Marcelino Campanal

footballeur espagnol

Marcelino Campanal
Image illustrative de l’article Marcelino Campanal
Marcelino Campanal en 1961.
Biographie
Nom Marcelino Vaquero González del Río
Nationalité Espagnol
Naissance
Gijón (Espagne)
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
Taille 1,77 m (5 10)
Poste Défenseur
Parcours junior
Années Club
Elemento de San Cristóbal
Carbayedo CF
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1947-1948 Real Avilés
1948-1949 Coria CF
1949-1950 CD Iliturgi
1950-1966 Séville FC
1966-1968 Deportivo La Corogne
1969 Real Avilés
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1952-1957 Espagne011 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Marcelino Vaquero González del Río, plus connu comme Marcelino Campanal ou Campanal II, né le à Gijón (Asturies, Espagne) et mort le à Avilés (Asturies, Espagne)[1], est un footballeur et athlète espagnol[2].

Il jouait au poste de défenseur avec le Séville FC (16 saisons) et l'équipe d'Espagne (11 matches).

BiographieModifier

Son surnom de « Campanal » provient du nom de l'entreprise de sa famille et de son oncle Guillermo Campanal. Ce dernier, entraîneur du Séville FC, le fait débuter en Première division à l'âge de 19 ans[3]. Il joue avec Séville pendant seize saisons (1950-1966)[4].

Avec Séville, il dispute un total de 349 matchs en première division espagnole, inscrivant deux buts. Il se classe deuxième du championnat en 1951 puis à nouveau en 1957[4].

Participant avec le club sévillan aux compétitions européennes, il dispute trois matchs en Coupe d'Europe des clubs champions, et deux en Coupe des coupes[5].

Il termine sa carrière professionnelle au Deportivo La Corogne lors de la saison 1966-1967, où il inscrit un dernier but[4].

Il prend sa retraite sportive au terme de la saison 1968-1969, en troisième division avec le Real Avilés.

Il reçoit sa première sélection en équipe d'Espagne le , en amical contre l'Allemagne de l'Ouest (score : 2-2 à Madrid). En 1954, il joue trois rencontres rentrant dans le cadre des éliminatoires du mondial 1954. Par la suite, à deux reprises, il officie comme capitaine de la sélection espagnole, contre la Suisse en , puis contre les Pays-Bas en . Il joue son dernier match en équipe nationale le , contre l'Écosse, lors des éliminatoires du mondial 1958 (défaite 4-2 à Glasgow).

Il avait la réputation d'être un défenseur coriace[6], même s'il ne reçoit que deux cartons rouges au cours de sa carrière[7].

Arès avoir raccroché les crampons, il pratique l'athlétisme en catégorie senior, parvenant à remporter plusieurs championnats nationaux[8].

PalmarèsModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier