Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Levin.
Ira Levin
Naissance
Bronx, New York, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 78 ans)
Manhattan, New York, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Mouvement Fantastique, policier, science-fiction

Œuvres principales

Ira Levin, né le à New York et mort le (à 78 ans) dans la même ville, est un écrivain américain, auteur de pièces de théâtre et de romans touchant les genres du fantastique, de la science-fiction, du policier et du thriller.

Sommaire

BiographieModifier

Il étudie à l'université Drake à Des Moines dans l'Iowa, puis s'inscrit à l'université de New York et obtient son diplôme en littérature anglaise et philosophie en 1950. Il entreprend une carrière de scénariste à la télévision, mais le succès rencontré par La Couronne de cuivre, un roman policier inspiré d'Une tragédie américaine de Dreiser, est suivi de la publication de plusieurs best-sellers touchant divers genres romanesques qui sont écrits en prévision d'adaptations cinématographiques, les droits étant achetés avant même la publication des textes, exception faite du roman d'anticipation Un bonheur insoutenable. Mais sa production romanesque possède de réelles qualités : Un bébé pour Rosemary, par exemple, devient un classique du roman fantastique avant même la célèbre adaptation qu'en fait Roman Polanski avec Mia Farrow et John Cassavetes.

Ira Levin est aussi un dramaturge estimé. Ses pièces, jouées à Londres et New York, sont ensuite montées partout dans le monde. Piège mortel (Deathtrap), pièce jouée sans interruption entre 1978 et 1982, détient encore le record de longévité sur Broadway pour une comédie policière avec près de 1800 représentations.

Il meurt d'une crise cardiaque à son domicile de Manhattan le .

ŒuvreModifier

RomansModifier

  • A Kiss Before Dying (1953)
    La Couronne de cuivre, traduit par Jane Filion, Genève, Ditis, coll. « Détective-club-Suisse » no 102, 1954 ; réédition, Paris, Ditis, coll. « Détective-Club » no 75, 1954 ; réédition, Paris, Ditis, coll. « La Chouette » no 28, 1956 ; réédition, Paris, J'ai lu, coll. « policier » no 12, 1964 ; réédition, Paris, J'ai lu no 449, 1972 ; réédition, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. « Le Masque » no 1895, 1987 (ISBN 2-7024-1776-0)
  • Rosemary's Baby (1967)
    Un bébé pour Rosemary, traduit par Élisabeth Janvier, Paris, Robert Laffont, 1968 ; réédition, Paris, J'ai lu no 342, 1970 [Réimpr. 1995 et 2002]
  • This Perfect Day (1970)
    Un bonheur insoutenable, traduit par Frank Straschitz, Paris, Robert Laffont, 1970 ; réédition, Paris, J'ai lu no 434, 1972 (ISBN 2-290-33285-2)
    Un bonheur insoutenable, traduit par S.batien Guillot, Paris, Éditions Nouveau Millénaires, 2018 (ISBN 978-2-290-15542-4)
  • The Stepford Wives (1972)
    Les Femmes de Stepford, traduit par Norman Gritz et Tanette Prigent, Paris, Albin Michel, 1974 ; réédition, Paris, J'ai lu no 649, 1976 ; réédition dans une traduction révisée par Sébastien Guillot, Paris, J'ai lu no 649, 2018 (ISBN 978-2-290-17274-2)
  • The Boys from Brazil (1976)
    Ces garçons qui venaient du Brésil, traduit par Bernard Oudin, Paris, Robert Laffont, coll. « Best-sellers. Suspense », 1977 ; réédition, Paris, J'ai lu no 906, 1979 (ISBN 2-277-11906-7)
  • Sliver (1991)
    Sliver, traduit par Anne Rabinovitch, Paris, Denoël, 1991 ; réédition, Paris, Pocket no 4698, 1993
  • Son of Rosemary (1997)
    Le Fils de Rosemary, traduit par Iawa Tate, Paris, J'ai lu no 5866, 2001 ; réédition, Paris, Robert Laffont, coll. « Pavillons poche », 2011

ThéâtreModifier

Pièces de théâtreModifier

  • No Time for Sergeants (1956)
    Sergent je vous aime, adaptation française de Hélène Fréderique Lara et Randal Lemoine, Paris, Théâtre Sarah Bernhardt, 1959
  • Interlock (1958)
  • Critic's Choice (1960)
  • General Seeger (1962)
  • Dr Cook's Garden (1968)
  • Veronica's Room (1974)
  • Deathtrap (1978)
    Le Piège, adaptation française de Jean Cau, Paris, Théâtre Edouard VII, 1979
  • Break a Leg: A Comedy in Two Acts (1981)
  • Cantorial (1982)

Comédie musicaleModifier

  • Drat! The Cat! (1965), échec cuisant sur Broadway avec moins de 20 représentations[1]

Adaptations au cinémaModifier

Prix et distinctionsModifier

  • Edgar du premier roman 1953 pour La Couronne de cuivre
  • Nomination Tony Award de la meilleure pièce 1978 pour Piège mortel (Deathtrap)
  • Prix Prometheus Hall of Fame Award 1992 pour Un bonheur insoutenable (The Perfect Day)

Notes et référencesModifier

SourcesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :