Portail:Botanique

Botanique
52 471 articles de Wikipédia sont actuellement consacrés à la botanique,
dont 11 articles de qualité et 18 bons articles.

Présentation

Partie intégrante de la biologie, la botanique (grec βοτάνη « herbe, plante ») est la science consacrée à l'étude des végétaux. Elle présente plusieurs facettes qui la rattachent aux autres sciences du vivant.

La botanique, dont les origines remontent à l'antiquité gréco-romaine, fut longtemps une annexe de la médecine, l'étude des plantes étant surtout motivée par leurs propriétés médicinales voire magiques. Par la suite, elle se consacra essentiellement à la classification des plantes, la systématique, jusqu'à s'en trouver caricaturée comme étant « l'art d'insulter les plantes en latin » (Alphonse Karr, 1808-1890). En effet, au cours du XXe siècle, cette science s'est diversifiée en un grand nombre de disciplines de plus en plus spécialisées, allant de la physiologie à l'écologie végétale, en passant entre autres par la génétique et la phytosociologie.

Projets associés à ce portail :
Projet:Botanique  • Projet:Mycologie  • Projet:Origine et Évolution du Vivant  • Projet:Phycologie  • Projet:Poaceae  • Projet:Roses et rosiers  • Projet:Conservation de la nature  • Projet:Écologie  • Projet:Gastronomie  • Projet:Géographie  • Projet:Microbiologie  • Projet:Ressources en sciences de la vie  • Projet:Épices et aromates  • Projet:Agriculture et agronomie  • Projet:Solanaceae  • Projet:Convolvulaceae  • Projet:Jardinage et horticulture  • Projet:Fabaceae  • Projet:Pomme de terre  • Projet:Plantes du Cameroun
Article du mois
Faidherbia albida.JPG

Ce mois-ci, venez participer à la construction de l'article sur l' agroforesterie ! L’agroforesterie est un mode d’exploitation des terres agricoles associant des arbres et des cultures ou de l'élevage. L'association arbres et agricultures présente des avantages considérables notamment dans le domaine de la protection des sols.

Lire la suite

Photographies à identifier
Ces pages sont destinées à recevoir les photos de plantes ou de champignons que vous n'arrivez pas à identifier. Le "but ultime" étant l'inclusion de ces photos dans l'encyclopédie comme illustration d'article. D'ailleurs, si nous tardons à rédiger un article sur ces belles inconnues, n'hésitez pas à nous prendre de vitesse !


Quelle est cette plante ? Quel est ce champignon ? À voir également sur Commons d'autres plantes et champignons à identifier.

Lumière sur…
Pinguicula moranensis photographiée dans l'Oaxaca.

Pinguicula moranensis (la grassette de Moran) est une espèce de plantes carnivores en rosette, vivace, herbacée, de la famille des Lentibulariaceae, originaire du Mexique et du Guatemala. C'est une espèce de grassette qui forme en été des rosettes de feuilles plates, succulentes atteignant jusqu'à 10 centimètres de long, couvertes de glandes mucilagineuses (collantes) qui attirent des arthropodes, les piègent et les digèrent. Les éléments nutritifs tirés de ces proies viennent compléter le faible apport nutritif venant du substrat sur lequel pousse la plante. En hiver, la plante forme une rosette de petites feuilles charnues, non carnivores, qui conservent l'énergie dans une période où les ressources en nutriments et humidité sont faibles. Les fleurs isolées, roses, pourpres ou violettes, apparaissent deux fois par an sur des pédoncules dressés pouvant atteindre 25 centimètres de long.

L'espèce a été collectée la première fois par Humboldt et Bonpland dans la périphérie de Mina de Moran dans la sierra de Pachuca dans l'État de Hidalgo au cours de leur expédition en Amérique latine de 1799–1804. Sur la base des échantillons collectés, Humboldt, Bonpland et Carl Sigismund Kunth ont décrit cette espèce dans Nova Genera et Species Plantarum en 1817. L'espèce, extrêmement variable, a été redéfinie au moins deux fois depuis lors et plusieurs espèces plus restreintes ont été créées sur la base de critères géographiques ou morphologiques, bien que la légitimité de certaines d'entre elles soit encore discutée. Pinguicula moranensis reste la plus commune et la plus largement distribuée parmi les espèces de la section Orcheosanthus. Elle est depuis longtemps cultivée, à la fois pour sa nature carnivore et pour ses fleurs attrayantes, et c'est l'une des grassettes parmi les plus communes en culture.

Le nom générique, Pinguicula, est dérivé du latin pinguis (gras) en référence à l'aspect gras de la surface des feuilles carnivores. L'épithète spécifique, moranensis, se réfère au nom du lieu d'origine du type de l'espèce, Mina de Moran.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Botanique

Présentation
Histoire de la botanique

Grands noms de la botanique

Disciplines connexes

Pour plus d'articles, se reporter au portail Histoire de la zoologie et de la botanique
Le Règne Végétal

Algues

Mycologie

Écologie

Muséums et Jardins

Les plantes en botanique
Tâches à accomplir
Voici quelques tâches à accomplir :
Ce thème vous intéresse et vous avez des connaissances à partager, alors venez participer au projet botanique.