Ouvrir le menu principal

Jennifer Tilly

actrice américaine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tilly et Chan.
Jennifer Tilly
Description de cette image, également commentée ci-après
Jennifer Tilly en 2006.
Nom de naissance Jennifer Ellen Chan
Surnom Jennifer Tilly
Naissance (61 ans)
Harbor City, (Californie), Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables Menteur, menteur
La Fiancée de Chucky
Le Fils de Chucky

Jennifer Tilly, de son vrai nom Jennifer Ellen Chan, est une actrice américaine née le à Harbor City, en Californie, aux (États-Unis).

Sa sœur cadette, Meg Tilly, est également comédienne.

Elle poursuit également en parallèle une carrière de joueuse professionnelle de poker.

BiographieModifier

Férue de théâtre, Jennifer Tilly intègre le Stephen’s College du Missouri pour se consacrer à sa passion. Après ses études, elle emménage à Los Angeles et s’illustre dans de nombreuses pièces de théâtre. Récompensée pour ses talents de comédienne, elle se voit décerner un Theater World Award et un Dramalogue Award.

En parallèle de ses activités théâtrales, elle apparaît dans les séries télévisées Capitaine Furillo, Les Enquêtes de Remington Steele et Clair de lune.

Remarquée pour son talent comique dans Susie et les Baker Boys de Steven Kloves, elle est sélectionnée pour l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle grâce à sa performance dans Coups de feu sur Broadway de Woody Allen. Peu après, elle est à l’affiche du néo-film noir Bound des Wachowski où l’actrice joue une femme fatale aux côtés de Gina Gershon. De retour à la comédie, elle campe la cliente vénale et capricieuse de Jim Carrey dans Menteur, menteur de Tom Shadyac.

Jennifer Tilly est La Fiancée de Chucky pour Ronny Yu. Dans Le Fils de Chucky, le second épisode, elle interprète son propre rôle et joue de son image de fille frivole avec autodérision.

À sa filmographie s’ajoutent The Doors d'Oliver Stone, Guet-apens de Roger Donaldson, Dancing at the Blue Iguana de Michael Radford, et Le Manoir hanté et les 999 Fantômes de Rob Minkoff.

Jennifer Tilly prête aussi sa voix à de nombreux personnages animés à succès dont la poupée Tiffany dans La Fiancée de Chucky et Le Fils de Chucky, la souris Mme Camille Stout dans Stuart Little, Celia dans Monstres et Cie, et la vache Grace dans La ferme se rebelle pour le cinéma, et Bonnie Swanson dans Les Griffin, ainsi qu'elle-même dans l'épisode Gone Papi Gone de la vingt-quatrième saison des Simpson pour la télévision.

En 2005, elle fait un retour au cinéma, pour Tideland de Terry Gilliam.

PokerModifier

Jennifer Tilly
 
Jennifer Tilly après sa victoire au Ladies Event des World Series of Poker 2005
Pseudonyme The Unabombshell, J Tilla the Killa
Lieu de résidence Los Angeles
Gains en tournois live
Gain le plus important 158.335 $
Gains cumulés 992.501 $
World Series of Poker
Bracelets WSOP 1
ITM 16
Main Event du World Poker Tour
Titres 1
Tables finales 3
ITM 5

Informations exactes le 23 novembre 2018

Jennifer Tilly est aussi une joueuse professionnelle de Poker. Elle commence le poker en 2003, coachée par son compagnon, le joueur professionnel Phil Laak[1].

En 2005, elle remporte un bracelet WSOP, sur l'event du 1k$ Ladies-Only NLHE des World Series of Poker 2005 et un gain de 158 335 dollars.

En 2007, elle apparait dans l'émission télévisé Poker After Dark (en). Elle se fait remarquer dans une main face a Patrick Antonius. Avec J J en main, elle décide de check back la river sur un board 10 J 7 K K. Avec un full, elle est alors en possession d'une main très très forte, et aurait dû relancer. Cette "mauvaise" décision laisse perplexe les joueurs professionnels assis à la table, notamment Phil Ivey et Jennifer Harman, et ouvre à la porte à de multiples commentaires et critiques sur internet[2],[3].

En 2012, elle double son propre personnage pour la série Les Simpson, dans un épisode dans lequel Lisa Simpson prend des cours de poker[4].

FilmographieModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier