Arena Corinthians

L'Arena Corinthians est le nom provisoire du stade de football construit pour la Coupe du monde de la FIFA Brésil 2014 à São Paulo, de 2011 à 2014, pour le Sport Club Corinthians Paulista, pour un devis de 820 millions de réaux brésiliens, par l'architecte Anibal Coutinho. Sa capacité devrait être de 48 000 spectateurs (et de 68 000 pendant la Coupe du monde). Le stade est le lieu du match d'ouverture de la Coupe du monde de football de 2014 : Brésil-Croatie, et de cinq autres matches, y compris une demi-finale.

Arena Corinthians
Logo da Arena Corinthians.svg
Image dans Infobox.
Généralités
Adresse
Itaquera, São Paulo
Construction et ouverture
Début de construction
Construction
Ouverture
(7 ans)
Architecte
Aníbal Coutinho
Ingénieur
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Administration
Équipement
Surface
Capacité
48 000
Localisation
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Brésil
(Voir situation sur carte : Brésil)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : São Paulo
(Voir situation sur carte : São Paulo)
Point carte.svg

Il est parfois appelé Itaquera, du nom du district de São Paulo où il est érigé. Il remplacera le stade du Pacaembu qui appartient à la ville. Le projet a été annoncé le par Ricardo Teixeira, ainsi que par le gouverneur de l'État de São Paulo et par le maire de la ville pour une inauguration prévue en 2013[1].

À la veille de la fête du centenaire du club, la conception du nouveau stade a été rendue officielle, et il a également été annoncé comme l'un des sites des matchs de la Coupe du monde 2014[2]. Le , la FIFA a officiellement confirmé que le stade accueillera le match d'ouverture et trois autres matches de la phase de groupes, l'un des quarts de finale et une demi-finale[3]. Le projet comprendra outre le stade, un parking de 4 000 places, des boutiques et des restaurants qui permettront de revitaliser la zone autour.

En 2016, un scandale a émergé, révélant la vérité au sujet de la construction du stade. Emílio Odebrecht a déclaré à gagner l'accord tipoff que le stade a été construit seulement parce que l'ancien président Lula dit et le stade a été construit comme un « cadeau » pour lui, comme Odebrecht considérablement enrichi au cours des mandats de Lula et Dilma. Les gouvernements dans le cadre du PT de 2003 à 2015, le chiffre d'affaires du groupe Odebrecht est passé de 17 à 132 milliards de reais[4],[5],[6].

StructureModifier

Le projet a reçu à la fois, le prix de meilleur projet commercial et le Grand Prix du meilleur projet d'ensemble au Brésil, dans le plus grand évènement de l'architecture d'entreprise en Amérique latine en 2011, en compétition contre 1 116 projets. L'Arena a une structure physique moderne et confortable, qui comprend un certain nombre d'équipements destinés aux équipes de football, au public et aux médias[7].

Les deux bâtiments fermés auront un système d'air conditionné dans tous les domaines internes. Il est prévu d'avoir trois bars restaurants et un quatrième qui sera un bar de sports pendant la journée et une discothèque durant la nuit[8]. Le public pourra circuler en utilisant 10 escaliers mécaniques, 15 ascenseurs, deux rampes et 13 escaliers. 59 stands de concession seront disponibles[8], aussi qu'un auditorium pour 360 personnes de 25 000 m2. Un musée consacré au Corinthians sera mis en place sur le bâtiment est [9]. Le design intérieur est signé par Gensler, qui est la plus importante agence actuelle d'architecture du monde[10]. Il y a six vestiaires. Ceux de l'équipe d'accueil occupent 1 300 m2, avec des jacuzzis, de la cryothérapie et un espace privé pour l'entraîneur. La zone d'échauffement possède des gradins pour 86 détenteurs de billets VIP, séparés par une vitre insonorisée[11]. Tous les espaces publics disposent de la climatisation et sont en marbre, en granit ou en carreaux de céramique de haut niveau[12].

Le stade comportera avec un système Wi-Fi et 4G LTE dans tous ses secteurs[13]. En utilisant des smartphones, le public sera en mesure d'accéder aux statistiques du match et de regarder les replays publiés sur une page gérée par l'équipe du stade[14]. Les supporteurs seront surveillés par un système informatique en contact avec des centaines de caméras de sécurité[14]. Le côté abrite le plus grand écran vidéo du monde et 89 espaces de luxe pourront accueillir 1 414 spectateurs[12].

Travaux et accidentModifier

Les travaux ont débuté officiellement le [15]. En , avec plus de 70 % des travaux réalisés, l'écran géant de l'extérieur a été testé et approuvé[16]. À la fin du mois de , la pelouse du stade a été plantée et, quelques jours plus tard, elle a commencé à pousser[17]. En juillet, avec plus de 82 % des travaux réalisés, la façade de verre du bâtiment de l'ouest commence à être installée[18]. En octobre, l'Arena a atteint 90 % d'achèvement, avec le bâtiment est prêt[19].

Néanmoins, le , un mois seulement avant le délai fixé par la FIFA pour l'achèvement des travaux au stade, un grave accident s'est produit : quand une grue a essayé de mettre la dernière partie du toit du stade, le gros morceau en métal du toit s'est effondré, causant la mort deux ouvriers et détruisant une partie de la tribune[20]. 30 % du secteur est de la structure a été compromis et interdit. La police mènera une enquête. Après l'accident, le responsable des travaux, Andres Sanchez, s'est entretenu avec la presse à côté d'un représentant de l'entreprise de construction Odebrecht, qui effectue le travail. Sanchez « a regretté » la mort de deux travailleurs. Selon le site BBC Brésil, il s'est refusé à parler de la livraison des travaux et a montré une irritation pour répondre aux questions des journalistes et a menacé à plusieurs reprises d'arrêter l'interview[21]. L'idée était que le travail serait achevé à la fin de décembre, dans le délai prévu par la FIFA, mais l'accident peut entraîner des retards[22].

Coupe du monde de football de 2014Modifier

Accenture, une entreprise internationale de conseil dirigée par le Français Pierre Nanterme, a estimé que l'ouverture de la Coupe du monde apporterait 30,75 milliards de réaux sur dix ans pour la ville[23]. Une étude menée par la Fondation Getúlio Vargas estime 1 milliard de dollars américains de revenus juste pour le match d'ouverture, et que 290 000 touristes sont attendus pour l'évènement[24].

Les modifications nécessaires pour le match d'ouverture ont augmenté le coût prévu à l'origine pour répondre aux exigences de la FIFA. Le coût estimé de la construction a oublié d'inclure environ 35 millions de dollars américains[25] dus à l'ajout des gradins temporaires, prévus d'être retirés après la Coupe du monde. Ils seront fixés sur l'un des côtés et sur les extrémités nord et sud. L'ajout fait passer la capacité totale à 72 000 sièges [26].

Matchs de coupe du monde accueillisModifier

Date Heure (UTC-3) Équipe 1 Équipe 2 Résultat Buteurs Tour Affluence
17:00   Brésil   Croatie 3 - 1 Neymar (2x), Oscar - Marcelo (CSC) 1er tour, groupe A 62 103
16:00   Uruguay   Angleterre 2 - 1 Luis Suarez (2x) - Rooney 1er tour, groupe D 62 575
13:00   Pays-Bas   Chili 2 - 0 Fer, Memphis 1er tour, groupe B 62 996
17:00   Corée du Sud   Belgique 0 - 1 Vertonghen 1er tour, groupe H 61 397
13:00   Argentine   Suisse 1 - 0 a.p. Di Maria Huitièmes de finale 63 255
17:00   Pays-Bas   Argentine 0 - 0 (2 - 4 t. a. b.) Demi-finales 63 267

TransportsModifier

Le stade se trouve à 19 km à l'est du centre-ville et 21 km de l'aéroport international de Guarulhos. La station de métro la plus proche est Corinthias-Itaquera, à 500 m du stade, qui possède une correspondance avec une station de chemin de fer CPTM portant le même nom. La station de métro Artur Alvim est à 800 m.

Pendant la Coupe du monde de football de 2014, un train express relie la gare da Luz en centre-ville et la station CPTM Corinthias-Itaquera, soit un trajet de dix-sept minutes[27]. Après la Coupe du monde, des études permettront de déterminer si le service sera maintenu[28]. Les stations de métro et de train peuvent accueillir 100 000 passagers par heure[29]. Le site a 1 620 places de parking couvertes et 929 places de parking en plein air, avec 2 214 autres places prévues pour un centre commercial proche. Il y a 61 lignes de bus qui s'arrêtent à proximité de l'Arena Corinthians[30].

Notes et référencesModifier

  1. L'Arena Corinthians, dans les temps
  2. http://www.portal2014.org.br/noticias/5082/CORINTHIANS.html
  3. http://www.lancenet.com.br/corinthians/Fifa-anuncia-Itaquerao-abertura-Copa_0_575942488.html
  4. Arena Corinthiens titre était présent à Lula dit Patriarca Odebrecht
  5. Odebrecht avait construit Itaquerão comme un cadeau à Lula
  6. Journal: à tipoff, Odebrecht dit Corinthiens Arena était « présent » à Lula
  7. (pt) Redação Esportes, « Itaquerão ganha prêmio de arquitetura »  , sur com.br, Estadão, (consulté le ).
  8. a et b http://corinthians.com.br/arena/project/
  9. (pt) « Diário Super - Blog Diário Super », sur Diário Super (consulté le ).
  10. https://www.alsd.com/content/gensler-0
  11. http://oglobo.globo.com/copa-2014/itaquerao-estadio-da-abertura-da-copa-9691688l
  12. a et b (pt) « Esbanjando luxo, Arena Corinthians chega à reta final das construções; veja em FOTOS e VÍDEO », sur ESPN (consulté le ).
  13. http://www.comba-telecom.com/newsinfo.aspx?ID=289
  14. a et b http://info.abril.com.br/noticias/ti/o-itaquerao-e-nuestro-diz-a-chilena-sonda-02052012-15.shl
  15. (pt) « Começam as obras no estádio do Corinthians em SP », sur São Paulo, (consulté le ).
  16. (pt) « Arena Corinthians : telão gigante é aprovado em teste noturno », sur globoesporte.com (consulté le ).
  17. (pt) « Página não encontrada », sur Sport Club Corinthians Paulista (consulté le ).
  18. (pt) « Página não encontrada », sur Sport Club Corinthians Paulista (consulté le ).
  19. (pt) « Com prédio leste pronto, Arena Corinthians está 90% concluída », sur globoesporte.com (consulté le ).
  20. (pt) Carol Knoploch, « Operários morrem em acidente no Itaquerão »  , sur globo.com, O Globo, (consulté le ).
  21. (pt) Maurício Moraes, « Acidente no Itaquerão foi como 'terremoto' na reta final da Copa », sur bbc.co.uk, BBC News Brasil, (consulté le ).
  22. http://exame.abril.com.br/brasil/noticias/acidente-destroi-parte-da-estrutura-do-itaquerao-2
  23. (pt) Paulo Saldaña e Rodrigo Burgarelli, « Estudo prevê ganho de R$ 31 bi com estádio até 2020 », O Estado de São Paulo,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  24. (pt) « Acompanhe no iG as últimas notícias do Brasil e do Mundo sobre futebol, automobilismo, vôlei, basquete, tênis, esportes olímpicos entre outros. », sur Esporte (consulté le ).
  25. (pt) « Convênio define em fevereiro quem vai fazer 20 mil lugares de Itaquera », sur globoesporte.com (consulté le ).
  26. (pt) Almir Leite e Paulo Favero, « Corintiano ganha estádio que terá a sua própria cara », O Estado de São Paulo,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  27. (pt) Paulo Favero, « 'Expresso da Copa' leva 17 minutos do centro ao Itaquerão », O Estado de São Paulo,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  28. (pt) Wladimir DAndrade, « Metrô e trem vão dar conta de esvaziar Itaquerão em meia hora, diz Alckmin », O Estado de São Paulo,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  29. https://www.fifa.com/worldcup/news/newsid=1557247/index.html
  30. http://www.metro.sp.gov.br/pdf/estacionamentos/estacionamentos.pdf

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier