Thomas Pidcock

coureur cycliste britannique

Thomas « Tom » Pidcock, né le à Leeds, est un coureur cycliste britannique. Coureur polyvalent, il pratique avec succès le cyclo-cross, le cyclisme sur route, le VTT et a également fait de la piste. Il est notamment triple champion du monde dans les catégories de jeune et champion de Grande-Bretagne de cyclo-cross en 2019.

Thomas Pidcock
Tom Pidcock - 2017 Tour Series (Durham, podium).jpg
Thomas Pidcock lors du Tour Series 2017
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (20 ans)
LeedsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
TP Racing
Équipes professionnelles
10.2017-08.2018Telenet-Fidea Lions (cyclo-cross)
2018-2019Wiggins (route)
08.2018-TP Racing (cyclo-cross)
Principales victoires

BiographieModifier

 
Thomas Pidcock au départ de Paris-Roubaix juniors en 2016, qu'il remporte l'année suivante.

Des débuts prometteursModifier

En 2015, il est sélectionné pour participer au Festival olympique de la jeunesse européenne[1]. Chez les juniors (moins de 19 ans), Thomas Pidcock obtient plusieurs résultats au cours de la saison de cyclo-cross 2015-2016. Il est notamment deuxième d'une manche de la Coupe du monde juniors (le Grand Prix Adrie van der Poel) et cinquième du championnat du monde de cyclo-cross juniors. Lors de la saison suivante, il se révèle comme l'un des meilleurs juniors de sa génération. En septembre 2016, il remporte en solitaire une victoire sur route, La Philippe Gilbert Juniors[2]. Par la suite, il se concentre sur la saison cyclo-cross 2016-2017. En octobre, il remporte le Superprestige de Zonhoven, puis devient champion d'Europe de cyclo-cross juniors à Pontchâteau, avec 14 secondes d'avance sur le Français Nicolas Guillemin[3],[4]. Par la suite, il gagne plusieurs cyclo-cross, dont deux manches de la Coupe du monde juniors[5]. Ses performances attirent l'attention de Sven Nys, l'ancien champion du monde, devenu manager de l'équipe Telenet-Fidea Lions, qui cherche à le faire signer[6]. Dans la perspective des mondiaux de cyclo-cross 2017, Pidcock devient champion de Grande-Bretagne de cyclo-cross juniors à Bradford[7]. Avec sa forme, il fait figure de favori du championnat du monde de cyclo-cross espoirs[8],[9]. Lors d'une course glaciale à Bienne, au Luxembourg, Pidcock prend la tête au Français Maxime Bonsergent au deuxième des cinq tours de la course[10]. Il se maintient en tête pour le reste de la course et devient le premier junior britannique titré depuis Roger Hammond en 1992[11]. Les coéquipiers de Pidcock, Dan Tulett et Ben Turner complètent un podium 100 % britannique[12]. Après sa victoire, les médias belges l'ont comparé à un « mini-Sagan », en référence à Peter Sagan[13].

En avril 2017, il remporte le réputé Paris-Roubaix juniors. En mai, alors qu'il roule pour l'équipe PH Mas-Paul Milnes-Oldfield, il devient le premier coureur invité à remporter une manche individuelle des Tour Series. Il s'impose en solitaire à Durham[14],[15]. En juillet, il devient à seulement 17 ans champion de Grande-Bretagne du critérium, après une attaque lors de la montée finale dans le dernier tour. Il devance Harry Tanfield et Jonathan Mould[16]. Il gagne ensuite le Tour du pays de Galles juniors, puis le Grand Prix Rüebliland. Le 19 septembre, il est sacré champion du monde du contre-la-montre juniors en Norvège[17].

2017-2018 : Telenet-Fidea LionsModifier

Début juin 2017, Pidcock annonce qu'il rejoint l'équipe Telenet-Fidea Lions à partir d'octobre, pour un contrat de deux ans[18]. Il fait ses débuts chez les élites lors du Polderscross, où il se classe neuvième à 77 secondes du vainqueur Mathieu van der Poel[19]. Le week-end suivant, il décroche sa première victoire pour l'équipe, lors de la troisième manche du Superprestige espoirs, le Niels Albert CX, organisé à Boom[20]. Il termine en solitaire avec huit secondes d'avance sur le deuxième Adam Ťoupalík[21]. Le 22 octobre, il prend de nouveau le dessus sur Ťoupalík lors de la première manche de la Coupe du monde de cyclo-cross espoirs à Coxyde[22]. En novembre, il est vice-champion d'Europe de cyclo-cross espoirs à Tábor. Le Belge Eli Iserbyt le bat au sprint sur la ligne d'arrivée, mais Pidcock qui a levé le bras en signe de protestation, affirme qu'Iserbyt a effectué un sprint irrégulier, le poussant contre les barrières[23],[24]. En décembre, il est annoncé que Pidcock rejoint l'équipe Wiggins pour les courses sur route en 2018[25]. Le 26 décembre, il remporte sa quatrième manche de Coupe du monde espoirs en autant de départs, lors du Grand Prix Eric De Vlaeminck organisé sur le Circuit de Zolder[26]. Avec cette victoire, il est assuré de remporter le général de la Coupe du monde, car les quatre meilleurs scores d'un coureur (sur sept courses) sont conservés au classement[27]. Il remporte par la suite trois nouvelles manches du Superprestige espoirs et devient champion de Grande-Bretagne de cyclo-cross espoirs[28]. Annoncé avec Eli Iserbyt comme le favori des mondiaux de cyclo-cross espoirs 2018, il se classe seulement 15e d'une course remportée par son rival[29],[30]. En août 2018, il annonce rejoindre une nouvelle équipe britannique de cyclo-cross nommée TP Racing[31]. En septembre, il participe au Tour de Grande-Bretagne où sont présentes des équipes World Tour et se classe notamment sixième de la sixième étape.

Depuis 2019 : la confirmationModifier

Lors de la saison de cyclo-cross 2018-2019, il domine la catégorie des espoirs (moins de 23 ans). Il est champion du monde, champion d'Europe et décroche à 19 ans le titre national chez les élites. Il gagne également quatre manches et le général de la Coupe du monde espoirs, ainsi que le général du Superprestige espoirs. Il connait ensuite le succès sur route. Il s'adjuge une étape du Triptyque des Monts et Châteaux[32], puis deux courses prestigieuses du calendrier des espoirs : Paris-Roubaix espoirs[33] (deux ans après sa victoire dans la version juniors) et le Tour Alsace[34] avec son étape reine qui se termine à La Planche des Belles Filles. Il prouve alors qu'il est aussi bien à l'aise sur les pavés, en contre-la-montre que dans les cols. Favoris du Tour de l'Avenir, il abandonne la course après une chute, malgré un début de course réussit[35]. Fin septembre, à domicile, il est au sprint troisième du championnat du monde sur route espoirs, après la disqualification du vainqueur Nils Eekhoff pour abri prolongé derrière un véhicule[36].

Fin 2019, l'équipe Wiggins s'arrête, mais il décide de ne pas rejoindre une équipe World Tour malgré les nombreuses offres qui lui ont été faites, voulant s'épanouir et continuer à prendre part à plusieurs disciplines[37].

PalmarèsModifier

Palmarès en cyclo-crossModifier

Palmarès sur routeModifier

 
Podium de l'édition 2017 de Paris-Roubaix juniors : Daan Hoole (2e), Thomas Pidcock (1er) et Mathias Larsen (3e).

Palmarès en VTTModifier

Palmarès sur pisteModifier

  • 2017
    •   Champion de Grande-Bretagne du scratch juniors

Notes et référencesModifier

  1. Tbilisi 2015: Meet The Team
  2. Mathieu Roduit, « La Philippe Gilbert Juniors - Thomas Pidcock en solitaire », Cyclism'Actu, Swar Agency,‎ (lire en ligne, consulté le 28 janvier 2017)
  3. « Classement de l'Epreuve | Final Classification: Men Juniors », sur UEC.ch, Union européenne de cyclisme, (consulté le 28 janvier 2017)
  4. « European Cyclo-cross Championships: Pidcock takes Junior title », Cyclingnews.com, Immediate Media Company,‎ (lire en ligne, consulté le 28 janvier 2017)
  5. « Tom Pidcock wins junior men's race at Namur cyclo-cross world cup », British Cycling, British Cycling Federation,‎ (lire en ligne, consulté le 28 janvier 2017)
  6. « Nys keen to sign British cyclo-cross talent Tom Pidcock », Cyclingnews.com, Immediate Media Company,‎ (lire en ligne, consulté le 28 janvier 2017)
  7. Snowdon Sports, « Nikki Brammeier and Ian Field clinch 2017 national cyclocross titles », Cycling Weekly, Time Inc. UK,‎ (lire en ligne, consulté le 28 janvier 2017) :

    « European Junior Champion Tom Pidcock showed his superiority in the junior event in front of his home crowd to clinch his first national stripes. »

  8. « Brits Pidcock and Turner Storm Hoogerheide, Look Primed for Worlds », Cyclocross Magazine, PFS,‎ (lire en ligne, consulté le 28 janvier 2017)
  9. « 2017 UCI Cyclo-cross World Championships: five titles at stake in Bieles », UCI.ch, Union Cycliste Internationale,‎ (lire en ligne, consulté le 28 janvier 2017) :

    « Nevertheless, the top favourite appears to be 17-year-old European Champion Thomas Pidcock (Great-Britain), who's regarded to be a super talent. »

  10. « Race Overview », sur ChronoRace, ChronoRace.be Chronometrage, (consulté le 28 janvier 2017)
  11. Brecht Decaluwé, « Cyclo-cross Worlds: Pidcock leads British clean sweep in junior men race », Cyclingnews.com, Immediate Media Company,‎ (lire en ligne, consulté le 28 janvier 2017)
  12. Tom O'Brien, « Pidcock leads British 1-2-3 at the UCI Cyclo-cross World Championships », British Cycling, British Cycling Federation,‎ (lire en ligne, consulté le 28 janvier 2017)
  13. (nl) « Mini-Sagan geeft Belgische junioren dreun op WK », Het Nieuwsblad, Mediahuis,‎ (lire en ligne, consulté le 28 janvier 2017)
  14. « Perfection from Pidcock as JLT Condor extend Tour Series lead », Tour Series, SweetSpot,‎ (lire en ligne, consulté le 28 mai 2017)
  15. « Individual Classification: Round 10 - Durham » [PDF], sur Tour Series, SweetSpot, (consulté le 28 mai 2017)
  16. « Pidcock and Archibald take maiden titles at HSBC UK National Circuit Championships », sur British Cycling (consulté le 4 août 2017)
  17. « Britain's Tom Pidcock claims junior time trial title at 2017 World Championships - Cycling Weekly », Cycling Weekly, Time Inc. UK,‎ (lire en ligne, consulté le 28 septembre 2017)
  18. Richard Windsor, « Junior British star Tom Pidcock signs first pro contract with Telenet Fidea Lions cyclocross team », Cycling Weekly, Time Inc. UK,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juin 2017)
  19. « Van Der Poel wins in Kruibeke », Cyclingnews.com, Immediate Media Company,‎ (lire en ligne, consulté le 14 octobre 2017)
  20. (nl) « Toptalent Pidcock pakt allereerste U23-zege », Telenet Superprestige, Telenet,‎ (lire en ligne, consulté le 21 octobre 2017)
  21. (nl) « Topsport Vlaanderen Superprestige voor Int. beloften U23 » [PDF], sur Telenet Superprestige, Telenet, (consulté le 21 octobre 2017)
  22. « Britain's Tom Pidcock wins first under-23 UCI Cyclo-cross World Cup race », British Cycling, British Cycling Federation,‎ (lire en ligne, consulté le 22 octobre 2017)
  23. « European Cyclo-cross Championships: Iserbyt beats Pidcock to under-23 men's crown », Cyclingnews.com, Immediate Media Company,‎ (lire en ligne, consulté le 5 novembre 2017)
  24. « Iserbyt verslaat onklopbare Pidcock en kroont zich tot Europees kampioen », Het Nieuwsblad, Mediahuis,‎ (lire en ligne, consulté le 5 novembre 2017) :

    « Pidcock diende nog klacht in, maar dat bracht geen soelaas. [Pidcock filed a complaint yet it brought no solace.] »

  25. Nigel Wynn, « Tom Pidcock signs to Team Wiggins for 2018 », Cycling Weekly, Time Inc. UK,‎ (lire en ligne, consulté le 2 janvier 2018)
  26. Sportsbeat, « Pidcock guarantees 2017/18 Telenet UCI Cyclo-Cross World Cup U23 crown with Belgium victory », British Cycling, British Cycling Federation,‎ (lire en ligne, consulté le 14 janvier 2018)
  27. « Part 5 Cyclo-cross » [PDF], sur UCI.ch, Union Cycliste Internationale, (consulté le 14 janvier 2018), p. 21
  28. Ben Goddard, « Wyman wins tenth title as Ferguson gets first at 2018 HSBC UK | National Cyclo-Cross Championships », British Cycling, British Cycling Federation,‎ (lire en ligne, consulté le 14 janvier 2018) :

    « Telenet Fidea Lions' Tom Pidcock took his first Under-23 national title in emphatic style using his skill and strength to ride away from his rivals and win by almost a minute – even bowing for the crowd on the line. »

  29. CC - Championnat du Monde - Espoirs Hommes : Classement
  30. Sven Nys : « Peut-être un peu trop dur pour Pidcock » - Actualité - DirectVelo
  31. Une équipe de cyclo-cross “made in UK” avec Tom Pidcock et Daniel Tulett
  32. Tom Pidcock : « C'était une arrivée pour moi »
  33. Paris-Roubaix Espoirs : Classement - Actualité - DirectVelo
  34. Antoine Pouillard, « Tour Alsace - Et. 5 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le 5 août 2019)
  35. Tour de l'Avenir - Tom Pidcock abandonne après sa chute
  36. Mondial - Espoirs Hommes : Les réactions - Actualité - DirectVelo
  37. Tom Pidcock ; “Pourquoi je refuse d’aller en world tour? Parce que je veux continuer à être heureux comme un jeune”

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :