Igor de Camargo

joueur de football brésilien

Igor de Camargo
Image illustrative de l’article Igor de Camargo
De Camargo sous le maillot du Borussia Mönchengladbach
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Belgique KV Malines
Numéro 10
Biographie
Nom Igor Alberto Rinck de Camargo
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Drapeau : Belgique Belge (depuis 2008)[1]
Nat. sportive Drapeau : Belgique Belge
Naissance (37 ans)
Lieu Porto Feliz (Brésil)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. 2001
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
1989-1997Drapeau : Brésil Bonsucesso FC
1998-2000Drapeau : Brésil Estrela FC
2000-2001Drapeau : Belgique KRC Genk
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2001-2004Drapeau : Belgique KRC Genk033 0(5)
2003-2004 Drapeau : Belgique Heusden-Zolder SK035 (10)
2005-2006Drapeau : Belgique FC Brussels026 (12)
2006-2010Drapeau : Belgique Standard de Liège155 (46)
2010-2013Drapeau : Allemagne Borussia M'gladbach074 (19)
2013 Drapeau : Allemagne TSG Hoffenheim008 0(1)
2013-2015Drapeau : Belgique Standard de Liège087 (19)
2015-2016Drapeau : Belgique KRC Genk033 0(7)
2016-2018Drapeau : Chypre APOEL Nicosie075 (30)
2018- Drapeau : Belgique KV Malines038 (19)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2009-2012Drapeau : Belgique Belgique009 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 20 août 2018

Igor Alberto Rinck de Camargo, est un footballeur belgo-brésilien, né le à Porto Feliz au Brésil. Il évolue actuellement au KV Malines comme attaquant et a représenté la Belgique sur le plan international entre 2009 et 2012.

BiographieModifier

Débuts en BelgiqueModifier

Igor de Camargo arrive en Belgique en novembre 2000 au KRC Genk, avec lequel il s'engage pour quatre saisons. Après une saison avec les espoirs, il est intégré au noyau de l'équipe première mais joue très peu. Il découvre néanmoins la Ligue des champions lors d'un déplacement au Real Madrid, entrant au jeu à dix minutes de la fin de la rencontre, perdue 6-0. Barré par une forte concurrence, dont Wesley Sonck, Kevin Vandenbergh et Moumouni Dagano, il est prêté à Heusden-Zolder, le club-satellite de Genk, pour toute la saison 2003-2004. Il y gagne sa place de titulaire et inscrit dix buts en 33 matches joués[2]. Grâce à ses bonnes prestations, il reçoit une nouvelle chance en équipe première à Genk la saison suivante mais il ne confirme pas. Finalement, il quitte le club en janvier pour rejoindre le FC Brussels[3].

Au Brussels, Igor de Camargo retrouve une place dans le onze de base et aide le club à se maintenir en première division. Il commence la saison 2005-2006 en forme et inscrit neuf buts en quinze rencontres[4]. En , il est transféré par le Standard de Liège pour un montant d'1 500 000 €[5].

Deux titres avec le StandardModifier

Il est titularisé dès son arrivée au Standard et lors de son deuxième match avec les « Rouches », il inscrit son premier but pour ses nouvelles couleurs. Malheureusement, il se fracture le tibia après cinq rencontres et reste écarté des terrains de football jusqu'à la mi-octobre[6]. Après un mois, il retrouve une place de titulaire et inscrit quatorze buts toutes compétitions confondues, permettant à son club de terminer à la troisième place du championnat et d'atteindre la finale de la Coupe de Belgique, perdue face au FC Bruges. La saison suivante, Igor de Camargo est repositionné comme milieu de terrain offensif axial, derrière le duo d'attaquants composé de Dieumerci Mbokani et Milan Jovanović. Il inscrit tout de même dix buts durant la saison qui voit le Standard faire la course en tête et décrocher le titre de champion de Belgique après 25 ans d'attente. Un an plus tard, il remporte son second titre national, après un test-match contre les rivaux du Sporting Anderlecht, synonyme de qualification directe pour les poules de la Ligue des champions. En , quelques semaines après avoir obtenu la nationalité belge, il est appelé pour la première fois en équipe nationale belge. Il dispute son premier match international le contre la Slovénie[7].

Il inscrit son premier but en Ligue des champions lors d'un déplacement à l'Olympiakos, perdu 2-1. Malgré cela, le club termine à la troisième place de son groupe et est reversé en Ligue Europa, dont il atteint les quarts de finale, grâce notamment à trois buts en six rencontres d'Igor de Camargo. En championnat par contre, la saison est plus difficile et le club ne parvient pas à terminer dans les six premières places ni à se qualifier pour une compétition européenne. Le , soit quatre jours après la fin de la saison, il annonce son départ pour le Borussia Mönchengladbach[8]. Le Standard reçoit un montant de 4 000 000 € en contre-partie.

Passage en AllemagneModifier

Lors de ses premières semaines en Allemagne, il est le plus souvent réserviste dans un club qui vit une saison difficile. Dernier à la mi-championnat, le club accroche in-extremis les barrages pour le maintien, remportés face au VfL Bochum. Igor de Camargo, devenu titulaire en cours de saison, inscrit le seul but du match aller et délivre la passe décisive sur le but égalisateur au match retour. La saison suivante est bien meilleure pour le club, qui termine à la quatrième place, et pour le joueur, qui est rappelé en équipe nationale. En 2012-2013, il perd sa place dans le onze de base et doit se contenter de montées au jeu en fin de rencontre. En janvier, son entraîneur lui signifie qu'il peut partir et il est prêté au TSG 1899 Hoffenheim, à la lutte pour le maintien, jusqu'en fin de saison[9]. Il y reçoit peu de temps de jeu et n'inscrit qu'un seul but en huit apparitions. Durant le mercato estival, il est placé sur la liste des transferts par le Borussia Mönchengladbach.

Retour au StandardModifier

Après plusieurs jours de négociation, le président du Standard de Liège, Roland Duchâtelet, annonce le le retour de l'attaquant belgo-brésilien au club, pour un montant évalué entre 1 500 000 € et 2 000 000 €[10]. Il y signe un contrat pour trois saisons, avec une option pour une saison supplémentaire.

PalmarèsModifier

StatistiquesModifier

Statistiques d'Igor de Camargo au 2 septembre 2016[11],[12]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
  Belgique Total
Division M B M B M B C M B M B M B
2001-2002   KRC Genk Jupiler League 5 1 - - - - - - - - - 5 1
2002-2003   KRC Genk Jupiler League 5 0 - - - - C1 1 0 - - 6 0
Sous-total 10 1 - - - - - 1 0 - - 11 1
2003-2004   Heusden-Zolder SK (prêt) Jupiler League 33 10 4 1 - - - - - - - 37 11
Sous-total 33 10 4 1 - - - - - - - 37 11
2004-2005   KRC Genk Jupiler League 15 1 1 1 - - CI 6 2 - - 22 4
Sous-total 15 1 1 1 - - - 6 2 - - 22 4
2004-2005   FC Brussels Jupiler League 13 5 - - - - - - - - - 13 5
2005-2006   FC Brussels Jupiler League 15 9 - - - - - - - - - 15 9
Sous-total 28 14 - - - - - - - - - 28 14
2005-2006   Standard de Liège Jupiler League 4 1 1 0 - - - - - - - 5 1
2006-2007   Standard de Liège Jupiler League 24 10 6 5 - - - - - - - 30 15
2007-2008   Standard de Liège Jupiler League 32 8 4 1 - - C3 4 1 - - 40 10
2008-2009   Standard de Liège Jupiler Pro League 29 8 1 0 1 0 C1+C3 2+7 0+2 2 0 42 10
2009-2010   Standard de Liège Jupiler Pro League 27 6 1 0 1 0 C1+C3 5+6 1+3 2 0 42 10
Sous-total 116 33 13 6 2 0 - 24 7 4 0 159 46
2010-2011   Borussia M'gladbach 1. Bundesliga 21 8 2 0 - - - - - - - 23 8
2011-2012   Borussia M'gladbach 1. Bundesliga 25 5 4 1 - - - - - 5 0 34 6
2012-2013   Borussia M'gladbach 1. Bundesliga 14 2 2 0 - - C1+C3 2+4 0+3 - - 22 5
Sous-total 60 15 8 1 - - - 6 3 5 0 79 19
2012-2013   TSG Hoffenheim (prêt) 1. Bundesliga 8 1 - - - - - - - - - 8 1
Sous-total 8 1 - - - - - - - - - 8 1
2013-2014   Standard de Liège Jupiler Pro League 30 5 1 0 - - C3 7 3 - - 38 8
2014-2015   Standard de Liège Jupiler Pro League 37 11 2 0 - - C1+C3 4+6 0 - - 49 11
Sous-total 67 16 3 0 - - - 17 3 - - 87 19
2015-2016   KRC Genk Jupiler Pro League 30 6 3 1 - - - - - - - 33 7
Sous-total 30 6 3 1 - - - - - - - 33 7
2016-2017   APOEL Nicosie First Division 1 0 - - 1 0 C1 4 0 - - 6 0
Sous-total 1 0 - - 1 0 - 4 0 - - 6 0
Total sur la carrière 368 97 32 10 3 0 - 58 15 9 0 470 122

Sélections internationalesModifier

Igor de Camargo compte quinze sélections avec l'équipe nationale belge, pour neuf rencontres effectivement jouées. Il dispute son premier match avec les « Diables Rouges » le contre la Slovénie, au cours duquel il est titularisé par le sélectionneur de l'époque René Vandereycken. Actuellement, son dernier match remonte au face au Monténégro. Il a encore été appelé cinq fois dans le noyau jusqu'au mais sans monter sur le terrain.

Le tableau ci-dessous reprend toutes les sélections d'Igor de Camargo. Les matches qu'il ne joue pas sont indiqués en italique. Le score de la Belgique est toujours indiqué en gras.

Sélections internationales d'Igor de Camargo[13]
Date Compétition Adversaire Lieu Score Remarque
11/02/2009 Match amical   Slovénie   Bruxelles 2-0
28/03/2009 Éliminatoires Coupe du monde 2010 (Groupe 5)   Bosnie-Herzégovine   Genk 2-4   46e
05/09/2009 Éliminatoires Coupe du monde 2010 (Groupe 5)   Espagne   La Corogne 5-0   70e 
09/09/2009 Éliminatoires Coupe du monde 2010 (Groupe 5)   Arménie   Erevan 2-1
10/08/2011 Match amical   Slovénie   Ljubljana 0-0   46e 
02/09/2011 Éliminatoires Euro 2012 (Groupe A)   Azerbaïdjan   Bakou 1-1   71e 
06/09/2011 Match amical   États-Unis   Bruxelles 1-0   63e
07/10/2011 Éliminatoires Euro 2012 (Groupe A)   Kazakhstan   Bruxelles 4-1   73e
29/02/2012 Match amical   Grèce   Héraklion 1-1
25/05/2012 Match amical   Monténégro   Bruxelles 2-2   66e
02/06/2012 Match amical   Angleterre   Londres 1-0
15/08/2012 Match amical   Pays-Bas   Bruxelles 4-2
07/09/2012 Éliminatoires Coupe du monde 2014 (Groupe A)   Pays de Galles   Cardiff 0-2
11/09/2012 Éliminatoires Coupe du monde 2014 (Groupe A)   Croatie   Bruxelles 1-1
14/11/2012 Match amical   Roumanie   Bucarest 2-1

Notes et référencesModifier

  1. « Eric-Emmanuel Schmitt et Igor De Camargo naturalisés belges » (consulté le 17 mai 2020)
  2. (nl) « Saison 2003-2004 du joueur », sur Belgian Soccer Database
  3. (nl) « Wery Sels en Igor De Camargo naar FC Brussels », sur http://www.voetbalbelgie.be, (consulté le 29 décembre 2014)
  4. (nl) « Saison 2005-2006 du joueur », sur Belgian Soccer Database
  5. « De Camargo passe au Rouche », sur http://www.sport.be/, (consulté le 29 décembre 2014)
  6. « Fracture du tibia pour De Camargo », sur http://www.sport.be/, (consulté le 29 décembre 2014)
  7. « Belgique-Slovénie : De Camargo titulaire », sur https://www.rtbf.be/, (consulté le 29 décembre 2014)
  8. « De Camargo quitte le Standard ! », sur http://www.rtl.be, (consulté le 29 décembre 2014)
  9. « Igor De Camargo prêté par le Borussia Moenchengladbach à Hoffenheim », sur https://www.lavenir.net, (consulté le 29 décembre 2014)
  10. « De Camargo signe pour trois ans au Standard », sur http://www.lalibre.be, (consulté le 29 décembre 2014)
  11. « Fiche d’Igor de Camargo », sur footballdatabase.eu
  12. (nl) « Fiche du joueur », sur Belgian Soccer Database
  13. « Fiche de Igor de Camargo », sur site officiel de l'URBSFA

Liens externesModifier