Ouvrir le menu principal
Marie Vincent

Naissance (64 ans)
Versailles, France
Activité principale Comédienne
Formation Conservatoire de Paris, École de la Rue Blanche
Récompenses Molière de la révélation théâtrale 2004. Nomination aux Molière dans la catégorie meilleure actrice dans un second rôle"
Site internet www.marievincent.fr

Répertoire

Marie Vincent, née le à Versailles[1], est une comédienne française, lauréate en 2004 du Molière de la révélation théâtrale.

Sommaire

BiographieModifier

Marie Vincent entre au Conservatoire de Paris, puis à l'École de la Rue Blanche, où elle est formée par Jacques Mauclair.

Après avoir joué Molière, Goldoni ou Marivaux à ses débuts sur scène, elle prend la direction du centre culturel de Garches, où elle fait venir, entre autres, Didier Bourdon et interprète L'Échange de Paul Claudel.

Puis, elle travaille sous la direction de Christian Le Guillochet, fondateur du Lucernaire, où elle reste six ans. Le metteur en scène, Nicolas Bataille, la dirige dans Autour du chat noir, qu’elle joue, pendant un mois, à La Fenice de Venise. Elle travaille avec Pierre Jolivet et à la fin des années 1990, avec Daniel Gélin qui la dirigea dans Les Petites Femmes de Maupassant. Elle donne la réplique à Francis Perrin et à Daniel Russo dans Espèces menacées, puis à Jacques Villeret dans Jeffrey Bernard est souffrant, sous la direction de Jean-Michel Ribes.

En 2004, elle est récompensée d’un Molière de la révélation théâtrale pour son rôle dans …Comme en 14 ! de Dany Laurent, mise en scène par Yves Pignot. Elle est nommée une seconde fois aux Molières, l’année suivante, dans la catégorie meilleur second rôle, pour son interprétation dans Le Malade imaginaire, mis en scène par Nicolas Briançon.

Elle joue la nourrice dans Roméo et Juliette, de William Shakespeare, sous la direction de Benoît Lavigne. Elle joue au théâtre Marigny La Tectonique des sentiments, pièce écrite et mise en scène par Éric-Emmanuel Schmitt. Elle était en mars et avril 2010 au théâtre 14, dans la pièce irlandaise Bed & Breakfast de Joe O’Byrne.

À la télévision, elle fait ses débuts dans le milieu des années 1990 où elle joue dans plusieurs séries et téléfilms. En 2002, Marie est aux côtés de Kad & Olivier dans la série de Canal + Making-of, réalisée par Éric Lartigau.

Elle incarne, ensuite, l'un des rôles principaux dans trois séries, Le Réveillon des bonnes (France 3), Vive les vacances (TF1) et Domisiladoré (France 2). Elle travaille sous la direction de Jean-Daniel Verhaeghe et de Denis Malleval, interprétant Maupassant, Simenon et Balzac. En 2007 et 2008, Gérard Jourd’hui lui offre deux rôles dans sa collection de Contes et nouvelles avec Le Rosier de Madame Husson et La Maison du chat-qui-pelote.

Au cinéma, elle joue dans Subway de Luc Besson. Puis dans La Dilettante de Pascal Thomas, dans Le Pacte du silence de Graham Guit, ou dans Espace détente de Bruno Solo.

Elle double Kirstie Alley, Demi Moore et Holly Hunter. Elle travaille avec Steven Spielberg sur le doublage de La Liste de Schindler ou encore avec Miloš Forman pour le doublage de Courtney Love dans Larry Flynt. Elle est également la voix française de l’héroïne de la série Une nounou d'enfer.

Elle a également prêté sa voix à l'un des personnages de l'attraction Pirates des Caraïbes de Disneyland Paris.

FilmographieModifier

CinémaModifier

Court-métrageModifier

TélévisionModifier

ThéâtreModifier

DoublageModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Séries téléviséesModifier

TéléfilmsModifier

ÉmissionsModifier

AnimationModifier

Jeux vidéoModifier

Récompenses et nominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Marie Vincent », sur imdb.com (consulté le 2 juin 2019).
  2. Doublage de la version Director's Cut, 1998.

Liens externesModifier