Armorial Wijnbergen

L'Armorial Wijnbergen (du nom d'un de ses anciens possesseurs) est un armorial manuscrit français daté des années 1265-1285.

Armorial Wijnbergen
Armorial Wijnbergen.jpg
Extrait de l'armorial : folio Rois
Date
Vers entre et Voir et modifier les données sur Wikidata
Dimensions (H × L)
28,8 × 19,7 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaire
coll. part. (famille van Wijnberg)
Collection

HistoriqueModifier

Le manuscrit original doit son nom à son ancien propriétaire, le baron van Wijnberg. Il a été un temps conservé à la Société royale néerlandaise de généalogie et d'héraldique (nl) (en néerlandais : Koninklijk Nederlandsch Genootschap voor Geslacht en Wapenkunde[1]), à La Haye. Il a depuis été récupéré par le baron et reste conservé au sein de la famille Wijnbergen[2].

Une copie est consultable à la Bibliothèque royale de Bruxelles[3].

ContenuModifier

Il se divise en deux parties :

Ainsi les armoiries sont réparties de la manière suivante :

Nos de folios Fief
1 à 318 Vassaux de l'Île-de-France
(sous le roi Saint-Louis)
319 à 462 Duché de Normandie
495 à 516 Poitou et Anjou
517 à 591 Duché de Lorraine
592 à 759 Allemagne
(Saint-Empire romain germanique)
760 à 823 Comté d'Artois
824 à 873 Comté de Champagne
874 à 920 Comté de Vermandois
921 à 1020 Duché de Bretagne
1021 à 1082 Beauvaisis
1083 à 1169 Duché de Bourgogne
1170 à 1204 Duché de Brabant
1205 à 1231 Comté de Hainaut
1232 à 1256 Comté de Flandre
1257 à 1312 Rois

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Emmanuel de Boos, Marches d'armes : Berry, t. III, Éditions du Léopard d'Or,  ;
  • Paul Adam-Even et Léon Jéquier, Un armorial français du milieu du XIIIe siècle : L'armorial Wijnbergen, Archives Héraldiques Suisses, , p. 49-62, 101-110, 1952, p. 28-36, 103-111 ;
  • L'Armorial Wijnbergen (1270-1285), Lausanne, Archives héraldiques suisses, 1951-1954 ;
  • Jean-Christophe Blanchard, « L'armorial Wijnbergen est-il un reflet de la communauté du royaume de France ? », dans Communitas regni. La « communauté du royaume » (Angleterre, Écosse, France, Empire, Scandinavie) de la fin du Xe siècle au début du XIVe siècle. Théories et pratiques (Nancy 6-8 novembre 2014), à paraître, (lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. (nl) « www.knggw.nl », Koninklijk Nederlandsch Genootschap voor Geslacht en Wapenkunde (consulté le 17 mars 2011)
  2. Blanchard 2016
  3. Collection Goethals, ms. 2569, f° 233.