Romelu Lukaku

footballeur belge

Romelu Lukaku, né le à Anvers en Belgique, est un footballeur international[7] belge qui joue au poste d'attaquant à l'AS Rome, en prêt de Chelsea FC.

Romelu Lukaku
Image illustrative de l’article Romelu Lukaku
Romelu Lukaku avec Chelsea en 2021.
Situation actuelle
Équipe AS Rome
(en prêt de Chelsea FC)
Numéro 90
Biographie
Nom Romelu Menama Lukaku Bolingoli
Nationalité Drapeau de la Belgique Belge
Naissance (31 ans)
Anvers (Belgique)
Taille 1,91 m (6 3)
Période pro. Depuis 2009
Poste Avant-centre
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
1999-2003 Rupel Boom FC
2003-2004 KFC Wintam
2004-2006 Lierse SK
2006-2009 RSC Anderlecht
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2009-2011 RSC Anderlecht 098 (41)
2011-2014 Chelsea FC 015 0(0)
2012-2013 West Bromwich Albion 038 (17)
2013-2014 Everton FC 033 (16)
2014-2017 Everton FC 133 (71)
2017-2019 Manchester United 096 (42)
2019-2021 Inter Milan 095 (64)
2021- Chelsea FC 044 (15)
2022-2023 Inter Milan 037 (14)
2023- AS Rome 047 (21)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2008 Belgique -15 ans 004 0(1)
2009 Belgique -18 ans 001 0(0)
2009 Belgique espoirs 005 0(1)
2010- Belgique 116 (85)[e]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

D'origine congolaise, Romelu débute à seize ans en professionnel et bat le record de précocité en Ligue des champions de l'UEFA avec Anderlecht. Vainqueur et meilleur buteur du championnat belge en 2010, il est recruté par Chelsea l'année suivante. Peinant à s'imposer à Londres, Lukaku rejoint Everton en 2013. Après quatre ans et plus d'un but marqué tous les deux matchs en moyenne, il rejoint Manchester United à l'été 2017. Vice-champion et finaliste de la Coupe d'Angleterre dès la première saison, Lukaku rejoint l'Inter Milan en 2019. Devenu joueur important de l'équipe milanaise, il remporte en 2021, le championnat d'Italie. Après une année exceptionnelle, il est élu meilleur joueur de l'année de Serie A. En 2021, 7 ans après en être parti, il revient à Chelsea.

Lukaku débute à seulement seize ans en équipe de Belgique, avec laquelle il dispute la Coupe du monde en 2014 et 2018 ainsi que l'Euro 2016 et l'Euro 2020. Il détient, depuis , le record du nombre de buts inscrits avec la sélection belge. Le 5 septembre 2021, il fête sa centième apparition avec la sélection belge en ouvrant le score dès la huitième minute de jeu face à la Tchéquie (victoire 3 buts à 0).

Biographie

modifier

En club

modifier

Jeunesse et formation

modifier

Né à Anvers de parents belgo-congolais, Romelu Lukaku est le fils de l'ancien footballeur professionnel Roger Lukaku[8]. Il a un frère, Jordan Lukaku, également footballeur international belge. De religion catholique, Romelu Lukaku est très croyant : il lit des passages de la Bible plusieurs fois par jour et a déjà été en pèlerinage à Lourdes[9]. Il est également polyglotte et parle sept langues : tout d'abord ses deux langues maternelles qui sont le français et le néerlandais (lui qui est né à Anvers, dans la région flamande de Belgique), ainsi que le lingala (langue parlée en République démocratique du Congo, dont ses parents sont originaires), l'espagnol, l'anglais, l'italien et le portugais[10]. Son père est à l'origine de la création du club congolais de l'Association sportive Rojolu, des initiales de Romelu, Jordan et Lukaku[11].

Romelu Lukaku découvre le football au Rupel Boom où il s'affilie à six ans, puis dans le club de Wintam (nl) à la suite du déménagement de ses parents[12].

En 2004, il est repéré par David Clément, recruteur du Lierse SK, qui le fait venir au club[12]. Auteur de 130 buts en deux saisons chez les jeunes, il devient la cible du RSC Anderlecht qu'il rejoint en 2006[12] avec son frère Jordan Lukaku. Il marque 121 buts en 87 matchs de championnat chez les jeunes. Après avoir commencé des études de baccalauréat en informatique à l'École industrielle et commerciale d'Écaussinnes, Romelu Lukaku préfère y mettre un terme et se consacre totalement au football.

Révélation à Anderlecht

modifier

Lukaku fait ses débuts en Jupiler Pro League à seize ans et onze jours, le , lors d'un match opposant Anderlecht au Standard de Liège. Il entre à la 69e minute de jeu en remplacement du défenseur Víctor Bernárdez, alors que le score (1-0) offre le titre de champion de Belgique 2008-2009 aux Liégeois. Il se fait remarquer par sa puissance malgré son jeune âge[13].

En 2009-2010, il est seulement intégré à temps partiel à l'équipe première à cause de sa scolarité. Il profite des blessures de Tom De Sutter et de Nicolás Frutos pour obtenir du temps de jeu. Lors de son quatrième match avec Anderlecht, il marque son premier but contre Zulte Waregem[14]. Il devient le plus jeune joueur à évoluer en Ligue des champions, à seize ans, contre l'Olympique lyonnais au cours des barrages[15]. Reversé en Ligue Europa, il entre en jeu à la 86e minute chez le Dinamo Zagreb, le , et deux minutes plus tard, après un déboulé de plus de 45 mètres, effectue une passe décisive pour Jonathan Legear[16]. Le , Lukaku est titulaire pour la première fois lors du partage du score 1-1 face à La Gantoise en championnat[17]. Il inscrit son second but en Jupiler League Pro (JPL) quatre jours plus tard en déplacement à Mouscron, qui permet la victoire 1-2[18]. Le , il inscrit son troisième but en championnat et son premier au Stade Constant Vanden Stock lors de la victoire 1 à 0 face au Beerschot AC[19]. Le , il offre la première place du groupe européen à son club en marquant un doublé à la 13e et 22e minute face à l'Ajax Amsterdam, marquant ainsi ses deux premiers buts européen[20]. Le , il est élu Espoir sportif belge de l'année lors du gala du sport belge[21]. Le , il réalise son premier doublé en JPL sur le terrain du Germinal Beerschot pour une large victoire (0-5)[22]. Le , face à l'Athletic Bilbao lors des 16e de finale de la Ligue Europa, il trompe le gardien basque après seulement trois minutes de jeu. Son centre à la 29e minute provoque ensuite un but contre son camp. Son club se qualifie pour le tour suivant en battant l'équipe espagnole par 4 buts à 0[23]. En huitième de finale de C3, il marque le premier but face à Hambourg SV (victoire 4-3)[24]. Le , il devient champion de Belgique avec le RSC Anderlecht et meilleur buteur du championnat, alors qu'il n'a que seize ans[25]. En , à la suite de cette saison pleine, Lukaku signe une prolongation de contrat jusqu'en 2015[26].

Durant le marché des transferts estival de 2010, le jeune belge suscite déjà l'intérêt de ténors européens, son club refuse une offre de quinze millions d'euros du Chelsea FC et une seconde de vingt millions d'euros provenant de Tottenham Hotspur[27]. Durant le mois d'août, le quotidien espagnol Marca dévoile également l'intérêt du Real Madrid et de son entraîneur José Mourinho[28]. Interrogé à ce sujet, Mourinho déclare qu'à la suite d'une discussion avec les parents du joueur le dossier est clos, et repoussé à l'été suivant. En effet, Roger Lukaku, le père du joueur, souhaite que son fils termine ses études secondaires à Bruxelles avant d'envisager un départ à l'étranger. À la suite de cette discussion, Mourinho s'exprime publiquement : « Lukaku a des parents intelligents (...) Son père a dit qu'il devait rester à Anderlecht afin de terminer ses études. Je trouve ça fantastique ! Où trouve-t-on encore de tels parents ? Trop de jeunes joueurs et leurs parents pensent seulement à l'argent. Il devrait y avoir plus de parents comme ceux de Lukaku. »[29]. Le , il finit deuxième au soulier d'or belge, derrière son coéquipier anderlechtois, Mbark Boussoufa. La saison 2010-2011 de Lukaku est presque autant réussie que la précédente avec seize buts inscrits en JPL et trois buts en autant de matchs de Ligue des champions. Anderlecht est premier au terme de la phase régulière, mais perd son titre lors de la phase finale.

Échec à Chelsea et prêts concluants (2011-2014)

modifier

Romelu Lukaku signe pour cinq saisons à Chelsea le [30]. Le coût du transfert est estimé à 20 millions d'euros[31]. Durant la saison 2011-2012, il prend part à douze rencontres toutes compétitions confondues sans marquer le moindre but.

 
Romelu Lukaku (avec le ballon) à West Brom en septembre 2012.

Le , Lukaku est prêté une saison à West Bromwich Albion[32]. Lors de son premier match pour lequel il rentre en cours de jeu et marque le troisième but des siens contre Liverpool. Le , il inscrit l'unique but du match qui oppose son club à Reading. Lors du dernier match de la saison, Lukaku — entré au jeu en seconde mi-temps — inscrit un triplé contre Manchester United lors d'un match spectaculaire (5-5) pour le dernier d'Alex Ferguson. Par la même occasion, Lukaku porte son total de but sur la saison à dix-sept buts, un record pour un joueur de West Bromwich. Après une très bonne saison à West Brom, Lukaku retourne à Chelsea pour tenter de percer et de devenir titulaire indiscutable.

Auteur d'une bonne pré-saison durant laquelle il termine meilleur buteur de Chelsea, Lukaku affiche son ambition de devenir l'attaquant numéro un à Chelsea. De retour à Chelsea, il dispute la préparation avec le club mais, barré par l'Espagnol Fernando Torres, le Sénégalais Demba Ba et le Camerounais Samuel Eto'o arrivé à la fin du mois d'août, il n'est plus que le quatrième choix de son entraîneur José Mourinho pour le poste d'attaquant. Le , juste avant la fin du marché des transferts estival, Romelu Lukaku est de nouveau prêté pour un an, cette fois à Everton[33], où il retrouve son compatriote Kevin Mirallas.

Le , lors de la cinquième journée du championnat d'Angleterre, Lukaku entre en jeu à la mi-temps contre West Ham United et inscrit, dès son premier match, le but de la victoire (2-3) à la 85e minute[34]. Il est titularisé pour la première fois la journée suivante et s'offre un doublé plus une passe décisive qui permettent de dominer Newcastle (3-2)[35]. Le , Lukaku ouvre le score contre Manchester City mais Everton s'incline 3-1[36]. Il inscrit un doublé et est élu homme du match contre Liverpool le suivant. Il est l'un des meilleurs buteurs du championnat anglais en 2013 avec quinze buts inscrits[37]. Il prend part à trente-trois matchs toutes compétitions confondues (seize buts) avant de réintégrer l'effectif des Blues londoniens.

Confirmation à Everton (2014-2017)

modifier
 
Romelu Lukaku sous les couleurs d'Everton en 2015.
 
Romelu Lukaku, célébrant un but avec Everton lors d'un match de Ligue Europa en 2015.

Le , Lukaku s'engage pour cinq saisons avec l'Everton FC[38] pour 35 millions d'euros, un record dans l'histoire d'Everton[39]. Le , il marque son premier triplé sous le maillot d'Everton lors du seizième de finale aller de Ligue Europa face aux Young Boys Berne (1-4)[40]. Lors du match retour à Goodison Park, il inscrit un doublé, marquant ainsi cinq buts en deux confrontations. Lukaku termine co-meilleur buteur de la C3 avec huit réalisations, et ce, malgré l'élimination des Toffees dès les huitièmes de finale.

La saison 2015-2016, l'attaquant belge inscrit vingt-cinq buts, dont dix-huit en Premier League. Il termine quatrième au classement des buteurs du championnat, derrière Jamie Vardy, Sergio Agüero et Harry Kane.

Le , Lukaku devient le meilleur buteur de l'histoire d'Everton en Premier League en réduisant le score face à Tottenham Hotspur (défaite 3-2)[41]. Le suivant, il inscrit un doublé face à Hull City et devient le premier joueur d'Everton à atteindre les vingt buts sur une saison de Premier League. Le même jour, l'attaquant belge devient le quatrième joueur à dépasser les 80 buts en Premier League avant 24 ans, après Michael Owen, Robbie Fowler et Wayne Rooney[42]. Le Belge conclut la saison 2016-2017 à vingt-cinq buts en Premier League et termine deuxième au classement des buteurs derrière Harry Kane (vingt-neuf buts).

Manchester United (2017-2019)

modifier
 
Romelu Lukaku, sous le maillot de Manchester United en 2017.

Le , Romelu Lukaku s'engage pour cinq ans avec Manchester United[43]. Les médias anglais estiment le transfert à 85 millions d'euros, plus 17 millions d'€ de bonus[44]. Le suivant, le Belge joue son premier match sous le maillot des Red Devils lors de la Supercoupe de l'UEFA face au Real Madrid. Il inscrit l'unique but des Anglais qui s'inclinent 2-1[45]. Cinq jours plus tard, il fait ses débuts en Premier League sous le maillot manculien face à West Ham United et inscrit un doublé[46]. Le , Lukaku dispute sa première rencontre de Ligue des champions avec MU lors de la première journée de la phase de groupes face au FC Bâle. Il inscrit le deuxième but des siens et Manchester s'impose 3-0[47]. L'attaquant belge marque vingt-sept buts en cinquante-et-un matchs toutes compétitions confondues lors de sa première saison sous le maillot du club mancunien, qui termine vice-champion d'Angleterre et échoue en finale de la Coupe d'Angleterre.

Entre fin février et début , Lukaku marque un doublé lors de trois matchs consécutifs : le face à Crystal Palace en Premier League (1-3), le contre Southampton (victoire 3-2), puis le à l'occasion du huitième de finale retour de la Ligue des champions face au Paris Saint-Germain (1-3)[48]. En fin de saison, il quitte Manchester United après avoir inscrit 42 buts en 96 matchs toutes compétitions confondues en deux saisons.

Inter Milan (2019-2021)

modifier

Le , Lukaku s'engage pour cinq saisons avec l'Inter Milan[49] et récupère le numéro 9 de Mauro Icardi[50]. Le coût du transfert est estimé à plus de 80 millions d'euros[51]. Le , l'attaquant belge dispute son premier match sous les couleurs du club italien en étant titularisé lors de la première journée de Serie A contre Lecce. Il se distingue en inscrivant le troisième but de l'Inter, qui remporte la rencontre sur le score de 4-0[52]. La saison 2019-2020 est la plus prolifique dans la carrière de Lukaku, qui inscrit trente-quatre buts en cinquante matchs toutes compétitions confondues. L'Inter termine deuxième en Serie A et parvient à se hisser en finale de la Ligue Europa, défait par le Séville FC (3-2)[53]. L'attaquant belge inscrit sept buts en six matchs de Ligue Europa au cours de cette saison, décrochant au passage le record de matches consécutifs dans la compétition avec un but marqué (onze)[54]. Une série entamée dans les rangs d'Everton en 2014-2015. Il devient également le meilleur buteur belge en Ligue Europa à l'issue de cette saison[55].

 
Romelu Lukaku avec Chelsea en 2021.

Lukaku est sacré champion d'Italie avec l'Inter lors de la saison 2020-2021[56].

Chelsea (depuis 2021)

modifier

Le , le transfert de Lukaku est officialisé contre 115 millions d'euros pour le club milanais, il retourne à Chelsea et devient par la même occasion le joueur le plus cher de la planète en montants de transfert cumulés (estimés à 327 millions d'euros)[57]. Il est dépassé dans ce classement en août 2023 par Neymar lors de son transfert à Al-Hilal FC lui permettant d'atteindre un montant cumulé de plus de 400 millions d'euros.

Lukaku se montre décisif dès son premier match depuis son retour, le , contre Arsenal FC. Il marque un but et participe ainsi à la victoire de son équipe par deux buts à zéro[58].

Fin , Lukaku devient ambassadeur du jeu vidéo de football UFL[59], en concurrence avec FIFA qu'il avait récemment fortement critiqué[60].

En janvier 2022, il crée la polémique à la suite d'une interview au cours de laquelle il déplore son manque de temps de jeu depuis novembre tout en déclarant son amour pour l'Inter Milan qu'il a quitté cinq mois plus tôt[61]. Il est sanctionné sportivement par Thomas Tuchel (écarté face à Liverpool) et financièrement (500 000 euros d'amende) mais il s'excuse publiquement et regrette de s'être exprimé ainsi, mettant donc aussitôt un terme à la polémique[62].

Prêt et retour à l'Inter Milan (2022-2023)

modifier

Un an après son retour difficile chez les Blues de Chelsea, Romelu s'engage de nouveau avec les Nerazzurri sous l'objet d'un prêt payant d'une année courant jusqu'en 2023 aux alentours de 8 millions d'euros. En seulement 2 minutes de jeu, il parvient à ouvrir son compteur en Serie A contre Lecce sous le score de 2-1. Il marque également en Ligue des Champions face à Viktoria Plzen à la 87ème minute de jeu lors d'une victoire de 4-0. En fin de saison, alors que l'Inter Milan était proche d'un accord pour le transfert du belge, le club milanais décide de se retirer des négociations après s'être rendu compte que Lukaku et son agent négociaient en paralléle avec la Juventus[63].

Il retourne donc à Londres à l'issue de la saison.

Prêt à l'AS Rome (depuis 2023)

modifier

Devenu indésirable à Chelsea, et la Juventus n'étant plus intéressée à la suite du départ avorté de Dusan Vlahovic, Lukaku doit attendre la fin du mercato pour trouver une porte de sortie.

Le , il est de nouveau prêté en Italie, mais cette fois-ci à l'AS Roma, où il retrouve son ancien entraîneur à Chelsea et Manchester United José Mourinho[64].

Pour sa première titularisation avec le maillot romain, il trouve le chemin des fillets face à Empoli (victoire 7-0)[65]. Il marque aussi lors des trois premières journées en phase de poule de Ligue Europa, poursuivant ainsi sa série de 14 matchs d'affillées avec au moins un but marqué dans cette compétition[66]. Depuis le début de la saison 2023, Romelu Lukaku a inscrit 9 buts en 14 matchs joués et ce toutes compétitions confondues[67].

En sélections nationales

modifier

En sélection de jeunes et débuts rapides en équipe première

modifier

Romelu Lukaku participe avec les espoirs aux éliminatoires du championnat d'Europe espoirs en 2009. Il joue cinq matchs et se met en évidence en inscrivant un but contre la Slovénie le [68].

Lukaku est appelé pour la première fois avec l'équipe A belge en , alors qu'il n'a que seize ans[69]. Le , Dick Advocaat lui fait jouer ses premières minutes à 16 ans et 294 jours, lors d'un match amical face à la Croatie au stade Roi Baudouin (0-1)[70],[71]. Le , lors d'un match contre la Turquie, il délivre sa première passe décisive, en faveur de son coéquipier Daniel Van Buyten. Ce match perdu 3-2 rentre dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2012[72]. Par la suite, le , il inscrit ses deux premiers buts en équipe nationale, pour une victoire 2 à 0 en amical à l'extérieur contre la Russie[70],[73].

Le , après une longue période sans le moindre but en équipe nationale, il marque son troisième but international et aussi le troisième but belge face aux Pays-Bas en amical (victoire 4-2)[70],[74].

Titulaire des Diables rouges

modifier
 
Romelu Lukaku en mai 2013 avec la sélection belge.

Le , Lukaku joue son premier match comme titulaire lors des éliminatoires pour la Coupe du monde 2014 et inscrit un doublé face à la Croatie, à Zagreb. La Belgique remporte le match 1-2, ce qui lui permet de se qualifier pour la Coupe du monde 2014. Le , il inscrit son premier triplé avec l'équipe nationale face au Luxembourg lors d'un match amical de préparation à la Coupe du monde 2014[70]. Cependant, le match ainsi que ces trois buts ont été annulés à la suite d'une décision de la FIFA, le sélectionneur belge Marc Wilmots ayant procédé à un remplacement surnuméraire (sept remplacements ont été effectués chez les Diables rouges pour un maximum de six remplacements autorisés en match amical)[75].

Coupe du monde 2014
modifier

Il participe ensuite à la phase finale de la Coupe du monde 2014. Il est titularisé lors des deux premiers matchs face à l'Algérie et la Russie, mais déçoit face à ces équipes qui optent pour un jeu très défensif, ce qui permet au jeune Divock Origi de s'illustrer et de prendre sa place de titulaire. Lukaku sauve cependant son Mondial lors de son entrée au jeu durant la prolongation du huitième de finale face aux États-Unis, en délivrant une passe décisive à Kevin De Bruyne et en inscrivant le second but synonyme de victoire[76]. Les Diables Rouges sont éliminés en quarts de finale par l'Argentine (1-0)[70].

Euro 2016
modifier
 
Romelu Lukaku avec la Belgique lors de l'Euro 2020.

En , il fait partie des joueurs belges qui participent à l'Euro 2016. Il se distingue en inscrivant un doublé lors du second match des Belges face à l'Irlande (3-0)[70]. Malgré un but de Radja Nainggolan, les Diables rouges sont éliminés en quart de finale, face au pays de Galles sur un score de 3-1. Ashley Williams, Hai Robson-Kanu et Sam Vokes sont les buteurs côté gallois.

Recordman de buts

modifier

Lors des éliminatoires du mondial 2018, Lukaku se met en évidence en inscrivant un total de onze buts. Le , il est l'auteur d'un doublé contre l'équipe de Chypre (victoire 0-3). Il marque ensuite un autre doublé contre l'Estonie le (large victoire 8-1). Puis, le , il inscrit un triplé, contre l'équipe de Gibraltar. Les Belges s'imposent sur le score fleuve de neuf buts à zéro[70]. Le , Lukaku inscrit l'unique but du match contre le Japon (1-0). Les médias s'empressent alors de faire de lui le meilleur buteur de l'histoire de sa sélection avec 31 réalisations[77], oubliant au passage l'annulation de son triplé face au Luxembourg en 2014 par la FIFA, chose que l'organisation internationale rappelle dès le lendemain[78]. Romelu Lukaku comptabilise donc vingt-huit buts en équipe nationale à la fin de l'année 2017.

Le , il inscrit son 31e but avec la sélection belge face à l'Égypte (victoire 3-0)[70], et devient officiellement le meilleur buteur de l'histoire des Diables Rouges.

Coupe du monde 2018
modifier

En , Lukaku fait partie des vingt-trois joueurs sélectionnés par Roberto Martínez pour participer à la Coupe du monde organisée en Russie[79]. Auteur de deux buts contre le Panama (3-0) puis face à la Tunisie (5-2) en phase de poule, Lukaku devient le premier joueur à inscrire deux doublés consécutifs en Coupe du monde depuis Diego Maradona en 1986[80]. Par la suite, lors du quart de finale disputé contre le Brésil, il délivre une passe décisive à Kevin De Bruyne, permettant ainsi à son équipe de l'emporter 2-1[70]. L'attaquant belge conclut sa Coupe du monde avec quatre buts en six matchs, terminant ainsi troisième meilleur buteur du tournoi. La Belgique est éliminée en demi-finale face à l'équipe de France (1-0) mais termine troisième à la suite de sa victoire contre l'Angleterre lors de la petite finale (2-0)[70].

Euro 2020
modifier

Après le Mondial, il participe à la première édition de la Ligue des nations de l'UEFA. Il se met de nouveau en évidence lors de cette compétition en inscrivant deux doublés, contre l'Islande et la Suisse[70]. Lukaku est à nouveau convoqué par Roberto Martinez pour disputer l'Euro 2020 où les Belges atteignent les quarts de finale, s'inclinant contre l'Italie (1-2), futur vainqueur de l'édition.

Coupe du monde 2022
modifier

Le , il est sélectionné par Roberto Martínez pour participer à la Coupe du monde 2022[81] au Qatar malgré une blessure à une cuisse. Il n'est pas titulaire, monte deux fois au jeu lors des deux derniers matches de poule mais ne marque pas de but, manquant quelques occasions dans les dernières minutes du match nul (0-0) contre la Croatie qui élimine les Diables rouges.

Euro 2024
modifier

À partir de , alors qu'il portait le no 9 en sélection, Romelu Lukaku opte pour le no 10 à la suite de la retraite d'Eden Hazard[82].

Lors des éliminatoires de l'euro 2024, il participe aux huit matches du groupe F et y inscrit quatorze buts dont un quadruplé en 20 minutes contre l'Azerbaïdjan, établit un nouveau record de buts sur une seule campagne de qualification au Championnat d'Europe devenant le meilleur buteur d'une campagne qualificative et devançant ainsi Robert Lewandowski et David Healy (13 buts).

Le 28 mai 2024, il est retenu parmi les 25 joueurs belges convoqués par Domenico Tedesco pour participer à l'Euro 2024[83].

Statistiques

modifier

En club

modifier
Statistiques de Romelu Lukaku au [e],[84],[85]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Autres compétitions   Belgique Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d.
2008-2009   RSC Anderlecht Division 1 - - - - - - - - - C1 - - - TM 1 0 0 - - - 1 0 0
2009-2010 Division 1 25 15 5 1 0 0 - - - C1+C3 1+10 0+4 0+5 PO1 8 0 1 2 0 0 47 19 11
2010-2011 Division 1 28 12 5 2 0 0 - - - C1+C3 3+8 3+1 0+0 PO1 9 4 2 7 2 2 57 22 9
2011-2012 Division 1 2 2 0 - - - - - - C3 - - - PO1 - - - - - - 2 2 0
Sous-total 55 29 10 3 0 0 - - - - 22 8 5 - 18 4 3 9 2 2 107 43 20
2011-2012   Chelsea FC Premier League 8 0 1 1 0 0 3 0 0 C1 - - - - - - - 6 0 0 18 0 1
2013-2014 Premier League 2 0 0 - - - - - - C1 - - - SCU 1 0 0 1 0 0 4 0 0
2012-2013   West Bromwich Albion (prêt) Premier League 35 17 7 2 0 0 1 0 0 - - - - - - - - 6 1 0 44 18 7
Sous-total 45 17 8 3 0 0 4 0 0 - - - - - 1 0 0 13 1 0 66 18 8
2013-2014   Everton FC (prêt) Premier League 31 15 8 1 1 0 1 0 0 - - - - - - - - 12 7 1 45 23 9
2014-2015   Everton FC Premier League 36 10 5 2 2 0 1 0 0 C3 9 8 2 - - - - 5 1 0 53 21 7
2015-2016 Premier League 37 18 7 3 3 0 6 4 0 - - - - - - - - 12 6 0 58 31 7
2016-2017 Premier League 37 25 6 1 1 0 1 0 1 - - - - - - - - 9 6 2 48 32 9
Sous-total 141 68 26 7 7 0 9 4 1 - 9 8 2 - - - - 38 20 3 204 107 32
2017-2018   Manchester United Premier League 34 16 7 6 5 2 2 0 0 C1 8 5 0 SCU 1 1 0 15 17 3 66 44 12
2018-2019 Premier League 32 12 1 3 1 2 1 0 0 C1 9 2 1 - - - - 6 8 1 51 23 5
Sous-total 66 28 8 9 6 4 3 0 0 - 17 7 1 - 1 1 0 21 25 4 117 67 17
2019-2020   Inter Milan Serie A 36 23 2 4 2 0 - - - C1+C3 5+6 2+7 2+2 - - - - 3 4 4 54 38 10
2020-2021 Serie A 36 24 10 3 2 0 - - - C1 5 4 0 - - - - 14 12 1 58 42 11
Sous-total 72 47 12 7 4 0 - - - - 16 13 4 - - - - 17 16 5 112 80 21
2021-2022   Chelsea FC Premier League 26 8 1 6 3 0 4 0 0 C1 6 2 1 CMC 2 2 0 4 4 1 48 19 3
2022-2023   Inter Milan (prêt) Serie A 25 10 6 4 1 0 - - - C1 8 3 1 - - - - 6 7 0 43 21 7
2023-2024   AS Rome (prêt) Serie A 32 13 3 2 1 0 - - - C3 13 7 1 - - - - 8 10 2 55 31 6
Sous-total 83 31 10 12 5 0 4 0 0 - 27 12 3 - 2 2 0 18 21 3 146 71 16
Total sur la carrière 462 220 74 41 22 4 20 4 1 - 91 48 15 - 22 7 3 116 85 17 752 386 114

En sélections nationales

modifier
Statistiques de Romelu Lukaku au [e],[7]
Saison Sélection Campagne Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Sél. Cap. Buts Sél. Cap. Buts Sél. Cap. Buts Sél. Cap. Buts
2009-2010   Belgique espoirs Euro espoirs 2011 - 5 5 1 - 5 5 1
Sous-total - - - 5 5 1 - - - 5 5 1
2009-2010   Belgique Coupe du monde 2010 - - 2 2 0 2 2 0
2010-2011 Euro 2012 4 4 2 3 3 0 7 7 2
2011-2012 3 2 0 5 4 0 8 6 0
2012-2013 Coupe du monde 2014 5 2 0 4 4 1 9 6 1
2013-2014 5 4 1 3 2 2 7 7 4 15 13 7
2014-2015 Euro 2016 - 4 3 0 2 2 1 6 5 1
2015-2016 5 5 2 4 2 0 5 5 4 14 12 6
2016-2017 Coupe du monde 2018 - 6 5 6 4 4 0 10 9 6
2017-2018 7 6 4 3 3 5 6 6 8 16 15 17
2018-2019 Ligue des nations 2019 - 2 2 4 2 2 1 4 4 5
Euro 2020 2 2 3 - 2 2 3
2019-2020 5 3 4 5 3 4
2020-2021 5 5 4 - 2 2 1 7 7 5
Coupe du monde 2022 - 3 2 2 - 3 2 2
Ligue des nations 2021 5 5 5 5 5 5
2021-2022 1 1 1 - - 1 1 1
Coupe du monde 2022 - 2 2 3 2 2 3
2022-2023 3 2 0 - - 3 2 0
Ligue des nations 2023 - 1 1 0 1 1 0
Euro 2024 3 3 6 1 1 1 4 4 7
2023-2024 1 1 0 5 5 8 3 2 2 9 8 16
Sous-total 27 24 12 60 48 50 46 44 23 133 116 85
Total sur la carrière 27 24 12 65 53 51 46 44 23 138 121 86

Matchs internationaux

modifier

Buts internationaux

modifier

Palmarès

modifier

En club

modifier
 

  RSC Anderlecht

 

  Chelsea FC

 

  Manchester United

 

  Inter Milan

En sélections nationales

modifier
 

  Belgique

Distinctions personnelles

modifier

Notes et références

modifier
  1. a et b La FIFA a déclassé et requalifié cette rencontre comme match d’entraînement le car la Roumanie a effectué 8 remplacements au lieu des 6 autorisés lors de rencontres amicales[2].
  2. a b et c La FIFA a déclassé et requalifié cette rencontre comme match d’entraînement le car la Belgique a effectué 7 remplacements au lieu des 6 autorisés lors de rencontres amicales[3].
  3. a et b Les fédérations respectives n'ayant pas rempli les démarches nécessaires, la FIFA et l'UEFA ne considèrent pas cette rencontre comme officielle, les deux entraîneurs s'étaient néanmoins engagés à ne pas effectuer plus de six remplacements[4]
  4. Le , l'Union belge, par voie de communiqué de presse[5], annonce vouloir clarifier la situation autour des statistiques des joueurs internationaux belges, et notamment Jan Vertonghen, en se basant dès à présent sur les critères suivants : les matchs contre les fédérations reconnues par la FIFA, les matchs dirigés par un arbitre FIFA, la présence d'un délégué UEFA ou FIFA et les rencontres ouvertes au public et diffusées à la télévision.
  5. a b c d et e Il est à noter qu'il y a eu discussion entre 2014 et 2017 sur les statistiques officielles concernant les sélections, capes et buts de l'ensemble des Diables Rouges qu'il est possible de consulter sur le site officiel de la Fédération[1]. En effet, la FIFA a initialement déclassé trois rencontres qu'elle a requalifié comme matchs d'entraînement : il s'agit des rencontres face à la Roumanie du [a]; face au Luxembourg du [b] et contre la Tchéquie du [c]. Les statistiques (sélections, capes et buts) afférentes à ces trois parties auraient dès lors dû été effacées des tablettes, le triplé inscrit par Romelu Lukaku contre le Grand-Duché par exemple ou les trois sélections glanées par Jan Vertonghen à l'occasion de ces trois rencontres ne peuvent donc en principe pas être pris en compte. Face à l'étonnement et au courroux de certains cadres, dont Vertonghen[4], la fédération belge annonce par voie de presse vouloir clarifier la situation autour des statistiques des joueurs internationaux belges et confirme qu'elle comptabilise ces trois parties contrairement aux instances internationales[d]. Toutefois, lors de la publication officielle des équipes pour la Coupe du monde au Qatar en 2022, la FIFA semble avoir fait table rase des exclusions du passé car le total des sélections des joueurs les ayant disputées inclut dorénavant également ces trois rencontres[6]. Une discussion et un vote sur le Café du foot ont déterminé que ces matchs sont dorénavant comptabilisés.
  6. a et b Le but de Romelu Lukaku fut inscrit sur une passe décisive de… Jordan Lukaku, son frère cadet, monté au jeu 3 minutes auparavant.
  7. Romelu Lukaku fut honoré avant la rencontre pour sa 100e sélection pour les Diables Rouges.
  8. La rencontre est suspendue à la mi-temps pour des raisons de sécurité à la suite de l'attentat perpétré ce soir-là dans le centre de Bruxelles lorsqu’un individu isolé à ouvert le feu, tuant deux supporters suédois venus assister au match et blessant gravement un troisième[86]. L'UEFA entérine le résultat le [87].

Références

modifier
  1. « Tous les Diables Rouges », RBFA (consulté le ).
  2. « Roumanie-Belgique du 14 novembre 2012 n'est pas reconnu par la FIFA », RTBF, (consulté le ).
  3. « Le 5-1 face au Luxembourg est rayé des tablettes », Le Soir, (consulté le ).
  4. a et b « Jan Vertonghen fâché d'apprendre que le match contre la République tchèque n'était pas officiel (vidéo) », sur rtl.be, RTL-TVI, (consulté le )
  5. « Ce record que Jan Vertonghen peut battre avec les Diables le 10 octobre prochain », sur dhnet.be, La Dernière Heure/Les Sports, (consulté le ).
  6. « Squad Lists - FIFA World Cup Qatar 2022 » [PDF], sur fifa.org, FIFA, (consulté le ), p. 3.
  7. a b c et d « Fiche de Romelu Lukaku », sur RBFA.be.
  8. Lukaku, problème de taille, sofoot.com, 14 novembre 2011, par Swann Borsellino : José Mourinho loue d'ailleurs la prudence de de Roger Lukaku dans la gestion de la carrière de son fils ainé Romelu en formation et à ses débuts pro : " Lukaku a des parents intelligents. Son père a dit qu'il devait rester à Anderlecht afin de terminer ses études. Je trouve ça fantastique ! Où trouve-t-on encore de tels parents? Trop de jeunes joueurs et leurs parents pensent seulement à l'argent"
  9. (en-GB) « British tabloids wrongly claim black Christian footballer is ‘devout Muslim’ », The Independent,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. « Romelu: "En Belgique, il se passe toujours quelque-chose de spécial" », sur rtbf.be, .
  11. Coupe du monde de foot : sur les traces de Lukaku en RDC, tv5monde.com, 5 juillet 2018.
  12. a b et c « Biographie », sur Site officiel de Romelu Lukaku (consulté le ).
  13. « STANDARD CHAMPION! », 7sur7 (consulté le ).
  14. Premier but professionnel pour Lukaku, espoirsdufootball.com
  15. Débuts en Ligue des Champions pour Romelu Lukaku, espoirsdufootball.com
  16. (nl) Jürgen Geril, « Anderlecht pakt drie punten in Zagreb », sur nieuwsblad.be, (consulté le ).
  17. « Feuille du match RSC Anderlecht - La Gantoise », sur soccerway.com
  18. (nl) Fabian Morren, « LUKAKU LOODST ANDERLECHT VOORBIJ MOESKROEN », sur voetbalkrant.com, (consulté le ).
  19. « Feuille du match RSC Anderlecht - Beerschot AC », sur soccerway.com
  20. « Anderlecht écrase l'Ajax et passe en 1/16èmes », sur rtbf.be, (consulté le ).
  21. Kim Clijsters et Philippe Gilbert élus sportifs belges de l'année belga, lalibre.be, consulté le 26 mai 2010.
  22. « Anderlecht lamine le Germinal Beerschot (0-5) et reprend sa marche en avant », sur lavenir.net, (consulté le ).
  23. « Lukaku brille, Anderlecht passe », sur fr.uefa.com, (consulté le ).
  24. « Anderlecht y a cru ( 4-3) », sur lalibre.be, (consulté le ).
  25. « Anderlecht champion ! », sur dhnet.be, (consulté le ).
  26. Lukaku resigne à Anderlecht jusqu’en 2015 rédaction en ligne, lesoir.be, consulté le 26 mai 2010.
  27. Lukaku: 20 millions offerts par Tottenham rtbf.be, S. Rouquet, le 16 octobre 2010.
  28. Mourinho « rêve » de Lukaku au Real lesoir.be, Rédaction en ligne, mardi 10 août 2010, 13:00
  29. « Mourinho: "Lukaku a des parents extraordinaires" », sur 7sur7.be, .
  30. Lukaku enfin à Chelsea livre ses premiers mots, Foot Mercato, 18 août 2011
  31. Me. S., « Lukaku fan de Drogba », sur So Foot, .
  32. « Chelsea prête Lukaku à WBA », sur lequipe.fr, .
  33. « Lukaku prêté à Everton », sur sport.be.msn.com, (consulté le ).
  34. « Feuille du match West Ham United - Everton FC », sur transfermarkt.fr
  35. « Feuille du match Everton FC - Newcastle United », sur transfermarkt.fr
  36. « Feuille du match Manchester City - Everton FC », sur transfermarkt.fr
  37. « Lukaku, Mignolet et Hazard ont brillé en 2013 », sur rtbf.be, .
  38. « Lukaku à Everton (officiel) », sur lequipe.fr, .
  39. Geoffrey Steines, « Mercato - Premier League : Romelu Lukaku s'engage à Everton pour cinq ans et un transfert record », Eurosport, .
  40. « Triplé de Lukaku, De Bruyne et Mertens à l'assist, Witsel décisif », sur rtbf.be, .
  41. Lukaku entre dans l'histoire d'Everton, sport.sfr.fr, 5 mars 2017.
  42. Lukaku égale Owen, Rooney et Fowler, goal.com, 18 mars 2017.
  43. (en) « Romelu Lukaku: Man Utd sign Everton striker for initial £75m on five-year deal », sur bbc.com, (consulté le ).
  44. Ouest-France.fr avec AFP, « Mercato. Romelu Lukaku rejoint Manchester pour plus de 100 millions d'euros », sur Ouest-France, .
  45. Lukaku, buteur, ne peut éviter le sacre du Real Madrid en Supercoupe, rtbf.be, 8 août 2017.
  46. « Manchester United en démonstration face à West Ham », sur lequipe.fr, .
  47. « Un Manchester United autoritaire réussit son retour en Ligue des champions », sur lequipe.fr, .
  48. Un doublé face au PSG, six buts en trois matches : Huit jours "magiques" pour Lukaku, rtbf.be, 6 mars 2019.
  49. « Romelu Lukaku (Manchester United) signe à l'Inter Milan (officiel) », sur lequipe.fr, .
  50. « Romelu Lukaku portera le numéro 9 à l'Inter Milan, celui de Mauro Icardi, pas encore parti », sur lequipe.fr, .
  51. LeParisien.fr avec AFP, « Mercato : Lukaku transféré à l’Inter Milan pour près de 80 millions d'euros », sur Le Parisien, .
  52. « Serie A : l'Inter Milan facile contre Lecce, Romelu Lukaku buteur », sur lequipe.fr, .
  53. « Séville-Inter Milan en direct : les Sévillans gagnent (encore et toujours) la Ligue Europa ! », sur rmcsport.bfmtv.com, .
  54. « Lukaku finit en tête du classement FedEx Performance Zone 2019/20 », sur fr.uefa.com, .
  55. « Romelu Lukaku plante un doublé face au Shakhtar Donetsk et devient le meilleur buteur belge en Europa League », sur lesoir.be, .
  56. (en) « Inter Milan win Serie A title and end Juventus' nine-year reign as Italian champions », sur skysports.com, .
  57. Gilles Joinau, « Pourquoi le transfert de Romelu Lukaku est historique », sur dhnet.be, La DH Les Sports+, (consulté le ).
  58. « Feuille du match Arsenal FC - Chelsea FC », sur transfermarkt.fr
  59. « Romelu Lukaku devient ambassadeur du jeu vidéo de football UFL », sur sportstrategies.com, Sport Strtatégies, (consulté le ).
  60. « Mécontent de sa note sur FIFA 21, Romelu Lukaku s'en prend vertement à EA Sports », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  61. « Chelsea - Décryptage de la gestion du cas Lukaku avec la masterclass de Tuchel », sur eurosport.fr, Eurosport, (consulté le ).
  62. « Très grosse amende pour Romelu Lukaku (Chelsea) après ses déclarations », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  63. « De mal en pis pour Romelu Lukaku qui n'a pas fâché que l'Inter Milan ! », sur Walfoot.be, (consulté le ).
  64. L'AS Roma a officialisé ce jeudi l'arrivée de Romelu Lukaku L'international belge est un renfort de choix pour José Mourinho, « L'AS Roma officialise la signature de Lukaku », sur beIN SPORTS (consulté le ).
  65. « Première titularisation et premier but pour Romelu Lukaku avec l’AS Rome », sur Le Soir, (consulté le ).
  66. « L’incroyable série de Romelu Lukaku : le Diable rouge marque dans son 14e match d’Europa League de suite (vidéo) », sur Le Soir, (consulté le ).
  67. Benjamin, « Romelu Lukaku devrait signer définitivement à l'AS Roma », sur PLFrance, (consulté le )
  68. « Statistiques avec les espoirs », sur transfermarkt.fr.
  69. Romelu Lukaku est officiellement Diable Rouge dhnet.be, consulté le 26 mai 2010.
  70. a b c d e f g h i j et k « Statistiques en équipe nationale », sur transfermarkt.fr.
  71. « Les Diables s'inclinent 0-1 face à la Croatie », sur rtbf.be, (consulté le ).
  72. « Qualifs Euro-2012 - Gr. A - La défense belge craque à Istanbul: 3-2 et 0 pt/6 », sur lavenir.net, (consulté le ).
  73. Benoît DARDENNE, « Russie – Belgique 0-2: les Diables et Lukaku se jouent d’Advocaat », sur lavenir.net, (consulté le ).
  74. « La Belgique éblouissante face aux Pays-Bas », sur rtbf.be, (consulté le ).
  75. « Le match Belgique-Luxembourg invalidé par la FIFA », sur rtbf.be.
  76. Big Dan le top et Origi la révélation, rtbf.be
  77. Lukaku de grâce, sofoot.com, 15 novembre 2017.
  78. Finalement, Lukaku n’est pas le meilleur buteur de la Belgique (la faute à une sacrée bourde de Wilmots), rmcsport.bfmtv.com, 15 novembre 2017.
  79. « Une liste de 23 Belges avec Vincent Kompany », sur lequipe.fr, .
  80. « Lukaku, un exploit à la Maradona », sur 7sur7.be, .
  81. « Romelu Lukaku dans la liste de la Belgique pour la Coupe du monde », L'équipe,‎ (lire en ligne, consulté le )
  82. Christophe Delstanches, « Romelu Lukaku reprend le numéro 10 d’Eden Hazard », sur RTBF,
  83. « La liste de la Belgique pour l'Euro, sans Thibaut Courtois mais avec Axel Witsel », sur L'Équipe (consulté le )
  84. (nl) « Fiche du joueur », sur Belgian Soccer Database
  85. « Fiche de Romelu Lukaku », sur transfermarkt.fr
  86. « Fusillade à Bruxelles : le match Belgique – Suède interrompu définitivement, le stade complètement évacué », sur rtbf.be, RTBF, (consulté le ).
  87. Giovanni Zidda, « La 2e mi-temps de Belgique – Suède ne sera pas jouée, le score final est donc de 1-1 », sur rtbf.be, RTBF, (consulté le ).
  88. « Meilleur buteur 2020 en compétitions UEFA : Romelu Lukaku », sur fr.uefa.com, .
  89. « Diables Rouges : Romelu Lukaku meilleur Belge à l'étranger sur l'année 2020 », sur rtbf.be.

Liens externes

modifier

Article connexe

modifier