Ouvrir le menu principal
Une des sessions des Cours martiales.

Les cours martiales ottomanes de 1919-1920 sont des cours martiales qui se tiennent après l'armistice de Moudros dans l'Empire ottoman en 1919 et 1920, au cours desquelles des dirigeants du Comité Union et Progrès ainsi qu'un certain nombre de fonctionnaires sont jugés sur différents chefs d'accusations, dont le massacre d'Arméniens au cours du génocide arménien ainsi que celui de Grecs au cours de la Première Guerre mondiale. Les tribunaux s'appuient notamment sur les travaux de la commission Mazhar[1], établie le .

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Turkish courts-martial of 1919–20 » (voir la liste des auteurs).
  1. Annette Becker, Hamit Bozarslan, Vincent Duclert, Raymond H. Kévorkian, Gaïdz Minassian, Claire Mouradian, Mikaël Nichanian et Yves Ternon, Le génocide des Arméniens : Cent ans de recherche 1915-2015, Armand Colin, , 406 p., p. 119-120

Articles connexesModifier