Ouvrir le menu principal
Le nerf olfactif en jaune.

Le nerf olfactif (I) est le premier nerf crânien. Son rôle, uniquement sensoriel, est de véhiculer l'odorat. Il dérive de la placode nasale embryonnaire et est constitué de neurones récepteurs olfactifs. Chez l'homme, le nerf olfactif prend naissance au niveau de la muqueuse olfactive dans la partie antérosupérieure de la cavité nasale. Il traverse la plaque cribiforme de l'os ethmoïde et innerve le bulbe olfactif situé à la base du cerveau.

Nerfs de la cavité nasale, dont les ramifications du nerf olfactif dans la partie supérieure.

Le nerf olfactif présente plusieurs particularités intéressantes, notamment le fait que les neurones qui le constituent sont capables de se régénérer. Il est également le seul nerf du corps à relier directement l'extérieur du corps (l'air de la cavité nasale) à l'encéphale et plus précisément à une partie du cerveau.

Sommaire

Anatomie du nerf olfactifModifier

 
Vue inférieure du cerveau humain avec les différents points d'entrée et de sortie des nerfs crâniens mis en évidence.

Le nerf olfactif est dit centripète, il envoie donc les informations de la périphérie vers le centre. Il prend ses racines au niveau de la tache jaune d'Eckardt qui se trouve au plafond des cavités nasales, au-dessous de la lame criblée de l'ethmoïde. Cette tache jaune reçoit toutes les informations olfactives qui sont retransmises aux bulbes olfactifs par l'intermédiaire de filets qui passent par les trous de la lame criblée de l’ethmoïde. Ces bulbes se trouvent à cheval sur l'articulation sphéno-ethmoidale. De là partent les deux tractus olfactifs passant dans les gouttières olfactives[1].

Noyaux centraux du nerf olfactifModifier

Il n'a pas un noyau comme les autres nerfs, mais le nerf a des liens étroits avec le système limbique et ses composants : strié médian et latéral, ainsi que strié terminalis, hippocampes, amygdales, thalamus, commissure antérieur.

Rapports du nerf olfactifModifier

 trajet  lame criblée (ethmoïde), bulbe olfactif (=partie dilatée), bandelette (=tractus) olfactive 
distribution  2 racines: commissure blanche ant., septum pellucide, corps mamillaires, noyau amygdalien 

Examen du nerf olfactifModifier

Éléments cliniquesModifier

L'exploration clinique du nerf olfactif se fait en demandant au malade d'identifier, de différentes odeurs pour chaque narine, l'autre étant obturée tout en ayant les yeux fermés.
L'anosmie est la perte de l'odorat, elle traduit une tumeur du sillon olfactif lorsqu'elle est unilatérale.

Exploration électro-physiologiqueModifier

Pathologie du nerf olfactifModifier

La fracture de la lame criblée de l'os ethmoïde, point de faiblesse de la base du crâne, peut dilacérer les filets olfactifs qui la traversent et entraîner une anosmie irréversible.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier