Ouvrir le menu principal

Wikipédia:Sources primaires, secondaires et tertiaires

Explication des sources primaires, des sources secondaires, et de la fiabilité des sources (Cette vidéo a fait partie du WikiMOOC)

Un des principes fondateurs de Wikipédia implique le refus de tout travail inédit au sein des articles. Tout article de Wikipédia doit se référer à des travaux et à des savoirs connus et reconnus. La sélection, agrégation ou interprétation de sources primaires relève d'un processus de recherche, assimilable à un travail inédit, et doit être évitée au sein des articles de Wikipédia.

Cette page expose les principes et recommandations concernant l'emploi des sources primaires, secondaires et tertiaires dans les articles de Wikipédia.

Sourcer de manière adéquate un article peut s'avérer compliqué ou délicat, et les recommandations ci-dessous sont des règles générales. La décision d'adopter une source primaire ou secondaire pour sourcer un point particulier reste avant tout une affaire de bon sens et de jugement éditorial, et la décision finale devrait être l'objet d'une discussion aboutissant à un consensus en page de discussion de l'article.

Sommaire

Sources primairesModifier

DéfinitionModifier

Les sources primaires sont des travaux originaux, ou des rapports d'événements, ou encore des déclarations personnelles. Ce matériau brut constitue une base pour des travaux d'analyse ou de recherche effectués et publiés par des spécialistes qualifiés. Les contributeurs de Wikipédia n'ont pas à se substituer à ces spécialistes.

Il peut s'agir de documents comme :

  • des rapports ou des comptes rendus de faits bruts ;
  • des témoignages, des journaux intimes, des interviews, des déclarations, des conférences de presse ;
  • des résultats de sondages ou d'expériences, des statistiques brutes comme Google Trends, des bases ou compilation de données ;
  • des écritures religieuses ou des textes anciens ;
  • des travaux philosophiques ou scientifiques relatant, traitant ou produisant des idées originales et jusque-là inédites ;
  • des archives ou des ouvrages historiques anciens ;
  • des textes exprimant l'opinion personnelle de leurs rédacteurs ;
  • des œuvres artistiques ou de fiction comme des poèmes, des œuvres littéraires, des scripts ou scénarios.
  • des règles ou des parties jouées d'un jeu.

Pour l'admissibilité des articles se fondant sur des sources anciennes, voir la section afférente de Wikipédia:Citez vos sources.

Recommandations à propos des sources primairesModifier

Les sources primaires publiées de manière fiable (par exemple, par un éditeur ou un journal reconnu) peuvent être utilisées dans Wikipédia, mais seulement avec précaution. Toute interprétation de source primaire doit être fondée sur une source secondaire fiable. En effet, les contributeurs de Wikipédia ne s’octroient aucune légitimité à interpréter ou à valider une source primaire. Passer par le filtre de la source secondaire permet de faire reposer la fiabilité de Wikipédia sur le travail de vérification et de mise en perspective des sources primaires réalisé par des spécialistes, et non pas sur celle de ses contributeurs.

Sur les autres projets Wikimedia :

La présence, ou l'absence, d'une source secondaire permet de jauger l'importance, de la notoriété et de la pertinence d'une information extraite d'une source primaire. Celle-ci ne peut en attester seule car ces qualités viennent des analyses ou des interprétations qui relèvent des sources secondaires. Le fait — par exemple — qu'il n'existe pas de source secondaire concernant une information tend à montrer que celle-ci n'a pas été jugée suffisamment importante ou pertinente pour être reprise et analysée, ou tout au moins que personne n’a su réunir les ressources nécessaires permettant à une telle analyse d’être publiée. Dans ce type de cas, il importe de garder à l’esprit que Wikipédia n’est probablement pas le projet le plus adapté pour la restitution de ces informations. À noter que certains projets frères acceptent pour leur part des travaux inédits, comme la réalisation de projets de recherche sur la Wikiversité, la publication d’interviews sur Wikinews et la publication d’œuvres libres sur Wikisource, et plus encore.

Sans source secondaire, une source primaire peut toutefois être utilisée pour des assertions factuelles ou descriptives, sans interprétation (par exemple, des définitions), dont la signification peut être comprise sans ambiguïté par une personne raisonnablement cultivée, sans connaissance spécialisée. Toutefois, les passages cités ne devraient pas être le fruit d'une sélection ou d'une compilation arbitraire, et ne pas pouvoir faire l'objet d'interprétations diverses.

L'usage de sources primaires non appuyées par des sources secondaires est particulièrement déconseillé dans les sujets controversés ou polémiques. En effet, les controverses liées au sujet de l'article proviennent souvent de la diversité même des interprétations possibles des sources primaires, sur lesquelles seuls les spécialistes peuvent avoir des avis pertinents aux yeux de la communauté Wikipédienne.

Exemples de source primaireModifier

Pour un article sur l'entreprise, les sources primaires peuvent être :

  • des documents de l'entreprise : des rapports rédigés par l’entreprise elle-même, des articles présents sur le site web de l'entreprise, généralement rédigés par des collaborateurs de l’entreprise ;
  • des interviews de l'entreprise ou membre de l'entreprise par une tierce personne et sur un support n'appartenant pas à l’entreprise : interview du PDG dans un quotidien national, etc.

Sources secondairesModifier

DéfinitionModifier

Les sources secondaires sont des documents dans lesquels les auteurs ont réalisé une analyse, une synthèse, une explication ou une évaluation d'un sujet sur base des sources primaires à leur disposition. Ces documents sont fiables lorsqu'ils sont publiés et sont l'œuvre de spécialistes reconnus. Et dans les meilleurs cas, ils sont aussi relus et objets de critiques.

Les documents ci-dessous sont des exemples de sources secondaires, dans la mesure où ils sont des travaux d'analyse ou de synthèse commentant des sources primaires, et ne se bornent pas à relayer des sources primaires (ou, a contrario, à exposer des travaux originaux) :

  • des livres ;
  • des biographies ;
  • des monographies écrites par des spécialistes du sujet ;
  • des conférences données par des spécialistes du sujet ;
  • des articles de journaux, revues ou magazines, ou sites internet de qualité.

Pour parler de « sources secondaires », il faut bien entendu que toutes ces sources traitent du sujet, et non qu'elles aient été écrites par lui, puisqu'il ne s'agirait alors que de sources primaires.

Recommandations à propos des sources secondairesModifier

Les articles de Wikipédia se fondent habituellement sur des sources secondaires fiables et de qualité. Celles-ci fournissent les analyses, synthèses, interprétations ou explications indispensables à la rédaction. Il s'agit des livres ou des articles écrits par des spécialistes du sujet de l'article.

Les problèmes qui se posent à propos des sources primaires (sélection des sources, compilation arbitraire, choix non représentatif de sources) peuvent se retrouver pour les sources secondaires. Un appel à des sources de niveau supérieur (ici des sources tertiaires) est alors possible pour gérer des conflits sur la représentativité ou l'interprétation des sources secondaires.

Les recommandations générales concernant l'usage des sources secondaires sont déjà couvertes par d'autres articles de l'espace Wikipédia, notamment :

Cas particulier des médiasModifier

Les médias (presse, télévision, Internet) sont des sources secondaires quand ils rapportent des analyses sur des événements récents mais ce sont des sources primaires quand ils se contentent de relater les faits[1]. Avec le temps, leur statut évolue ils deviennent des sources primaires qui montrent comment les événements sont perçus au moment où ils se sont produits[2],[3].

Ces médias sont utilisés, avec discernement, pour les événements liés à l'actualité. Dans le domaine universitaire (sciences humaines et sciences exactes), un média à la fois grand public et reconnu (Le Monde, Le Point...) peut servir de source secondaire si le journaliste est un spécialiste du sujet, ou encore si l'article du journaliste est l'interview d'un spécialiste du sujet. Dans le contexte des sciences exactes, les spécialistes d'un sujet s'expriment cependant le plus souvent dans des revues scientifiques, dont certaines à comité de lecture, et qui ont la reconnaissance de leurs pairs (Sciences, Nature...).

Dans la rédaction d'articles, les sources de presse doivent être utilisées de manière raisonnée (voir Wikipédia:Usage raisonné des sources de presse), et la qualité et l'objectivité des sources est primordiale (voir Qualité des sources). Il en va de même pour les autres médias. Les sources de presse de qualité sont également utilisées dans les débats d'admissibilité (voir Wikipédia:Notoriété).

Sources secondaires devenues obsolètesModifier

Par ailleurs, des sources secondaires peuvent devenir obsolètes avec le temps[2]. Elles sont alors à considérer comme des sources primaires, et à utiliser avec les mêmes précautions que celles-ci, dans la mesure où leur ancienneté et leur éloignement de la culture ou des savoirs contemporains rend nécessaire une interprétation ou une analyse plus récentes.

Par exemple, l'ouvrage de l'historien Fustel de Coulanges intitulé La Cité antique, paru en 1864, a longtemps été considéré comme une source secondaire fiable. Aujourd'hui, quelles que soient les qualités de ce livre, il est considéré comme une source primaire en raison de son ancienneté. Autres exemples : un traité de biologie datant de 1980 ou encore un ouvrage de mathématiques antérieur à Andrew Wiles et traitant du théorème de Fermat risquent d'être obsolètes, au moins sur certains points.

Quand les sources secondaires utilisées dans un article sont contredites ou relativisées par des sources secondaires ultérieures (par exemple en raison de découvertes scientifiques reconnues), les sources les plus récentes sont a priori à privilégier.

Pour la fiabilité des sources anciennes et l'admissibilité des articles qui les utilisent, se référer à : WP:SAO.

Exemples de source secondaireModifier

Pour un article sur l'entreprise Apple, les sources secondaires peuvent être des analyses, des critiques, ou des informations relatées par une tierce personne et sur un support n'appartenant pas à Apple (sauf interview) :

Il est intéressant de noter que pour prouver la notabilité de Apple, par exemple si la notoriété du sujet est mise en doute, la source secondaire doit être centrée sur le sujet, c'est à dire que la globalité de la source doit parler uniquement de Apple ; mais que pour sourcer une phrase rapportant une information sur l'entreprise Apple, la source secondaire n'a pas besoin d'être centrée mais doit juste contenir l'information qui est rapportée.

Sources tertiairesModifier

DéfinitionModifier

Une source tertiaire est une compilation généralement très large de sources secondaires et qui fournit une synthèse de leur contenu. On peut citer comme exemples les encyclopédies, les dictionnaires encyclopédiques, les ouvrages généralistes ou de vulgarisation, les manuels scolaires ou professionnels, les bibliographies, les livres d'histoire couvrant une vaste période... Wikipédia, quant à lui, ne peut être considéré comme une source (voir Citez vos sources).

Recommandation à propos des sources tertiairesModifier

Les sources tertiaires sont acceptées dans Wikipédia, pourvu qu'elles soient conformes aux mêmes critères de qualité (réputation, diffusion…) que les sources secondaires. Elles peuvent servir de base à la structure des articles. Les sources tertiaires se situant au même niveau que Wikipédia, elles peuvent conduire à une synthèse proche d'une synthèse déjà publiée, voire à une paraphrase. Cela risque alors de provoquer des problèmes de violation de copyright.

Wikipédia se voulant une source tertiaire (pour ses lecteurs et non pour ses contributeurs), son « matériau de base » reste donc les sources secondaires bien que la structure d'un article reprendra avantageusement le plan et la structure d'une ou plusieurs sources tertiaires traitant du même sujet.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Primary, secondary and tertiary sources: Secondary », sur libguides.jcu.edu.au, Queensland, Australia, James Cook University (consulté le 15 juin 2017) écrit : « A newspaper article is a primary source if it reports events, but a secondary source if it analyses and comments on those events ».
  2. a et b « Primary and Secondary Sources », Ithaca College Library (consulté le 15 juin 2017) écrit : « In the humanities, age is an important factor in determining whether an article is a primary or secondary source. A recently-published journal or newspaper article on [an event] would be read as a secondary source, because the author is interpreting an historical event. An article on the [event] that was published in 1955 could be read as a primary source that reveals how writers were interpreting [the event]. »
  3. Sanford, Emily, « Primary and Secondary Sources: An Overview » [archive du ], Bentley Historical Library, University of Michigan, écrit : « There can be grey areas when determining if an item is a primary source or a secondary source [...] Traditionally, however, newspapers are considered primary sources. The key, in most cases, is determining the origin of the document and its proximity to the actual event »".