Ouvrir le menu principal

Keith Waterhouse

écrivain britannique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Waterhouse.
Keith Waterhouse
Naissance
Leeds
Décès (à 80 ans)
Londres
Activité principale
scénariste, dramaturge, chroniqueur de presse, journaliste, romancier, auteur
Distinctions
commandeur de l'ordre de l'Empire britannique, Fellow of the Royal Society of Literature
Auteur
Langue d’écriture anglais

Compléments

Société royale de littérature

Keith Waterhouse, né le à Leeds et mort le (à 80 ans) à Londres, est un journaliste et écrivain britannique.

BiographieModifier

ŒuvresModifier

  • There Is a Happy Land (1957)
  • Billy Liar (1959)
- traduit en français sous le titre Billy le menteur par Jacqueline Le Begnec, Paris, Mercure de France, coll. « Parallèles », 1965, 221 p. (notice BnF no FRBNF33220795)
  • Jubb (1963)
- traduit en français sous le titre Jubb par Claude Lévy, Éditions Gallimard, coll. « Du monde entier », 1967, 251 p. (notice BnF no FRBNF33220796)
  • The Bucket Shop (1968)
  • Everything Must Go (1969)
  • Mondays, Thursdays (1976)
  • Office Life (1978)
  • Maggie Muggins (1981)
  • In the Mood (1983)
  • Mrs. Pooter's Diary (1983)
  • Thinks (1984)
  • Waterhouse at Large (1985)
  • The Collected Letters of a Nobody (1986)
  • Jeffrey Bernard is unwell (1989)
- traduit en français sous le titre Jeffrey Bernard est souffrant par , Arles, France, Actes Sud, coll. « Papiers », 2008, 58 p. (ISBN 2-7427-2973-9)
  • Our Song(1988)
  • Bimbo (1990)
  • Unsweet Charity (1992)
  • Soho (2001)
  • Palace Pier (2003)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier