Ouvrir le menu principal

Le Portail des croisades[modifier

1099jerusalem.jpg
Reconstruction of the temple of Jerusalem.jpg

Les croisades sont des pèlerinages armés, prêchés par le pape ou un roi et organisés par les chrétiens d'occident au Moyen Âge, en vue de reconquérir les lieux saints, occupés par les musulmans. Les croisés, collectivement nommés les Francs, une fois Jérusalem prise, s'installent en Palestine et la colonisent (création des États latins d'Orient). Il s'ensuit une présence franque pendant près de deux siècles.

À partir de 1193, d'autres croisades sont lancées contre les païens baltes. Cette mission sera confiée à un ordre créé en Terre Sainte, l'ordre Teutonique.

Après le détournement de la quatrième croisade vers Constantinople (1204), le terme de « croisade » change de sens : il ne s'agit plus de délivrer et protéger les lieux saints, mais de combattre les ennemis de la chrétienté : albigeois (1208-1229), l'empereur Frédéric II (1246), l'Aragon (1284), les Turcs (1396), les Hussites (1402-1434). En 1571, la bataille de Lépante fait également figure de croisade.


Il y a actuellement 1 681 articles liés à ce portail dont :

Éphéméride du jour[modifier

Aujourd'hui le 21 mars :

Événements

Lumière sur ...[modifier

[modifier

... la sixième croisade, organisée par l'empereur Frédéric II de Hohenstaufen, alors qu'il était excommunié. Frédéric II était également marié à Isabelle II, reine de Jérusalem.

Il arrive en Orient, mais se met à dos une partie de la noblesse du royaume de Jérusalem, qui est bientôt déchiré entre les Guelfes et les Gibelins. S'intéressant aux affaires des sultans ayyoubides, il s'allia à Al-Kamel contre Al-Nasir, un autre sultan ayyoubide en Syrie. Cette alliance lui permit d'obtenir sans coup férir la ville de Jérusalem, remise par Al-Kamel en 1228.

Ces tractations firent scandale dans la chrétienté, car la croisade était partie sans l'aval du pape, et avait obtenu Jérusalem, sans combat, uniquement par la diplomatie. Mais peu après son départ, la noblesse du royaume se révolta et vainquit en 1243 les officiers impériaux qu'il avait laissé derrière lui.