Ouvrir le menu principal

Maison de Mansfeld
Image illustrative de l’article Maison de Mansfeld
Blason

Branches Mansfeld-Vorderort, Mansfeld-Mittelort, Mansfeld-Hinterort (1501)
Période Xe siècle - 1780
Pays ou province d’origine Blason du Duché de Saxe Duché de Saxe
Allégeance Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Demeures Mansfeld (Allemagne)

Les comtes de Mansfeld appartenaient à l'une des plus anciennes lignées nobles d'Allemagne. Leurs terres, érigées en comté d'Empire dès 1580, s'étendaient sur la moitié septentrionale du Hassegau, le long des contreforts orientaux du massif du Hartz. Elles recouvraient à peu près les limites des arrondissements disparus de Pays-de-Mansfeld, de Merseburg-Querfurt et de Sangerhausen, et donc la plus grande partie de l'actuel arrondissement de Mansfeld-Harz-du-Sud en Saxe-Anhalt.

Les comtes de Mansfeld établirent leur fortune sur les mines de cuivre de la région d'Eisleben, découvertes au début du XIIIe siècle, et dont les empereurs germaniques leur reconnurent l'exclusivité à deux reprises.

La lignée mâle s'éteint en 1780. Les possessions de Moyenne-Allemagne, déjà vassales de la Saxe depuis longtemps, furent partagées entre la Saxe électorale et le Royaume de Prusse ; quant aux alleux de Bohême, ils échurent aux princes de Colloredo-Mannsfeld.

La maison de Mansfeld compte plusieurs évêques (dont deux archevêques) et des chevaliers de la Toison d'or. Les branches cadettes se sont alliées aux comtes zu Stolberg, au ducs de Brunswick et de Wurtemberg, aux princes de la Maison d'Anhalt, aux margraves de Brandebourg et à la maison royale de Danemark.

Sommaire

Représentants illustresModifier

OctroisModifier

Les blasonsModifier

CartographieModifier

  • Peter Schenk le jeune: Accurate geographische Delineation der Graffschafft Mannsfelt sowohl chur sächsisch: als brandenb. Hoheit benebst denen Aemtern Sangerhausen, Querfurth, Sittichenbach, Allstædt und andern angrentzenden Gegenden, 1760

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • H. Beyer, Neues allgemeines Archiv für die Geschichte des Preußischen Staats, vol. 2 : Urkundliche Beiträge zur Geschichte der Grafen von Mansfeld, Berlin, Posen et Bromberg, , p. 149–160
  • (de) Hermann Größler, « Mansfeld, Grafen von », dans Allgemeine Deutsche Biographie (ADB), vol. 20, Leipzig, Duncker & Humblot, , p. 212-215
  • Eusebius Christian Francke, Historie der Grafschaft Manßfeld. Nebst einer genauen und ausführlichen Genealogisch-Historischen Beschreibung der Manßfeldischen Grafen und Herren, aller Stämme und Linien, Leipzig, (lire en ligne).
  • Johann Georg Friedrich von Hagen, Münzbeschreibung des gräflich und fürstlichen Hauses Mansfeld, Nuremberg, Martin Jacob Bayerische Buchhandlung, (lire en ligne).
  • (de) Reinhard R. Heinisch, « Mansfeld, Grafen und Fürsten von », dans Neue Deutsche Biographie (NDB), vol. 16, Berlin 1990, Duncker & Humblot, p. 78 (original numérisé).
  • Günter Jankowski, Almanach de l'Association Luxembourgoise de Généalogie et d'Héraldique, Mersch (Luxembourg), 2004-2005, « Mansfeld. Gebiet-Geschlecht-Geschichte. Zur Familiengeschichte der Grafen von Mansfeld ».
  • Ludwig Ferdinand Niemann, Geschichte der Grafen von Mansfeld, Aschersleben, . (Modèle:ULBDD)
  • Elisabeth Schwarze-Neuss, « Untersuchungen zur Verfassungs- und Verwaltungsgeschichte der Grafschaft Mansfeld, insbesondere der magdeburgisch-preußischen Hoheit », Sachsen und Anhalt, no 18,‎ , p. 525–549
  • Renate Seidel, Die Grafen von Mansfeld. Geschichte und Geschichten eines deutschen Adelsgeschlechts, Engelsbach, Fouqué, (réimpr. 1re) (ISBN 3-8267-4230-3).
  • Constantin von Wurzbach, « Mansfeld, die Grafen und Fürsten von », dans Biographisches Lexikon des Kaiserthums Oesterreich, vol. 16, Vienne, L. C. Zamarski (lire sur Wikisource, lire en ligne), p. 398-400

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :