Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bortoluzzi.
Ferruccio Bortoluzzi
Ferruccio Bortoluzzi.jpg
Ferruccio Bortoluzzi devant quelques-unes de ses œuvres.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
VeniseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Italien ( - ), Italien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Lieu de travail

Ferruccio Bortoluzzi (né le à Venise et mort dans la même ville le ) est un artiste plasticien, peintre et sculpteur italien contemporain. Son style peut être associé à celui du courant matiériste du mouvement de l'Art informel européen.

BiographieModifier

Ferruccio Bortoluzzi est né à Venise en 1920. Il a obtenu le diplôme de l'Institut d'art de sa ville natale en 1942, puis il a enseigné dans ce même institut, ainsi qu'au Lycée artistique et au Cours supérieur de dessin industriel.

Tout de suite après la guerre, il fut l’un des fondateurs du centre culturel L’Arco de Venise, avec d'autres artistes et lettrés venitiens.

De 1943 à 2003, de nombreuses expositions individuelles ont permis de montrer son travail en Italie et à l'étranger, et suscitèrent l’intérêt de la critique dans ces pays. Ses œuvres appartiennent à des collections publiques et privées en Italie et à l’étranger.

Les Archives historiques d'art contemporain de Venise possèdent une riche documentation sur ses activités. L’artiste est mort à Venise en 2007.

ExpositionsModifier

Expositions les plus importantes

MuséesModifier

InterviewModifier

 
Composizione, anno 1966 (F. Bortoluzzi).

Dans un entretien, Ferruccio Bortoluzzi déclare[1] :

« ... Je me rappelle les années soixante, quand je présentai pour la première fois mes tableaux de matière. Ils déconcertèrent, ils suscitèrent même la dérision de certains collectionneurs plus sensibles à la palette d’un artiste affirmé qu’à la rugosité et à l’âpreté de mes bois. Je me sens profondément vénitien ; fils de cette ville extraordinaire. Mes travaux sont dédiés à Venise : on peut y lire la dénonciation de son délabrement, l’exaltation des couleurs éteintes typiques de ces journées d’hiver humides et brumeuses ; on peut y sentir l’odeur saumâtre des bancs de sable… ; pour cette raison j’aurais désiré quelque chose de plus.
Les expositions individuelles que j’ai faites à Venise ont toujours été suivies par de nombreux amis qui vivent avec moi parmi ces pierres, parmi les marbres de ces églises qui dressent par dizaines de majestueuses coupoles vers le ciel. Et pourtant la critique n’a pas toujours été généreuse envers moi... »

Notes et référencesModifier

  1. Bortoluzzi, Quaderno BAC Art Studio, Venise, 1998

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Enrico Crispolti, Michele Beraldo, Giovanni Bianchi, Ferruccio Bortoluzzi, Electa, Milano, 2014
  • Umbro Apollonio, Bortoluzzi, Serra Editore, Rome, 1966 (OCLC 501330897)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (it) Ferruccio Bortoluzzi site officiel
  2. Archivio Bortoluzzi