Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moore.

[réf. nécessaire]

Demi Moore
Description de cette image, également commentée ci-après
Demi Moore le au gala Time 100.
Nom de naissance Demetria Gene Guynes
Naissance (56 ans)
Roswell, Nouveau-Mexique
(États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Productrice
Films notables Ghost
Des hommes d'honneur
À armes égales

Demetria Gene Guynes, connue sous le nom de scène Demi Moore [dəˈmiː mʊɹ][1], est une actrice, réalisatrice et productrice américaine, née le à Roswell (Nouveau-Mexique).

Elle est connue pour avoir été un sex-symbol des années 1990 grâce aux thrillers Ghost (1990), Proposition indécente (1993), Harcèlement (1994), Les Amants du nouveau monde (1995) et Striptease (1996). Durant cette période, elle apparait aussi dans les thrillers militaires Des hommes d'honneur (1992), de Rob Reiner et À armes égales (1997), de Ridley Scott. Par la suite, elle se distingue avec des seconds rôles dans le blockbuster Charlie's Angels : Les Anges se déchaînent ! (2003), de McG, puis dans le drame historique Bobby (2006) d'Emilio Estevez. En 2012, elle tente un comeback avec le film LOL USA, écrit et réalisé par la française Lisa Azuelos, mais c'est le film indépendant Margin Call, de J. C. Chandor, où elle incarne le seul personnage féminin principal, qui est reçu favorablement par la critique.

Sommaire

BiographieModifier

Jeunesse et familleModifier

Demetria Gene Guynes[2],[3] naît à Roswell, Nouveau-Mexique. Peu avant sa naissance, son père biologique, Charles Harmon Sr, membre de l'Air Force, quitte sa mère, Virginia (née King) au terme d'un mariage de deux mois.

Elle a trois mois quand sa mère épouse Dan Guynes, un représentant en publicité journalistique, qui est amené à changer régulièrement de travail. De fait, la famille déménage de nombreuses fois.

Demi Moore déclare en 1991 : « Mon père était Dan Guynes. Il m'a élevée. Je n'ai pas vraiment de relation avec celui qui est mon père biologique ». Demi découvre son existence à treize ans à la lecture du certificat de mariage de sa mère et de son beau-père ; elle les interroge alors sur la date figurant sur le document : « J'ai remarqué que mes parents s'étaient mariés en février 1963. Je suis née en 1962. »[évasif]

Deux ans après avoir divorcé, en octobre 1980, Dan Guynes se suicide ; il a 37 ans. Le père biologique de Demi apparaît dans Inside Edition en 1995, pour lancer un appel pour voir ses petits-enfants. Virginia Guynes a un casier judiciaire pour conduite en état d'ivresse et pyromanie. Demi rompt contact avec sa mère en 1990 quand elle s'échappe d'une cure que Demi lui avait payée, au sein de la Hazelden Foundation, au Minnesota. Plus tard, sa mère l’embarrasse à nouveau en posant nue pour le magazine High Society en 1993, où elle parodiait la couverture controversée de Demi pour le Vanity Fair mettant en scène sa grossesse et sa scène d'amour mythique dans le film Ghost. Demi et sa mère se sont brièvement réconciliées peu avant que celle-ci ne décède d'un cancer en juillet 1998, à 54 ans.

Demi a un demi-frère du côté maternel, Morgan Guynes. Du côté paternel elle a deux demi-frères (Charles Harmon Jr. et James Craig Harmon, incarcéré en 2006 pour une peine de 10 ans pour attaque à main armée) et une demi-sœur Charlotte Harmon Eggar, qui déclare en 2012 ne pas l'avoir vue depuis 30 ans.

À 15 ans, elle déménage à West Hollywood, en Californie, où sa mère travaille pour une société de distribution de magazines. Demi intègre la Fairfax High School. Elle suit des cours de théâtre après avoir été inspirée par sa voisine, une jeune actrice de 17 ans, Nastassja Kinski. En , trois mois avant ses 17 ans, Demi rencontre le musicien Freddie Moore dans le club de nuit « The Troubadour » à Los Angeles, qui est déjà marié. En janvier 1980, six mois après leur rencontre, ils se marient et emménagent dans un appartement de West Hollywood. Leur liaison dure cinq ans. Elle conserve le nom de Moore pour sa carrière d'actrice.

CarrièreModifier

Débuts d'actriceModifier

 
L'actrice aux côtés de Bruce Willis à la 61e cérémonie des Oscars, le , où ils sont invités à remettre un prix.

À 16 ans, la jeune femme saisit la première occasion pour fuir l'ambiance familiale et sa famille. Elle est d'abord pin-up pour des magazines de charme. Sa carrière de comédienne débute par une apparition à l'écran en 1981 dans Choices, un drame de Silvio Narizzano. À 19 ans, après de nombreux castings, elle décroche un rôle récurrent dans le feuilleton General hospital. Elle tourne une trentaine d'épisodes diffusés entre 1982 et 1984. Parallèlement, elle incarne la fille de Michael Caine dans La Faute à Rio de Stanley Donen, adaptation américaine de Un moment d'égarement de Claude Berri.

En 1985, sa carrière est lancée quand elle fait ainsi partie de la distribution du film indépendant St. Elmo's Fire, écrit et réalisé par Joel Schumacher. L'actrice y côtoie plusieurs jeunes acteurs en ascension : Rob Lowe, Emilio Estevez et Judd Nelson. Cependant, sur le tournage, la toute jeune actrice s'adonne à la drogue, au point d'être menacée d'être virée par le cinéaste, qui l'a pourtant choisie[4].

L'année 1986 est marquée par la sortie de deux comédies romantiques : tout d'abord, elle retrouve Rob Lowe pour la comédie dramatique À propos d'hier soir..., de Edward Zwick ; puis elle est l'héroïne d'une romance plus décalée, One Crazy Summer (en), dont elle partage cette fois l'affiche avec John Cusack. Elle conclue cette année avec un thriller, Wisdom, écrit et réalisé par Emilio Estevez, qui lui donne aussi la réplique.

En 1987, elle partage l'affiche du film fantastique La Septième Prophétie avec Michael Biehn. Puis elle passe à une gamme de projets plus exposés en secondant Robert De Niro et Sean Penn pour la comédie noire Nous ne sommes pas des anges, réalisée par Neil Jordan, où elle incarne une jeune mère célibataire.

La décennie suivante va l'imposer en tant que star hollywoodienne.

Succès commercial et sex-symbolModifier

 
Demi Moore au Festival du cinéma américain de Deauville, pour la présentation de Ghost, en septembre 1990.

Elle est propulsée star de cinéma en 1990 avec la romance fantastique Ghost, où elle forme un couple mythique de cinéma avec Patrick Swayze. Si l'année suivante, elle fait partie du casting de la comédie fantastique potache Tribunal fantôme, écrite et réalisée par Dan Aykroyd, les années suivantes vont lui permettre de capitaliser sur ce succès.

En 1991, elle partage l'affiche du thriller Pensées mortelles avec Glenne Headly. Son compagnon Bruce Willis y tient un second rôle. Puis elle est la tête d'affiche de la comédie fantastique La Femme du boucher, face à Jeff Daniels. En 1992, elle participe à un projet acclamé par la critique : le thriller militaire Des hommes d'honneur, réalisé par Rob Reiner. Elle y incarne une une juriste de l'armée américaine, aux cotés de deux stars, Jack Nicholson et Tom Cruise. L'année suivante, elle joue les femmes parfaites dans le thriller psychologique Proposition indécente, réalisé par un spécialiste du genre, Adrian Lyne. Son personnage est tiraillé entre deux hommes incarnés par Robert Redford et Woody Harrelson. Elle confirme dans ce registre en 1994 avec le thriller Harcèlement, de Barry Levinson, où elle a cette fois pour partenaire Michael Douglas. En 1995, elle continue à alimenter son image de sex symbol des années 1990 avec le drame historique Les Amants du nouveau monde, de Roland Joffé, où c'est Gary Oldman qui incarne un pasteur séduit par elle. Le long-métrage est une relecture hollywoodienne du classique de l'adultère La Lettre écarlate, de Nathaniel Hawthorne. La même année, elle fait partie du casting féminin de la comédie dramatique Souvenirs d'un été, de Lesli Linka Glatter. Elle évolue aux cotés de Christina Ricci, Melanie Griffith ou encore Thora Birch.

L'année 1996 est riche : elle débute avec un nouveau thriller, La Jurée, dont elle tient le rôle-titre, face à Alec Baldwin. Puis elle s'impose définitivement comme fatale en portant le thriller Striptease, où elle incarne une mère célibataire stripteaseuse dont s'amourache un puissant homme d'État. Elle joue ensuite dans le téléfilm dramatique Si les murs parlaient, aux côtés de Sissy Spacek et Cher. Enfin, elle conclue cette année dans un tout autre registre, en doublant le personnage de la belle gitane Esmeralda dans la nouvelle superproduction d'animation des studios Disney, Le Bossu de Notre-Dame. 1997 la voit s'extirper de rôles de femme-objet en portant le thriller militaire À armes égales, de Ridley Scott, où, le crâne rasé, elle incarne une Navy SEAL. La même année, elle fait partie du casting de la nouvelle comédie de Woody Allen, Harry dans tous ses états. En 1998, la mère de Demi Moore décède et sa séparation d'avec Bruce Willis défraye la chronique.

Passage au second planModifier

 
L'actrice en janvier 2009, à une soirée organisée par le Huffington Post.

L'actrice se fait plus rare sur les écrans ; en 2000, elle porte la romance fantastique D'un rêve à l'autre, d'Alain Berliner, un nouveau flop critique et commercial. Durant les années 2000, elle préfère se consacrer à son activité de production via sa société Moving Pictures, mais tente néanmoins des comebacks. En 2003, elle tente un comeback en incarnant la sexy antagoniste du blockbuster Charlie's Angels : Les Anges se déchaînent !, de McG. En dépit d'un succès au box-office[5], cette production est moyennement reçue par la critique[6]. Il faut attendre 2006 pour la revoir, cette fois en tant qu'actrice principale : mais le thriller fantastique Half Light, où elle a pour partenaire Henry Ian Cusick, passe inaperçu. Elle retrouve aussi Emilio Estevez qui l'intègre à la distribution de son drame historique choral, salué par les critiques[7], Bobby.

En 2007, elle seconde Kevin Costner, héros du thriller Mr. Brooks. Puis elle partage l'affiche du film de braquage Le Casse du siècle avec Michael Caine. Elle continue à s'éloigner des studios en tournant l'année suivante le film indépendant Happy Tears (en), écrit et réalisé par Mitchell Lichtenstein, porté par Parker Posey. Elle forme aussi une famille plastiquement parfaite dans la satire La Famille Jones, avec David Duchovny dans le rôle de son mari et Amber Heard dans celui de sa fille.

Seconds rôlesModifier

 
L'actrice dans une publicité pour Oriflame, en 2012.

En 2010, elle apparaît dans le film d'action Bunraku, porté par un autre acteur passé au second plan, Josh Hartnett. L'occasion aussi pour elle de retrouver Woody Harrelson, son partenaire de Proposition indécente. Enfin, elle fait partie du casting de la comédie dramatique indépendante Another Happy Day, écrite et réalisée par Sam Levinson.

L'année 2012 lui permet de renouer avec des projets attendus : elle est la tête d'affiche de la comédie dramatique LOL USA, remake du film français LOL, déjà signé par la réalisatrice Lisa Azuelos. Cette dernière choisit Moore pour jouer le rôle tenu dans le film original par Sophie Marceau. La jeune Miley Cyrus accepte le rôle de sa fille à condition que Moore reste attachée au projet[8].

Par ailleurs, Moore fait partie du casting réuni par J. C. Chandor pour son premier long-métrage, le thriller financier à petit budget Margin Call, avec Kevin Spacey. Il s'agit du plus gros succès critique de sa carrière[9]. En revanche, LOL USA est un flop cuisant[10], la cantonnant désormais à des seconds rôles.

Elle se fait aussi plus rare au cinéma : en 2013, elle se contente d'un second rôle dans le film indépendant Very Good Girls, porté par les jeunes Dakota Fanning et Elizabeth Olsen.

Puis en 2015, elle apparaît dans le western Forsaken, retour à Fowler City, porté par Kiefer Sutherland et son père Donald Sutherland. L'année suivante, elle seconde Shirley MacLaine et Jessica Lange, héroïnes de la comédie dramatique indépendante Wild Oats (en).

Autre second rôle en 2017, cette fois dans la comédie potache Pire Soirée, avec Scarlett Johansson en tête d'affiche. La même année, elle retrouve Alec Baldwin pour le drame indépendant Amour aveugle, de Michael Mailer, où elle incarne une femme dont s'éprend un homme d'affaires veuf. Enfin, elle fait partie du casting de l'acclamé drame Love Sonia (en), de Tabrez Noorani, dont l'action se situe en Inde.

La même année, elle opère un retour discret à la télévision, en tenant un rôle récurrent dans la série dramatique Empire, portée par Terrence Howard et Taraji P. Henson, jusqu'en 2018.

Finalement, en 2019, il est annoncé que l'actrice intègre la nouvelle adaptation télévisuelle du roman de l'auteur britannique Aldous Huxley, Le meilleur des mondes. Elle y incarne Linda, la mère de John "le sauvage" obligée de vivre en marge de la société donnant notamment la réplique à Alden Ehrenreich, Jessica Brown Findlay, Kylie Bunbury, Hannah John-Kamen et Joseph Morgan. La série est diffusée par le réseau USA Network[11].

Vie privéeModifier

 
Ashton Kutcher et Demi Moore en septembre 2008.

Après une dérive dans la drogue durant les années 1980, elle suit une courte cure de désintoxication. Elle rompt ses fiançailles avec Emilio Estevez du jour où elle rencontre l'acteur Bruce Willis, en août 1987. Ils se marient, ont trois filles : Rumer Glenn (1988), Scout LaRue (1991) et Tallulah Belle (1994)… et se séparent en 1998 pour divorcer en novembre 2000.

Durant les années 2000, elle défraye la chronique people avec son idylle avec Ashton Kutcher, de 16 son cadet[12]. Le 17 novembre 2011 et après des semaines de rumeurs, notamment d'adultère de la part d'Ashton Kutcher, Demi Moore annonce officiellement le divorce, après six ans de mariage[13],[14].

Elle fait une seconde cure de désintoxication en 2012[15].

De 2012 à 2014, elle a été en couple avec le marchand d'art new-yorkais Vito Schnabel, de 24 ans son cadet[16].

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Séries téléviséesModifier

  • 1982-1984 : Hôpital central : Jackie Templeton (29 épisodes)
  • 1984 : L'homme au katana : Holly Trumbull (1 épisode)
  • 1989 : Clair de lune : femme dans l'ascenseur (saison 5, épisode 10)
  • 1990 : Les Contes de la crypte : Cathy Marno (saison 2, épisode 1)
  • 1997 : Ellen : la dame témoin (saison 4, épisode 22)
  • 2003 : Will et Grace : Sissy Palmer-Ginsburg (saison 5, épisode 16)
  • 2017-2018 : Empire : Claudia (rôle récurrent - saisons 3 et 4, 7 épisodes)
  • 2018 : Animals. : General (voix, rôle récurrent - saison 3, 5 épisodes)
  • 2020 : Brave New World : Linda (rôle principal)

TéléfilmsModifier

ProductriceModifier

RéalisatriceModifier

DistinctionsModifier

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb[17].

RécompensesModifier

NominationsModifier

  • Central Ohio Film Critics Association Awards 2012 : meilleure distribution pour Margin Call, partagé avec Kevin Spacey, Paul Bettany, Jeremy Irons, Zachary Quinto, Penn Badgley, Simon Baker, Mary McDonnell, Stanley Tucci et Aasif Mandvi

Voix françaisesModifier

En France, Marie Vincent[18] est la voix française régulière de Demi Moore. Anne Jolivet l'a également doublé à huit reprises.

Au Québec, Demi Moore est doublée par Élise Bertrand[19].

Notes et référencesModifier

  1. Prononciation en anglais américain retranscrite selon la norme API.
  2. (en) The New York Times biographical service, vol. 22, (lire en ligne), p. 476
  3. Moore, Demi (11 mai 2009)
  4. https://people.com/archive/cover-story-eye-of-the-tiger-vol-45-no-25/
  5. (en) « Charlie's Angels: Full Throttle (2003) - Box Office Mojo », sur Box Office Mojo
  6. (en) « Charlie's Angels: Les anges se déchaînent (2003) Critic Reviews », sur IMDb
  7. (en) « Bobby (I) (2006) Awards », sur IMDb
  8. https://www.lexpress.fr/culture/cinema/cinema-lol-usa-l-interview-de-lisa-azuelos_1148371.html
  9. https://www.rottentomatoes.com/celebrity/demi_moore/
  10. https://www.huffingtonpost.fr/2012/05/10/lol-americain-lisa-azuelos-cinema-film_n_1505705.html
  11. Angela Weiss, « Demi Moore de retour dans une série basée sur le roman "Le Meilleur des mondes" », sur La dépêche,
  12. http://www.purepeople.com/article/ashton-kutcher-evoque-l-adultere-qui-a-provoque-son-divorce-avec-demi-moore_a230857/1
  13. « Ashton Kutcher évoque l'adultère qui a provoqué son divorce avec Demi Moore », Purepeople.com,‎ (lire en ligne, consulté le 18 juin 2018)
  14. « Deux ans après - Ashton Kutcher et Demi Moore sont enfin divorcés », Parismatch.com,‎ (lire en ligne, consulté le 18 juin 2018)
  15. https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/demi-moore-sauvee-de-lautodestruction-a-55-ans-ses-terribles-confidences_421086
  16. « Demi Moore : larguée par Vito Schnabel, son nouveau boyfriend ! », Public.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 18 juin 2018)
  17. (en) « Demi Moore Awards », sur IMDb
  18. a b c d e et f « Comédiennes ayant doublé Demi Moore en France » sur RS Doublage, consulté le 16 mars 2014
  19. « Actrices ayant doublé Demi Moore au Québec » sur Doublage.qc.ca, consulté le 21 mars 2018.

Liens externesModifier