Milan-San Remo 2021

Milan-San Remo 2021 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course112e Milan-San Remo
CompétitionUCI World Tour 2021 1.UWT
Date20 mars 2021
Distance299,05 km
PaysITA Italie
Lieu de départMilan
Lieu d'arrivéeSanremo
Équipes25
Partants172
Arrivants169
Vitesse moyenne45,071 km/h
Résultats
VainqueurBEL Jasper Stuyven (Trek-Segafredo)
DeuxièmeAUS Caleb Ewan (Lotto-Soudal)
TroisièmeBEL Wout Van Aert (Jumbo-Visma)
◀ 2020
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 112e édition de Milan-San Remo a lieu le sur une distance de 299 km en Italie, entre Milan et Sanremo. Elle fait partie du calendrier UCI World Tour 2021 en catégorie 1.UWT, et est remportée par Jasper Stuyven de l'équipe Trek-Segafredo.

PrésentationModifier

ParcoursModifier

Les coureurs traversent trois régions du nord de l'Italie : la Lombardie, le Piémont et la Ligurie. Partis de Milan, ils passent par Vigevano, entent au Piémont, traversant Valenza et Alessandria puis une première hauteur, à Niella Belbo (785 m). Le sommet de la course est le col de Nava, à 936 m, et en Ligurie, les coureurs rejoignent la mer à Cipressa, passent par le Poggio, et arrivent Via Roma à Sanremo[1].

ÉquipesModifier

Milan-San Remo figurant au calendrier du World Tour, les 19 UCI WorldTeams sont présentes, auxquelles il faut ajouter les 6 UCI ProTeams invitées. En juin 2020, l'UCI décide de suivre la demande du Conseil du Cyclisme Professionnel en autorisant la réduction du nombre de coureurs par équipe sur cette édition pour permettre à l'organisateur d’inviter deux UCI ProTeams supplémentaires sans augmenter la taille du peloton[2].

WorldTeams (19)ProTeams (6)

Principaux favorisModifier

Considéré comme le « Monument » le plus ouvert, trois coureurs sont cependant annoncés comme les grandissimes favoris de l'épreuve. Ainsi, Cyclingnews.com considère que «  les performances extraordinaires de Mathieu van der Poel, Wout van Aert et Julian Alaphilippe ces dernières semaines font qu'il est difficile d'imaginer le vainqueur sur la Via Roma venant d'au-delà de ce triumvirat »[3]. Van der Poel (Alpecin-Fenix) vient de gagner les Strade Bianche après une accélération effroyable dans les pentes à 16% sur la Via Santa Caterina[4]. Il a également remporté deux étapes sur Tirreno-Adriatico, dont une à l'issue d'une attaque en solitaire à 52 kilomètres de l'arrivée. Son rival et tenant du titre Wout Van Aert (Jumbo-Visma) prend la deuxième place du général de Tirreno-Adriatico, remportant le sprint massif lors de l'étape inaugurale, puis le contre-la-montre du dernier jour. Entre les deux, il termine parmi les meilleurs grimpeurs du monde à Prati di Tivo et se classe dans le top 10 sur six des sept étapes[3]. Vainqueur en 2019 et deuxième en 2020 (battu au sprint par Van Aert), le champion du monde Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuickStep) apparaît en retrait des deux rivaux, même s'il s'est classé deuxième des récents Strade Bianche et a remporté une étape en puncheur sur Tirreno-Adriatico[3].

Les challengers cités par les médias sont Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) - même si récemment positif à la COVID-19, il est en cours de forme - ainsi que son coéquipier Maximilian Schachmann lauréat de Paris-Nice. Troisième en 2020, Michael Matthews (BikeExchange), est l'un des coureurs rapides les plus attendus, tout comme Sam Bennett et Davide Ballerini (Deceuninck-QuickStep), Arnaud Démare (Groupama-FDJ), Caleb Ewan (Lotto-Soudal), Alexander Kristoff, Fernando Gaviria et Matteo Trentin (UAE Team Emirates), Giacomo Nizzolo (Qhubeka-Assos), Elia Viviani (Cofidis) et Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic)[3].

Parmi les puncheurs attendus, outre Schachmann (Bora-Hansgrohe), sont cités le vainqueur des quatre autres « Monuments » Philippe Gilbert (Lotto Soudal), Søren Kragh Andersen (DSM), Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo), Michal Kwiatkowski (Ineos Grenadiers), Greg Van Avermaet et Oliver Naesen (AG2R Citroën), ainsi qu'Alberto Bettiol (EF Education-Nippo)[3],[5].

Récit de la courseModifier

Dés les premiers kilomètres de la course, un groupe de sept coureurs s'extrait du peloton. Ce groupe se compose de l’Italien Andrea Peron et du Français Charles Planet (Novo Nordisk), de l'Italien Mattia Viel (Androni Giocattoli-Sidermec), de l’Italien Alessandro Tonelli (Bardiani-VSF-Faizanè), du Néerlandais Taco van der Hoorn (Intermarché- Wanty-Gobert), du Danois Mathias Norsgaard (Movistar) et de l’Italien Nicola Conci (Trek-Segafredo). Les sept fuyards sont assez rapidement rejoints par l'Italien Filippo Tagliani (Androni Giocattoli-Sidermec). Le peloton ne réagit pas et les huit hommes comptent rapidement une avance allant jusqu’à 6 minutes. Le peloton commence alors la chasse sous l'impulsion des équipiers des favoris. Parmi les fuyards, quatre hommes, Tonelli, Van der Hoorn, Norsgaard et Conci sont toujours en tête après le Capo Cervo. Le dernier à être repris est le Néerlandais Van der Hoorn, rattrapé dans la montée de la Cipressa à 24 kilomètres de l'arrivée. L'équipe Jumbo-Visma de Wout van Aert mène alors dans la montée de la Cipressa. Dans la descente, le peloton se scinde en deux mais se reconstitue avant la montée du Poggio.

La première partie de l'ascension du Poggio est menée à grand train par l'Italien Filippo Ganna (Ineos-Grenadiers). Mais, dans les derniers hectomètres de cette montée, les hostilités commencent : le champion du monde français Julian Alaphilippe (Deceuninck Quick Step) place une attaque. Il est suivi par le Belge Wout van Aert puis par le champion des Pays-Bas Mathieu van der Poel (Alpecin Fenix). Au sommet du Poggio, un groupe d'une douzaine de coureurs comprenant la plupart des favoris vire en tête. La descente est relativement prudente, ce qui permet le retour de quelques hommes. À 2,5 kilomètres de l'arrivée, dans les derniers mètres de la descente, le Belge Jasper Stuyven (Trek Segafredo) attaque seul. Les favoris tardent à réagir. Il est toutefois rejoint sous la flamme rouge par le Danois Søren Kragh Andersen (Team DSM) qui le relaie. Alors que le groupe des poursuivants fond sur le duo de tête, Stuyven lâche Kragh Andersen aux 150 mètres et résiste au retour des poursuivants en conservant sur la ligne d'arrivée une longueur d'avance sur le sprinter australien Caleb Ewan (Lotto-Soudal) et sur son compatriote Wout van Aert (Jumbo Visma).

Avec une moyenne horaire de 45,064 km/h, il s'agit du troisième Milan-San Remo le plus rapide de l'histoire après les éditions de 1990 et de 2006[6].

ClassementsModifier

Classement de la courseModifier

 Classement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erJasper Stuyven   BelgiqueTrek-Segafredo6 h 38 min 06 s
2eCaleb Ewan   AustralieLotto-Soudal+ 0 s
3eWout Van Aert   BelgiqueJumbo-Visma+ 0 s
4ePeter Sagan   SlovaquieBora-Hansgrohe+ 0 s
5eMathieu van der Poel    Pays-BasAlpecin-Fenix+ 0 s
6eMichael Matthews   AustralieTeam BikeExchange+ 0 s
7eAlex Aranburu   EspagneAstana-Premier Tech+ 0 s
8eSonny Colbrelli   ItalieBahrain Victorious+ 0 s
9eSøren Kragh Andersen   DanemarkTeam DSM+ 0 s
10eAnthony Turgis   FranceTotal Direct Énergie+ 0 s
11eMatej Mohorič   SlovénieBahrain Victorious+ 0 s
12eMatteo Trentin   ItalieUAE Team Emirates+ 0 s
13eGreg Van Avermaet   BelgiqueAG2R Citroën+ 0 s
14eMaximilian Schachmann   AllemagneBora-Hansgrohe+ 0 s
15eTom Pidcock   Royaume-UniIneos Grenadiers+ 0 s
16eJulian Alaphilippe    FranceDeceuninck-Quick Step+ 0 s
17eMichał Kwiatkowski   PologneIneos Grenadiers+ 0 s
18eGiacomo Nizzolo     ItalieQhubeka Assos+ 6 s
19eNacer Bouhanni   FranceArkéa-Samsic+ 6 s
20ePascal Ackermann   AllemagneBora-Hansgrohe+ 6 s
Source : ProCyclingStats


Classement UCIModifier

La course attribue des points au Classement mondial UCI 2020 selon le barème suivant[7] :

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e à 20e 21e à 30e 31e à 50e 51e à 55e 56e à 60e
Classement général 500 400 325 275 225 175 150 125 100 85 70 60 50 40 35 30 20 10 5 3

Liste des participantsModifier

  Liste des participants
Jumbo-Visma
TJV
NumCoureurPos
1  Wout Van Aert (BEL) 3e
2  Edoardo Affini (ITA) 158e
3  Paul Martens (GER) 163e
4  Sam Oomen (NED) 70e
5  Christoph Pfingsten (GER) 159e
6  Timo Roosen (NED) 80e
7  Jos van Emden (NED) 95e
Directeur sportif : Addy Engels
AG2R Citroën
ACT
NumCoureurPos
11  Greg Van Avermaet (BEL) 13e
12  Stan Dewulf (BEL) 90e
13  Alexis Gougeard (FRA) 136e
14  Oliver Naesen (BEL) 21e
15  Michael Schär (SUI) 100e
16  Gijs Van Hoecke (BEL) 140e
17  Andrea Vendrame (ITA) 23e
Directeur sportif : Didier Jannel
Alpecin-Fenix
AFC
NumCoureurPos
21  Mathieu van der Poel (NED)  (route) 5e
22  Dries De Bondt (BEL)  (route) 98e
23  Senne Leysen (BEL) 161e
24  Kristian Sbaragli (ITA) 61e
25  Petr Vakoč (CZE) 132e
26  Otto Vergaerde (BEL) 119e
27  Gianni Vermeersch (BEL) 24e
Directeur sportif : Bart Leysen
Androni Giocattoli-Sidermec
ANS
NumCoureurPos
31  Mattia Bais (ITA) NP
32  Luca Chirico (ITA) 111e
33  Andrii Ponomar (UKR) 83e
34  Josip Rumac (CRO)  (route) 60e
35  Filippo Tagliani (ITA) 166e
36  Nicola Venchiarutti (ITA) 122e
37  Mattia Viel (ITA) AB
Directeur sportif : Giovanni Ellena
Astana-Premier Tech
APT
NumCoureurPos
41  Alex Aranburu (ESP) 7e
42  Manuele Boaro (ITA) 124e
43  Fabio Felline (ITA) 46e
44  Dmitriy Gruzdev (KAZ) 116e
45  Gorka Izagirre (ESP) 45e
46  Davide Martinelli (ITA) 104e
47  Matteo Sobrero (ITA) 65e
Directeur sportif : Giuseppe Martinelli
Bahrain Victorious
TBV
NumCoureurPos
51  Sonny Colbrelli (ITA) 8e
52  Yukiya Arashiro (JPN) 117e
53  Damiano Caruso (ITA) 55e
54  Heinrich Haussler (AUS) 157e
55  Matej Mohorič (SLO) 11e
56  Jan Tratnik (SLO) 135e
57  Fred Wright (GBR) 148e
Directeur sportif : Alberto Volpi
Bardiani CSF Faizanè
BCF
NumCoureurPos
61  Enrico Battaglin (ITA) 68e
62  Filippo Fiorelli (ITA) 48e
63  Umberto Marengo (ITA) 51e
64  Daniel Savini (ITA) NP
65  Alessandro Tonelli (ITA) 106e
66  Giovanni Visconti (ITA) 150e
67  Filippo Zana (ITA) 73e
Directeur sportif : Roberto Reverberi
Bora-Hansgrohe
BOH
NumCoureurPos
71  Peter Sagan (SVK) 4e
72  Pascal Ackermann (GER) 20e
73  Cesare Benedetti (ITA) 93e
74  Maciej Bodnar (POL) 141e
75  Marcus Burghardt (GER) 71e
76  Daniel Oss (ITA) 33e
77  Maximilian Schachmann (GER) 14e
Directeur sportif : Enrico Poitschke
Cofidis
COF
NumCoureurPos
81  Elia Viviani (ITA) 69e
82  Attilio Viviani (ITA) 153e
83  Pierre-Luc Périchon (FRA) 97e
84  Christophe Laporte (FRA) 22e
85  Guillaume Martin (FRA) 53e
86  Fabio Sabatini (ITA) 126e
87  Kenneth Vanbilsen (BEL) 152e
Directeur sportif : Roberto Damiani
Deceuninck-Quick Step
DQT
NumCoureurPos
91  Julian Alaphilippe (FRA)  (route) 16e
92  Kasper Asgreen (DEN)  (route) 99e
93  Davide Ballerini (ITA) 41e
94  Sam Bennett (IRL) 42e
95  Tim Declercq (BEL) 151e
96  Yves Lampaert (BEL) 54e
97  Zdeněk Štybar (CZE) 37e
Directeur sportif : Davide Bramati
EF Education-Nippo
EFN
NumCoureurPos
101  Alberto Bettiol (ITA) 109e
102  Stefan Bissegger (SUI) 103e
103  Sergio Higuita (COL)  (route) 36e
104  Michael Valgren (DEN) 52e
105  Sebastian Langeveld (NED) 131e
106  Magnus Cort Nielsen (DEN) 62e
107  Thomas Scully (NZL) 146e
Directeur sportif : Matti Breschel
Groupama-FDJ
GFC
NumCoureurPos
111  Arnaud Démare (FRA)  (route) 26e
112  Kevin Geniets (LUX)  (route) 50e
113  Jacopo Guarnieri (ITA) 96e
114  Ignatas Konovalovas (LTU) 66e
115  Clément Davy (FRA) 162e
116  Miles Scotson (AUS) 110e
117  Ramon Sinkeldam (NED) 155e
Directeur sportif : Frédéric Guesdon
Ineos Grenadiers
IGD
NumCoureurPos
121  Michał Kwiatkowski (POL) 17e
122  Filippo Ganna (ITA) 64e
123  Tom Pidcock (GBR) 15e
124  Salvatore Puccio (ITA) 94e
125  Luke Rowe (GBR) 118e
126  Ben Swift (GBR)  (route) 77e
127  Dylan van Baarle (NED) 31e
Directeur sportif : Dario Cioni
Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux
IWG
NumCoureurPos
131  Andrea Pasqualon (ITA) 87e
132  Aimé De Gendt (BEL) 47e
133  Jonas Koch (GER) 92e
134  Lorenzo Rota (ITA) 40e
135  Taco van der Hoorn (NED) 112e
136  Pieter Vanspeybrouck (BEL) 154e
137  Loïc Vliegen (BEL) 57e
Directeur sportif : Valerio Piva
Israel Start-Up Nation
ISN
NumCoureurPos
141  Matthias Brändle (AUT) 107e
142  Davide Cimolai (ITA) 43e
143  Alessandro De Marchi (ITA) 82e
144  Hugo Hofstetter (FRA) 67e
145  Guy Niv (ISR) AB
146  James Piccoli (CAN) 128e
147  Guy Sagiv (ISR) 145e
Directeur sportif : Claudio Cozzi
Lotto-Soudal
LTS
NumCoureurPos
151  Philippe Gilbert (BEL) 72e
152  Jasper De Buyst (BEL) 102e
153  John Degenkolb (GER) 32e
154  Caleb Ewan (AUS) 2e
155  Frederik Frison (BEL) 127e
156  Roger Kluge (GER) 101e
157  Tim Wellens (BEL) 78e
Directeur sportif : Mario Aerts
Movistar Team
MOV
NumCoureurPos
161  Iván García Cortina (ESP) 30e
162  Mathias Norsgaard (DEN) 125e
163  Lluís Mas (ESP)
164  Nélson Oliveira (POR) 85e
165  Gonzalo Serrano (ESP) 25e
166  Albert Torres (ESP) 144e
167  Davide Villella (ITA) 86e
Directeur sportif : Maximilian Sciandri
Arkéa-Samsic
ARK
NumCoureurPos
171  Nacer Bouhanni (FRA) 19e
172  Warren Barguil (FRA) 44e
173  Amaury Capiot (BEL) 138e
174  Thibault Guernalec (FRA) 160e
175  Daniel McLay (GBR) 88e
176  Clément Russo (FRA) 59e
177  Connor Swift (GBR) NP
Directeur sportif : Sébastien Hinault
Team BikeExchange
BEX
NumCoureurPos
181  Michael Matthews (AUS) 6e
182  Luke Durbridge (AUS) 84e
183  Michael Hepburn (AUS) 133e
184  Christopher Juul Jensen (DEN) 130e
185  Alexander Konychev (ITA) 134e
186  Luka Mezgec (SLO) 49e
187  Robert Stannard (AUS) 28e
Directeur sportif : Vittorio Algeri
Team DSM
DSM
NumCoureurPos
191  Søren Kragh Andersen (DEN) 9e
192  Romain Bardet (FRA) 27e
193  Romain Combaud (FRA) 123e
194  Nicolas Roche (IRL) 115e
195  Casper Pedersen (DEN) 120e
196  Jasha Sütterlin (GER) 114e
197  Martijn Tusveld (NED) 79e
Directeur sportif : Luke Roberts
Novo Nordisk
TNN
NumCoureurPos
201  Sam Brand (GBR) 167e
202  Brian Kamstra (NED) AB
203  Péter Kusztor (HUN) 143e
204  David Lozano (ESP) 164e
205  Andrea Peron (ITA) 168e
206  Charles Planet (FRA) 169e
207  Umberto Poli (ITA) 165e
Directeur sportif : Guennadi Mikhailov
Qhubeka Assos
TQA
NumCoureurPos
211  Giacomo Nizzolo (ITA)   (route) 18e
212  Victor Campenaerts (BEL) 81e
213  Simon Clarke (AUS) 38e
214  Michael Gogl (AUT) 76e
215  Bert-Jan Lindeman (NED) 142e
216  Emil Vinjebo (DEN) 121e
217  Łukasz Wiśniowski (POL) 58e
Directeur sportif : Lars Michaelsen
Total Direct Énergie
TDE
NumCoureurPos
221  Niccolò Bonifazio (ITA) 63e
222  Edvald Boasson Hagen (NOR) 137e
223  Lorrenzo Manzin (FRA) 156e
224  Adrien Petit (FRA) 149e
225  Julien Simon (FRA) 29e
226  Niki Terpstra (NED) 139e
227  Anthony Turgis (FRA) 10e
Directeur sportif : Lylian Lebreton
Trek-Segafredo
TFS
NumCoureurPos
231  Vincenzo Nibali (ITA) 35e
232  Nicola Conci (ITA) 105e
233  Jacopo Mosca (ITA) 56e
234  Ryan Mullen (IRL) 129e
235  Quinn Simmons (USA) 74e
236  Toms Skujiņš (LAT) 75e
237  Jasper Stuyven (BEL) 1er
Directeur sportif : Kim Andersen
UAE Team Emirates
UAD
NumCoureurPos
241  Alexander Kristoff (NOR) 89e
242  Sven Erik Bystrøm (NOR)  (route) 108e
243  Alessandro Covi (ITA) 39e
244  Davide Formolo (ITA) 34e
245  Fernando Gaviria (COL) 113e
246  Maximiliano Richeze (ARG) 147e
247  Matteo Trentin (ITA) 12e
Directeur sportif : Marco Marzano

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier