Portail:Croisades

Le Portail des croisades[modifier

1099jerusalem.jpg
Reconstruction of the temple of Jerusalem.jpg

Les croisades sont des pèlerinages armés, prêchés par le pape ou un roi et organisés par les chrétiens d'occident au Moyen Âge, en vue de reconquérir les lieux saints, occupés par les musulmans. Les croisés, collectivement nommés les Francs, une fois Jérusalem prise, s'installent en Palestine et la colonisent (création des États latins d'Orient). Il s'ensuit une présence franque pendant près de deux siècles.

À partir de 1193, d'autres croisades sont lancées contre les païens baltes. Cette mission sera confiée à un ordre créé en Terre Sainte, l'ordre Teutonique.

Après le détournement de la quatrième croisade vers Constantinople (1204), le terme de « croisade » change de sens : il ne s'agit plus de délivrer et protéger les lieux saints, mais de combattre les ennemis de la chrétienté : albigeois (1208-1229), l'empereur Frédéric II (1246), l'Aragon (1284), les Pirates berbères (1390), les Turcs (1396), les Hussites (1402-1434). En 1571, la bataille de Lépante fait également figure de croisade.


Il y a actuellement 1 781 articles liés à ce portail dont :

Éphéméride du jour[modifier

Aujourd'hui le 11 août :

Événements

Les dernières modifications des 1 781 articles des Croisades

Lumière sur ...[modifier

[modifier

... l'Égypte et les croisés. Au moment de l'arrivée des premiers croisés, ce sont les fatimides qui dirigent l'Égypte. Ils profitent des difficultés des Seldjoukides face aux croisés pour leur reprendre Jérusalem, en août 1098. Pas pour longtemps, puisque les croisés la prennent le 15 juillet 1099. Au milieu du XIIe siècle, les luttes de pouvoir au sein de l'entourage du calife fait que le pays devient le lieu d'affrontement des francs et des Zengides. Ce sont ces derniers qui l'emportent, en la personne de Shirkuh.

Saladin succède à son oncle Shirkuh et unifie les musulmans sous sa bannière, pouvant ainsi menacer le royaume de Jérusalem, dont il conquit la plus grande partie après la bataille de Hattin. Les Ayyoubides, ses descendants, lui succèdent jusqu'au milieu du XIIIe siècle. Ils sont alors éliminés par les mamelouks, qui dirigeront l'Egypte jusqu'en 1517 et mettront fin aux états latins d'Orient.