Ouvrir le menu principal

2003 au cinéma

page de liste de Wikipédia

Événements et faits marquantsModifier

Pour le cinéaste chinois Jia Zhangke l'année 2003, marque une libéralisation de la politique cinématographique chinoise : alors que cet art était auparavant « considéré comme un outil de propagande idéologique primordial du gouvernement », il est alors vu comme une « industrie[1]. » Les interdictions de filmer pour les cinéastes sont levées et ils peuvent « négocier avec la censure[1]. »

FestivalsModifier

CannesModifier

Article détaillé : Festival de Cannes 2003.

Autres festivalsModifier

RécompensesModifier

OscarsModifier

  • Chicago est récompensé de l'Oscar du meilleur film.

CésarsModifier

Prix JutraModifier

Prix Jean-VigoModifier

Autres récompensesModifier

Principales sorties en salles en FranceModifier

Premier trimestreModifier

Deuxième trimestreModifier

Troisième trimestreModifier

Quatrième trimestreModifier

Box-OfficeModifier

FranceModifier

Article détaillé : Box-office France 2003
Class.
Titre Pays Réalisateur Box-Office France Semaines
1. Le Monde de Nemo   Andrew Stanton et Lee Unkrich 9 387 283 entrées 26 sem (fin)
2. Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi   Peter Jackson 7 393 904 entrées 19 sem (fin)
3. Taxi 3   Gérard Krawczyk 6 151 691 entrées 14 sem (fin)
4. Matrix Reloaded   Andy et Larry Wachowski 5 701 222 entrées 17 sem (fin)
5. Pirates des Caraïbes   Gore Verbinski 3 886 529 entrées 21 sem (fin)
Source :cbo-boxoffice.com

États-UnisModifier

  1. Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi (377 M$)
  2. Le Monde de Nemo (340 M$)
  3. Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl (305 M$)
  4. Matrix Reloaded (281 M$)
  5. Bruce tout-puissant (243 M$)
  6. X-Men 2 (215 M$)
  7. Elfe (173 M$)
  8. Terminator 3 : Le Soulèvement des machines (150 M$)
  9. Matrix Revolutions (139 M$)
  10. Treize à la douzaine (139 M$)

Grande-BretagneModifier

NaissancesModifier

Principaux décèsModifier

Premier trimestreModifier

Deuxième trimestreModifier

Troisième trimestreModifier

Quatrième trimestreModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Philippe Grangereau, « Jia Zhangke : « Mon prof avait peur que je sème la zizanie » », Libération,‎ (lire en ligne).