Ouvrir le menu principal

Robert Ludlum

écrivain américain
Robert Ludlum
Alias
Jonathan Ryder
Michel Shepherd
Naissance
New York (États-Unis)
Décès (à 73 ans)
Naples, Floride (États-Unis)
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

Robert Ludlum, né le à New York et mort le à Naples en Floride, est un écrivain, un comédien et un metteur en scène américain. Il est surtout connu pour ses romans d'espionnage. Il a aussi écrit sous les pseudonymes de Jonathan Ryder et de Michel Shepherd.

Sommaire

BiographieModifier

Né en 1927 à New York, il a grandi dans le New Jersey. Il se destine très tôt au théâtre, mais attiré également par la carrière militaire, il s'engage avant sa majorité dans les Marines durant la Seconde Guerre mondiale.

À la fin de la guerre, il reprend des études à l'université Wesleyenne, puis devient comédien et metteur en scène. À quarante ans, il se tourne vers l'écriture.

Son premier suspense, L'Héritage Scarlatti, publié en 1971, est immédiatement un succès et l'impose comme le maître du roman d'espionnage. Depuis, il a publié une série de romans qui sont autant de chefs-d'œuvre du genre.

Avant sa mort, il vivait dans le Connecticut avec sa femme. Grand voyageur, il aimait aussi séjourner dans les capitales de la vieille Europe où se situent nombre de ses intrigues.

Il est décédé en 2001 à l'âge de 73 ans.

Il a écrit 26 romans d'espionnage et vendu 210 millions de livres de par le monde. Ses livres ont été traduits dans 32 langues différentes.

Œuvres posthumes et exploitation du nom de l'auteurModifier

Robert Ludlum est décédé en 2001, mais l'exploitation commerciale de son nom, très porteuse, s'est poursuivie après son décès. Au départ, Gayle Lynds s'est chargée de récupérer, d'achever et de mettre au goût du jour des manuscrits non encore publiés de l'auteur. Le lecteur peut se convaincre sans peine[réf. nécessaire] que, face à la raréfaction des manuscrits ou des synopsis exploitables, les romans posthumes de Robert Ludlum ne lui doivent rien du tout et paraissent désormais avec son nom en guise d'enseigne. Robert Ludlum est ainsi devenu le titre générique d'une collection de l'éditeur St. Martin's.

En 2012, l'écrivain Paul Garrison reprend la série consacrée à Paul Janson commencée par Robert Ludlum et restée inachevée à la suite de son décès en 2001.

ŒuvresModifier

RomansModifier

Publiés à titre posthume :

Romans de la série Jason BourneModifier

Romans d'Eric Van Lustbader d'après Robert LudlumModifier

Romans de la série MacKenzie & Sam DevereauxModifier

Romans de la série Le Cercle des MatarèseModifier

Romans de la série Covert-One / « Réseau bouclier »Modifier

Romans de la série JansonModifier

  • 2002 : La Directive Janson (The Janson Directive), Grasset, coll. « Thriller », 2005
  • 2012 : La Mission Janson (The Janson Command), Paul Garrison d'après Robert Ludlum, Grasset, coll. « Thriller », 2013
  • 2013 : Le Choix Janson (The Janson Option), Paul Garrison d'après Robert Ludlum, Grasset, coll. « Thriller », 2015
  • 2015 : L'Équation Janson (The Janson Equation), Douglas Corleone d'après Robert Ludlum, Grasset, coll. « Thriller », 2017

FilmographieModifier

Adaptations au cinémaModifier

Une adaptation cinématographique de la série Jason Bourne a vu le jour :

  1. La Mémoire dans la peau est sorti en France le .
  2. La Mort dans la peau est sorti en France le .
  3. La Vengeance dans la peau est sorti en France le .
  4. Jason Bourne : L'Héritage est sorti le .
  5. Jason Bourne de Paul Greengrass est sorti le .

D'autres films sont tirés des romans Le Week-End Osterman (par Sam Peckinpah) et L'Échange Rhinemann. En 1985, John Frankenheimer adapte Le Pacte Holcroft avec Michael Caine dans le rôle principal.

Adaptations à la télévisionModifier

Liens externesModifier