Ouvrir le menu principal

La Jeune Fille et les Loups

film de Gilles Legrand, sorti en 2008
La Jeune Fille et les Loups
Réalisation Gilles Legrand
Pays d’origine Drapeau de la France France
Durée 110 min
Sortie 2008

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Jeune Fille et les Loups est un film français réalisé par Gilles Legrand, sorti en 2008.

Il s'agit du deuxième film réalisé par Gilles Legrand, après Malabar Princess, sorti en 2004.

SynopsisModifier

Dans une région montagneuse près de la frontière italienne, dans les années 1920, Angèle étudie pour devenir vétérinaire. Devant faire face au mépris des professeurs en raison de son sexe, elle décide de faire ses preuves en s'engageant auprès de Zhormov, un aventurier en quête d'animaux sauvages pour sa foire. Mais leur aéroplane s'écrase dans la montagne, et Angèle est blessée. Zhormov laisse Angèle avec un feu de camp et son pistolet, lui recommandant de ne pas s'endormir dans la neige, et part seul chercher du secours. Ils sont alors approchés par une meute de loups menaçants. Zhormov est rejoint par des gendarmes qui le conduisent à Émile, jeune industriel ambitieux, propriétaire des terrains de la montagne, et promis d'Angèle. Les gendarmes partis à la recherche du campement d'Angèle finissent par le retrouver désert…

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

ProductionModifier

Budget, revenu et cachetsModifier

TournageModifier

Le film a été en partie filmé sur le plateau des Glières en Haute-Savoie. Dans le film, la réalité rejoint la fiction durant quelques minutes : Laetitia Casta a réellement été modèle pour le buste de Marianne.

Autour du filmModifier

Un poème en guise de genèseModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

C'est le poème La Mort du loup d’Alfred de Vigny qui a inspiré ce film[1]. Ce poème écrit en 1838, alors que Vigny se trouve retiré dans sa propriété du Maine-Giraud[2] évoque la mort d'un loup, chassé par les hommes. Ce loup reste alors stoïque devant sa mort inéluctable[2].

Voir aussiModifier