Ouvrir le menu principal

Le Portail des croisades[modifier

1099jerusalem.jpg
Reconstruction of the temple of Jerusalem.jpg

Les croisades sont des pèlerinages armés, prêchés par le pape ou un roi et organisés par les chrétiens d'occident au Moyen Âge, en vue de reconquérir les lieux saints, occupés par les musulmans. Les croisés, collectivement nommés les Francs, une fois Jérusalem prise, s'installent en Palestine et la colonisent (création des États latins d'Orient). Il s'ensuit une présence franque pendant près de deux siècles.

À partir de 1193, d'autres croisades sont lancées contre les païens baltes. Cette mission sera confiée à un ordre créé en Terre Sainte, l'ordre Teutonique.

Après le détournement de la quatrième croisade vers Constantinople (1204), le terme de « croisade » change de sens : il ne s'agit plus de délivrer et protéger les lieux saints, mais de combattre les ennemis de la chrétienté : albigeois (1208-1229), l'empereur Frédéric II (1246), l'Aragon (1284), les Turcs (1396), les Hussites (1402-1434). En 1571, la bataille de Lépante fait également figure de croisade.


Il y a actuellement 1 662 articles liés à ce portail dont :

Éphéméride du jour[modifier

Aujourd'hui le 20 novembre :

Événements

Lumière sur ...[modifier

[modifier

... la première croisade. L'installation du sultanat seldjoukide de Roum en 1078 à Nicée met fin à une période de libre accès pour les pèlerins chrétiens. L'empire byzantin est également menacé, le pape Urbain II décide d'organiser une expédition pour libérer les lieux saints et lance son appel à la croisade le 27 novembre 1095 pendant le concile de Clermont.

Le succès est tel que des croisades populaires partent également, mais finissent massacrées. Mieux préparée, la croisade des barons démarre en août 1096 et fait d'abord étape à Byzance. Avec réticence, les croisés doivent prêter un serment d'allégeance à l'empereur Alexis Ier Comnène, puis assiègent Nicée. Cependant, les Turcs préfèrent livrer la ville directement au Byzantins, au grand déplaisir des croisés.

Il traversent ensuite l'Anatolie, battent le seldjoukide Qilij Arslan Ier à la bataille de Dorylée, prennent Antioche après un siège interminable (juin 1098), puis Jérusalem (juillet 1099). Les lieux saints son délivrés, et une période de près de deux siècles d'occupation du pays par les croisés débute.