Portail:Odeurs, senteurs et parfum

Le portail Le projet Le sommaire L'index La salle de l'orgue à parfums
Bienvenue sur le portail des odeurs, des senteurs et du parfum

« Notre langage ne vaut rien pour décrire le monde des odeurs. »

— Patrick Süskind, Le Parfum (1985).

Introduction : du système olfactif à l'art du parfum
Une pomme de senteur (1518)
contenant l'ambre gris, la civette ou le musc

Le système olfactif est, avec l'ouïe, l'organe des sens anatomiquement le plus proche du cerveau. Il est aussi le premier à se former lors de l'embryogenèse, ce qui traduit probablement l'importance que l'odorat devait avoir pour nos ancêtres.
L’olfaction ou odorat est le sens qui permet d'analyser les substances chimiques volatiles (odeurs) présentes dans l’air. Ce sens est moins utilisé chez l’être humain que chez de nombreux mammifères pour lesquels il est prépondérant.

Lire la suite...

Une odeur correspond à la perception par le sens de l'odorat d'une molécule chimique, ou d'un composé volatil, souvent qualifiée de molécule odorante ou de parfum, ou de fragrance dans le cas des fleurs. Le caractère agréable, neutre ou désagréable associé à une odeur par chaque individu est pour partie inné, pour partie acquis, mais il dépend aussi de la concentration du produit dans l'air et du fait qu'il soit ou non associé à sa source naturelle.

Lire la suite...

Un parfum est une odeur, ou plus souvent une composition odorante plus ou moins persistante, naturellement émise par une plante, un animal, un champignon, un environnement. Dans la nature, les parfums sont souvent des messages chimiques et biochimiques, et notamment des phéromones ou phytohormones. Il peut aussi s'agir de l'émanation d'une substance naturelle, un extrait de fleur par exemple, ou créée ou recréée à partir de différents arômes, solvants et fixatifs destinés à un usage cosmétique ou à parfumer des objets, des animaux ou l'air intérieur. Il est alors généralement fabriqué à partir d'essences végétales et/ou de molécules synthétiques. L’usage de parfums par l'homme est très ancien, remontant à la plus haute Antiquité. La notion de parfum désigne aujourd'hui le plus souvent une composition olfactive particulière, fortement concentrée, proposée conditionnée et à forte concentration olfactive par différentes marques.

Lire la suite...

La pollution olfactive concerne les nuisances qui affectent l'odorat. La source de ces nuisances se trouve dans les raffineries (gaz et systèmes de récupération de gaz, chaudières), l'industrie chimique inorganique (acide phosphorique), l'industrie chimique organique (pharmacies, insecticides), le traitement des eaux usées, l'industrie papetière, les déchets divers (ordures ménagères, déchets de poissons, déjections d’animaux), l'élevage intensif et concentré (porcs, bovins, volailles), l'épandage en surface (lisiers, boues, produits de traitement), le traitement de sous-produits d’animaux (équarrissages, fondoirs, hydrolyse des plumes, déshydratation des fientes de volailles), la sidérurgie, l'Industrie agroalimentaire (levures, sucre, alimentation animale, fromagerie)

Lire la suite...


Pour aller plus loin : parcourir le domaine des odeurs, des senteurs et du parfum ou explorer la banque des documents multimédia.

Lumière sur...
La « vieille ville » de Grasse.
La « vieille ville » de Grasse.

Grasse, « capitale mondiale des parfums », est une commune française du département des Alpes-Maritimes et de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur nommée Grassa ou Grasso en provençal.

Les premières traces de présence humaine dans le pays de Grasse datent du Néolithique mettant en évidence une population plus importante qu’ailleurs. Ligures, Grecs puis Romains s'y installent, chassés successivement par les Burgondes, les Ostrogoths, les Francs et les Lombards. Lors du rattachement de la Provence au Royaume de France Grasse refuse de faire allégeance et rejoint le Royaume de Lombardie, celui de Bourgogne puis celui d’Arles qui la délivre des Arabes. Les Grassois rejètent le régime féodal et abolissent le servage. Une aristocratie de consuls se forme et prend le pouvoir. En 1171 et 1179, Grasse signe les premiers traités politiques et commerciaux avec Gênes et Pise pour l'exportation et l'importation de toiles, cuirs, blé, peaux brutes, peaux tannées, vin et bétail. Cette importance grandissante attire l’attention du Comte de Provence qui prend la ville en 1220 et la rattache au comté en lui octroyant cependant de nombreux privilèges. L’artisanat de la tannerie est la principale activité économique et commerciale. En 1482, Louis XI annexe la Provence et Grasse devient française. Pendant la Renaissance, Charles Quint pille et incendie la ville. Grasse prend position en faveur d’Henri IV et de l'édit de Nantes dans les guerres de religion. Durant le XVIIe siècle, c’est l’apogée de l’industrie de la tannerie, mais aussi le début de celle du parfum et des « gants parfumés ». Des hôtels particuliers sont construits pour la noblesse provençale. Lors de la division de la France en 83 départements par l'assemblée Constituante, en janvier 1790, Grasse fait partie du département du Var dont elle sera la préfecture de 1793 à 1795. Grasse est alors une ville de tradition opportuniste et commerçante. Une guillotine est installée où sont exécutés trente « ennemis du peuple » et de nombreux Grassois sont emprisonnés pour avoir montré leur hostilité à la Révolution. Le XIXe siècle est un siècle de prospérité. Le parfum se développe et Grasse devient « capitale mondiale des parfums ». De grandes usines apparaissent, signe d’adhésion à la Révolution industrielle. La Princesse Pauline y séjourne en 1811, de riches étrangers construisent de magnifiques villas et la ville s’enrichit. En 1860 l'arrondissement de Grasse est rattaché au département des Alpes-Maritimes. Au XXe siècle, Grasse garde sa réputation touristique et l’industrie des parfums se transforme et se modernise.

Image du mois

Schéma du système olfactif des insectes.
Index thématique


La perception et les récepteurs
L'olfaction modifier

Olfaction ~ Anosmie ~ Aromachologie ~ Chimiotopie ~ Hyperosmie ~ Nez électronique ~ Odeur ~ Odorama ~ Odorologie ~ Olfactométrie ~ Rétro-olfaction ~ Troubles de l'odorat

Le système olfactif modifier

Système olfactif ~ Bulbe olfactif ~ Épithélium olfactif ~ Flehmen ~ Nerf olfactif ~ Organe voméro-nasal ~ Récepteurs olfactifs ~ Voies respiratoires

Le nez modifier

Nez ~ Cavité nasale ~ Narine ~ Nez ~ Syndrome du nez vide

Le parfum
Les composants de parfum modifier
Les plantes à parfum modifier

Plante aromatique ~ Famille olfactive florale ~ Liste des parfums par notes ~ Liste des plantes à cosmétique et à parfum ~ Abricotier ~ Acacia dealbata ~ Acacia shirleyi ~ Arbre à neige ~ Arbre à myrrhe ~ Bergamote ~ Bigaradier ~ Boronia ~ Boronia citriodora ~ Boronia ledifolia ~ Buchu ~ Cannelier de Chine ~ Citron Ponderosa ~ Cocos nucifera ~ Fleur blanche ~ Férule gommeuse ~ Géranium rosat ~ Hamamélis ~ Hierochloe odorata ~ Iris ~ Iris Adrenaline ~ Iris Bar De Nuit ~ Iris Barocco ~ Iris Duranus ~ Iris missouriensis ~ Jasmin ~ Jasminum humile ~ Jasminum polyanthum ~ Jasminum simplicifolium ~ Lavande ~ Lavandula angustifolia ~ Magnolia à grandes fleurs ~ Mahonia ~ Olivier odorant ~ Osmanthus ~ Osmanthus decorus ~ Patchouli ~ Philadelphus ~ Romarin ~ Rose ~ Santal ~ Soleil d'or ~ Théier ~ Tubéreuse ~ Vanilla planifolia ~ Vétiver ~ Ylang-ylang

Les autres composants de parfum modifier

Absolue ~ Acétate de benzyle ~ Alcoolat ~ Aldéhyde cinnamique ~ Ambre gris ~ Androstérone ~ Bdellium ~ Benjoin ~ Benzoate d'éthyle ~ Calone ~ Castoréum ~ Chavicol ~ Chypre ~ Civettone ~ Concrète ~ Eau de rose ~ Encens ~ Ester ~ Estragol ~ Éthylvanilline ~ Farnésol ~ Fenchone ~ Guerlinade ~ Héliotropine ~ Hédione ~ Huile essentielle ~ Hydrolat ~ 3‑hydroxybutanone ~ Hyraceum ~ Ionone ~ Irone ~ Limonène ~ Musc ~ Musc synthétique ~ Muscone ~ Myrrhe ~ 2‑phényléthanol ~ Périllaldéhyde ~ Résinoïde ~ Safrole ~ Storax ~ Styrax ~ Vert

La parfumerie modifier
Le glossaire de la parfumerie modifier

Parfumerie ~ Parfum ~ Eau de toilette ~ Enfleurage ~ Fontaine à parfum de Louis XV ~ Head space ~ Kōdō ~ Lampe Berger ~ Orgue à parfums ~ Papier d'Arménie ~ Pomme de senteur ~ Pot-pourri ~ Sachet à odeurs ~ Unguentarium

Entreprises et parfums modifier

Les entreprises du secteur de la parfumerie ~ Les maisons de parfum ~ Les noms de parfum ~ Liste de parfums ~ Liste des parfums par notes ~ Les parfumeurs ~ Parfumeur ~ Les autres personnalités de la parfumerie

Autour du parfum modifier

Grasse ~ Comité français du parfum ~ Musée des Alambics - Écomusée du Hameau de Pirelonge ~ Musée du flacon à parfum ~ Le Parfum (roman) ~ Le Parfum (film) ~ Parfum de femme


La pollution olfactive
La pollution olfactive modifier

Pollution olfactive

Autour de la pollution olfactive modifier

Joseph Bazalgette ~ La Grande Puanteur ~ Le Miasme et la Jonquille


Les odeurs et les émetteurs
Les composés odorants modifier
Les arômes modifier

Arôme ~ Acide butanoïque ~ Acide cinnamique ~ Acide décanoïque ~ Acide hexanoïque ~ Acide octanoïque ~ Acide phénylacétique ~ Acide propanoïque ~ Acide tannique ~ Acétanisole ~ Acétate d'anisyle ~ Acétate d'heptyle ~ Acétate d'octyle ~ Acétate d'éthyle ~ Acétate de 3,5,5‑triméthylhexyle ~ Acétate de 3-méthylbutyle ~ Acétate de benzyle ~ Acétate de bornyle ~ Acétate de butyle ~ Acétate de cis-hex-3-ènyle ~ Acétate de pentyle ~ Acétate de sodium ~ Acétate de trans-hex-2-ènyle ~ Acétophénone ~ Alcool benzylique ~ Alcools de fusel ~ Aldéhyde cinnamique ~ Anéthol ~ Benzaldéhyde ~ Benzoate d'éthyle ~ Bornéol ~ Butan-2-ol ~ Butanoate d'hexyle ~ Butanoate d'éthyle ~ Butanoate de 3-méthylbutyle ~ Butanoate de butyle ~ Butanoate de méthyle ~ Butanoate de pentyle ~ Butanoate de propyle ~ Camphre ~ Camphène ~ Carvone ~ Chavibétol ~ Cinnamate d'éthyle ~ Citral ~ Citrate de triéthyle ~ Citronellol ~ Coumarine ~ Cuminaldéhyde ~ Diacétyle ~ Diméthylfurane ~ Disulfure d'allyle ~ Décan-1-ol ~ Eriodictyol ~ Ester ~ 4‑éthylgaïacol ~ Éthyle maltol ~ Éthylvanilline ~ Eucalyptol ~ Eugénol ~ Farnésol ~ Fenchone ~ Formiate d'heptyle ~ Formiate d'hexyle ~ Formiate d'octyle ~ Formiate d'éthyle ~ Formiate de cis-3-hexényle ~ Formiate de pentyle ~ Formiate de propyle ~ Furanéol ~ Furfural ~ Gamma-butyrolactone ~ Gamma-lactone ~ Gaïacol ~ Géraniol ~ Héliotropine ~ Heptanoate d'éthyle ~ Heptanoate de méthyle ~ Heptanoate de propyle ~ Hexanal ~ Hexanoate d'éthyle ~ Hexanoate de butyle ~ Hexanoate de méthyle ~ Hexanoate de propyle ~ Homoeriodictyol ~ 3‑hydroxybutanone ~ Hédione ~ Indole ~ IOFI ~ Ionone ~ Irone ~ Isopropanol ~ Jasmone ~ Lactisole ~ Lactone ~ Lenthionine ~ Limonène ~ Linalol ~ Maltol ~ Menthol ~ Méthoxyhexane ~ 2‑méthylbutanoate d'éthyle ~ 3‑méthylbutanoate d'éthyle ~ 3-méthylbutan-1-ol ~ 4‑méthylacétophénone ~ Néroli ~ Nonan-1-ol ~ Nonanoate de méthyle ~ Nérol ~ Octaacétate de saccharose ~ Octanoate d'éthyle ~ Octanoate de méthyle ~ Pentanoate d'éthyle ~ Pentanoate de butyle ~ Pentanoate de méthyle ~ Pentanoate de pentyle ~ Pentanoate de propyle ~ 2‑phényléthanol ~ Phlorétine ~ Alpha-pinène ~ Bêta-pinène ~ Propan‑1‑ol ~ Propanal ~ Propanoate d'heptyle ~ Propanoate d'hexyle ~ Propanoate d'éthyle ~ Propanoate de butyle ~ Propanoate de méthyle ~ Propanoate de pentyle ~ Propanoate de propyle ~ 2‑(4‑méthoxyphénoxy)propanoate de sodium ~ Prénol ~ Pyrazine ~ Pyrrolizidine ~ Périllaldéhyde ~ Quassine ~ Résinoïde ~ Salicylate de méthyle ~ Scatol ~ Sotolon ~ Sulfure de diméthyle ~ Thymol ~ 2,4,6‑trichloroanisole ~ Triméthylamine ~ Vanilline ~ Zingerone

Les encens et résines modifier

Encens ~ Bdellium ~ Benjoin ~ Botafumeiro ~ Calambac ~ Calocedrus ~ Copal ~ Encens tibétain ~ Encensoir ~ Kyphi ~ Myrrhe ~ Nag champa ~ Navette (liturgie) ~ Patchouli ~ Route de l'encens ~ Sang-dragon ~ Santal ~ Thuriféraire ~ Thymiaterion

Les huiles essentielles modifier

Huile essentielle ~ Backhousia citriodora ~ Distillation ~ Entraînement à la vapeur ~ Essence de fleur d'oranger ~ Huile de cajeput ~ Huile essentielle d'eucalyptus ~ Huile essentielle de citron ~ Huile essentielle de lavande ~ Huile essentielle de lavande de Haute-Provence AOC ~ Huile essentielle de menthe ~ Huile essentielle de rose ~ Néroli ~ Nigelle de Damas ~ Santalum spicatum

Les hydrolats modifier

Hydrolat ~ Eau de fleur d'oranger ~ Eau de rose

Les oléorésines modifier

Oléorésine ~ Copaiba ~ Térébenthine

Les phéromones modifier

Phéromone ~ 4-hydroxybenzoate de méthyle ~ Acétate de 3-méthylbutyle ~ Allomone ~ Androsténone ~ Androstérone ~ Anisole ~ Bombe gay ~ Bombykol ~ Civettone ~ Copuline ~ Diméthylamine ~ Farnésol ~ Protéines urinaires majeures ~ Syringaldéhyde ~ Sémiochimique

Portails connexes
Pour le système olfactif et l'olfaction
 Portail de la médecine ~  Portail des neurosciences ~  Portail de la psychologie
 Portail de la zoologie ~  Portail des mammifères ~  Portail des cétacés ~  Portail du monde équestre ~  Portail des félins ~  Portail des canidés


Pour les composés odorants
 Portail de la zoologie ~  Portail de la botanique ~  Portail des plantes utiles ~  Portail de la biologie ~  Biochimie ~  Portail de la chimie


Pour les arômes et le parfum
 Portail de l'alimentation et de la gastronomie ~  Portail de la mode
 Portail de la culture ~  Portail de la sociologie ~  Portail des arts ~  Portail de l'économie


Pour la pollution olfactive
 Portail de l'industrie ~  Portail de la conservation de la nature ~  Portail de l'écologie ~  Portail de l'environnement
Participer

Le projet odeurs, senteurs et parfum participe au développement de Wikipédia
dans le domaine des... odeurs, des senteurs et du parfum.
Novice ou wikipédien chevronné, vous pouvez aider :