6 janvier

6e jour de l'année du calendrier grégorien

Janvier
1er 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Chronologies thématiques

Abréviations / Voir aussi

Le est le 6e jour de l'année du calendrier grégorien.

Il reste 359 jours avant la fin de l'année, 360 lorsqu'elle est bissextile.

C'était généralement le 17e jour du mois de nivôse dans le calendrier républicain / révolutionnaire français, officiellement dénommé jour de la marne (une roche).

5 janvier - - 7 janvier

Événements

VIIIe siècle

XIe siècle

XIIIe siècle

XIVe siècle

XVe siècle

XVIe siècle

XVIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

XXIe siècle


Art, culture et religion

Sciences et techniques

Économie et société

Naissances

XIVe siècle

XVe siècle

XVIe siècle

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

Décès

XVe siècle

XVIe siècle

XVIIe siècle

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

XXIe siècle

Célébrations

Internationales et nationales

Religieuses

 
Adoration des Mages ici représentée sur un panneau de sarcophage du IVe siècle au cimetière romain "Sainte-Agnès"
  • Christianisme : date fréquente mais non systématique de l'Épiphanie proprio sensu catholique, « manifestation de Jésus » ou Théophanie (« manifestation de Dieu ») célébrant la visite des Rois mages à l'enfant Jésus (Église latine), le baptême du Christ dans le Jourdain (Églises arménienne et byzantine, voir le 10 janvier chez les Latins), ou la première révélation de la Sainte Trinité (Église byzantine), avec des variantes traditionnelles locales ou cultuelles telles que :
    • le jour des Rois mages (Balthazar, Gaspard et Melchior qui auraient donc honoré de leur savante présence le roi hébreu Hérode puis de cadeaux l'enfant roi Messie Jésus de Nazareth à Bethléem, à la croisée des Ier siècles avant (!) et après (ou "pendant") ce dernier J.-C. alors au berceau) ; jour / fête dans la plupart des pays de tradition catholique, qui est l'occasion de partager la galette des rois, à partir du dimanche précédent (voire dimanche 6 ou 4 etc.) avec offre de cadeaux entre proches et aux enfants (en Espagne, pratique plus traditionnelle qu'à Noël, malgré l'adoption précoce par l'Espagne du calendrier grégorien, voir la veille 5 janvier).
  • La Nativité du Christ ou sa Théophanie dans l'Église apostolique d'Arménie, la seule à conserver intégralement l'ancien usage antérieur à la fin du IVe siècle de fêter la Noël chrétienne à cette date conjointe à celle de la Théophanie, à part le cas espagnol ci-avant (cf. 25 décembre, et 6 août pour une autre forme de théophanie, celle de la transfiguration du Christ avec Moïse et Élie sur le mont Thabor palsetino-(israélien) sous les yeux de ses trois apôtres Pierre, Jacques et Jean, sept mois plus tard quasiment jour pour jour.
  • Little Christmas (en), « petit Noël » ou Nollaig Bheag en Irlande.
  • Visite supposée de la Befana, distribuant des morceaux de charbon (en friandises) aux enfants en principe réputés peu sages et méritants, équivalant en Italie au père fouettard voire père Janvier.

Saints des Églises chrétiennes

Saints des Églises catholiques et orthodoxes

Saints des Églises catholiques[20] et orthodoxes[21] :

Saints et bienheureux des Églises catholiques

Saints et bienheureux des Églises catholiques[20] :

Saints orthodoxes du jour (aux dates parfois "juliennes" / orientales)

Saints des Églises orthodoxes[21] :

Prénoms du jour

Bonne fête aux :

  • Baldassare, Balthazar,
  • Gaspard et ses variantes : Gasparde, Gaspardine, Jasper, Kasper, etc.,
  • Melchior,
  • tous trois faisant écho aux « rois mages » rappelés plus haut lorsque l'Épiphanie héritée du catholicisme a lieu lors du présent quantième
    • (Balthazar pour l'Afrique dont il aurait offert de la myrrhe à l'enfant Jésus dans ses langes entourées de sa mère (Sainte) Marie et de son père au moins terrestre, nourricier voire adoptant (Saint) Joseph ; etc.).

Et bonne fête aussi aux :

  • Peran, Piran.
  • Raphaëlle (cf. les 29 septembre en fête angélique collégiale voire majeure) ;
  • Théophanie (d'hiver), Tiphaine et leurs variantes : Tifaine, Tifenn, Tifenne, Typhaine, Tiffany (en anglais), Théophania (en grec), etc., lorsque l'Épiphanie (post-)catholique tombe à la présente date ; les Fanny étant quant à elles un diminutif de Stéphanie donc fêté(e)(s) plutôt les 26 décembre.

NB : les Melaine voire Mélaine se célèbrent désormais[pas clair] les 6 novembre, bien que beaucoup d'éphémérides météo télévisées voire radiophoniques et de calendriers ou agendas portatifs usuels aient rarement fait leurs aggironamenti sur ce changement (les Mélanie et leurs variantes féminines semblant davantage honorables les 31 décembre quant à elles).

Traditions et superstitions

Dictons boréaux

  • « À la fête des Rois, le jour croît du pas d'une oie. »[Gabrielle Cosson 1] (avant la saint-Antoine du 17 janvier où un autre dicton le fait encore croître en nous y faisant accroire).
  • « Pluie aux Rois, blé jusqu'au toit, chanvre sur les toits, et dans les tonneaux vin à flots. »[Gabrielle Cosson 2]
  • « Regarde comment sont menées depuis Noël douze journées, car suivant ces douze jours, les douze mois auront leur cours. »[22]
  • « Si le soir du jour des Rois, beaucoup d'étoiles tu vois, auras sécheresse en été, et beaucoup d'œufs au poulailler. »[23]

Astrologie

Notes et références

  1. Contes & histoires à la conciergerie.
  2. Privilegium Maius.
  3. Histoire de l'empire d'Autriche depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, par Karl Heinrich Joseph Coeckelberghe Dützele (Ritter von), page 171.
  4. « 6 janvier 1558 L'Union d'Arras et la Belgique en germe », herodote.net (consulté le )
  5. [1].
  6. Traité de Constantinople.
  7. [2].
  8. Cahiers de la Méditerranée.
  9. [3].
  10. André Béziat, Franklin Roosevelt et la France (1939 -1945), éditions de l'Harmattan, 1997.
  11. Oumar Diarrah, Vers la troisième République du Mali, éditions de l'Harmattan, 1991.
  12. Voir le site officiel du Borgerligt Centrum dans sa version en anglais.
  13. Conférence de presse de Simon Emil Ammitzbøll pour présenter son nouveau parti (en danois).
  14. Frédéric Bobi, « En Libye, la prise de Syrte est une étape majeure dans l’offensive du maréchal Haftar », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  15. https://www.lemonde.fr/international/article/2021/01/07/chaos-a-washington-le-monde-stupefait-partage-entre-solidarite-et-sarcasmes_6065469_3210.html
  16. « 6 janvier 1887 Révélation de Sherlock Holmes », herodote.net (consulté le )
  17. https://www.francebleu.fr/emissions/la-story-du-jour/tout-ce-qu-il-faut-savoir-sur-l-acteur-britannique-rowan-atkinson.
  18. a b c d e f et g Brigitte Arnaud, Almanach de la France : personnalités, faits et dates historiques, Paris, France Loisirs, , 384 p. (ISBN 2-7441-7467-X), p. 10.
  19. NoroEste.com.
  20. a et b nominis.cef.fr Nominis : calendrier grégorien des saints et prénoms chrétiens du 6 janvier.
  21. a et b www.forum-orthodoxe.com Forum orthodoxe francophone : saints pour le 6 janvier du calendrier ecclésiastique orthodoxe.
  22. La saga des calendriers ou le frisson millénariste, par Jean Lefort, éditions Pour la science, 1998, 191 pages, page 92.
  23. Saints et dictons du jour.
  1. Page 267.
  2. Page 117, complétée du Quid 1997 partie "Météo et dictons" pour les toitures "chanvrées" sinon "chaumées".

Bibliographie

  • Mgr Paul Guérin, Vie des saints ; t.  I, du 1er au . Paris, éd. Bloud & Barral, 1876, 7e  éd., pp.  151 à 181.

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :