et aux deux bar d'or et en 6 d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent. Sur le tout d'or aux quatre pals de gueules[37].
  René II, duc de Lorraine (1473-1508) et son fils Antoine jusqu'en 1538 : coupé le chef parti en 3, au premier fascé de gueules et d'argent, au second d'azur semé de lys d'or et au lambel de gueules, au troisième d'argent à la croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes du même, au quatrième d'or aux quatre pals de gueules ; la pointe parti d'azur semé de lys d'or et à la bourdure de gueules, et d'azur semé de croisettes d'or et aux deux bar d'or. Sur le tout d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent[37].
  Maison de Vaudémont (1538-1737) : coupé et parti en 3, au premier fascé de gueules et d'argent, au second d'azur semé de lys d'or et au lambel de gueules, au troisième d'argent à la croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes du même, au quatrième d'or aux quatre pals de gueules au cinquième parti d'azur semé de lys d'or et à la bourdure de gueules, au sixième d'azur au lion contourné d'or, armé, lampassé et couronné de gueules, au septième d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules, au huitième d'azur semé de croisettes d'or et aux deux bar d'or. Sur le tout d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent[37].
Savoie (comté, puis duché)
(voir Armorial de la maison de Savoie)
  De gueules, à la croix d'argent[38].
Vaudémont (comté)   Avant 1346 : burelé d'argent et de sable de dix pièces[39].
  De 1346 à 1386 (famille de Joinville) : d'azur aux trois broyes d'or liées d'argent, au chef d'argent chargé d'un lion issant de gueules[40]
  De 1386 à 1473 (branche cadette de Lorraine) : d'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent, brisé d'un lambel d'azur[39].

Cercle électoral du RhinModifier

Nom Figure Blasonnement
Cologne (archevêque-électeur)   D'argent à la croix de sable[41].
Palatinat (comté palatin du Rhin ou électeur palatin)   Armes propres, utilisées seules avant 1215 (Welfs) : de sable, au lion d'or, armé, lampassé et couronné de gueules[11].
  Après 1215 (Wittelsbach) : écartelé en 1 et 4 de sable, au lion d'or, armé, lampassé et couronné de gueules (Palatinat du Rhin), et en 2 et 3 fuselé en bande d'azur et d'argent (Wittelsbach)[42]. Du fait du caractère fortement personnalisé des armes, on trouve souvent ces armes chargées de l'écu de la dignité d'archisénéchal d'Empire (une orbe crucifère d'or sur champ de gueules).
  Au XVIIIe siècle (petites armes) : parti de sable au lion d'or contourné armé, couronné et lampassé de gueules (Palatinat du Rhin, contourné) et fuselé en bande d'azur et d'or (Wittelsbach), enté en pointe de gueules à l'orbe crucifère d'or (dignité d'archisénéchal d'Empire)[43].
Mayence (archevêque-électeur)   De gueules à la roue d'argent[44].
Trêves (archevêque-électeur)   D'argent à la croix de gueules[45].

Cercle de Basse-SaxeModifier

Nom Figure Blasonnement
Holstein (comté puis duché)   De gueules, à la feuille d'ortie d'argent[46].
Mecklembourg (duché)   D'or, au rencontre de taureau de sable, languée de gueules dentée, accornée et allumée d'argent et couronnée du champ[47].
Mecklembourg-Schwerin (duché)   Écartelé au 1 et 4 d'or, au rencontre de taureau de sable, languée de gueules dentée, accornée et allumée d'argent et couronnée du champ au 2 d'azur, au griffon d'or et au 4 coupé : 1, d'azur, au griffon passant d'or ; 2, de sinople, à la bordure d'argent[47].

Cercle de Haute-SaxeModifier

Nom Figure Blasonnement
Brandebourg (margraviat puis électorat)   D'argent, à l'aigle de gueules, membrée, becquée et languée d'or[48].
  Les armes sont aussi représentées avec l'écu d'archi-chambellan de l'empire, dignité possédée par l'électeur de Brandebourg : d'argent, à l'aigle de gueules, membrée, becquée et languée d'or brandissant dans sa serre dextre un sceptre d'or et dans sa serre senextre une épée d'argent à la poignée d'or et portant sur le tout d'azur au sceptre d'or.
Poméranie (duché)   D'argent, au griffon de gueules, armé et becqué d'or[49].
Saxe (duché)   Burelé de sable et d'or, au crancelin de sinople, brochant en bande sur le tout[50].

Cercle de SouabeModifier

Figure Nom de la principauté et blasonnement
  Souabe (duché, disparu en 1268)

d'or aux trois lions passant de sable[51].

  Bade (margraviat)

d'or à la bande de gueules[52].

   

   

Wurtemberg (comté, puis duché (1495))

Comté : d'or, à trois demi ramures de cerf de sable[51].

Duché :

  • à partir de 1504 : écartelé, au 1 et 4 d'or, à trois demi ramures de cerf de sable et au 2 et 3 de gueules aux deux bars adossés d'or[51]
  • à partir de 1568 : écartelé, au 1 d'or, à trois demi ramures de cerf de sable (aui est du Wurtemberg) au 2 fuselé en bande d'or et de sable (qui est d'Urach), au 3 d'azur au drapeau d'or chargé d'un aigle de sable membré, becqué de gueules et à la hampe de gueules (qui est de la Dignité de Porte-Bannière de l'Empire) et au 4 de gueules aux deux bars adossés d'or (qui est de Montbéliard)[51].
  • à partir de 1568 : écartelé, au 1 fuselé en bande d'or et de sable (qui est d'Urach, )au 2 d'azur au drapeau d'or chargé d'un aigle de sable membré, becqué de gueules et à la hampe de gueules (qui est de la Dignité de Porte-Bannière de l'Empire), au 3 de gueules aux deux bars adossés d'or (qui est de Montbéliard) et au 4 d'or, à un buste de vieillard de carnation, vêtu d'un gilet d' gueules et d'un col d'azur et coiffé d'un chapeau d'azur et d'un bonnet de gueules (qui est d'Heidenheim) ; sur le tout d'or, à trois demi ramures de cerf de sable (qui est du Wurtemberg)[51]

Royaume de BohêmeModifier

Figure Nom de la principauté et blasonnement
    Bohême (royaume)

de gueules, au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or[53].

    Moravie (margraviat)

d'azur, à l'aigle échiquetée d'argent et de gueules, becquée, languée, membrée et couronnée d'or[53].

  Görlitz (duché)

coupé de gueules au lion rampant d'argent et d'argent[23].

    Basse-Lusace

d'argent au bœuf de gueules sur une terrasse de sinople[53].

On trouve également : d'argent au bœuf rampant de gueules[23].

  Haute-Lusace

coupé crénelé d'azur et d'or[53].

  Silésie

d'or à l'aigle de sable, armé, becqué et langué de gueules, portant sur son cœur un croisant d'argent surmonté d'une croix de même[53].

États séparés de l'Empire avant 1500Modifier

Figure Nom de la principauté et blasonnement
  Genève (comté)

cinq points d'or équipolés à quatre d'azur[54].

  Nice (comté)

d'argent à l'aigle couronnée de gueules au vol abaissé, empiétant une montagne de trois coupeaux de sable issant d'une mer d'azur mouvant de la pointe et ondée d'argent[55].

   Provence (comté)

avant 1245 : d'or à quatre pals de gueules[56].

après 1245 : d'azur semé de fleurs de lys d'or au lambel de gueules[56].

  Viennois (dauphiné)

d'or au dauphin d'azur, crêté, barbé, loré, peautré et oreillé de gueules[57]

SouverainsModifier

Usage pour les titres : jusqu'à Charles Quint (1519-1552), le souverain du Saint-Empire portait le titre de rois des Romains dès son élection. Il ne portait le titre d'Empereur qu'après son sacre par le pape. C'est pour cette raison que certains souverains n'eurent jamais le titre d'Empereur. Après Charles Quint, les Habsbourg se passèrent du sacre et prirent le titre d'empereur dès leur élection. Durant ces deux périodes certains princes furent associés au trône du vivant d'un empereur : ces princes prirent alors le titre de roi des Romains.

dans le tableau suivant, les dates de règne sont celles en tant que roi des Romains, et les princes indiqués sont tous des rois des Romains. Les empereurs sont indiqués, soit par la mention de leur sacre (avant 1550), soit par la mention d'empereur (après 1555).

Usage héraldique : À partir du XIIIe siècle, la tradition héraldique est de poser l'écu personnel de l'empereur sur celui de l'empire. Avant 1368, les armes sont un aigle monocéphale. Après 1368, les empereurs utilisent l'aigle bicéphale et les rois des Romains l'aigle monocéphale.

Armes personnelles Armes impériales Nom de l'empereur et blasonnement
   

 

empereurs Hohenstaufen

Armes attestées: D'or, à l'aigle de sable, membrée, becquée et armée de gueules

Armes attribuées: D'or, à l'aigle de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout d'or aux trois lions passant de sable[58].

   

D'or, à l'aigle de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout de gueules aux deux léopards d'or armés et lampassés d'azur[58].

   
voir plus haut
   

D'or, à l'aigle de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout d'or, au lion de gueules, armé et lampassé d'azur[58].

   

D'or, à l'aigle de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout d'argent au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'or et à la bande de sable besanté d'or[58].

   

D'or, à l'aigle de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout d'or au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'azur[58].

   

D'or, à l'aigle de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout d'azur, semé de billettes, au lion coiffé d'une couronne fermée, le tout d'or, armé et lampassé de gueules[58].

   

D'or, à l'aigle de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout de gueules à la fasce d'argent[58].

   

D'or, à l'aigle de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout burelé d'argent et d'azur de dix pièces, au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d'or[58].

   

D'or, à l'aigle de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout fuselé en bande d'azur et d'argent[58].

   

D'or, à l'aigle de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout de gueules, au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or[58].

   

D'or, à l'aigle de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout écartelé en 1 et 4 de sable, au lion d'or, armé, lampassé et couronné de gueules et en 2 et 3 fuselé en bande d'azur et d'argent[58].

   

d'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur le tout parti en 1 de gueules, au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or et en 2 fascé de gueules et d'argent[58].

   

D'or, à l'aigle de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout parti en 1 de gueules, au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or et en 2 fascé de gueules et d'argent ; sur le tout du tout de gueules à la fasce d'argent[58].

   

d'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur le tout de gueules à la fasce d'argent[58].

   

d'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur le tout parti en 1 de gueules à la fasce d'argent, en 2 bandé d'or et d'azur de six pièces à la bordure de gueules[58].

   

d'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur le tout coupé : en chef parti en 1 écartelé en 1 et 4, de gueules au château d'or ouvert et ajouré d'azur et en 2 et 3 d'argent au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'or, en 2 parti en 1 d'or à quatre pals de gueules et en 2 écartelé en sautoir d'or aux quatre pals de gueules et d'argent à l'aigle de sable, accompagné en pointe d'argent à une pomme grenade de gueules, tigée et feuilleté de sinople ; et en pointe écartelé en 1 de gueules à la fasce d'argent, en 2 d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bande componée d'argent et de gueules, en 3 bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules et en 4 de sable au lion d'or, armé et lampassé de gueules, sur le tout parti d'or au lion de sable armé, couronné et lampassé de gueules et d'argent à l'aigle éployé de gueules, membré et becqué d'or[58].

   

D'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout écartelé en 1 et 4 de gueules, au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or et en 2 et 3 fasce de gueules et d'argent, sur le tout du tout parti de gueules à la fasce d'argent et bandé d'or et d'azur à la bande de gueules[58].

   

D'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout écartelé, en 1 de gueules, au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or, en 2 fascé d'argent et de gueules, en 3 parti de gueules à la fasce d'argent et bandé d'or et d'azur en six pièces à la bordure de gueules et en 4 écartelé en 1 et 4 de gueules au château d'or et en 2 et 3 d'argent au lion de gueules armé lampassé et couronné d'or[58].

   

D'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout écartelé, en 1 fascé d'argent et de gueules, en 2 de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or, en 3 écartelé en 1 et 4 de gueules au château d'or et en 2 et 3 d'argent au lion de gueules armé lampassé et couronné d'or et en 4 parti de bandé d'or et d'azur en six pièces à la bordure de gueules et de coupé d'argent à l'aigle de gueules éployé, membré, langué et becqué d'or et d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules ; sur le tout du tout de gueules à la fasce d'argent[58].

voir plus haut
voir plus haut
voir plus haut
   

D'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout écartelé, en 1 de gueules au château d'or, en 2 fascé d'argent et de gueules, en 3 parti d'or aux quatre pals et d'écartelé en sautoir d'or aux quatre pals et d'argent à l'aigle éployé de sable, en 4 parti de gueules à la fasce d'argent et de bandé d'or et d'azur en six pièces à la bordure de gueules ; sur le tout du tout de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or[58].

   

D'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout écartelé en 1 et 4 de sable, au lion d'or, armé, lampassé et couronné de gueules et en 2 et 3 fuselé en bande d'azur et d'argent, sur le tout du tout de gueules à l'orbe d'or cerclée de même[58].

   

D'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur-le-tout coupé et parti en 3, au premier fascé de gueules et d'argent, au second d'azur semé de lys d'or et au lambel de gueules, au troisième d'argent à la croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes du même, au quatrième d'or aux quatre pals de gueules au cinquième parti d'azur semé de lys d'or et à la bourdure de gueules, au sixième d'azur au lion contourné d'or, armé, lampassé et couronné de gueules, au septième d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules, au huitième d'azur semé de croisettes d'or et aux deux bar d'or. Sur le tout du tout parti d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent et d'or à six tourteaux mis en orle, cinq de gueules, celui en chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or[58].

   

d'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur le tout écartelé en 1 parti fascé d'argent et de gueules de huit pièces et de gueules, à la croix patriarcale pattée d'argent, issante d'une couronne d'argent, plantée au sommet d'un mont de trois coupeaux de sinople, en 2 de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or, en 3 bandé d'or et d'azur à la bordure de gueules et en 4 d'or à six tourteaux mis en orle, cinq de gueules, celui en chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or, sur le tout du tout parti de gueules à la fasce d'argent et d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent[58].

   

d'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et armée de gueules ; sur le tout écartelé en 1 parti fascé d'argent et de gueules de huit pièces et de gueules, à la croix patriarcale pattée d'argent, issante d'une couronne d'argent, plantée au sommet d'un mont de trois coupeaux de sinople, en 2 de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or, en 3 bandé d'or et d'azur à la bordure de gueules et en 4 d'azur semé de croisette d'or aux deux bars adossés d'or, sur le tout du tout tiercé en pal en 1 d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent, en 2 de gueules à la fasce d'argent et en 3 d'or à six tourteaux mis en orle, cinq de gueules, celui en chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or[58].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Louda 1981, p. 224
  2. a b c d et e Imperial college of heraldry of Holy-Empire
  3. a b c d et e ,Die linische Katze
  4. a b c et d , Heraldica
  5. Héraldique européenne : Autriche
  6. a b c et d Louda 1981, p. 157
  7. Héraldique européenne : Carinthie
  8. Héraldique européenne : Carniole
  9. Héraldique Européenne : Styrie
  10. a et b Héraldique Européenne : Baviève
  11. a et b Louda 1981, p. 190
  12. a et b Brian Timms
  13. FranceGenWeb
  14. La France Pittoresque
  15. a b et c Héraldique Européenne : Brabant
  16. Héraldique Européenne : Flandre
  17. OStamboom Gelder, Early Bazon
  18. Otton II de Gelre
  19. « briantimms.net », L'Armorial Wijnbergen (consulté le 17 mars 2011)
  20. Maison de Lorraine.
  21. Héraldique Européenne : Armorial de la Toison d'Or.
  22. a b c d et e Héraldique Européenne : Hainaut
  23. a b c d e f et g Jean-Claude Loutsch, Armorial du pays de Luxembourg, Luxembourg, Publications nationales du Ministère des Arts et des Sciences,
  24. Héraldique Européenne : Looz
  25. Armorial de Rietstap
  26. Armorial de Gelre, folio 87r
  27. Armorial de Gelre, folio 105v
  28. Héraldique Européenne : Namur.
  29. Héraldique Européenne : Clèves
  30. a et b Héraldique Européenne : Armorial de la Toison d'Or
  31. Héraldique Européenne : Delmenhorst
  32. a b et c Héraldique Européenne : Oldenbourg
  33. Armorial de Riestap sur Heralogic.
  34. Héraldique Européenne : Liège
  35. Armorial de J.B. RIETSTAP sur heralogic
  36. Héraldique européenne : Ravensberg
    (Armorial de J.B. RIETSTAP sur Héralogic donne falsement :
    d'or, à trois chevrons de gueules)
  37. a b c et d Héraldique Européenne : Maison de Lorraine
  38. Héraldique Européenne : Savoie.
  39. a et b Branches cadettes de la maison de Lorraine.
  40. Banque du Blason : Joinville
  41. Héraldique Européenne : Cologne
  42. BSB-CGM-1952.
  43. Dr. Bernhard Peter, redoute du Château d'Heidelberg.
  44. Héraldique Européenne : Mayence
  45. Héraldique Européenne : Treves
  46. Héraldique Européenne : Holstein.
  47. a et b Héraldique Européenne : Mecklembourg.
  48. Bundesrat Brandebourg
  49. Armorial de Gelre, folio 113r.
  50. Héraldique Européenne : Saxe.
  51. a b c d et e Héraldique Européenne : Wurtemberg
  52. Héraldique Européenne : Bade
  53. a b c d et e Héraldique Européenne : Bohême.
  54. Héraldique Européenne : Genève.
  55. Banque du Blason : Alpes MAritimes.
  56. a et b EarlyBlazon : comté de Provence.
  57. Héraldique Européenne : Dauphiné
  58. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w et x Héraldique Européenne : empereurs.

BibliographieModifier