Ouvrir le menu principal
Principauté épiscopale de Bressanone
'Hochstift Brixen' (de)

1027 – 1803

Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
Le territoire de la principauté épiscopale en 1648.
Informations générales
Statut Principauté ecclésiastique
- État du Banner of the Holy Roman Emperor with haloes (1400-1806).svg Saint-Empire romain germanique
Capitale Bressanone
Religion Église catholique romaine
Histoire et événements
1027 Immédiateté impériale accordée à l’évêché par Conrad II
1179 Élevé en principauté par Frédéric Barberousse
1512 Intégration dans le Cercle d'Autriche
1803 Rattachement au comté princier de Tyrol par le Recès d'Empire
Dissolution du Saint-Empire romain germanique

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La principauté épiscopale de Bressanone (en italien : principato vescovile di Bressanone) ou l'évêché de Brixen (en allemand : Hochstift Brixen) fut un État du Saint-Empire romain germanique. Les princes-évêques, qui relevaient du ducs de Bavière, obtinrent l'immédiateté impériale comme seigneurs temporels de la principauté épiscopale (Hochstift) vers l'an 1027. Leur siège était le dôme de Bressanone (Brixen) dans la vallée de l'Isarco de l'actuel Tyrol du Sud.

Cet État a existé pendant presque 800 ans, jusqu'au Recès d'Empire en 1803. Les frontières de la principauté, le Hochstift, et du diocèse de Brixen, fondé au VIe siècle à Säben, ne coïncidaient pas.

Sommaire

HistoireModifier

 
La ville de Bressanone avec le dôme.

Le siège épiscopal de Säben près de Klausen (Chiusa) existait jusqu'à environ l'année 960; il faisait partie du premier duché de Bavière et était suffragant de l'archidiocèse de Salzbourg. Le , le roi Louis IV de Germanie fit don du domaine de Prichsna, étant propriété de sa mère Oda, à l'évêque Zacharie. Ce manoir, devenu Brixen, deviendra le siège de l'évêché.

Les évêques avaient pu en 1004 déjà s'assurer d'importants droits du comtes dans la vallée de l'Isarco (Velthurns) et dans le val Pusteria (Bruneck), conférés par le roi Henri II. C'est en l'an 1027 que naît la principauté épiscopale : c'est à cette date que Conrad II le Salique sépare des territoires du duché de Bavière pour les donner à l'évêque Hartwig de Brixen. En cadre de leur politique italienne, les souverains du Saint-Empire ont s'assurés ainsi un sauf-conduit à travers les Alpes. En 1179, l'évêché acquit le droit d'émettre sa monnaie ainsi que le droit de péage par l'empereur Frédéric Barberousse.

 
Les évêchés de Trente et Brixen (en violet) entourés par le comté princier de Tyrol, vers l'an 1788.

Les évêques faisaient partie du collège des princes ecclésiastiques à la Diète d'Empire. Toutefois, Brixen était une petite seigneurie qui a été mis sous une pression de plus en plus forte de la part des comtes de Tyrol voisins. Lors de la diète à Cologne en 1512, la principauté épiscopale rejoint le Cercle d'Autriche. Le Recès d'Empire de 1803 mit un terme au pouvoir temporel. Après le Congrès de Vienne en 1815, le territoire échut au comté princier de Tyrol, a ce temps un pays de l'empire d'Autriche.

Notes et référencesModifier