Roman Reigns

catcheur américain
Roman Reigns
Image dans Infobox.
Roman Reigns en 2018.
Données générales
Nom de naissance
Leati Joseph « Joe » Anoa'i
Nom de ring
Leakee
Roman Reigns
Nationalité
Naissance
Taille
6 3 (1,91 m)[1]
Poids
265 lb (120 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Steve Keirn[1]
Carrière pro.
2010 - aujourd'hui
Annoncé de

Leati Joseph « Joe » Anoa'i (né le à Pensacola, Floride), est un catcheur et acteur américain. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment, dans la division SmackDown, sous le nom de Roman Reigns, où il est l'actuel champion Universel de la WWE et champion de la WWE.

Membre de la famille Anoa'i, il commence par jouer au football américain à l'université et participe à des camps d'entraînement d'équipe de National Football League. Il rejoint la Ligue canadienne de football chez les Eskimos d'Edmonton. En 2010, il commence sa carrière de catcheur et rejoint immédiatement la plus grande fédération de catch au monde, la World Wrestling Entertainment (WWE). Il fait d'abord un passage au club-école de la fédération, la Florida Championship Wrestling (FCW), où il y apprend le catch.

Il apparaît dans les émissions principales de la WWE en 2012 en tant que membre du clan The Shield avec Dean Ambrose et Seth Rollins. Le groupe rencontre un grand succès au sein de la fédération, et est considéré comme étant l'un des plus grands clans de l'histoire de la WWE. Durant cette période, Roman Reigns remportera son premier titre à la WWE, le Championnat par équipes de la WWE avec Seth Rollins. Après la dissolution du clan en 2014, il commence sa carrière en solo. Il remporte rapidement un énorme succès : vainqueur du Royal Rumble Match en 2015, trois fois Champion de la WWE en 2015 et 2016, une fois Champion des États-Unis de la WWE en 2016 et une fois Champion intercontinental de la WWE en 2017. En 2018, il ajoute à son palmarès une nouvelle ligne, car il remporte pour la première fois le titre de Champion Universel. Le à Raw, annonçant être de nouveau atteint par la leucémie, il est contraint d'abandonner le titre. 4 mois plus tard, il effectue son retour dans le show rouge, annonçant avoir vaincu sa maladie et être en rémission.

Carrière de footballeur américain et canadienModifier

National Football League (2007-2010)Modifier

Il joue au football américain à l'université de Georgia Tech au poste de defensive tackle[2]. En 2007, il participe à la draft, mais aucune franchise de la National Football League ne le choisit[2]. Il participe à un camp d'entraînement des Vikings du Minnesota et signe avec les Jaguars de Jacksonville[2]. L'année suivante, il part pour la Ligue canadienne de football où il joue pour les Eskimos d'Edmonton[3] et enregistre neuf plaqués en cinq matchs joués[4].

Carrière de catcheurModifier

World Wrestling Entertainment (2010-...)Modifier

Florida Championship Wrestling (2010-2012)Modifier

En , Anoa'i signe un contrat avec la World Wrestling Entertainment et intègre club école de la fédération, la Florida Championship Wrestling[5]. Il dispute son premier combat lors d'un house show le sous le nom de Leakee, lors d'une bataille royale, remporté par Alex Riley[6]. Il fait sa première apparition télévisé le en perdant face à Shad Gaspard[7].

Leakee se lance à la conquête du FCW Florida Tag Team Championship en compagnie de Donny Marlow , le , ils battent par disqualification Damien Sandow et Titus O'Neil mais ne remportent pas les titres[8]. Le , il remporte un Triple Threat Match face à Dean Ambrose et Seth Rollins et obtient donc un match pour le FCW Florida Heavyweight Championship face à Leo Kruger dans la même soirée, mais ne remporte pas le titre[9]. Il fait équipe le avec Mike Dalton et décroche son premier titre, le FCW Florida Tag Team Championship, en battant Corey Graves et Jake Carter[10]. Ils perdent les titres le face à CJ Parker et Jason Jordan[11].

The Shield (2012-2014)Modifier

 
The Shield, composé de Roman Reigns (gauche), Dean Ambrose (milieu) et Seth Rollins (droite).

Le aux Survivor Series, le nouveau clan composé de Dean Ambrose, Seth Rollins et lui-même, le Shield, fait ses débuts, en tant que Heel, en intervenant pendant le Triple Threat Match entre CM Punk, John Cena et Ryback pour le titre mondial poids-lourds de la WWE. Le trio empêche le dernier de faire le tombé sur le second, permettant au premier de conserver son titre[12]. Le à TLC, ils battent Team Hell No (Daniel Bryan et Kane) et Ryback dans un TLC Match[13].

Le à Elimination Chamber, ils battent John Cena, Sheamus et Ryback dans un 6-Man Tag Team Match[14].

Le à WrestleMania 29, ils battent Big Show, Sheamus et Randy Orton dans un 6-Man Tag Team Match[15]. Le à Extreme Rules, Seth Rollins et lui deviennent les nouveaux champions par équipe de la WWE en battant la Team Hell No dans un Tornado Tag Team Match, remportant les titres pour la première fois de leurs carrières[16]. Le à Payback, ils conservent leurs titres en battant Randy Orton et Daniel Bryan[17].

Le lors du pré-show à Money in the Bank, ils conservent leurs titres en battant les Usos[18]. Le à Raw, ses frères et lui deviennent officiellement gardes du corps de l'Authority[19]. Le à Night of Champions, The Architect et lui conservent leurs titres en battant The Prime Time Players (Darren Young et Titus O'Neil)[20].

Le à Battleground, ils perdent face à Brotherhood (Cody Rhodes et Goldust) dans un match sans enjeu, subissant ainsi leur première défaite en duo[21]. Le à Raw, ils reperdent face à ses mêmes adversaires, ne conservant pas leurs titres, mettant ainsi fin à un règne de 148 jours[22]. Le à Hell in a Cell, ils ne remportent pas les titres par équipe de la WWE, battus par Brotherhood dans un Triple Threat Tag Team Match, qui inclut également les Usos[23]. Le aux Survivor Series, les Real Americans (Cesaro et Jack Swagger), ses frères et lui battent Brotherhood, les Usos et Rey Mysterio dans un 5-on-5 Traditional Survivor Series Man's Elimination Match[24]. Le à TLC, ils perdent face à CM Punk dans un 3-on-1 Handicap Match, subissant ainsi leur première défaite en trio[25].

Le à Elimination Chamber, ils perdent face à la Wyatt Family dans un 6-Man Tag Team Match[26]. Le à Raw, ils effectuent un Face Turn en attaquant Kane, se retournant contre l'Authority[27].

Le à WrestleMania XXX, ils battent Kane et New Age Outlaws (Road Dogg et Billy Gunn) dans un 6-Man Tag Team Match[28]. Le à Extreme Rules, ils battent Evolution dans un 6-Man Tag Team Match[29]. Le à Payback, ils rebattent Evolution dans un No Holds Barred Elimination Match[30]. Le lendemain à Raw, Seth Rollins effectue un Heel Turn en attaquant ses frères dans le dos avec une chaise, trahissant le Shield et rejoignant l'Authority[31].

Débuts en solo, vainqueur du Royal Rumble et triple champion du monde poids-lourds de la WWE (2014-2016)Modifier

Le à Money in the Bank, il ne remporte pas le titre mondial poids-lourds de la WWE, battu par John Cena dans un Ladder Match, qui inclut également Alberto Del Rio, Bray Wyatt, Cesaro, Kane, Randy Orton et Sheamus[32].

Le à Battleground, il ne remporte pas, une nouvelle fois, le titre mondial poids-lourds de la WWE, battu par John Cena dans un Fatal-4-Way Match, qui inclut également Kane et Randy Orton[33]. Le à SummerSlam, il bat Randy Orton[34]. Le , il est contraint de déclarer forfait pour Night of Champions, car il doit subir d'urgence une opération chirurgicale pour une hernie incarcérée et s'absenter pendant 3 mois[35].

Le à TLC, il effectue son retour de blessure, après 3 mois d'absence, en intervenant pendant le Tables Match entre John Cena et Seth Rollins. En effet, il attaque le Big Show , qui est intervenu dans le combat en attaquant le premier[36].

Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en 19e position, et le remporte en éliminant Goldust, Stardust, Titus O'Neil (aidé par Dean Ambrose), Kane, Big Show et Rusev en dernière position[37]. Le à Fastlane, il bat Daniel Bryan, conservant sa place d'aspirant n°1 au titre mondial poids-lourds de la WWE à WrestleMania 31[38]. Le à WrestleMania 31, pendant le combat qui l'oppose à Brock Lesnar pour le titre mondial poids-lourds de la WWE, Seth Rollins attaque les deux hommes, utilise sa mallette et devient le nouveau champion du monde poids-lourds de la WWE en battant ses deux adversaires dans un Triple Threat Match, remportant le titre pour la première fois de sa carrière[39].

Le à Extreme Rules, il bat Big Show dans un Last Man Standing Match[40]. Le à Payback, il ne remporte pas le titre mondial poids-lourds de la WWE, battu par Seth Rollins dans un Fatal 4-Way Match, qui inclut également Dean Ambrose et Randy Orton[41]. Le à Money in the Bank, il ne remporte pas la mallette, gagnée par Sheamus, suite à une intervention extérieure de Bray Wyatt à son encontre[42].

Le à Battleground, il perd face à Bray Wyatt, suite à une intervention extérieure de Luke Harper[43]. Le à SummerSlam, Dean Ambrose et lui battent Luke Harper et Bray Wyatt[44]. Le lendemain à Raw, ils rebattent les mêmes adversaires par disqualification, attaqués par Braun Strowman, qui effectue ses débuts dans le show rouge[45]. Le à Night of Champions, Chris Jericho, Dean Ambrose et lui perdent face à la Wyatt Family dans un 6-Man Tag Team Match[46].

Le à Hell in a Cell, il prend sa revanche sur Bray Wyatt dans un Hell in a Cell Match[47]. Le aux Survivor Series, il bat Alberto Del Rio et accède à la finale du tournoi[48]. Plus tard dans la soirée, il devient le nouveau champion du monde poids-lourds de la WWE en battant Dean Ambrose en finale du tournoi, remportant le titre pour la première fois de sa carrière. Après le match, Triple H veut le féliciter, mais il lui porte un Spear, puis Sheamus utilise sa mallette sur lui et devient le nouveau champion du monde poids-lourds de la WWE en le battant, mettant fin à un règne qui n'a duré que 5 minutes[49]. Le à TLC, il ne remporte pas le titre mondial poids-lourds de la WWE, battu par Sheamus dans un TLC Match et tabassé par la League of Nations pendant la rencontre. Après le combat, frustré et énervé par sa défaite, il tabasse à coups de chaise le trio, tout comme Triple H, qui essayait vainement de le calmer. Il fait ensuite passer ce dernier à travers la table des commentateurs espagnols, puis lui porte un Spear[50]. Le lendemain à Raw, il redevient champion du monde poids-lourds de la WWE en battant Sheamus dans un Title vs. Career Match, remportant le titre pour la seconde fois[51].

Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en première position, élimine Rusev, le Miz et Alberto Del Rio, avant d'être lui-même éliminé par le futur gagnant, Triple H, ne conservant pas son titre[52]. Le à Fastlane, il bat Dean Ambrose et Brock Lesnar dans un Triple Threat Match, devenant ainsi aspirant no 1 au titre mondial poids-lourds de la WWE à WrestleMania 32[53].

Le à WrestleMania 32, il redevient champion du monde poids-lourds de la WWE en battant Triple H, remportant le titre pour la troisième fois et mettant fin à sa rivalité avec la famille McMahon[54]. Le à Payback, il conserve son titre en battant AJ Styles, malgré les nombreuses interventions extérieures des Good Brothers[55]. Le à Extreme Rules, il conserve son titre en rebattant le même adversaire dans un Extreme Rules Match. Après le combat, Seth Rollins, de retour de blessure après 5 mois et demi d'absence, l'attaque en lui portant son Peidgree[56]. Le à Money in the Bank, il perd face à Seth Rollins, ne conservant pas son titre, ce qui met fin à un règne de 77 jours. Mais après le combat, son ancien frère perd, lui aussi, le titre face à Dean Ambrose, qui a utilisé sa mallette sur The Architect et l'a rapidement battu[57].

Le lendemain, il est suspendu pour 30 jours pour sa première violation du programme de bien-être de la WWE[58]. Le WWE Wellness Program (programme de bien-être de la WWE) utilise le dépistage des drogues pour détecter l'abus de substances[59]. Pro Wrestling Torch et TheWrap ont rapporté qu'il a pris de l'Adderall, une substance interdite par la compagnie, sans prescription médicale[60],[61].

Le à Battleground, il effectue son retour de suspension, affronte ses anciens partenaires du Shield, mais ne remporte pas le titre de la WWE, battu par Dean Ambrose dans un Triple Threat Match, qui inclut également Seth Rollins[62].

Champion des États-Unis de la WWE (2016-2017)Modifier

 
Roman Reigns en tant que Champion des États-Unis de la WWE.

Le à SummerSlam, le match entre Rusev et lui, pour le titre des États-Unis de la WWE, n'eut pas lieu, car les deux hommes se bagarrent avant le début du combat[63]. Le à Clash of Champions, il devient le nouveau champion des États-Unis de la WWE en battant Rusev, remportant le titre pour la première fois de sa carrière[64].

Le à Hell in a Cell, il conserve son titre en battant Rusev dans un Hell in a Cell Match[65]. Le aux Survivor Series, l'équipe Raw (Kevin Owens, Chris Jericho, Braun Strowman, Seth Rollins et lui) perd face à celle de SmackDown (AJ Styles, Dean Ambrose, Bray Wyatt, Randy Orton et Shane McMahon) dans un 5-on-5 Traditional Man's Survivor Series Elimination Match[66]. Le à Roadblock: End of the Line, il ne remporte pas le titre Universel de la WWE, battu par Kevin Owens par disqualification, car attaqué par Chris Jericho. Après le combat, Seth Rollins l'aide à se débarrasser de ses adversaires[67].

Le à Raw, il perd face à Chris Jericho et Kevin Owens dans un 1-on-2 Handicap Match, ne conservant pas son titre[68].

Rivalités avec Braun Strowman et The Undertaker, champion Intercontinental de la WWE (2017-2018)Modifier

Le au Royal Rumble, il ne remporte pas le titre Universel de la WWE, battu par Kevin Owens dans un No Disqualiication Match, suite aux nombreuses interventions extérieures de Braun Strowman pendant le match[69]. Plus tard dans la soirée, il entre dans le Royal Rumble masculin en dernière position, élimine l'Undertaker, Chris Jericho et Bray Wyatt, avant d'être lui-même éliminé en dernier par le futur gagnant, Randy Orton[70]. Le à Fastlane, il bat Braun Strowman[71].

Le à WrestleMania 33, il bat l'Undertaker dans un No Holds Barred Match[72]. Le à Payback, il perd le match revanche face à Braun Strowman[73]. Le à Extreme Rules, il ne devient pas aspirant no 1 au titre Universel de la WWE à Great Balls of Fire, battu par Samoa Joe par soumission un Extreme Rules Fatal 5-Way Match, qui inclut également Bray Wyatt, Finn Bálor et Seth Rollins[74].

Le à Great Balls of Fire, il perd face à Braun Strowman dans un Ambulance Match. Après le combat, il porte un Spear sur son adversaire, l'enferme dans l'ambulance et l'écrase contre un camion[75]. Le à SummerSlam, il ne remporte pas le titre Universel de la WWE, battu par Brock Lesnar dans un Fatal 4-Way Match, qui inclut également Braun Strowman et Samoa Joe[76]. Le à No Mercy, il bat John Cena[77].

Le à Raw, le Shield se reforme officiellement, après que Dean Ambrose, Seth Rollins et lui aient attaqué The Bar, le Miz et, plus tard dans la soirée, Braun Strowman en le faisant passer à travers une table[78]. Le , il est atteint d'une méningite, tout comme Bray Wyatt, et est contraint de déclarer forfait pour le 3-on-5 Handicap TLC Match à TLC, où il sera remplacé par Kurt Angle[79]. Le à Raw, il effectue son retour. Plus tard, le Shield bat le Miz et The Bar dans un 6-Man Tag Team Match[80]. Le aux Survivor Series, le Shield bat le New Day dans un 6-Man Tag Team Match[81]. Le lendemain à Raw, il devient le nouveau champion Intercontinental de la WWE en battant le Miz, remportant le titre pour la première fois de sa carrière, et devenant, par la même occasion, le 9e Grand Slam Champion[82].

Le à Raw, il perd face au Miz, ne conservant pas son titre[83].

Champion Universel de la WWE et retour du Shield (2018)Modifier

Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en 28e position, élimine le Miz, Seth Rollins, Randy Orton et Titus O'Neil, avant d'être lui-même éliminé en dernier par le futur gagnant, Shinsuke Nakamura[84]. Le à Elimination Chamber, il remporte, pour la première fois de l'histoire, un 7-Men Elimination Chamber Match en battant Braun Strowman, Seth Rollins, Finn Bálor, John Cena, Elias et le Miz, devenant ainsi aspirant no 1 au titre Universel de la WWE à WrestleMania 34[85].

Le à WrestleMania 34, il ne remporte pas le titre Universel de la WWE, battu par Brock Lesnar[86]. Le au Greatest Royal Rumble, il ne remporte pas, une nouvelle fois, le titre Universel de la WWE, battu par Brock Lesnar dans un Steel Cage Match de manière controversée[87]. Le à Backlash, il bat Samoa Joe[88]. Le à Money in the Bank, il bat Jinder Mahal[89].

Le à Extreme Rules, il perd face à Bobby Lashley[90]. Le à SummerSlam, il devient le nouveau champion Universel de la WWE en battant Brock Lesnar, remportant le titre pour la première fois de sa carrière et mettant fin aux 504 jours de règne de ce dernier[91]. Le à Hell in a Cell, son match face à Braun Strowman dans un Hell in a Cell Match se termine en No Contest, car Brock Lesnar intervient dans le match en les attaquant tous les deux et leur portant un F-5 chacun, mais il conserve son titre[92].

Le à Super Show-Down, le Shield bat Braun Strowman, Dolph Ziggler et Drew McIntyre dans un 6-Man Tag Team Match[93]. Le à Raw, il annonce le retour de sa leucémie, maladie contractée à l'âge de 11 ans, et est contraint d'abandonner le titre Universel de la WWE. Après son annonce, il est réconforté par Seth Rollins et Dean Ambrose, puis dans les coulisses, par Triple H, Shawn Michaels, Paul Heyman, Nia Jax, Braun Strowman, Finn Bálor, Natalya, les Bella Twins, Bayley, Sasha Banks, Bobby Lashley, Titus O'Neil et Jason Jordan[94].

Retour, séparation définitive du Shield, Draft à SmackDown Live et absence (2019-2020)Modifier

Le à Raw, il effectue son retour, après 4 mois d'absence, annonce être en rémission de sa leucémie, ainsi que son retour sur les rings et est rejoint par Seth Rollins qui lui fait une accolade. Plus tard dans la soirée, Dean Ambrose perd face à Drew McIntyre. Après le combat, il se fait attaquer par ce dernier, Baron Corbin, Bobby Lashley et Elias, mais ses deux anciens frères volent à son secours[95]. La semaine suivante à Raw, il souhaite reformer le clan, pour la dernière fois. Seth Rollins refuse d'abord, mais change d'avis, puis Dean Ambrose se fait attaquer par Elias sans dire quoi que ce soit. Plus tard dans la soirée, The Lunatic Frange perd face au guitariste. Après le combat, ses deux frères veulent reformer le clan avec lui, mais il semble indécis, jusqu'à ce que Baron Corbin, Bobby Lashley et Drew McIntyre les attaquent. Dean Ambrose vient finalement en aide à ses deux frères et le clan se reforme officiellement[96]. Le à Fastlane, le trio bat Baron Corbin, Drew McIntyre et Bobby Lashley dans un 6-Man Tag Team Match[97].

Le à WrestleMania 35, il bat Drew McIntyre[98]. Le à SmackDown Live, lors du Superstar Shake-up, il rejoint officiellement le show bleu en attaquant Elias, ainsi que Vince McMahon en leur portant un Superman Punch à chacun[99]. Le à The Shield's Final Chapter, le clan effectue sa véritable dernière apparition, et rebat le même trio dans un 6-Man Tag Team Match[100]. Le à Money in the Bank, il bat Elias en quelques secondes, bien que son adversaire l'ait attaqué avant le début du combat[101]. Le à Super ShowDown, il perd face à Shane McMahon, à la suite des interventions extérieures de Drew McIntyre[102]. Le à Stomping Grounds, il bat Drew McIntyre (accompagné de Shane McMahon)[103].

Le à Extreme Rules, l'Undertaker et lui battent Shane McMahon et Drew McIntyre dans un No Holds Barred Match[104]. Le à Clash of Champions, il perd face à Erick Rowan dans un No Disqualification Match, ce dernier ayant reçu l'aide de Luke Harper[105].

Le à Hell in a Cell, Daniel Bryan et lui battent Erick Roxan et Luke Harper dans un Tornado Tag Team Match. Après le combat, les deux hommes s'échangent un câlin[106]. Le à Crown Jewel, l'équipe Hogan (Ali, Shorty G, Ricochet, Rusev et lui) bat celle de Flair (Randy Orton, Drew McIntyre, Bobby Lashley, King Corbin et Shinsuke Nakamura) dans un 10-Man Tag Team Match[107]. Le aux Survivor Series, l'équipe SmackDown (Mustafa Ali, Shorty G, King Corbin, Braun Strowman et lui) remporte le 5-on-5 Traditional Survivor Series Man's Elimination Triple Threat Match en battant celles de Raw (Seth Rollins, Kevin Owens, Ricochet, Randy Orton et Drew McIntyre) et NXT (Damien Priest, Matt Riddle, Tommaso Ciampa, Keith Lee et Walter)[108]. Le à TLC, il perd face à King Corbin dans un TLC Match[109].

Le au Royal Rumble, il prend sa revanche sur son adversaire dans un Falls Count Anywhere Match[110]. Le à Super ShowDown, il rebat King Corbin dans un Steel Cage Match[111].

Le , à cause de la pandémie de Covid-19, il sera remplacé par Braun Strowman dans le match face à Goldberg pour le titre Universel de la WWE à WrestleMania 36, ayant été atteint d'une leucémie par le passé et ne souhaitant prendre aucun risque pour sa santé[112].

Retour et double Champion Universel de la WWE (2020-2022)Modifier

Le à SummerSlam, après la victoire du Fiend Bray Wyatt sur Braun Strowman pour le titre Universel de la WWE, il effectue un retour surprise, et un Heel Turn, en portant un Spear sur les deux hommes[113]. Le à Payback, alors que le combat a déjà commencé depuis 10 minutes, il confirme la signature de son contrat, puis redevient Champion Universel de la WWE en battant The Fiend Bray Wyatt et Braun Strowman dans un No Holds Barred Triple Threat Match, en portant un Low-Blow sur le premier et un Spear sur le second, confirmant aussi son Heel Turn et remportant le titre pour la seconde fois[114]. Le à Clash of Champions, il conserve son titre en battant Jey Uso par abandon, à la suite de l'intervention du frère de ce dernier, Jimmy Uso, venu arrêter le combat[115].

Le à Hell in a Cell, il conserve son titre en battant Jey Uso dans un Hell in a Cell I Quit Match, forçant son cousin à prononcer I Quit après avoir porté une Guillotine à Jimmy Uso[116]. Le aux Survivor Series, il bat le champion de la WWE, Drew McIntyre, aidé par Jey Uso, dans un Champion vs. Champion Match[117]. Le à TLC, il conserve son titre en battant Kevin Owens dans un TLC Match[118].

Le au Royal Rumble, il conserve son titre en battant Kevin Owens dans un Last Man Standing Match[119]. Le à Elimination Chamber, il conserve son titre en battant Daniel Bryan. Après le combat, Edge l'attaque en lui portant un Spear et pointe du doigt le logo de WrestleMania 37, l'ayant choisi officiellement comme adversaire[120]. Le à Fastlane, il conserve son titre en battant Daniel Bryan, aidé par Edge qui effectue un Tweener Turn en tabassant les deux hommes avec une chaise, et abandonne son rôle de Special Enforcer[121].

Le à WrestleMania 37, il conserve son titre en battant Daniel Bryan et Edge dans un Triple Threat Match[122]. Le à WrestleMania Backlash, il conserve son titre en battant Cesaro par soumission[123].

Le à Money in the Bank, il conserve son titre en battant Edge. Après le combat, John Cena, de retour après un an d'absence, le confronte[124]. Le à SummerSlam, il conserve son titre en battant John Cena. Après le match, Brock Lesnar effectue son retour, après un an et 4 mois d'absence, en tant que Face, et le confronte à son tour[125]. Le à Extreme Rules, il conserve son titre en battant "The Demon" Finn Bálor dans un Extreme Rules Match, faisant subir à son adversaire sa seconde défaite sous sa forme démoniaque[126].

Le à Crown Jewel, avec l'aide des Usos, il conserve son titre en battant Brock Lesnar[127]. Le à SmackDown, il met fin à son alliance avec Paul Heyman en le renvoyant et lui portant un Superman Punch, avant que les Usos et lui ne subissent des F-5 de Brock Lesnar[128]. Le aux Survivor Series, il bat le champion de la WWE, Big E, dans un Champion vs. Champion Match[129].

Le au Royal Rumble, il perd face à Seth "Freakin" Rollins par disqualification, mais conserve son titre[130]. Plus tard dans la soirée, il intervient dans le match entre Brock Lesnar et Bobby Lashley, pour le titre de la WWE, en portant un Spear sur le premier, permettant au second de gagner le combat et le titre, se réconciliant également avec Paul Heyman et le réintégrant dans son clan[131]. Le à Elimination Chamber, il conserve son titre en battant Goldberg par soumission[132].

Champion Universel incontesté de la WWE (2022-...)Modifier

Le à WrestleMania 38, il conserve son titre et redevient champion de la WWE en battant Brock Lesnar dans un Winner Takes All Match, remportant le titre pour la quatrième fois, devenant double champion et unifiant les deux titres[133]. Le à WrestleMania Backlash, ses cousins et lui battent Drew McIntyre et RK-Bro (Randy Orton et Riddle) dans un 6-Man Tag Team Match[134].

Le à SummerSlam, il conserve ses titres en battant Brock Lesnar dans un Last Man Standing Match[135].

Vie privéeModifier

Leati est un membre de la famille Anoa'i (en), grande famille dans la lutte professionnelle : il est entre autres, le fils de Sika, le frère de Rosey, le cousin de Dwayne "The Rock" Johnson, de Yokozuna, de Umaga, ainsi que de Rikishi. Il est le "grand" cousin de Nia Jax et des frères Usos[136]. Il est marié à Galina Becker[137], et papa de 5 enfants : une fille Joëlle, née en 2008[138], deux jumeaux nés en 2016[réf. nécessaire] et deux autres jumeaux nés en 2020[réf. nécessaire].

Ses meilleurs amis sont Seth Rollins et Dean Ambrose.

Caractéristiques au catchModifier

  • Surnoms
    • « The Big Dog »[139]
    • « The Juggernaut »[139]
    • « The Powerhouse »[139]
    • « The Tribal Chief »'[139]'
    • « The Head of the Table »'[139]'
  • Musiques d'entrées
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
Fierce Days FirstCom Music 2010-2011 FCW
Motivation Velocity Music 2011-2012
Army Of The Dead VideoHelper 2012 FCW, NXT
Special Op
(avec The Shield)
Jim Johnston 2012-2014, 2017 ; 2018-2019 WWE
The Truth Reigns 2014-2021
Head Of The Table Def Rebel 2021-...

PalmarèsModifier

 
Roman Reigns en tant que Champion Universel de la WWE.

Récompenses des magazinesModifier

Classement PWI 500 de Roman Reigns[140]
Année 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
Rang 371  351  39  7  4  1  4  7  7  14  2

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Jeux vidéoModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) « Profil de Roman Reigns », sur Cagematch (consulté le ).
  2. a b et c (en) Jason Kirk, « Joe Anoa'i, Georgia Tech Football: The Greatest No. 96 In Georgia Sports History », sur SB Nation Atlanta, (consulté le ).
  3. (en) « Biographie de Roman Reigns », sur Slam! Wrestling (consulté le ).
  4. (en) « Joe Anoai », sur Just Sports Stats (consulté le ).
  5. (en) Jason Taylor, « WWE Signs Joe Anoa'i To Developmental Contract », sur Bleacher Report, (consulté le ).
  6. (en) « Liste des matchs de Roman Reigns non télévisés à la Florida Championship Wrestling en 2010 », sur Cagematch (consulté le ).
  7. (en) « FCW TV #109 », sur Cagematch (consulté le ).
  8. (en) « FCW TV #128 », sur Cagematch (consulté le ).
  9. (en) « FCW TV #176 », sur Cagematch (consulté le ).
  10. (en) « FCW », sur Cagematch (consulté le ).
  11. (en) « new FCW tag champs », sur Webcitation (consulté le ).
  12. (en-US) « WWE Champion CM Punk def. John Cena and Ryback (Triple Threat Match) », sur WWE (consulté le )
  13. (en-US) « The Shield def. Team Hell No & Ryback (Tables, Ladders & Chairs Match) », sur WWE (consulté le )
  14. (en-US) « The Shield def. John Cena, Ryback & Sheamus », sur WWE (consulté le )
  15. (en-US) « The Shield def. Randy Orton, Big Show & Sheamus », sur WWE (consulté le )
  16. (en-US) « The Shield def. WWE Tag Team Champions Team Hell No (Tornado Tag Team Match) », sur WWE (consulté le )
  17. (en-US) « WWE Tag Team Champions Roman Reigns & Seth Rollins def. Randy Orton & Daniel Bryan », sur WWE (consulté le )
  18. (en-US) « WWE Tag Team Champions Seth Rollins & Roman Reigns def. The Usos (Kickoff Match) », sur WWE (consulté le )
  19. (en-US) « WWE Raw results, August 19, 2013 », sur WWE (consulté le )
  20. (en-US) « WWE Tag Team Champions The Shield def. The Prime Time Players », sur WWE (consulté le )
  21. (en-US) « Cody Rhodes & Goldust def. WWE Tag Team Champions Seth Rollins & Roman Reigns », sur WWE (consulté le )
  22. (en-US) « WWE Raw results, October 14, 2013 », sur WWE (consulté le )
  23. (en-US) « WWE Tag Team Champions Cody Rhodes & Goldust def. Roman Reigns & Seth Rollins and The Usos », sur WWE (consulté le )
  24. (en-US) « The Shield & The Real Americans def. WWE Tag Team Champions Cody Rhodes & Goldust, The Usos & Rey Mysterio (Traditional Survivor Series Elimination Tag Team Match) », sur WWE (consulté le )
  25. (en-US) « CM Punk def. The Shield (3-on-1 Handicap Match) », sur WWE (consulté le )
  26. (en-US) « The Wyatt Family def. The Shield », sur WWE (consulté le )
  27. (en-US) « WWE Raw results, March 17, 2013 », sur WWE (consulté le )
  28. (en-US) « The Shield def. Kane & The New Age Outlaws », sur WWE (consulté le )
  29. (en-US) « The Shield def. Evolution », sur WWE (consulté le )
  30. (en-US) « The Shield def. Evolution (No Holds Barred Elimination Match) », sur WWE (consulté le )
  31. (en-US) « WWE Raw results, June 2, 2014 », sur WWE (consulté le )
  32. (en-US) « John Cena def. Randy Orton, Bray Wyatt, Roman Reigns, Cesaro, U.S. Champion Sheamus, Kane and Alberto Del Rio to become the new WWE World Heavyweight Champion », sur WWE (consulté le )
  33. (en-US) « John Cena won the WWE World Heavyweight Championship Fatal 4-Way Match », sur WWE (consulté le )
  34. (en-US) « Roman Reigns def. Randy Orton », sur WWE (consulté le )
  35. (en-US) « Roman Reigns undergoes emergency surgery », sur WWE (consulté le )
  36. (en-US) « John Cena def. Seth Rollins (Tables Match) », sur WWE (consulté le )
  37. (en-US) « Roman Reigns won the 2015 Royal Rumble Match », sur WWE (consulté le )
  38. (en-US) « Roman Reigns def. Daniel Bryan », sur WWE (consulté le )
  39. (en-US) « Seth Rollins cashed in his Money in the Bank contract and def. Brock Lesnar and Roman Reigns to become WWE World Heavyweight Champion », sur WWE (consulté le )
  40. (en-US) « Roman Reigns def. Big Show (Last Man Standing Match) », sur WWE (consulté le )
  41. (en-US) « WWE World Heavyweight Champion Seth Rollins won a Fatal 4-Way Match », sur WWE (consulté le )
  42. (en-US) « Sheamus wins the Money in the Bank Contract Ladder Match », sur WWE (consulté le )
  43. (en-US) « Bray Wyatt def. Roman Reigns », sur WWE (consulté le )
  44. (en-US) « Roman Reigns & Dean Ambrose def. Bray Wyatt & Luke Harper », sur WWE (consulté le )
  45. (en-US) « WWE Raw results, August 24, 2015 », sur WWE (consulté le )
  46. (en-US) « The Wyatt Family def. Roman Reigns, Dean Ambrose & Chris Jericho », sur WWE (consulté le )
  47. (en-US) « Roman Reigns def. Bray Wyatt (Hell in a Cell Match) », sur WWE (consulté le )
  48. (en-US) « Roman Reigns def. Alberto Del Rio (WWE World Heavyweight Championship Tournament Semifinals) », sur WWE (consulté le )
  49. (en-US) « Roman Reigns def. Dean Ambrose in the WWE World Heavyweight Championship Tournament Final Match; Sheamus cashed in his Money in the Bank contract to become WWE World Heavyweight Champion », sur WWE (consulté le )
  50. (en-US) « WWE World Heavyweight Champion Sheamus def. Roman Reigns (Tables, Ladders & Chairs Match) », sur WWE (consulté le )
  51. (en-US) « WWE Raw results, December 14, 2015 », sur WWE (consulté le )
  52. (en-US) « Triple H won the 2016 Royal Rumble Match for the WWE World Heavyweight Championship », sur WWE (consulté le )
  53. (en-US) « Dean Ambrose vs. Roman Reigns vs. Brock Lesnar vs Seth Rollins (Fatal 4 for opportunity to face WWE World Heavyweight Champion triple Hat WrestleMania) », sur WWE (consulté le )
  54. (en-US) « Roman Reigns def. WWE World Heavyweight Champion Triple H », sur WWE (consulté le )
  55. (en-US) « WWE World Heavyweight Champion Roman Reigns def. AJ Styles », sur WWE (consulté le )
  56. (en-US) « WWE World Heavyweight Champion Roman Reigns def. AJ Styles (Extreme Rules Match) », sur WWE (consulté le )
  57. (en) « 6/19 WWE MITB PPV Results - CALDWELL'S Complete Live Report - », (consulté le )
  58. « Roman Reigns suspended » (consulté le )
  59. « Talent », sur corporate.wwe.com (consulté le )
  60. (en) « TOP STORY - Roman Reigns suspended for Wellness Violation - », (consulté le )
  61. (en) « WWE Let Roman Reigns Fight Despite Violating Health Policy », (consulté le )
  62. WWE Battleground 2016
  63. (en-US) « The United States Championship Match did not take place after Roman Reigns rendered Rusev unable to compete », sur WWE (consulté le )
  64. (en-US) « Roman Reigns def. United States Champion Rusev », sur WWE (consulté le )
  65. (en-US) « United States Champion Roman Reigns def. Rusev (Hell in a Cell Match) », sur WWE (consulté le )
  66. (en) « Team Raw vs. Team SmackDown LIVE in a 5-on-5 Traditional Survivor Series Men’s Elimination Match », sur wwe.com, (consulté le )
  67. (en) Jason Powell, « Powell’s WWE Roadblock: End of the Line 2016 live review: Sasha Banks vs. Charlotte in an Iron Man match for the Raw Women’s Championship, Kevin Owens vs. Roman Reigns for the WWE Universal Title », sur https://prowrestling.net (consulté le )
  68. «WWE Raw results, January 9, 2017»
  69. (en-US) « WWE Universal Champion Kevin Owens def. Roman Reigns (No Disqualification Match, with Chris Jericho suspended above the ring in a shark cage) », sur WWE (consulté le )
  70. (en-US) « Randy Orton won the 30-Superstar Royal Rumble Match », sur WWE (consulté le )
  71. (en-US) « Roman Reigns def. Braun Strowman », sur WWE (consulté le )
  72. (en-US) « Roman Reigns Beats Undertaker at WWE WrestleMania as Deadman Appears to Retire », sur Bleacher Report (consulté le )
  73. (en-US) « Braun Strowman Crushes Roman Reigns at WWE Payback 2017, Sends Him to Hospital », sur Bleacher Report (consulté le )
  74. (en-US) « Samoa Joe won the Extreme Rules Fatal 5-Way Match to become No. 1 contender to the Universal Title », sur WWE (consulté le )
  75. (en-US) « Braun Strowman Beats Roman Reigns in Ambulance Match at WWE Great Balls of Fire », sur Bleacher Report (consulté le )
  76. (en-US) « Universal Champion Brock Lesnar def. Roman Reigns, Samoa Joe and Braun Strowman (Fatal 4-Way Match) », sur WWE (consulté le )
  77. (en-US) « Roman Reigns def. John Cena », sur WWE (consulté le )
  78. (en-US) « WWE Raw results, October 9, 2017 », sur WWE (consulté le )
  79. (en-US) « Why Aren’t Roman Reigns & Bray Wyatt at TLC? », sur Heavy
  80. WWE, « The Shield vs. The Miz, Sheamus et Cesaro: Raw, Nov. 13, 2017 », (consulté le )
  81. (en-US) « The Shield def. The New Day », sur WWE (consulté le )
  82. (en-US) « WWE RAW Results - 11/20/17 (Fallout from WWE Survivor Series) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  83. (en-US) « WWE RAW Results - 1/22/18 (RAW 25th Anniversary from Brooklyn and New York City) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  84. (en-US) « WWE Royal Rumble Results - 1/28/18 (Men's and Women's Royal Rumble in Philadelphia) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  85. (en-US) « Wrestleview Live #30: 2018 WWE Elimination Chamber Review, Ronda Rousey returns - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  86. (en-US) « Universal Champion Brock Lesnar def. Roman Reigns », sur WWE (consulté le )
  87. (en-US) « Brock Lesnar def. Roman Reigns in a Steel Cage Match to retain the Universal Championship », sur WWE (consulté le )
  88. (en-US) « Roman Reigns def. Samoa Joe », sur WWE (consulté le )
  89. (en-US) « Roman Reigns def. Jinder Mahal », sur WWE (consulté le )
  90. (en-US) « Bobby Lashley def. Roman Reigns », sur WWE (consulté le )
  91. (en-US) « WWE SummerSlam Results - 8/19/18 (Lesnar vs. Reigns, Styles vs. Joe, Bliss vs. Rousey) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le )
  92. (en-US) « WWE Hell in a Cell Results - 9/16/18 (Reigns vs. Strowman, Styles vs. Joe, Rousey vs. Bliss) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le )
  93. (en-US) « WWE Super Show-Down Results - 10/6/18 (Triple H vs. The Undertaker for the last time) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur www.wrestleview.com (consulté le )
  94. (en) Brian Campbell, « WWE star Roman Reigns announces he has leukemia, relinquishes universal title on Raw », sur www.cbssports.com, (consulté le )
  95. (en-US) « WWE Raw results, February 25, 2019 », sur WWE (consulté le )
  96. (en-US) « WWE Raw results, March 4, 2019 », sur WWE (consulté le )
  97. (en-US) « The Shield def. Drew McIntyre, Bobby Lashley & Baron Corbin », sur WWE (consulté le )
  98. (en-US) « Roman Reigns def. Drew McIntyre », sur WWE (consulté le )
  99. (en-US) « WWE SmackDown Live results, April 16, 2019 », sur WWE (consulté le )
  100. (en-US) « Reigns, Rollins & Ambrose triumph in The Shield's Final Chapter WWE Network event », sur WWE (consulté le )
  101. (en-US) « Roman Reigns def. Elias », sur WWE (consulté le ).
  102. (en-US) « Shane McMahon Beats Roman Reigns at WWE Super ShowDown », sur Bleacher Report (consulté le )
  103. (en-US) « Roman Reigns Overcomes Shane McMahon to Beat Drew McIntyre at Stomping Grounds », sur Bleacher Report (consulté le )
  104. (en-US) « The Undertaker & Roman Reigns def. Shane McMahon & Drew McIntyre (No Holds Barred Match) », sur WWE (consulté le )
  105. (en-US) « Erick Rowan Beats Roman Reigns with Luke Harper's Help at WWE Clash of Champions », sur Bleacher Report (consulté le )
  106. (en-US) « Roman Reigns, Daniel Bryan Beat Erick Rowan, Luke Harper at WWE Hell in a Cell », sur Bleacher Report (consulté le )
  107. (en-US) « Team Hogan Beats Team Flair in 5-on-5 Tag Team Match at WWE Crown Jewel 2019 », sur Bleacher Report (consulté le )
  108. (en-US) « Team SmackDown def. Team Raw & Team NXT (Men’s Survivor Series Elimination Triple Threat Match) », sur WWE (consulté le )
  109. (en-US) « King Corbin beats Roman Reigns in Tables, Ladders and Chairs Match at WWE TLC », sur Bleacher Report (consulté le )
  110. (en-US) « Roman Reigns def. King Corbin (Falls Count Anywhere Match) », sur WWE (consulté le )
  111. (en-US) « Roman Reigns beats King Corbin in Steel Cage Match at WWE Super ShowDown 2020 », sur Bleacher Report (consulté le )
  112. « WrestleMania 36 : Braun Strowman remplace Roman Reigns face à Goldberg », sur VoxCatch (consulté le )
  113. (en-US) « The Fiend Speared by Roman Reigns After Beating Braun Strowman at WWE SummerSlam », sur Bleacher Report (consulté le )
  114. (en-US) « Roman Reigns def. "The Fiend" Bray Wyatt and "The Monster" Braun Strowman to become the new Universal Champion », sur WWE (consulté le )
  115. (en-US) « Universal Champion Roman Reigns def. Jey Uso », sur WWE (consulté le )
  116. (en-US) « Roman Reigns Beats Jey Uso, Retains Universal Title at WWE Hell in a Cell 2020 », sur Bleacher Report (consulté le )
  117. « Survivor Series 2020 : Roman Reigns a battu Drew McIntyre », sur VoxCatch (consulté le )
  118. (en-US) « Roman Reigns Beats Kevin Owens, Retains Universal Title at WWE TLC 2020 », sur Bleacher Report (consulté le )
  119. (en-US) « Universal Champion Roman Reigns def. Kevin Owens », sur WWE (consulté le )
  120. (en-US) « Roman Reigns Beats Bryan, Retains Universal Title at WWE Elimination Chamber », sur Bleacher Report (consulté le )
  121. (en-US) « Reigns Beats Bryan with Edge's Help, Retains Universal Title at WWE Fastlane », sur Bleacher Report (consulté le )
  122. (en-US) « Roman Reigns Beats Edge, Bryan; Retains Universal Title at WWE WrestleMania 37 », sur Bleacher Report (consulté le )
  123. (en-US) « Roman Reigns Beats Cesaro, Retains Universal Title at WWE WrestleMania Backlash », sur Bleacher Report (consulté le )
  124. (en-US) « Roman Reigns Beats Edge, Retains Universal Title at 2021 WWE Money in the Bank », sur Bleacher Report (consulté le )
  125. (en-US) « Roman Reigns Beats John Cena, Retains Universal Title at WWE SummerSlam 2021 », sur Bleacher Report (consulté le )
  126. (en-US) « Roman Reigns Beats 'Demon' Finn Balor, Retains Universal Title at Extreme Rules », sur Bleacher Report (consulté le )
  127. (en-US) « Roman Reigns Defeats Brock Lesnar, Retains Universal Title at WWE Crown Jewel 2021 », sur Bleacher Report (consulté le )
  128. (en-US) « WWE SmackDown results, December 17, 2021 », sur WWE (consulté le )
  129. (en-US) « Universal Champion Roman Reigns def. WWE Champion Big E », sur WWE (consulté le )
  130. « WWE Royal Rumble 2022 : Roman Reigns reste champion Universel sur une disqualification », sur VoxCatch (consulté le )
  131. « WWE Royal Rumble 2022 : Bobby Lashley devient champion de la WWE grâce à Roman Reigns », sur Voxcatch (consulté le )
  132. (en-US) « Universal Champion Roman Reigns def. Goldberg », sur WWE (consulté le )
  133. (en-US) « WWE WrestleMania 38 Night Two: Roman Reigns Vs. Brock Lesnar (Title Unification Match) »
  134. (en-US) « Roman Reigns, Usos Defeat Drew McIntyre, RK-Bro at WWE WrestleMania Backlash 2022 », sur Bleacher Report (consulté le )
  135. (en-US) « Roman Reigns Defeats Brock Lesnar; Retains WWE Universal Title at SummerSlam 2022 », sur Bleacher Report (consulté le )
  136. (en) « The Anoa'i family wrestling dynasty : photos », sur wwe.com (consulté le ).
  137. (en-US) « Photos: Roman Reigns Marries Fiancee Over The Weekend », sur Wrestling Edge (consulté le )
  138. (en-US) « WWE Badass Roman Reigns Has A Heart-Warming Tea Party With His Daughter (Video) », sur Elite Daily (consulté le )
  139. a b c d et e (en) « Roman Reigns », sur www.wrestlingdata.com (consulté le ).
  140. (en) « PWI Ratings for Roman Reigns », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le ).
  141. (en) « NCAA Football 2005 Roster FAQ for PlayStation 2 by beckdawg - GameFAQs », sur gamefaqs.gamespot.com (consulté le ).
  142. (en) Mike Chiari, « WWE 2K14 : Breaking Down Full Roster in Latest Release », sur bleacherreport.com, (consulté le ).
  143. http://wwe.2k.com/index.php/roster/2k15.
  144. « 18 More WWE 2k16 Superstar Names Revealed, Updated Roster Plus Video Footage of Cesaro and Tyson Kidd's Ring Entrance » (consulté le ).
  145. (en) Matt Porter, « WWE 2K17 Release Date and Cover Star Revealed », sur ign.com (consulté le ).
  146. (en) « WWE 2K18 full roster list: Every on-disc and DLC Superstar character », sur Windows Central (consulté le ).

Liens externesModifier