Équipe d'Israël de football

équipe nationale de football
Équipe d'Israël
Écusson de l' Équipe d'Israël
Généralités
Association IFA
Confédération AFC (1954-1974)
OFC (1985-1989)
UEFA (1980-1981, 1991-2024)
CONMEBOL (2024-)
Couleurs Bleu et Blanc
Surnom התכולים-לבנים (Les Bleus-Blancs)
הנבחרת (L'équipe choisie)
Stade principal Stade Teddy
Stade Sammy-Ofer
Stade Bloomfield
Stade Turner
Stade de Netanya
Classement FIFA en stagnation 75e (15 février 2024)[1]
Personnalités
Sélectionneur Alon Hazan[2]
Capitaine Eli Dasa
Plus sélectionné Yossi Benayoun (101)
Meilleur buteur Eran Zahavi (35)
Rencontres officielles historiques
Premier match
(0-5, Égypte)[note 1]

(1-3, États-Unis olympique)
Plus large victoire 9-0, Taïwan
()
Plus large défaite 1-7, Allemagne
()
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 1
1er tour en 1970
Coupe d'Asie Phases finales : 4
Médaille d'or, Asie Vainqueur en 1964
Championnat d'Europe Phases finales : 0
Ligue des nations Phases finales : 0

Maillots

Domicile

Extérieur

L'équipe d'Israël de football (hébreu : נבחרת ישראל בכדורגל) est constituée par une sélection des meilleurs joueurs israéliens sous l'égide de la Fédération d'Israël de football.

Histoire modifier

Les débuts de la Palestine mandataire (1934-1948) modifier

La Palestine, sous mandat britannique, joua son premier match officiel en 1934, dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 1934, contre l’Égypte. Ce match se solda par une défaite 7 buts à 1[note 1]et le premier buteur de l’histoire du football israélien fut l'œuvre d'Avraham Nudelmann.

Les débuts d'Israël (1948-1954) modifier

Avec la création de l’État d’Israël en 1948, se crée l’équipe nationale d’Israël qui disputa son premier match international en tant que nouveau pays contre les États-Unis, le , le match se soldant par une victoire des Américains sur Israël 3 buts à 1.

Israël au sein de la Confédération asiatique (1954-1974) modifier

En 1964, après deux finales perdues en 1956 et 1960 (toutes deux perdues face à la Corée du Sud), Israël remporte la Coupe d'Asie des nations de football chez elle en 1964. Il s'agit là du seul titre à leur palmarès. En 1968, l'équipe finit troisième. Pour son unique participation en phase finale de la Coupe du monde de football en 1970, au Mexique, l’expérience se solde par deux matchs nuls contre l’Italie et la Suède et une défaite contre l’Uruguay.

Israël, une sélection sans confédération (1974-1994) modifier

De 1974 à 1994, Israël n’est affiliée à aucune confédération en raison du refus des pays arabes de jouer contre des Israéliens. Durant cette période, la sélection israélienne ne joue par conséquent aucune compétition continentale mais étant toujours reconnue par la FIFA, parvient à disputer les éliminatoires de la Coupe du monde et de façon systématique grâce à l'obtention d'un titre de membre provisoire au sein de plusieurs confédérations. Tout d'abord au sein de l'OFC où elle y restera de 1974 à 1979 puis au sein de l'UEFA de 1980 à 1984, avant de revenir à nouveau dans les rangs de la confédération océanienne de 1985 à 1991. En 1988, Israël gagne contre Taïwan 9 buts à 0, ce qui est sa plus large victoire. En 1989, Israël joue les matchs de barrages de la Coupe du monde de football 1990, en terminant première du groupe de pré-qualification de la zone Océanie, mais perd contre la Colombie (1-0 ; 0-0). En 1991, Israël fait une ultime volte-face vers l'UEFA pour une dernière période transitoire jusqu'en 1994.

Israël au sein de l’UEFA (depuis 1994) modifier

Depuis 1991, les clubs israéliens peuvent participer aux compétitions européennes. En 1994, Israël est affiliée à l’UEFA. En 1999, durant la phase de qualification pour l'Euro 2000, elle établit sa deuxième plus large victoire 8-0 contre Saint-Marin, le 8 septembre ; mais elle échoue aux barrages contre le Danemark. Le , Israël subit sa plus grosse défaite contre l’Allemagne 7-1. Israël manque de peu la qualification pour la Coupe du monde en Allemagne, terminant troisième derrière la France et la Suisse (avec 4 victoires et 6 matchs nuls mais une différence de buts défavorable pour Israël, +11 pour la Suisse et +5 pour Israël). Israël termine quatrième de son groupe des qualifications pour l’Euro 2008, dans un groupe comportant la Russie, la Croatie et l’Angleterre.

Qualifications pour la Coupe du monde 2010 modifier

Fraîchement motivée après son encourageante quatrième place et ses bons résultats face à de grosses équipes aux éliminatoires de l'Euro 2008 et connaissant le meilleur classement FIFA de son histoire, Israël essaye de se qualifier, pour ce qui serait sa 2e Coupe du monde de football, dans un groupe qui comprend la Grèce, la Suisse, la Lettonie, la Moldavie et le Luxembourg. Elle commence sa campagne sud-africaine le , au Stade Ramat-Gan contre la Suisse. Les Suisses mènent alors 0-2 à la suite d'un but sur coup franc de Hakan Yakin et un but de Blaise Nkufo, quand Yossi Benayoun et Ben Sahar viennent égaliser dans les 19 dernières minutes du match. Le match se solde sur le score nul de 2-2. Les Israéliens s'imposent ensuite 2-1 en Moldavie, grâce à des réalisations d'Omer Golan et de Klemi Saban, puis 3-1 au Luxembourg cette fois-ci grâce à Yossi Benayoun sur pénalty, Omer Golan et Salim Toama. Les deux derniers résultats sont des matchs nuls en Lettonie 1 but partout, avec une égalisation Lettone à la 89e minute et à Tel-Aviv face à la Grèce sur le même score. Le match retour en Grèce est fatal pour les joueurs de Dror Kashtan, puisque ces derniers s'inclinent 2-1, rétrogradant à la quatrième place de leur groupe. Puis ils perdent à domicile face à la Lettonie ; battent le modeste Luxembourg et arrachent en dernière journée un match nul symbolique en Suisse face à une équipe à laquelle ce nul suffit pour assurer sa première place. Israël finit quatrième de son groupe avec 16 points derrière la Grèce, la Suisse et la Lettonie[note 2].

Israël depuis 2010 modifier

Israël par la suite ne se qualifie pour aucune phase finale de Coupe du monde ou de Championnat d'Europe et réalise des performances irrégulières durant les phases qualificatives auxquelles elle participe, alternant le bon et le moins bon. Toutefois à l'occasion des éliminatoires de l'Euro 2020 elle se rapproche tout près d'une qualification historique. En effet, bien qu'elle ne termine qu'à la 5e et avant-dernière place de son groupe de qualification particulièrement homogène, Israël obtient le droit de disputer les barrages du fait de sa position lors de l'édition 2018-2019 de Ligue des nations et doit disputer d'abord une demi-finale de barrage de la voie C en Écosse pour obtenir le droit de disputer en cas de succès la finale de barrage en Serbie, tombeuse dans le même temps à l'extérieur des Norvégiens durant les prolongations. La partie est serrée et les Israéliens sont finalement éliminés à l'issue de la séance de tirs au but après un résultat nul et vierge durant le temps réglementaire et les prolongations (0-0, 3 t.a.b. à 5), Eran Zahavi ayant manqué le premier tir israélien.

Promue en Ligue B lors de l'édition 2020-2021 de Ligue des nations sans avoir terminé en tête de son groupe lors de la précédente édition grâce au changement de format décidé ultérieurement par l'UEFA, Israël assure son maintien en terminant 3e et avant-dernière de sa poule avec un bilan équilibré de 2 victoires, 2 nuls et 2 défaites. Lors de l'édition 2022-2023 de Ligue des nations, Israël termine première de son groupe composé de 3 équipes (la Russie qui aurait dû y prendre part étant exclue des compétitions européennes et internationales en raison de son agression contre l'Ukraine) à la faveur de 2 victoires sur l'Albanie (2-1 à l'aller comme au retour) et de 2 matchs nuls contre l'Islande (2-2 à chaque fois), synonyme de promotion en Ligue A pour l'édition 2024-2025.

Lors des éliminatoires de l'Euro 2024, Israël est à nouveau éliminé au stade des barrages comme pour l'édition précédente. En effet, elle termine 3e de son groupe de qualifications et voit sa place en barrages assurée grâce à son statut de vainqueur de groupe lors de la Ligue des nations 2022-2023. Opposée à l'Islande en demi-finale des barrages de la voie B, elle ouvre le score par Eran Zahavi à la 31e minute sur penalty mais ne conserve pas son avantage et est lourdement battue (1-4) ; les tournants du match sont l'exclusion directe de Roy Revivo à la 73e minute pour une faute grossière puis le penalty raté par Eran Zahavi 7 minutes après ce carton rouge alors que le score était de 1-2.

Résultats modifier

Palmarès modifier

Le tableau suivant liste le palmarès de l'équipe d'Israël de football dans les différentes compétitions internationales officielles.

Palmarès de l'équipe d'Israël en compétition
Coupe du monde Compétitions continentales

Parcours en Coupe du monde modifier

Parcours de l'équipe d'Israël en Coupe du monde
Année Position Année Position Année Position
  1930 Inexistante   1974 Non qualifiée   2010 Non qualifiée
  1934 Non qualifiée[3]   1978 Non qualifiée   2014 Non qualifiée
  1938 Non qualifiée[3]   1982 Non qualifiée   2018 Non qualifiée
  1950 Non qualifiée   1986 Non qualifiée   2022 Non qualifiée
  1954 Non qualifiée   1990 Non qualifiée       2026 À venir
  1958 Non qualifiée   1994 Non qualifiée      
      2030
À venir
  1962 Non qualifiée   1998 Non qualifiée   2034 À venir
  1966 Non qualifiée    2002 Non qualifiée
  1970 1er tour   2006 Non qualifiée

Parcours en Coupe d'Asie modifier

Parcours de l'équipe d'Israël en Coupe d'Asie
Année Position Année Position Année Position
  1956   2e   1984 Membre d'aucune confédération   2011 Membre de l'UEFA
  1960   2e   1988   2015
  1964   Vainqueur   1992   2019
  1968   3e   1996 Membre de l'UEFA   2023
  1972 Non qualifiée   2000   2027
  1976 Membre d'aucune confédération   2004
  1980         2007
Résulat de l'équipe d'Israël en Coupe d'Asie
Phase finale Qualifications
Année Résultat J G N P bp bc J G N P bp bc
  1956 Finaliste 3 2 0 1 6 5 0 0 0 0 0 0
  1960 Finaliste 3 2 0 1 6 4 6 3 2 1 10 8
  1964 Vainqueur 3 3 0 0 5 1 Qualifié en tant que pays organisateur
  1968 3e 4 2 0 2 11 5 Qualifié en tant que tenant du titre
Total 1 titre 13 9 0 4 28 15 6 3 2 1 10 8

Parcours en Championnat d'Europe modifier

Parcours de l'équipe d'Israël au Championnat d'Europe
Année Position Année Position Année Position
  1960 Membre de l'AFC   1988 Membre d'aucune confédération   2016 Non qualifiée
  1964   1992   2020 Non qualifiée
  1968   1996 Non qualifiée   2024 Non qualifiée
  1972     2000 Non qualifiée     2028 À venir
  1976 Membre d'aucune confédération   2004 Non qualifiée     2032 À venir
  1980     2008 Non qualifiée
  1984     2012 Non qualifiée

Parcours en Ligue des Nations modifier

Édition Ligue Phase de Groupe Phase finale
Class. M V N D bp bc Pays hôte Résultat M V N D bp bc
2018-2019   C 2/3 4 2 0 2 6 5   2019 Inéligible
2020-2021   B 3/4 6 2 2 2 7 7   2021 Inéligible
2022-2023   B 1/4 4 2 2 0 8 6   2023 Inéligible
2024-2025 A /4 0 0 0 0 0 0   2025 À venir
Total 14 6 4 4 21 18 Total 0 0 0 0 0 0

Infrastructures modifier

Le premier match à domicile de l'équipe nationale de football d'Israël a eu lieu à Palms Ground le 6 avril 1934 contre l'Égypte lors d'un match de qualification pour la Coupe du monde 1934. Avant la formation d'Israël, ils ont également joué au Maccabi Ground pour les éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA 1938 et au stade Maccabiah. La première équipe nationale à représenter le nouvel État d'Israël en 1948 avait joué au stade Ramat Gan dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA 1954, devant 55 000 spectateurs. Le stade Ramat Gan restera le stade d'Israël jusqu'en 2013.

Depuis la construction du stade Sammy Ofer à Haïfa, du stade Teddy à Jérusalem, du stade Turner à Beer Sheva, du stade de Netanya à Netanya et du stade Bloomfield à Tel Aviv. L'équipe nationale d'Israël a alterné ses matches officiels à domicile entre ces cinq derniers.

Composition modifier

Joueurs modifier

Joueurs importants modifier

Les tableaux suivants donnent une vue d'ensemble des joueurs les plus capés et des meilleurs buteurs de la sélection[note 3] :

Joueurs les plus capés
Sélections Joueur Période Buts
101 Yossi Benayoun 1998-2017 23
95 Tal Ben Haim 2002-2017 2
94 Arik Benado 1995-2007 0
88 Alon Harazi 1992-2006 1
Bibras Natkho 2010-2023 4
85 Amir Schelach 1992-2001 0
80 Avi Nimni 1992-2005 17
78 Eyal Berkovic 1992-2004 9
Dudu Aouate 1999-2013 0
77 Tal Banin 1990-2003 12
Meilleurs buteurs
Buts Joueur Période Sélections
34 Eran Zahavi 2010- 73
24 Mordechai Spiegler 1964-1977 57
23 Ronen Harazi 1992-1999 52
Yossi Benayoun 1998-2017 101
19 Nahum Stelmach 1956-1968 45
17 Alon Mizrahi 1992-2001 37
Tomer Hemed 2011-2019 38
Eli Ohana 1984-1997 50
Avi Nimni 1992-2005 80
15 Yehoshua Feigenbaum 1966-1977 36
Moanes Dabour 2014-2022 40

Effectif actuel modifier

Sélections et buts actualisés après le et le match contre la Roumanie.

Les joueurs suivants ont été convoqués pour les éliminatoires du Championnat d'Europe de football 2024 matchs contre la Roumanie et la Biélorussie les 9 et [4].
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
Gardiens
G Peretz, DanielDaniel Peretz  (23 ans) 1 0   Bayern Munich 2022
G Glazer, OmriOmri Glazer  (28 ans) 9 0   Étoile rouge de Belgrade 2017
G Gerafi, YoavYoav Gerafi  (30 ans) 1 0   Hapoël Haïfa 2022
Défenseurs
D Dasa, EliEli Dasa    (31 ans) 57 0   Dynamo Moscou 2015
D Vítor, MiguelMiguel Vítor  (34 ans) 8 0   Hapoël Beer-Sheva 2022
D Lemkin, StavStav Lemkin  (21 ans) 1 0   Chakhtar Donetsk 2023
D Goldberg, SeanSean Goldberg  (28 ans) 11 0   Maccabi Haïfa 2022
D Yehezkel, SagivSagiv Yehezkel  (29 ans) 6 0   Antalyaspor 2022
D Abu Hanna, JoelJoel Abu Hanna  (26 ans) 6 0   Maccabi Netanya 2020
D Revivo, RoyRoy Revivo  (20 ans) 2 0   Maccabi Tel-Aviv 2023
D Davidzada, OfirOfir Davidzada  (32 ans) 16 0   Maccabi Tel-Aviv 2013
Milieux
M Hedida, GayGay Hedida  (28 ans) 0 0   Zalgerzegi 2024
M Lavi, NetaNeta Lavi  (27 ans) 16 0   Gamba Osaka 2016
M Yona, AdiAdi Yona  (20 ans) 0 0   Beitar Jerusalem 2024
M Peretz, DorDor Peretz  (28 ans) 36 6   Maccabi Tel-Aviv 2015
M Kinda, GadiGadi Kinda  (30 ans) 5 1   Sporting de Kansas City 2021
M Kanichowsky, GabiGabi Kanichowsky  (26 ans) 8 0   Maccabi Tel-Aviv 2022
M Gloukh, OscarOscar Gloukh  (20 ans) 7 3   Red Bull Salzbourg 2022
M Abu Fani, MohammadMohammad Abu Fani  (25 ans) 16 0   Ferencváros 2020
M Haziza, DolevDolev Haziza  (28 ans) 14 0   Maccabi Haïfa 2019
Attaquants
A Shua, YardenYarden Shua  (24 ans)   Beitar Jerusalem 2024
A Solomon, ManorManor Solomon  (24 ans) 36 7   Tottenham Hotspur 2018
A Turgeman, DorDor Turgeman  (20 ans) 1 0   Maccabi Tel-Aviv 2023
A Baribo, TaiTai Baribo  (26 ans) 11 3   Union de Philadelphie 2022
A David, DeanDean David  (28 ans) 3 1   Maccabi Haïfa 2022
A Abada, LielLiel Abada  (22 ans) 10 1   Charlotte 2021


Sélectionneur
Sélectionneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  •   Eran Shedo
  •   Matan Shoshani
Entraîneur(s) des gardiens
  •   Itay Zilpa
Médecin(s)
  •   Ehud "Udi" Kaufman

Manager technique/professionnel :

Responsables technique :

  •   Benny Tabak
  •   Avi Levi

Analystes :

  •   Adar Rosenberg
  •   Maayan Bahalul

Légende


Sélectionneurs modifier

Principaux sélectionneurs d'Israël
Entraîneur Période[note 4] M
Shlomo Scharf 1992-1999 85
David Schweitzer 1973-1977 36
Avram Grant 2002-2006 33
Dror Kashtan 2006-2010 32
Liste complète des sélectionneurs de la Palestine mandataire
Sélectionneur Période Matchs Gagnés Nuls Perdus Gagnés %
  Shimon Ratner 1934 2 0 0 2 0
   Egon Pollack 1938 2 0 0 2 0
   Arthur Baar 1940 1 1 0 0 100
Liste complète des sélectionneurs d'Israël
Sélectionneur Période Matchs Gagnés Nuls Perdus Gagnés %
   Egon Pollack 1948 1 0 0 1 0
   Lajos Hess 1949 3 1 0 2 33,33
  László Székely 1950 2 1 0 1 50
  Moshe Beit haLevi 1953-1954 5 0 0 5 0
  Jack Gibbons 1956 5 2 0 3 40
  Moshe Beit haLevi 1957 1 0 0 1 0 %
  Moshe Varon 1958 5 2 0 3 40
   Gyula Mándi 1959-1963 31 12 7 12 38,71
  George Ainsley 1963-1964 3 2 0 1 66,67
  Yosef Mirmovich 1964 1 0 0 1 0
  Gyula Mándi 1964 3 3 0 0 100
  Yosef Mirmovich 1964-1965 3 1 0 2 33,33
  Milovan Ćirić 1965-1968 25 8 2 15 32
  Emmanuel Scheffer 1968-1970 24 8 8 8 33,33
   Edmond Schmilovich 1970-1973 19 10 4 5 52,63
  David Schweitzer 1973-1977 36 17 11 8 47,22
  Emmanuel Scheffer 1978-1979 13 5 4 4 38,46
  Jack Mansell 1980-1981 10 2 3 5 20
  Yosef Mirmovich 1983-1986 27 8 9 10 46.3
  Miljenko Mihić 1986-1988 20 4 5 11 29,63
  Itzhak Schneor
  Ya'akov Grundman
1988-1992 18 5 5 8 27,78
  Shlomo Scharf 1992-2000 82 31 18 33 37,8
  Richard Møller Nielsen 2000-2002 20 7 4 9 35
  Avram Grant 2002-2006 33 14 13 6 42,42
  Dror Kashtan 2006-2010 31 15 10 6 48,39
  Eli Ohana (intérim) 2010 1 1 0 0 100
   Luis Fernandez 2010-2011 15 6 1 8 40
  Eli Guttman[5] 2011-2015 29 8 7 14 27,59
  Alon Hazan (intérim) 2016 1 0 0 1 0
  Elisha Levy 2016-2017 10 4 1 5 40
  Alon Hazan (intérim) 2018 1 0 0 1 0
  Andreas Herzog 2018-2019 16 6 2 8 37,5
  Willibald Ruttensteiner[6] 2020- 19 8 3 8 42,11
  Marco Balbul (intérim)[6],[7],[8] - 0 0 0 0
  Gadi Brumer (intérim)[9],[10],[11],[12],[13] - 2 0 1 1 0
  Alon Hazan[2] - 18 7 5 6 38,89

Statistiques modifier

Du au , l'équipe israélienne a joué 489 matchs pour un bilan de 180 victoires, 112 matchs nuls et 197 défaites. Elle a marqué 741 buts et en a encaissé 713[14].

Nations rencontrées modifier

Adversaires les plus fréquents modifier

Bilan d'Israël aux sélections affrontées au moins dix fois[note 5]
Adversaire Joués Victoires Matchs nuls Défaites Buts pour Buts contre Différence
  Roumanie[15] 24 5 7 12 24 36 -12
  Chypre[16] 17 10 3 4 37 23 +14
  Grèce[17],[note 6] 17 2 5 10 18 27 -9
  Australie[18],[note 6] 15 3 8 4 16 16 0
  Autriche[19] 13 3 4 6 25 26 -1
  Pologne[20] 12 2 3 7 15 28 -13
  Suède[21] 12 1 4 7 9 26 -17
  Danemark[22] 10 1 0 9 4 25 -21
  Écosse[23] 10 2 3 5 10 14 -4
  Irlande du Nord[24] 10 1 5 4 8 14 -6
  Russie[25] 10 3 3 4 13 17 -4

Classement FIFA modifier

Classement FIFA de l'Équipe d'Israël
Année 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023
Classement mondial[26] 57 42 42 52 61 43 26 41 49 46 51 48 44 44 26 18 26 50 37 78 63 32 69 55 98 90 93 87 78 76 75

Problèmes politiques modifier

En 1974, l'équipe israélienne est exclue de la Confédération asiatique de football. Dès lors, les pays arabes et plus tard l'Iran refuseront de jouer contre Israël. Israël étant depuis sa création en guerre contre ses voisins, l'UEFA a interdit à l'équipe d'Israël de jouer ses matchs à domicile en Israël pour les qualifications de l'Euro 2008. Israël jouait donc ses matchs à Chypre[27].

Notes et références modifier

Notes modifier

  1. a et b La FIFA n'a pas de position claire sur ce match. Cependant, les noms des joueurs indiquent que c'est bel et bien l'équipe d'Israël de football qui a participé à ce match en 1930. Étant donné que la Palestine mandataire est le prédécesseur de la sélection de l'équipe d'Israël, les statistiques de cette sélection lui sont attribuées.
  2. Voir Phase qualificative de la Coupe du monde de football 2010.
  3. Ne comprend que les matchs disputés sous le maillot de l'Israël. Données mises à jour en
  4. La période correspond aux dates des premier et dernier matchs dirigés.
  5. Ne comprend que les matchs reconnus par la FIFA, les rencontres qualificatives aux Jeux olympiques ne sont pas répertoriées. Données mises à jour en
  6. a et b Les matchs qualificatifs aux Jeux olympiques ne sont pas pris en compte

Références modifier

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com, (consulté le ).
  2. a et b (he) מוטי פשכצקי, « רשמי : אלון חזן מונה למאמן נבחרת ישראל », sur sport5.co.il, ערוץ הספורט,‎ (consulté le ).
  3. a b c et d Palestine mandataire
  4. « נבחרת לאומית גברים » [archive du ],‎ (consulté le )
  5. « Guttman a été présenté », sur lequipe.fr,
  6. a et b « וילי רוטנשטיינר סיים את דרכו כמאמן נבחרת ישראל: "גאה בעשייה שלי" »,‎
  7. גידי ליפקין, « למרות מינוי בלבול, בהתאחדות ילכו על מאמן זר », Ynet,‎ (lire en ligne)
  8. « יממה אחרי שנכנס לתפקידו: יוסי בניון הדיח את מאמן נבחרת ישראל הזמני », הארץ
  9. « ברומר וחרזי יאמנו את נבחרת ישראל - ספורט 5 »
  10. https://www.one.co.il/Article/21-22/1,1,4,49232/406265.html
  11. https://www.football.org.il/national-team/?itemid=%7B03007F17-DBEF-4E19-97D5-CC764359DC1F%7D&national_team_id=3
  12. (he) מוטי פשכצקי, שליח ערוץ הספורט לגרמניה, « הנבחרת ערכה את אימונה הראשון בגרמניה », sur sport5.co.il, ערוץ הספורט,‎ (consulté le ).
  13. (he) מוטי פשכצקי, « חזן המועמד של בניון, שחקני המגזר יגנו », sur sport5.co.il, ערוץ הספורט,‎ (consulté le ).
  14. (en) Israel - List of International Matches, eu-football.info
  15. (en) Israel national football team: record v Romania, eu-football.info
  16. (en) « Head to head stats Israel – Cyprus », sur wildstat.com (consulté le )
  17. (en) Israel national football team: record v Greece, eu-football.info
  18. (en) Israel national football team: record v Australia, eu-football.info
  19. (en) « Head to head stats Israel – Austria », sur wildstat.com (consulté le )
  20. (en) « Head to head stats Israel – Poland », sur wildstat.com (consulté le )
  21. (en) Israel national football team: record v Sweden, eu-football.info
  22. (en) « Head to head stats Israel – Denmark », sur wildstat.com (consulté le )
  23. (en) « Head to head stats Israel – Scotland », sur wildstat.com (consulté le )
  24. (en) « Head to head stats Israel – Northern Ireland », sur wildstat.com (consulté le )
  25. (en) « Head to head stats Israel – Russia », sur wildstat.com (consulté le )
  26. Classement mondial année par année :
    « Classement FIFA », sur fr.fifa.com
  27. idem en 2023 où Israël joue ses matchs en Hongrie [1]

Liens externes modifier