Frances McDormand

actrice américaine

Frances McDormand, née Cynthia Ann Smith le à Gibson City (Illinois), est une actrice et productrice américaine.

Frances McDormand
Description de cette image, également commentée ci-après
Frances McDormand lors de la 21e cérémonie des Screen Actors Guild Awards en 2015.
Nom de naissance Cynthia Ann Smith
Naissance (64 ans)
Gibson City, Illinois (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession
Films notables Sang pour sang
Mississippi Burning
Fargo
Burn After Reading
Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance
Nomadland

Elle joue régulièrement dans les films des frères Coen à partir de Sang pour sang (1984). Elle est l'épouse de Joel Coen depuis 1984.

Frances Louise McDormand remporte à trois reprises l'Oscar de la meilleure actrice : en 1997 pour Fargo, en 2018 pour Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance, et en 2021 pour Nomadland.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Frances McDormand, née Cynthia Ann Smith à Gibson City, est la troisième et plus jeune des enfants adoptés par Vernon McDormand, pasteur canadien établi dans l'Illinois et sa femme Noreen Nickelson, infirmière. Ses parents adoptifs lui attribuent un nouveau nom, Frances Louise McDormand ; sa mère biologique est l'une des fidèles de l'église dans laquelle McDormand officie. Elle a huit ans lorsque sa famille emménage à Monessen, en Pennsylvanie. Passionnée de théâtre depuis le lycée, la jeune femme, meilleure élève de sa promotion, sort diplômée du Bethany College de Virginie puis de l'école d'art dramatique de Yale.

Début de carrièreModifier

En 1984, installée à New York, elle partage un appartement avec Holly Hunter. Par la même occasion, elle fait sa première apparition au cinéma, dans un rôle prévu pour Hunter, qui y renonce : celui d'Abby, personnage principal du film Sang pour sang réalisé par Joel Coen, dont il s'agit du premier film. La même année, elle épouse Joel Coen qui en fera l'une de ses actrices fétiches, notamment dans Arizona Junior en 1987, Miller's Crossing en 1990 et Fargo en 1996. En 1995, le couple adopte un bébé paraguayen, Pedro McDormand Coen.

Succès mondialModifier

Avec son interprétation de la policière enceinte Marge Gunderson dans Fargo, elle accède à la notoriété internationale et obtient l'Oscar de la meilleure actrice lors de la 69e cérémonie des Oscars. Quand elle ne tourne pas avec son mari, Frances McDormand joue sous la direction d'autres réalisateurs dans des rôles principaux ou secondaires, comme avec Alan Parker dans Mississippi Burning (1988), qui lui vaut d'être nommée à l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, Sam Raimi pour Darkman (1990) dans lequel elle incarne la petite amie du héros joué par Liam Neeson, Secret défense (Hidden Agenda) de Ken Loach (1990), Robert Altman avec Short Cuts (1993), John Boorman dans Rangoon (1994), Gregory Hoblit dans Peur primale (1996) et Michael Caton-Jones avec Père et Flic où elle tient la vedette avec Robert De Niro.

Elle joue également régulièrement au théâtre, notamment dans Un tramway nommé Désir de Tennessee Williams en 2004. En 2008, elle tourne à nouveau sous la direction de Joel Coen dans la comédie Burn After Reading, dans laquelle elle partage la vedette avec George Clooney, John Malkovich, Brad Pitt et Tilda Swinton. Elle fait partie du casting du film Transformers 3 : La Face cachée de la Lune pour l'été 2011. Elle y côtoie à nouveau Malkovich.

Elle est présidente du jury à la Berlinale 2004 et au Festival de Saint-Sébastien 2011. En juillet 2018, on annonce qu'elle tiendra le rôle de Dieu dans l'adaptation en série de De bons présages de Neil Gaiman et Terry Pratchett[1]. En 2019, une autre annonce signale qu'elle jouera dans le nouveau film de Wes Anderson, The French Dispatch, ayant déjà collaboré avec ce réalisateur pour Moonrise Kingdom et L'Île aux chiens.

En 2017, elle tient le rôle principal de Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance, de Martin McDonagh, pour lequel elle remporte un second Oscar de la meilleure actrice à la cérémonie de 2018. Trois ans plus tard, en 2021, elle remporte à nouveau l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle de Fern, dans Nomadland, de Chloé Zhao.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Séries téléviséesModifier

TéléfilmsModifier

ThéâtreModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Dans la cultureModifier

Échec et math pour les filles, le 19e épisode de la 17e saison des Simpson (diffusé le 30 avril 2006) lui rend hommage en utilisant son apparence et sa voix : elle inspire le personnage de Mélanie Upfoot, la nouvelle directrice de l'école élémentaire de Springfield qui, remplaçant le principal Skinner, va instaurer des méthodes pédagogiques tendant à favoriser l'épanouissement des élèves de sexe féminin alors que les garçons sont laissés à eux-mêmes.

Voix francophonesModifier

En version française, Frances McDormand est doublée à six reprises chacune par Françoise Vallon[4] et Nanou Garcia ainsi qu'à cinq reprises par Danièle Douet[4]. Elle est également doublée à deux reprises chacune par Michèle Buzynski dans les films Darkman et Lone Star ainsi que par Laure Sabardin dans Madeline et Laurel Canyon. À titre exceptionnel, elle est doublée par Anne Jolivet dans Mississippi Burning, Véronique Augereau dans Miller's Crossing, Annie Balestra dans Un faire-part à part, Denise Metmer dans Peur primale, Élisabeth Wiener dans Paradise Road, Isabelle Leprince dans Presque célèbre[4], Sylvie Genty dans Æon Flux[4], Brigitte Berges dans Friends with Money, Jocelyne Darche dans Transformers 3 : La Face cachée de la Lune et Valérie Event dans Ave, César !.

Version française
  • Françoise Vallon dans : Wonder Boys, Tout peut arriver, Père et Flic, L'Affaire Josey Aimes, This Must Be the Place, Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance[4]
  • Nanou Garcia dans : Sang pour sang, Fargo , The Barber, Burn After Reading, Moonrise Kingdom, The French Dispatch
  • Danièle Douet dans : Miss Pettigrew, Promised Land, Olive Kitteridge, Nomadland, Macbeth[4]

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. « Good Omens : Frances McDormand sera Dieu pour Neil Gaiman », CinéSéries,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Golden Globes 2021 : les nominations », sur Vogue Paris (consulté le )
  3. « Voici enfin la liste complète des nominations aux SAG Awards 2021 ! - E! Online France », sur E! Online, thu feb 04 21:25:00 gmt+0 2021 (consulté le )
  4. a b c d e et f « Frances McDormand », sur RS Doublage.com (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier