Grande Syrie

La Grande Syrie, aussi appelée (dans un contexte historique) Syrie, ou Bilad el-Cham (en arabe : بلاد الشام), est un terme irrédentiste qui désigne une région historique du Moyen-Orient, sur les bords de la Méditerranée. On considère généralement qu'elle comprend les territoires des États actuels de Syrie, du Liban, de Jordanie, d'Israël et de Palestine, Irak exclu.

Grande Syrie d'Antoun SaadéModifier

 
La Grande Syrie, selon Antoun Saadé.

Selon une idéologie syrienne nationaliste, développée par Antoun Saadé (1904-1949), fondateur libanais en 1932 d'un parti fasciste[réf. nécessaire], le Parti social nationaliste syrien, la Grande Syrie serait l'environnement géographique dans lequel la Syrie a historiquement évolué.

À l'origine considéré comme coïncidant avec les frontières historiques de la Syrie telles que décrites au-dessus, Saadé y ajouta l'Irak, le Koweït et Chypre. Il a désigné ce qu'il considérait être les frontières naturelles de la région, comme allant des monts Taurus au nord-ouest, aux monts Zagros au nord-est, en passant par le canal de Suez et la mer Rouge au sud, tout en incluant la péninsule du Sinaï et le golfe d'Aqaba et l'île de Chypre et enfin passant par l'arc du désert d'Arabie et du golfe Persique à l'est.

Voir aussiModifier

SourceModifier