Marouane Fellaini

footballeur belge

Marouane Fellaini
Image illustrative de l’article Marouane Fellaini
Marouane Fellaini avec les Diables Rouges durant la Coupe du monde 2018.
Situation actuelle
Équipe Shandong Luneng
Numéro 25
Biographie
Nom Marouane Fellaini-Bakkioui
Nationalité Belge
Marocain
Nat. sportive Belge
Naissance (33 ans)
Etterbeek (Belgique)
Taille 1,94 m (6 4)
Période pro. 2006 -
Poste Milieu offensif, milieu relayeur
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1994-1997 RSC Anderlecht
1997-2000 RAEC Mons
2000-2002 Francs Borains
2002-2004 Sporting Charleroi
2004-2006 Standard de Liège
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2006-2008 Standard de Liège084 (12)
2008-2013 Everton177 (33)
2013-2019 Manchester United177 (22)
2019- Shandong Luneng071 (29)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2004-2005 Belgique -18 ans003 0(0)
2006 Belgique -19 ans006 0(1)
2006-2007 Belgique espoirs007 0(0)
2008 Belgique olympique001 0(0)
2007-2018 Belgique084 (17)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 14 août 2021

Marouane Fellaini, né le à Etterbeek (Bruxelles) en Belgique, est un footballeur international belge[1] qui possède également la nationalité marocaine[2]. Il évolue actuellement comme milieu de terrain au Shandong Luneng.

Joueur polyvalent, il peut jouer aussi bien milieu défensif, relayeur ou en soutien de l'attaque comme durant son passage dans le club d'Everton.

Il peut aussi occuper la pointe de l'attaque, poste qu'il occupait occasionnellement à Manchester United[3]. Son excellent jeu de tête et, plus anecdotiquement, sa coiffure atypique, à laquelle il renonce pourtant en 2018[4], participent à sa renommée sur les terrains.

Appelé en équipe nationale belge entre 2007 et 2018[1], il participe notamment à la Coupe du monde 2014, à l'Euro 2016 et à la Coupe du monde 2018. Le , il annonce sa décision de prendre sa retraite du football international[5].

BiographieModifier

Origine et familleModifier

Marouane Fellaini, natif d'Etterbeek, commune de la région de Bruxelles-Capitale, est issu d'une famille d'immigrés marocains originaire de Tanger au nord du Maroc. Son père, Abdellatif Fellaini, était gardien de but au Raja de Casablanca entre 1970 et 1971 avant de rejoindre le Hassania d'Agadir. En 1972, Abdellatif Fellaini déménage en Belgique avec sa femme, Hafida, pour y jouer au football. Il joua une courte période pour plusieurs équipes belges avant de devoir arrêter sa carrière car la fédération marocaine de football ne lui délivre pas le certificat de sortie dont il a besoin. Au lieu de rentrer au Maroc, Abdellatif Fellaini devient chauffeur de bus pour la société de transports en commun bruxelloise et s'installe avec son épouse Hafida à Bruxelles, ville où ils donnent naissance à Marouane et ses frères, Hamza et Mansour[2].

JeunesseModifier

Lorsqu'il est âgé de sept ans, son père inscrit Marouane au RSC Anderlecht, club dans lequel il reste trois ans. À dix ans, la famille Fellaini déménage à Mons. Marouane rejoint alors le RAEC Mons, puis les Francs Borains. Plus tard, il joue pour le Sporting de Charleroi avant de débarquer au Standard de Liège grâce à Christophe Dessy[2].

Standard de LiègeModifier

Marouane arrive au Standard en 2005 en provenance de Charleroi. Après une saison en réserve, il rejoint l'équipe première en 2006. Il fait ses débuts à la surprise générale au troisième tour qualificatif de la Ligue des champions contre le Steaua Bucarest.

Le , le jeune milieu belge menace de résilier unilatéralement le contrat qui le lie au Standard de Liège jusqu'en 2011 (selon la loi de 1978[6]), estimant son salaire trop faible. Le , il trouve un accord avec son club et signe un nouveau contrat portant sur cinq ans et revu à la hausse. Des clubs du top européen s'intéressent cependant à lui.

Durant la saison 2007-2008 il acquiert une nouvelle dimension sous la houlette de son coach Michel Preud'homme. Pilier de son équipe, il accumule les matchs de haut niveau et s'érige comme un des hommes forts de la saison réussie de son club même si son jeu rugueux lui vaut pas mal de cartons. Devenu indiscutable avec l'équipe nationale, il est l'un des hommes en forme aux Jeux olympiques, au terme desquels la Belgique finit quatrième.

En il récolte ses premières récompenses : il reçoit le Soulier d'ébène, désignant le meilleur joueur africain ou d'origine africaine, et remporte le championnat de Belgique avec le Standard de Liège.

EvertonModifier

 
Marouane Fellaini lors d'un échauffement d'avant-match avec Everton en 2009.

Le , Fellaini rejoint le club anglais d'Everton[7]. Certains journaux parlent de £12 M (14 M€ à l'époque) pour son transfert mais le Standard affirme qu'il s'agit de 20 M€, ce que confirme Everton sur son propre site internet. En fait, il s'agit d'un transfert d'argent direct de 14 M€ et d'une prime sur les résultats à venir estimée à 6 M€. Il devient le transfert le plus cher de l'histoire du football belge ainsi que des Toffees à seulement 20 ans.

Pour ses débuts à Everton, Marouane est titularisé d'entrée et inscrit un premier but de la tête lors de son deuxième match de Premier League, rétablissant le score alors qu'Everton était mené. Il s'impose alors comme un titulaire indiscutable dans son club. Lors de la 20e journée, Marouane Fellaini compte 13 matchs joués, 6 buts et a reçu une fois, lors de la 18e journée, la note de 9, la meilleure note donnée à un joueur par les journalistes ce jour-là. Il continue son ascension au sein de l'équipe d'Everton devenant le nouveau capitaine. Mais une blessure l'éloigne des terrains pour le reste de la saison 2009-2010.

Lors de la saison 2012-2013, il réalise un début de saison exceptionnel avec son équipe d'Everton. En novembre, il est désigné Joueur du mois du championnat d'Angleterre. Il est le meilleur buteur de son équipe avec laquelle il atteint la deuxième place du championnat en octobre. Ses performances attirent l'attention des équipes du top anglaises mais Fellaini s'engage à honorer son contrat avec Everton jusqu'en 2016 si son club souhaite le garder. Il est d'ailleurs devenu un des chouchoux du public des Toffees, certains supporters arborant fièrement une perruque à son effigie de par sa coupe de cheveux « afro » désormais devenue célèbre.

Manchester UnitedModifier

 
Marouane Fellaini sous le maillot de Manchester United en 2015.

Le , durant la dernière heure du mercato, Marouane Fellaini est transféré d'Everton à Manchester United pour une somme de 32,5 M€[8]. Le Standard de Liège récupère 25 % de la plus-value effectuée par Everton sur le transfert, soit environ 2,5 M€.

Il est titulaire pour la première fois le , lors de la première journée de la ligue des champions, pour une victoire 4-2 des Red Devils face au Bayer Leverkusen. À la suite de l'échec de David Moyes en tant qu'entraineur de ManU, Marouane est également ciblé comme étant un flop retentissant. Cependant avec l'arrivée de Louis van Gaal, il réussit à prouver qu'il est un joueur de tout premier ordre en alignant les prestations de qualité et les buts ou assists importants. Cela se confirme lorsqu'il marque dans des matchs importants comme contre Tottenham (victoire 3-0) et contre Manchester City (victoire 4-2). Cependant, sa saison se termine mal puisqu'il est exclu lors de la dernière journée de Premier League face à Hull City et écope d'une suspension de trois rencontres.

Le , pour son premier match de la saison 2015-2016, il inscrit le troisième but des siens sur un service de Memphis Depay, lors de la victoire 3-1 de Manchester United contre le Club Bruges KV en barrages de la Ligue des champions.

Souvent critiqué par les supporters, plusieurs médias évoquent des rumeurs de son départ du club, mais le nouvel entraîneur José Mourinho l'aurait directement appelé peu de temps après sa nomination pour lui affirmer son soutien[9]. Fellaini a joué 100 % du temps de jeu lors des matches de préparation de l'été 2016.

Shandong LunengModifier

En février 2019, Marouane Fellaini rejoint le club de Shandong Luneng en Chine qui lui offre un contrat juteux : un salaire de 14,5 M€ net par an l'attend dans l'Empire du milieu[10]. Il inscrit le but de la victoire dès son premier match avec son nouveau club[11]. À l'issue de sa première saison, il atteint la finale de la coupe de Chine mais échoue face au Shanghai Greenland Shenhua.

Il est le premier joueur du championnat chinois à être testé positif au COVID-19 en mars 2020[12] et est écarté des terrains pour une durée indéterminée. Hospitalisé, puis placé en quarantaine, le milieu de terrain fête son retour en juillet de manière tonitruante en inscrivant un triplé en l'espace de sept minutes et en permettant ainsi à son équipe de renverser la vapeur face à Dalian Pro (victoire 2-3)[13]. Fellaini remporte son premier titre avec Shandong Luneng au terme de la saison en remportant cette fois la coupe face à Jiangsu Suning (victoire 2-0)[14].

En sélectionModifier

 
Fellaini à la Coupe du monde en 2018.

Entre le Maroc et la BelgiqueModifier

Possédant la double nationalité belge et marocaine, Marouane débute en tant qu'international marocain avec les jeunes de l'équipe du Maroc. Âgé seulement de 18 ans, il est convoqué par Fathi Jamal pour rejoindre les Lions de l'Atlas. Après quelques tests lors des entraînements en sélection, l'entraîneur décidera de recaler le joueur, considérant que le profil du joueur ne correspondait pas à l’équipe nationale du Maroc. Il finira par conclure « qu'il a le profil pour la Belgique »[15]. Mécontent de la façon dont il est traité, Marouane Fellaini décidera de tourner définitivement le dos à la Fédération marocaine en optant pour une carrière internationale avec les Diables Rouges. Il rejoindra peu après les espoirs de la Belgique et il est sélectionné en équipe nationale A pour la première fois le face à la Tchéquie.

Débuts avec la BelgiqueModifier

International espoir belge, Marouane participe au championnat d'Europe espoirs 2007 aux Pays-Bas où les jeunes Belges atteignent les demi-finales.

Le , il marque le seul but belge du match de qualification pour l'Euro 2008 contre le Portugal (défaite 1-2). Durant la Coupe du monde 2014 au Brésil, il marque de la tête le but de l'égalisation face à l'Algérie (victoire 2-1). Le , il inscrit un doublé contre Chypre en éliminatoires de l'Euro 2016 (victoire 5-0). Il est aussi le buteur décisif de la rencontre suivante, une victoire délicate des Diables Rouges face à Israël (1-0). Il participe à la Coupe du monde 2018 en Russie et y est à nouveau décisif dans le huitième de finale face au Japon (victoire 3-2) en inscrivant le but égalisateur, comme souvent, de la tête.

Marouane Fellaini annonce sa retraite internationale le 7 mars 2019[16].

StatistiquesModifier

En clubModifier

Statistiques de Marouane Fellaini au 14 août 2021[17],[18]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA   Belgique Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B M B
2006-2007   Standard de Liège Jupiler League 30 4 7 1 - - - - C1+C3 2+1 0+0 - - 4 1 44 6
2007-2008 Jupiler League 31 6 5 1 - - - - C3 3 0 - - 6 0 45 7
2008-2009 Jupiler Pro League 3 0 - - - - - - C1 2 0 - - - - 5 0
Sous-total 64 10 12 2 - - - - - 8 0 - - 10 1 94 13
2008-2009   Everton Premier League 30 8 4 1 1 0 - - C3 - - - - 6 1 41 10
2009-2010 Premier League 23 2 2 0 2 0 - - C3 7 1 - - 5 1 39 4
2010-2011 Premier League 20 1 3 1 2 1 - - - - - - - 5 1 30 4
2011-2012 Premier League 34 3 6 1 3 1 - - - - - - - 9 1 52 6
2012-2013 Premier League 31 11 4 1 1 0 - - - - - - - 6 2 42 14
2013-2014 Premier League 3 0 - - 1 1 - - - - - - - 1 0 5 1
Sous-total 141 25 19 4 10 3 - - - 7 1 - - 32 6 209 39
2013-2014   Manchester United Premier League 16 0 - - - - - - C1 5 0 - - 12 2 33 2
2014-2015 Premier League 27 6 4 1 - - - - - - - - - 7 5 38 12
2015-2016 Premier League 18 1 6 2 2 0 - - C1+C3 6+2 1+0 - - 10 1 44 5
2016-2017 Premier League 28 1 3 1 4 1 1 0 C3 11 1 - - 4 0 51 4
2017-2018 Premier League 16 4 3 0 - - - - C1 3 1 1 0 9 2 32 7
2018-2019 Premier League 14 0 1 0 1 1 - - C1 5 1 - - 0 0 21 2
Sous-total 119 12 17 4 7 2 1 0 - 32 4 1 0 42 10 219 32
2019   Shandong Luneng CSL 22 7 4 1 - - - - ACL 8 4 - - - - 34 12
2020 CSL 18 5 5 3 - - - - - - - - - - - 23 8
2021 CSL 14 9 - - - - - - - - - - - - - 14 9
Sous-total 54 21 9 4 - - - - - 8 4 - - - - 71 29
Total sur la carrière 378 68 57 14 17 5 1 0 - 55 9 1 0 84 17 593 113

En sélections nationalesModifier

Statistiques de Marouane Fellaini au [1]
Saison Sélection Campagne Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Sél. Cap. Buts Sél. Cap. Buts Sél. Cap. Buts Sél. Cap. Buts
2006-2007   Belgique espoirs Euro espoirs 2007 3 3 0 4 4 0 - 7 7 0
Sous-total 3 3 0 4 4 0 0 0 0 7 7 0
2007-2008   Belgique olympique JO 2008 6 1 0 - - 6 1 0
Sous-total 6 1 0 0 0 0 0 0 0 6 1 0
2006-2007   Belgique Euro 2008 - 3 3 1 1 1 0 4 4 1
2007-2008 4 4 0 2 2 0 6 6 0
2008-2009 Coupe du monde 2010 6 6 1 - 6 6 1
2009-2010 2 2 0 3 3 1 5 5 1
2010-2011 Euro 2012 4 4 1 2 1 0 6 5 1
2011-2012 2 2 1 7 7 0 9 9 1
2012-2013 Coupe du monde 2014 5 5 1 2 1 1 7 6 2
2013-2014 5 5 1 2 2 0 6 6 1 13 13 2
2014-2015 Euro 2016 - 5 5 3 2 2 2 7 7 5
2015-2016 5 3 0 4 3 1 4 4 0 13 10 1
2016-2017 Coupe du monde 2018 - 4 4 0 - 4 4 0
2017-2018 7 5 1 2 2 0 4 2 1 13 9 2
2018-2019 Ligue des nations 2019 - 1 0 0 - 1 0 0
Sous-total 17 13 2 44 42 9 33 29 6 94 84 17
Total sur la carrière 26 17 2 48 46 9 33 29 6 107 92 17

Matchs internationauxModifier

Buts internationauxModifier

PalmarèsModifier

En clubModifier

 

  Standard de Liège

 

  Everton FC

 

  Manchester United

 

  Shandong Luneng

En sélections nationalesModifier

 

  Belgique

Distinctions personnellesModifier

Vie privéeModifier

Fellaini est belge et ses parents sont originaires de la ville de Tanger. Il est le fils d'Abdelatif Fellaini ancien gardien de but marocain du Raja Casablanca et du Hassania d'Agadir. Il a étudié à l'Institut Saint-Ferdinand à Jemappes[2]. Il est le parrain de CAP48 de 2011 à 2014, l'association de la RTBF qui vient en aide aux personnes handicapées[22]. Il est également l'un des ambassadeurs de la Fondation Little Dreams, fondation créée par Phil Collins et Orianne Collins dont la mission est de réaliser le rêve de jeunes talents, handicapés ou non, dans les domaines artistiques ou sportifs[23].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. La FIFA a déclassé et requalifié cette rencontre comme match d’entraînement le car la Roumanie a effectué 8 remplacements au lieu des 6 autorisés lors de rencontres amicales[19].
  2. La FIFA a déclassé et requalifié cette rencontre comme match d’entraînement le car la Belgique a effectué 7 remplacements au lieu des 6 autorisés lors de rencontres amicales[20].
  3. a et b Les fédérations respectives n'ayant pas rempli les démarches nécessaires, la FIFA et l'UEFA ne considèrent pas cette rencontre comme officielle, les deux entraîneurs s'étaient néanmoins engagés à ne pas effectuer plus de six remplacements[21]

RéférencesModifier

  1. a b c d et e « Fiche de Marouane Fellaini », sur RBFA.be.
  2. a b c et d David De Myttenaere, « Fellaini, Diable plutôt que Lion », sur dhnet.be, La Dernière Heure/Les Sports, (consulté le ).
  3. Maxime Lavoine, « Van Gaal et le théâtre des mauvais rêves », sur francefootball.fr, France Football, (consulté le ).
  4. « Fellaini s’offre une nouvelle coiffure, les Diables rouges n’en reviennent pas », sur lavenir.net, L'Avenir, (consulté le ).
  5. « Fellaini et les Diables rouges, c'est fini ! », sur lalibre.be, La Libre Belgique, (consulté le ).
  6. Belgique. « Loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats de travail » [lire en ligne (page consultée le 23 mars 2021)]
  7. « Fellaini à Everton pour un transfert record », sur lavenir.net, L'Avenir, (consulté le ).
  8. Julien Collignon, « Marouane Fellaini signe à Manchester United à 23h59 », sur 7sur7.be, (consulté le ).
  9. Florent Malice, « Mourinho: "En arrivant, j'ai appelé Fellaini et lui ai dit qu'il restait" », sur walfoot.be, (consulté le ).
  10. « Officiel: Marouane Fellaini rejoint Shandong Luneng (Chine) », sur dhnet.be, La Dernière Heure/Les Sports, (consulté le ).
  11. (en) Tom Maston, « Fellaini marks Chinese Super League debut with winning goal », sur Goal.com, (consulté le ).
  12. (en) Josh Thomas, « Former Man Utd midfielder Fellaini tests positive for coronavirus in China », sur Goal.com, (consulté le ).
  13. « Débuts en fanfare pour Marouane Fellaini, auteur d'un triplé renversant avec Shandong », RTBF, (consulté le ).
  14. « Marouane Fellaini remporte la Coupe de Chine avec le Shandong Luneng », RTBF, (consulté le ).
  15. Wahid, « Marouane Fellaini aurait pu jouer pour le Maroc mais ... », sur Lions de l'Atlas, (consulté le ).
  16. Cédric Lizin, « Marouane Fellaini met un terme à sa carrière internationale et quitte les Diables Rouges », RTBF, (consulté le ).
  17. (nl) « Fiche du joueur », sur Belgian Soccer Database
  18. « Fiche de Marouane Fellaini », sur transfermarkt.fr
  19. « Roumanie-Belgique du 14 novembre 2012 n'est pas reconnu par la FIFA », RTBF, (consulté le ).
  20. « Le 5-1 face au Luxembourg est rayé des tablettes », Le Soir (consulté le ).
  21. « Jan Vertonghen fâché d'apprendre que le match contre la République tchèque n'était pas officiel (vidéo) », sur rtl.be, RTL-TVI, (consulté le )
  22. « Marouane Fellaini parrain de Cap 48 », RTBF, (consulté le ).
  23. « Phil Collins fait appel au bon cœur de... Fellaini », RTBF, (consulté le ).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :