West Ham United Football Club

club anglais de football basé dans la banlieue Est de Londres
West Ham United
Logo du West Ham United
Généralités
Nom complet West Ham United Football Club
Surnoms The Hammers[1]
The Irons
The Academy of Football
Fondation 29 juin 1895
(126 ans, 3 mois et 29 jours)
Couleurs Bordeaux et bleu ciel
Stade Stade olympique de Londres
(60 000 places)
Siège Green Street
Upton Park, London E13 9AZ
Championnat actuel Premier League
Propriétaire David Sullivan (51.1%)
David Gold (35.1%)
Albert Smith (10%)
Autres investisseurs (3.8%)
Président David Sullivan
David Gold
Entraîneur David Moyes
Joueur le plus capé Billy Bonds (799)
Meilleur buteur Vic Watson (326)
Site web whufc.com
Palmarès principal
National[2] Coupe d'Angleterre (3)
Community Shield (1)
International[2] Coupe des coupes (1)
Coupe Intertoto (1)

Maillots

Kit left arm westham2122h.png
Kit body westham2122h.png
Kit right arm westham2122h.png
Kit shorts westham2122h.png
Kit socks westham2122h.png
Domicile
Kit left arm westham2122a.png
Kit body westham2122a.png
Kit right arm westham2122a.png
Kit shorts westham2122a.png
Kit socks westham2122a.png
Extérieur
Kit left arm westham2122t.png
Kit body westham2122t.png
Kit right arm westham2122t.png
Kit shorts westham2122t.png
Kit socks westham2122t.png
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat d'Angleterre de football 2021-2022
0

West Ham United Football Club est un club anglais de football fondé en 1895, et situé dans le district de Newham, banlieue est de Londres. Le club évolue dans le championnat d'Angleterre de football en Premier League, présidé par David Gold et David Sullivan. Karren Brady en est actuellement la directrice exécutive.

Au fil des années, le club a acquis la réputation de posséder l'une des meilleures académies d'Angleterre. Plusieurs joueurs qui ont marqué l'histoire du football tels que Bobby Moore, Rio Ferdinand ou encore Frank Lampard ont ainsi fait leurs classes au sein de la West Ham Academy.

West Ham joue ses matchs à domicile au Stade olympique de Londres depuis 2016. L'écossais David Moyes est le manager du club et l'anglais Mark Noble en est le capitaine.

HistoireModifier

Les débuts (1885-1961)Modifier

Fondé en 1895 sous le nom de Thames Iron Works FC, le club adopte son nom actuel en 1900 et opte pour le statut professionnel. Durant les premières saisons, l'équipe évolue dans des divisions inférieures. Le club dispute deux saisons au sein de la London League avant d'intégrer la Southern League D1 en 1898. Les premiers matchs à domicile du club furent joués au "Mémorial Grounds" à Plaistow. Suite à de nombreux conflits au sujet de la gestion financière du club, Thames Iron Works FC fut dissout et rebaptisé West Ham United Football Club pratiquement dans l'immédiat.

 
L'équipe Thames Iron Works ici en 1897.

Syd King, nommé en 1902 est le premier entraineur officiel du club. Par la suite, le club déménageât au Boleyn Ground en 1904 et y resta pendant plus de cent ans. Le stade se trouvait dans les environs de West Ham, dans le district de Newham, à l'est de Londres. Après plusieurs saisons passées dans les divisions inférieures, les Hammers terminent quatrièmes de leur championnat local à l'issue de la saison 1914-1915 rejoignent la League seconde division en 1919 dés la reprise des championnats après la Première Guerre mondiale.

 
Finale de FA Cup en 1923. On y voit Billy le cheval blanc qui a marqué les esprits durant la rencontre.

Leur premier match se solde par un match nul 1-1 face à Lincoln City. Après trois saisons plus que correctes qui voient le club terminer successivement septième, cinquième puis quatrième, l'équipe est promue en première division en 1923 après avoir terminé deuxième du classement derrière Notts County et participe, la même année, à la première finale de FA Cup de son histoire, face à Bolton Wanderers. Cette finale, qui est aussi la première jouée à Wembley est connue sous le nom "The White Horse Final". On estime en effet à peu près à 200.000 le nombre de supporters présent dans le stade et beaucoup d'entre eux finirent par se retrouver sur le terrain, faute de place dans les gradins. La police intervint alors pour tenter de remettre de l'ordre et l'image de Billy, un grand cheval blanc appartenant à l'un des policiers est restée dans les mémoire. La finale se solde par une victoire de Bolton 2 à 0. Durant les 10 prochaines années, l'équipe parvient à se maintenir en première division mais finira par déscendre en 1931.

 
Derby face au rival Millwall en 1930.

Syd King, alors au club depuis 1902 est démi de ses fonctions. Il souffre alors de graves problèmes psychologiques à la suite de la relégation et se suicide en 1933.

C'est son ancient assistant Charlie Paynter qui connait bien le club pour y avoir exercé plusieurs fonctions depuis 1897 qui est alors choisi pour le remplacer. Paynter passe 18 saisons sur le banc des Hammers mais ne parvient pas à les faire remonter dans l'élite. Il est remplacé en 1950 par Ted Fenton qui reussi à obtenir la promotion en première division.

Notamment grâce à l'impact de Malcolm Allison sur le terrain, Fenton réussi à construire une équipe compétitive et pose les fondations des différents succès à venir du club.

L'ère Greenwood et période dorée (1961-1977)Modifier

En 1961, Fenton fut remplacé par l'ancien défenseur de Chelsea, Ron Greenwood.

Sous sa direction, le club parvient à remporter les deux premiers trophées majeurs de son histoire. La FA Cup face à Preston (3-2) devant près de 100 000 spectateurs et la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe face au TSV 1860 Munich (2-0)respectivement en 1964 et 1965. Le club remporte également le Community Shield en 1965 et est finaliste de la league cup en 1966. L'équipe est alors menée par un jeune joueur issu du centre de formation, Bobby Moore.

 
Geoffrey Hurst ici en 1969.
 
Composition des Hammers lors de leur finale européenne.

L'équipe devient alors de plus en plus compétitive et plusieurs joueurs importants comme Moore, Martin Peters ou encore Geoff Hurst sont membres de l'équipe anglaise championne du monde en 1966. Malgré cette belle génération de joueurs formés au club, West Ham ne parviendra pas à réaliser de performance notable en championnat. Ainsi, le meilleur résultat de l'équipe durant les années 1960 est une huitième place lors de la saison 1968-1969.

En 1975, Greenwood décide de laisser son poste d'entraîneur de l'équipe pour devenir manager général du club. Il engage son assistant John Lyall pour diriger l'équipe. Le succès est immédiat et les hammers remportent une nouvelle fois la Cup, cette fois-ci en battant Fulham, un autre club londonien sur le score de 2-0. Cette victoire fait de West Ham le dernier club à avoir remporté la compétition, avec un onze de départ composé exclusivement de joueurs anglais. En 1976, Lyall guida l'équipe à une nouvelle finale en coupe des coupes mais les Londoniens furent battus 4-2 par l'équipe belge d'Anderlecht.

En 1977, Greenwood quitta le club pour être sélectionneur de l'Angleterre.

Des hauts et des bas (1978-1992)Modifier

West Ham fut relégé en seconde division en 1978, mais Lyal fut maintenant en charge. En 1980, l'équipe, alors toujours située à l'échelon inférieur remporta la Cup pour la troisième fois de son histoire face à Arsenal. Il s'agit encore à ce jour du dernier trophée majeur remporté par le club. L'unique but de la rencontre fut marqué par Trevor Brooking. Cette performance est d'autant plus notable puisque West Ham reste à ce jour, le dernier club non pensionnaire de la première division à remporter la compétition. L'année suivante, l'équipe fut promue une nouvelle fois et parvint à terminer dans le top dix lors des trois premières saisons depuis son retour dans l'élite. Lors de la saison 1985-1986, le club réalisa là meilleur saison de son histoire en championnat en terminant troisième, dernière Liverpool et Everton. Les hammers échouent à quatre petits points des Reds.

Les années suivantes sont plus compliquées. Le club ne parvient pas à se stabiliser dans le haut du classement et sera même relégué à l'issue de la saison 1988-1989, soit trois ans après la très belle troisième place acquise en 1986. L'entraineur John Lyall, pourtant en place depuis quinze ans est alors démis de ses fonctions en juin 1989 et remplacé par Lou Macari. Maccari ne restera finalement que quelques mois du coté de Boleyn Ground avant de démissionner. Arrive alors sur le banc Billy Bonds, l'une des plus grandes légendes du club. Deuxième de seconde division à l'issue de la saison 1990-1991, Bonds réussi à faire remonter son club de coeur au sein de l'élite anglaise qui sera cependant une nouvelle fois confronté à la relégation dés la saison suivante après une triste 22ème place.

Les débuts en Premier League (1992-2016)Modifier

 
Hommage à Bobby Moore avant une rencontre face à Wolverhampton Wanderers en mars 1993.

Les Hammers se retrouvent donc en seconde division à l'occasion de la saison inaugurale de Premier League. Le club parvient à remonter immédiatement dans l'élite en terminant une nouvelle fois second championship. Cette remontée semble enfin être la bonne pour le club qui arrête désormais de faire l'ascenseur entre les deux divisions. En 1993, les Hammers perdent le plus grand joueurs de leur histoire après le décès du capitaine emblématique Bobby Moore et quelques mois plus tard, en 1994, Bonds quitte son poste d'entraineur,remplacé par Harry Redknapp. L'une des premières décisions marquantes de Redknapp est d'avoir fait revenir au club l'attaquant Tony Cottee, qui avait brillé sous les couleurs claret and blue dans les années 1980. Les seconds débuts de Cottee au club démarrèrent assez bien. L'attaquant forme un duo d'attaque efficace avec Trevor Morley.

 
Harry Redknapp, manager de 1994 à 2001 permet au club de réaliser de belles performances à la fin du 20ème siècle.

Pour la première saison de Rednkapp sur le banc du club, West Ham, que tout le monde voyait de nouveau se battre pour la relégation réalise finalement une saison 1993-1994 aboutie en terminant à la treizième place du classement. L'exercice suivant est du même acabit puisque les Hammers terminent à une relativement confortabel quatorzième place et jouent également un rôle capitale dans la course au titre puisque leur partage 1-1 à Boleyn Ground face à Manchester United prive les Red Devils du titre et sacre Blackburn Rovers. Les résultats de l'équipe sont positifs, malgré un effectif bien plus faible sur le papier que la majeure partie des autres équipes du championnat. Redknapp s'appuie notamment sur une défense solide composée des vétérants du club Alvin Martin et Steve Potts ainsi que du gardien tchècoslovaque Luděk Mikloško. En 1995, suite à l'apparition de l'Arrêt Bosman, le club n'a plus besoin de privilégier les joueurs britanniques au sein de son effectif et peut donc recruter des joueurs étrangers de manière plus importante. Arrivent dans l'est de Londres des joueurs tels que Florin Răducioiu ou encore Paulo Futre. Cependant, ces deux recrues ne parviendront pas à s'imposer en Angleterre et seront considérées comme de grandes déceptions. Le club enregistre également à l'hiver 1996 l'arrivée du défenseur croate Slaven Bilić. La saison 1995-1996 est de nouveau très positive pour le club, qui continue de grimper au classement en terminant dizième, soit leur meilleure performance depuis dix ans. La saison suivante démarre toutefois plus difficilement, Cottee s'en est allé et plusieurs joueurs clés se retrouvent à l'infirmerie, ce qui empêche le clubde décoller au classement. La seule véritable éclarcie de ce début de saison est l'émergence de deux futurs très grands joueurs du football anglais ; Frank Lampard et Rio Ferdinand. Conscient de la nécessité de renforcer l'effectif, la direction s'active en hiver sur le marché des transferts en faisant notamment venir les deux buteurs John Hartson et Paul Kitson. La deuxième partie de saison est légèrement plus satisfaisante et le club parvient à éviter la relégation en terminant quatorzième, a deux points du maintien.

Malgré la perte de Billic, devenu patron de la défense, qui quitte le club pour Everton, la saison suivante est toutefois beaucoup plus positive pour le club. Redknapp opère un changement de forrmation et passe en 5-3-2. Hartson réalise un effectif de qualité en inscrivant quinze buts et Lampard et Ferdinand deviennent des cadres de l'effectif. Les Hammers terminent huitièmes, soit leur meilleur performance depuis l'instauration de la Premier League et atteignent les quarts de finale de la FA Cup. C'est toutefois la saison 1998-1999 qui restera comme étant la plus mémorable de l'ère Harry Redknapp. Le club se renforce avec notamment l'arrivée du buteur expérimenté Ian Wright . Toutefois, le début de saison est décevant, mais la direction décide de soutenir Redknapp qui se renforce encore durant le mercato d'hver en faisant venir l'italien Paolo Di Canio ainsi que le camerounais Marc-Vivien Foé. West Ham surprend alors durant la seconde partie de saison et termine à une impressionante cinquième place au classement, se qualifiant ainsi pour la Coupe UEFA. La même année, le jeune ailier anglais Joe Cole, considéré comme un prodige fait ses début au club.

Ayant réussi à conserver ses pépites Lampard et Ferdinand, West Ham se devait de confirmer lors de la saison 1999-2000. Toutefois, de nombreuses blessures rendirent la saison plus compliquée. Di Canio est dans une forme remarquable mais le club est éliminé dés le second tour en Coupe UEFA par le Steaua Bucarest et ne termine qu'à la neuvième place en championnat. Les Hammers remportent toutefois la Coupe Intertoto, ce qui constitue le second trophée européen de leur histoire.

La saison suivante est encore plus compliquée. Frappé une nouvelle fois par les blessures, le club réalise un début de saison compliqué. Ferdinand est vendu à Leeds United en janvier 2001 et des recrues telles que Davor Šuker ou Christian Bassila peinent à répondre présent. Les relations entre Redknapp et la directions se tendent, et les pensionnaires de Boleyn Ground terminent à une décevante quinzième place en championnat. Durant l'été 2001, Redknapp quitte le club, immité quelques semaines plus tard par Frank Lampard.

 
Les Hammers, champions de division 2 en 2005.

Glenn Roeder arrive alors au club pour remplacer Redknapp. En 2003, et malgré une prometteuse septième place la saison précédente, le club est relégué pour la première fois depuis près de dix ans. Roeder quitte alors le club et est remplacé par Alan Pardew. Relégués, les Hammers sont contraints de vendre leur pépite Joe Cole, qui rejoint Lampard à Chelsea. Le club parvient toutefois à conserver son autre joyau, le milieu de terrain Michael Carrick, mais, incapable de remonter immédiatement en Premier League, sera contraint de le vendre à Tottenham Hotspur durant l'été 2004. Ce n'est finalement qu'en 2005 que le club retrouvera l'élite. West Ham se qualifie in extremis pour les play-offs après avoir terminé sixième. Le club écarte Ipswich lors des demis-finales et l'emporte ensuite 1-0 face à Preston North End grâce à un but de Bobby Zamora.

Lors de sa première saison depuis son retour dans l'élite, West Ham, parvient à se hisser jusqu'en finale de la Cup pour la première fois depuis 26 ans. Après avoir mené 2-0 puis 3-2 à quelques minutes du terme, les Hammers sont battus par les Reds de Liverpool, aux tirs au but après un match haletant. Pardew quitte alors le club et est remplacé par Alan Curbishley.

 
West Ham avant un lors d'un derby face à Tottenham en 2008.

En proie à des difficultés financières, le club a dû se séparer de ses meilleurs éléments au cours des saisons suivantes comme l'illustrent les départs de Carlos Tévez, Javier Mascherano, James Collins, et Craig Bellamy. Ces départs n'ont pas empêché Curbishley de faire du bon travail au club. Après une première saison compliquée qui voit le club terminer quinzième, les Hammers parviennent en effet à accrocher une honorable dizième place en 2008. L'italien Gianfranco Zola arrive alors qu club durant l'été 2009, devenant ainsi le premier manager étranger de l'histoire du club. Les débuts sont bons et l'équipe termine à la neuvième place du classement en 2009. La saison suivante est beaucoup plus difficile, West Ham ne gagne que 8 petits matchs mais assure son maintien lors de la 36e journée lors d'une victoire 3-2 sur Wigan Athletic. Gianfranco Zola est remercié malgré tout et remplacé par Avram Grant[3]. Mais, en dépit d'un recrutement ambitieux, les Hammers réalisent une saison 2010-2011, à l'issue de laquelle le club est relégué en Championship[4]. Son entraîneur est démis de ses fonctions[5].

West Ham confie la mission de remonter en Premier League à Sam Allardyce, ancien coach de Bolton, de Newcastle et de Blackburn. Ce dernier recrute plusieurs joueurs comme Abdoulaye Diagne-Faye, Matthew Taylor ou Kevin Nolan qu'il a eu sous ses ordres dans ses précédents clubs. Le championnat se déroule bien puisque le club est dans le top 3 du championnat à partir de fin octobre jusqu'à la fin de la saison. En mars 2012, une série de 5 matches nuls consécutifs distance le club au classement. La promotion directe s'envole et il faudra passer par les Play-Offs. En demi-finale, Cardiff City est facilement écarté 2 à 0 et 3 à 0. L'adversaire en finale est Blackpool, battu deux fois lors de la saison régulière 4 à 0 à Boleyn Ground et 4 à 1 à Bloomfield Road. À Wembley, et devant 78 523 spectateurs, les Hammers s'imposent 2 à 1. Dans un match serré, Ricardo Vaz Tê inscrit le but victorieux à la 87e minute et propulse le club en première division, un an après leur relégation.

 
L'entraineur Slaven Bilić sur le banc des Hammers.

De retour en Premier League, West Ham se réinstalle assez facilement dans le ventre mou du classement, mais le football proposé par Allardyce et les ambitions du club font grandir la frustration chez les supporters.

Allardyce quitte finalement le club en 2015 et est remplacé par un ancien joueur du club, devenu entraineur, Slaven Bilić, Cette saison, qui sera également la dernière de l'histoire du club au Boleyn Ground restera dans les mémoires. Les Hammers réalisent en un exercice de qualité et parviennent, avec Leicester City à briser l'hégémonie du Big Six. Portés par les exploits du milieu offensif français Dimitri Payet, ils obtiennent une superbe sixième place en terminant notamment devant Liverpool et Chelsea. Le dernier match de l'histoire du club à Upton Park se solde part une superbe victoire 3-2 contre Manchester United.

La saison 2015-2016 reste l'une des meilleures accomplies par le club. Cette performance permet au club de légitimer ses rêves de grandeur, caractérisés par le déménagement du mythique Boleyn Ground au Stade olympique de Londres, d'une capacité de 60 000 places.

Déménagement au Stade olympique et nouvelle ère (2016-)Modifier

Pour marquer le début de cette nouvelle ère, les dirigeants décident alors d'investir en masse sur le marché des transferts afin de permettre à l'équipe de se battre pour accrocher une place en ligue des champions. C'est ainsi qu'arrivent dans l'est de Londres plusieurs joueurs de talents comme Marko Arnautovic, Chicharito ou encore le gardien international anglais Joe Hart en prêt.

 
Mark Noble, l'actuel capitaine.

Malheureusement, l'équipe ne parviendra pas à capitaliser sur cette belle saison. Les prochains exercices sont beaucoup plus laborieux et de nombreux supporters se font entendre quant au fait que le club a perdu une partie de son âme en déménageant pour une enceinte peu propice au football. Après une entame de championnat catastrophique, Bilic est licencié peu après le début de la saison 2017-2018 et est remplacé de manière intérimaire par David Moyes. Le manager écossais parviens à maintenir le club en Premier League en terminant treizième mais ne sera finalement pas reconduit au terme d'une saison ou l'éclosion de la pépite Declan Rice sera vue comme l'unique satisfaction. Le chilien Manuel Pellegrini, champion d'Angleterre avec Manchester City prend alors les commandes de l'équipe durant l'été 2018.

Toujours ambitieux, West Ham recrute une nouvelle fois plusieurs "grands noms" tels que l'international anglais Jack Wilshere, l'ukrainien Andriy Yarmolenko, le brésilien Felipe Anderson ou encore l'ancien grand espoir du football français Samir Nasri qui Pellegrini a connu à Manchester City.

Le premier match de Pellegrini sur le banc des Hammers se solde par une cuisante défaite 0-4 face à Liverpool. Le début de saison est compliqué et le club enchaine quatre revers consécutifs en ouverture. Malgré un léger mieux par la suite, l'équipe est loin de répondre aux attendre et ne parvient à faire mieux qu'une dixième place au classement.

Cette nouvelle saison décevante n'empêchera pas le club de sortir une nouvelle fois le chéquier sur le marché des transferts. Près de 100 millions d'euros sont une nouvelle fois déboursés pour faire venir des joueurs comme Sébastien Haller, Pablo Fornals ou encore Jarrod Bowen au London Stadium. Cependant, l'équipe rate une nouvelle fois son entame de championnat et après seulement cinq victoires lors de la première partie de saison, Pellegrini est démi de ses fonctions. David Moyes revient une nouvelle fois au club, en tant qu'intérimaire et parvient une à réussir une fois de plus l'opération sauvetage.

 
Michail Antonio devient le meilleur buteur de l'histoire de West Ham en Premier League en 2021.

Incapable de trouver un entraineur, la direction décide alors de prolonger Moyes. Frappé économiquement par la pandémie, le club est plus sage sur le marché des transferts. Les seules arrivées notables sont celles de l'ailier algérien Saïd Benrahma et des internationaux tchèques Tomáš Souček (dont le prêt est converti en achat) et Vladimír Coufal. Le début de saison est convainquant, l'équipe réalise notamment un comeback incroyable lors d'un derby face à Tottenham Hotspur en parvenant à arracher le nul 3-3 en étant menée 3-0 à 1/4 d'heure de la fin.

 
David Moyes, l'entraineur actuel.

Forte d'une bonne assise défensive, emmenée par le leadership de Declan Rice qui prend petit a petit le relais du capitaine vétérant Mark Noble et par les qualités offensives de Michail Antonio, replacé dans l'axe par Moyes, l'équipe réalise une saison de qualité et parvient, contre toute attente à arracher une place qualificative pour la Ligue Europa, en terminant notamment devant deux de ses principaux rivaux, Tottenham et Arsenal.

L'adaptation au London Stadium semble enfin terminée et à l'aube de la saison 2020-2021, les supporters sont unanimes pour saluer le travail de David Moyes, dont le contrat fut prolongé jusqu'en 2025.

Le 24 aout 2021, dans un London Stadium en feu, Michael Antonio devient le meilleur buteur de l'histoire du club en Premier League en isncrivant un doublé face à Leicester City lors d'une victoire 4-1.

Identité visuelleModifier

Les couleurs originelles du club étaient le noir et le bleu, en raison du fait que le président du Thames Ironworks était un ancien édudiant de l'université d'Oxford, dont la couleur principale est le bleu.

 
Les Hammers dans les couleurs traditionnelles du club.

Ce n'est qu'en 1903 que West Ham adopta le bordeaux et le bleu comme couleurs définitives.

PalmarèsModifier

Palmarès de West Ham United Football Club en compétitions officielles
Compétitions nationales Compétitions internationales

Compétitions actuelles

Personnalités du clubModifier

Hammer of the yearModifier

Chaque fin de saison, les supporters votent pour le titre de « Hammer of the year » afin de récompenser le meilleur joueur de l'équipe. Trevor Brooking est le premier à avoir remporté trois fois de suite cette récompense (1976, 1977 et 1978), Scott Parker égale ce record (2009, 2010 et 2011).

Bobby Moore, Billy Bonds et Julian Dicks l'ont remporté quatre fois chacun.

Bobby Moore a été vice-champion quatre fois, tandis que Billy Bonds et Tony Cottee ont tous deux été vice-champion à trois reprises.

Billy Bonds et Trevor Brooking ont eu respectivement seize ans et douze ans d'écart entre leur première et leur dernière nomination au titre honorifique de "Hammer de l'année".

Année Vainqueur Second
1958   Andy Malcolm
1959   Ken Brown
1960   Malcolm Musgrove
1961   Bobby Moore
1962   Lawrie Leslie   John Dick
1963   Bobby Moore   Jim Standen
1964   Johnny Byrne   Bobby Moore
1965   Martin Peters   Bobby Moore
1966   Geoff Hurst   Martin Peters
1967   Geoff Hurst   Bobby Moore
1968   Bobby Moore   Trevor Brooking
1969   Geoff Hurst   Billy Bonds
1970   Bobby Moore   Billy Bonds
1971   Billy Bonds   Bobby Moore
1972   Trevor Brooking   Bobby Ferguson
1973   Bryan 'Pop' Robson   Trevor Brooking
1974   Billy Bonds   Mervyn Day
1975   Billy Bonds   Mervyn Day
1976   Trevor Brooking   Graham Paddon
1977   Trevor Brooking   Alan Devonshire
1978   Trevor Brooking
1979   Alan Devonshire   Bryan Robson
1980   Alvin Martin   Ray Stewart
1981   Phil Parkes   Geoff Pike
1982   Alvin Martin   Trevor Brooking
1983   Alvin Martin   Phil Parkes
1984   Trevor Brooking   Tony Cottee
1985   Paul Allen   Tony Cottee
1986   Tony Cottee   Frank McAvennie
1987   Billy Bonds   Mark Ward
Année Vainqueur Second
1988   Stewart Robson   Billy Bonds
1989   Paul Ince   Julian Dicks
1990   Julian Dicks   Stuart Slater
1991   Luděk Mikloško   George Parris
1992   Julian Dicks   Steve Potts
1993   Steve Potts   Kevin Keen
1994   Trevor Morley   Steve Potts
1995   Steve Potts   Tony Cottee
1996   Julian Dicks   Iain Dowie
1997   Julian Dicks   Slaven Bilić
1998   Rio Ferdinand   Steve Lomas
1999   Shaka Hislop   Ian Pearce
2000   Paolo Di Canio   Trevor Sinclair
2001   Stuart Pearce   Paolo Di Canio
2002   Sébastien Schemmel   Joe Cole
2003   Joe Cole   Jermain Defoe
2004   Matthew Etherington   Michael Carrick
2005   Teddy Sheringham   Mark Noble
2006   Danny Gabbidon   Marlon Harewood
2007   Carlos Tévez   Bobby Zamora
2008   Robert Green   George McCartney
2009   Scott Parker   Robert Green
2010   Scott Parker   Alessandro Diamanti
2011   Scott Parker   Robert Green
2012   Mark Noble   James Tomkins
2013   Winston Reid   Jussi Jääskeläinen
2014   Mark Noble   Adrián
2015   Aaron Cresswell   Adrián
2016   Dimitri Payet   Michail Antonio
2017   Michail Antonio   Manuel Lanzini
Année Vainqueur Second
2018   Marko Arnautović   Declan Rice
2019   Łukasz Fabiański   Declan Rice
2020   Declan Rice   Angelo Ogbonna

Effectif professionnel actuelModifier

Effectif de la saison 2021-2022
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[6] Nom Date de naissance Sélection[7] Club précédent Contrat
1 G   Fabiański, ŁukaszŁukasz Fabiański 18/04/1985 (36 ans) Pologne Swansea City 2018-2022
13 G     Areola, AlphonseAlphonse Areola 27/02/1993 (28 ans) France Paris Saint-Germain 2021-2022
25 G   Martin, DavidDavid Martin 22/01/1986 (35 ans) Angleterre -19 ans Millwall FC 2019-2022
35 G   Randolph, DarrenDarren Randolph 12/05/1987 (34 ans) Irlande Middlesbrough FC 2020-2023
2 D   Reid, WinstonWinston Reid 03/07/1988 (33 ans) Nouvelle-Zélande Brentford FC 2010-2023
3 D   Cresswell, AaronAaron Cresswell 15/12/1989 (31 ans) Angleterre Ipswich Town 2014-2023
5 D   Coufal, VladimírVladimír Coufal 22/08/1992 (29 ans) Rép. tchèque Slavia Prague 2020-2023
15 D   Dawson, CraigCraig Dawson 06/05/1990 (31 ans) Angleterre espoirs Watford FC 2021-2023
21 D   Ogbonna, AngeloAngelo Ogbonna 23/05/1988 (33 ans) Italie Juventus FC 2015-2022
23 D   Diop, IssaIssa Diop 09/01/1997 (24 ans) France espoirs Toulouse FC 2018-2023
24 D   Fredericks, RyanRyan Fredericks 10/10/1992 (29 ans) Angleterre -19 ans Fulham FC 2018-2022
26 D   Masuaku, ArthurArthur Masuaku 07/11/1993 (27 ans) RD Congo Olympiakos 2016-2024
31 D   Johnson, BenBen Johnson 24/01/2000 (21 ans) Formé au club 2020-2022
4 D   Zouma, KurtKurt Zouma 27/10/1994 (27 ans) France Chelsea FC 2021-2025
8 M   Fornals, PabloPablo Fornals 22/04/1996 (25 ans) Espagne Villarreal CF 2019-2024
10 M   Lanzini, ManuelManuel Lanzini 15/02/1993 (28 ans) Argentine Al-Jazira Club 2016-2023
16 M   Noble, MarkMark Noble   08/05/1987 (34 ans) Angleterre espoirs Formé au club 2004-2022
28 M   Souček, TomášTomáš Souček 27/02/1995 (26 ans) Tchéquie Slavia Prague 2020-2024
41 M   Rice, DeclanDeclan Rice 14/01/1999 (22 ans) Angleterre Formé au club 2017-2024
54 M   Coventry, ConorConor Coventry 25/03/2000 (21 ans) Irlande espoirs Formé au club 2021-2023
11 M   Vlašić, NikolaNikola Vlašić 04/10/1997 (24 ans) Croatie CSKA Moscou 2021-2026
7 A   Yarmolenko, AndriyAndriy Yarmolenko 23/10/1989 (32 ans) Ukraine Borussia Dortmund 2018-2022
9 A   Antonio, MichailMichail Antonio 28/03/1990 (31 ans) Nottingham Forest 2015-2021
20 A   Bowen, JarrodJarrod Bowen 20/12/1996 (24 ans) Hull City 2020-2026
22 A   Benrahma, SaïdSaïd Benrahma 10/08/1995 (26 ans) Algérie Brentford FC 2020-2026
32 A   Silva, XandeXande Silva 16/03/1997 (24 ans) Portugal espoirs Aris Salonique 2018-2022
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  •   José Cabello
Entraîneur(s) des gardiens
  •   Xavi Valero

Légende

 

Joueurs prêtésModifier

Le tableau suivant liste les joueurs en prêts pour la saison 2021-2022.

Joueurs prêtés
P. Nat. Nom Date de naissance Sélection Club en prêt
14 D   Alves, FrederikFrederik Alves 08/11/1999 (21 ans) Danemark espoirs   Sunderland AFC
 
Bobby Moore, l'un des plus grands défenseurs de l'histoire et produit de l'académie de West Ham

Joueurs emblématiquesModifier

EntraîneursModifier

Entraîneurs du West Ham United FC
Nom Période
  Syd King 1902-1932
  Charlie Paynter 1932-1950
  Ted Fenton 1950-1961
  Ron Greenwood 1961-1974
  John Lyall 1974-1989
  Lou Macari 1989-1990
Nom Période
  Billy Bonds 1990-1994
  Harry Redknapp 1994-2001
  Glenn Roeder 2001-2003
  Alan Pardew 2003-2006
  Alan Curbishley 2006-2008
  Gianfranco Zola 2008-2010
Nom Période
  Avram Grant 2010-2011
  Sam Allardyce 2011-2015
  Slaven Bilić 2015-2017
  David Moyes 2017-2018
  Manuel Pellegrini 2018-2019
  David Moyes 2019-
Manager Période J G N P Vict % Récompenses
  David Moyes 2017-2018 31 9 10 12 29,03
  Slaven Bilić 2015-2017 111 42 30 39 37,83
  Sam Allardyce 2011-2015 181 68 46 67 37,57
  Avram Grant 2010-2011 33 7 12 19 21,21
  Gianfranco Zola 2008-2010 76 22 20 34 28,95 Premier manager étranger
  Alan Curbishley 2006-2008 71 28 14 29 39,44
  Alan Pardew 2003-2006 163 67 38 58 41,10 Vainqueur des play-offs 2005 en Championship, finaliste de la FA Cup, qualification européenne.
  Glenn Roeder 2001-2003 86 27 23 36 31,39
  Harry Redknapp 1994-2001 327 121 85 121 37,00 Vainqueur Coupe Intertoto 2005
  Billy Bonds 1990-1994 227 99 61 67 43,61
  Lou Macari 1989-1990 38 14 12 12 36,84 Premier manager non-anglais
  John Lyall 1974-1989 708 277 176 255 39,12 Vainqueur de la FA Cup 1975 & 1980, Champion de deuxième division 1980-81
  Ron Greenwood 1961-1974 613 215 165 233 35,07 Vainqueur de la FA Cup 1964, Charity Shield 1964, vainqueur de la Coupe UEFA 1965
  Ted Fenton 1950-1961 483 192 107 184 39,75 Champion de deuxième division 1957-58
  Charlie Paynter 1932-1950 480 198 116 166 41,25
  Syd King 1901-1932 638 248 146 244 38,87

Numéros retirésModifier

 
Hommage des supporters à Bobby Moore.

Le numéro 6 ne peut plus être porté en raison du numéro de Bobby Moore.

Le numéro 38 est également retiré, en raison du décès du jeune Dylan Tombides, des suites d'un cancer des testicules.

Structures du clubModifier

StadeModifier

 
Boleyn Ground.
 
Le stade olympique.

Boleyn Ground est le stade où évoluait le club de West Ham. Il était situé dans l'arrondissement de Newham, formé à partir des villes de West Ham et East Ham, dans l'est du Grand Londres.

Ce stade était aussi connu sous le nom d'Upton Park, en référence au quartier du même nom.

Il avait une capacité de 35 303 spectateurs et possédait quatre tribunes, nommées The Sir Trevor Brooking Stand, The Bobby Moore Stand, The East Stand et The Alpari Stand.

Le 22 mars 2013, le club annonce officiellement avoir obtenu le bail pour 99 ans et quittera le stade d'Upton Park en 2016 pour s'installer au Stade olympique de Londres[8].

Équipementiers et sponsorsModifier

Sbobet est le sponsor principal du club de West Ham depuis la saison 2009-10. Il s'agit d'une société de pari en ligne. Elle est licenciée en Europe sur l'Ile de Man pour fonctionner comme bookmaker sportif international. La société propose des paris sur tous les sports majeurs en plusieurs langues.

L'équipementier est la marque italienne Macron depuis la saison 2010-11. Fondée en 1971 et basée à Bologne. En 2001, Macron se lance dans le football professionnel en devenant l'équipementier du Bologne F.C et depuis 2005, l'entreprise a élargi sa visibilité en devenant le partenaire de nombreux clubs européens (Italiens, Anglais, Espagnols, Français...) Le 07/05/2013, le club annonce avoir conclu un partenariat commercial avec l'équipementier allemand Adidas. Ce dernier deviendra le fournisseur technique officiel à partir du 01/06/13 pour les deux prochaines saisons. Depuis juin 2015 Umbro est le nouvel equipementier du club.

Équipes de jeunes et formationModifier

 
Les frères Rio et Anton Ferdinand sortent de la West Ham Academy.

West Ham possède l'une des meilleures académie du royaume. Le club est d'ailleurs parfois surnommé The Academy of football, en Angleterre en raison du nombre impressionnant de grands joueurs à avoir fait leurs classes chez les Claret and Blue. Le club a notamment sorti de son centre de formation les champions du monde anglais Martin Peters, Geoffrey Hurst, triple buteur en finale et le capitaine de la séléction, Bobby Moore.

A la fin des années 1990, ce sont Rio Ferdinand, l'un des meilleurs défenseurs de sa génération, Frank Lampard, deuxième au Ballon d'or 2005, Joe Cole ou encore Michael Carrick qui furent les grands noms à être promus en équipe première du club.

D'autres joueurs tels que Paul Ince, Jermain Defoe ou encore Glen Johnson firent leurs classes au club avant de réaliser de grandes carrières dans plusieurs clubs prestigieux de Premier League. .

Plus récemment, Mark Noble, qui a joué plus de 500 matchs avec les Hammers et Declan Rice, finaliste de l'Euro 2020 avec les Three Lions sont les deux derniers joueurs majeurs issus de l'académie.

RivalitésModifier

 
Les Hammers face à Chelsea avant un derby.
 
Derby face à Milwall en 2012.

Le principal rival local du club est Milwall, un autre club situé dans l'est de Londres. L'origine de cette rivalité remonte à la fin du 19ème siècle et trouve sa source dans les industries. Millwall FC a été créé en 1885 par des ferblantiers d'une usine de l'Île aux Chiens, un des port de la ville. Dix années plus tard, un contremaître d'une entreprise concurrente crée le Thames Ironworks FC, qui sera renommé quelques années plus tard en West Ham United FC. Ainsi la rivalité sportive entre Millwall et Thames Ironworks s'est rapidement intensifiée sur la base de la rivalité qui existe entre les deux companies dans le monde des dockers londoniens. Le premier match opposant les deux clubs a lieu le 23 septembre 1897 devant 1300 personnes et s'est terminé par une victoire de Millwall 2-0. Plusieurs joueurs ont porté le maillot des deux clubs comme Tony Cottee, Teddy Sheringham ou encore Glen Johnson. Un seul entraineur s'est assis sur le banc des deux équipes, il s'agit de Billy Bonds, légende de West Ham en tant que joueur. club connait des rivalités avec Tottenham, Chelsea, Millwall (rivalités londoniennes) et Sheffield United en raison de l'affaire qui a eu lieu lors de la saison 2007 et avait vu Carlos Tévez jouer illégalement pour les Hammers et contribué au maintien du club au détriment de Sheffield. Le club de West Ham a ainsi dû rembourser 25M£ au club de Sheffield United comme amende.

Soupçons de fraudes fiscalesModifier

En 2017, le fisc britannique conduit une enquête pour des fraudes à l'impôt et aux cotisations sociales survenues sur des transferts paraissant frauduleux, effectués par le club[9].

CryptomonnaieModifier

West Ham adoptera la cryptomonnaie dès aout 2019. Les supporters des Hammers pourront acheter via une application de jetons pour participer à certaines décisions du club tel que le choix maillot third ou des avantages comme des rencontres de joueurs etc. À la pointe de la modernité, le club succède au Paris Saint-Germain et à la Juventus de Turin dans cette action[10].

West Ham dans la culture populaireModifier

Steve Harris, leader et bassiste du groupe de heavy metal Iron Maiden, est un fan inconditionnel du club et arbore souvent son blason en tournée. Dans sa jeunesse, il a d'ailleurs hésité entre la carrière de musicien et celle de footballeur car le club de West Ham l'avait sollicité pour intégrer son équipe de jeunes. [1]

Dans l'épisode La Cool Attitude de la saison 24 de la série Les Simpson, T-Rex le voisin de Bart et Lisa est un fan de West Ham United. [2] Le drapeau est par contre vert et or au lieu de bordeaux et bleu.

Le club de West Ham United sert de support au film Hooligans de Lexi Alexander.[réf. souhaitée].

Dans l'univers de la saga Harry Potter, Dean Thomas, élève de même année que Harry, est un grand supporter de West Ham[11].

Katy Perry, chanteuse américaine est une fan incontestable de West Ham.[réf. souhaitée] Elle a d'ailleurs fait des photos « sexy » avec les couleurs et l'écusson de West Ham et portait une tenue aux couleurs des Claret & Blue offerte par son ami (et fan de West Ham) Russel Brand, lors des MTV European Music Awards 2009. La chanteuse Pixie Lott en a profité, en admettant sa jalousie pour la tenue Claret & Blue de Katy Perry, être une fan inconditionnelle des Hamers.[réf. nécessaire]

Danny Dyer, l'acteur principal du film The Football Factory (où il incarne pourtant un hooligan de Chelsea), est également un grand fan de West Ham. Les acteurs Matt Damon, Richard E. Grant, Keira Knightley ont tous trois également admis soutenir West Ham.[réf. nécessaire]

Barack Obama a par ailleurs confessé son affection pour les Hammers et Alfred Hitchcock était également un supporter de cette équipe.[pas clair][réf. nécessaire]

Triple H est également supporter de West Ham.

Le mercredi 26 avril 2017 au matin, d'après le journal L'Équipe des perquisitions et des opérations de police visant des possibles fraudes fiscales ont été menées à la suite d'une enquête. Des documents sont saisis au stade olympique[12].

Notes et référencesModifier

  1. « #313 – West Ham United : the Hammers », sur footnickname.wordpress.com (consulté le )
  2. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. (en) « Avram Grant confirmed as West Ham United manager », BBC Sport, 3 juin 2010.
  4. (en) Phil McNulty, « West Ham pay for Grant indecision », BBC Sport, 16 mai 2011.
  5. (en) « West Ham part company with Avram Grant », BBC Sport, 15 mai 2011.
  6. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  7. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  8. (en) « Historic day for the Hammers », site officiel du club, 22 mars 2013.
  9. « Fraude fiscale : vaste coup de filet en Grande-Bretagne et en France », RTL.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. « Premier League : West Ham United lancera sa cryptomonnaie en 2019-2020 », sur L'ÉQUIPE (consulté le )
  11. Harry Potter à l'école des sorciers, chapitre 9 : « Un soir Harry avait surpris Ron en train de tapoter une affiche de Dean représentant l'équipe de football de West Ham [...] ». Harry Potter et la Coupe de Feu, chapitre 12 : « [...] Dean avait accroché un poster représentant Viktor Krum au-dessus de sa table de chevet. Sa vieille affiche de l'équipe de football de West Ham était collée juste à côté. ». Harry Potter et l'Ordre du Phénix, chapitre 11 : « — Salut, Harry, lança Dean qui enfilait un pyjama aux couleurs de West Ham. ».
  12. « Fraude fiscale : opérations de police à West Ham, Newcastle et en France », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).

BibliographieModifier

  • Charles Korr, « Angleterre : le « foot », l'ouvrier et le bourgeois », L'Histoire, no 38,‎ , p. 44-51

Liens externesModifier