Nicolas Briançon

acteur et metteur en scène français
Nicolas Briançon
Description de cette image, également commentée ci-après
Nicolas Briançon
Naissance (60 ans)
Chambéry
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Metteur en scène

Nicolas Briançon , né le à Chambéry (Savoie), est un acteur et metteur en scène français de cinéma et de théâtre.

EnfanceModifier

Né dans une famille dont le père est magistrat, Nicolas Briançon est très loin du monde artistique car ses parents ne vont que très rarement au théâtre, ou au concert.

C’’est à 13 ans que son père l’emmène assister à la projection de film que Ingmar Bergman a réalisé de l’opéra de Mozart : La Flûte Enchantée.

Il s’intéresse alors à l’opéra et découvre la scène au Grand Théâtre de Bordeaux et là, il commence à y suivre des cours de théâtre.

Il fréquente le lycée à Bordeaux et en même temps, il commence à faire de la figuration dans l’opéra de Verdi Falstaff.

Passionné par cet univers, il s’inscrit au Conservatoire de Bordeaux.

CarrièreModifier

Au théâtre, Nicolas Briançon fait ses premiers pas en 1988 dans une pièce de Jean Cocteau. C’est le début d’une longue série de rôles et de mises en scène. Il est le metteur en scène pour Jacques et son maître de Milan Kundera[1], Futur conditionnel de Xavier Daugreilh, le Manège de Florian Zeller, La Guerre de Troie n’aura pas lieu de Jean Giraudoux, Pygmalion de George Bernard Shaw, Le Pain de ménage de Jules Renard, Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare[2], Volpone de Ben Jonson[3], Le canard à l’orange de William Douglas-Home.

Au cinéma, après des débuts dans un court métrage de Noémie Lvovsky, il tourne dans des films de Valeria Bruni Tedeschi, Sophie Marceau, Cédric Kahn, Cédric Klapisch, Sophie Fillières, Maïwenn, Olivier Assayas, Nicolas Bedos. À la télévision, il est l’interprète de plusieurs téléfilms et séries (Carlos, Engrenages[4], Maison Close).

Outre ses activités de comédien et de metteur en scène, il a dirigé le Festival Jean Marais de Golfe Juan de 1990 à 1992. Le Festival de Bonaguil de 1995 à 2005 et le Festival d'Anjou de 2004 à 2019, où il a succédé à Francis Perrin et Jean-Claude Brialy[5].

Il donne de nombreux stages (Cinemasterclass, CieSaudade, NBproductions…), après s’être occupé d’une promotion des cours Aquaviva et avoir enseigné deux ans à L’Essad (parmi ses élèves Anne Charrier, Audrey Dana, Nader Boussandel…). C’est une part très importante de sa vie professionnelle qu’il ne cesse d’explorer.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier


ThéâtreModifier

ActeurModifier

Metteur en scèneModifier

DistinctionsModifier

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. https://www.marianne.net/culture/spectacle-vivant/nicolas-briancon-jai-un-nombre-incalculable-de-salauds-a-mon-repertoire
  2. https://www.lefigaro.fr/theatre/2011/09/26/03003-20110926ARTFIG00842--le-songe-d-une-nuit-d-ete-shakespeare-en-chapeau-melon-et-bottes-de-cuir.php
  3. https://www.lefigaro.fr/theatre/2012/06/20/03003-20120620ARTFIG00364-nicolas-briancon-au-nom-de-la-troupe.php
  4. a b c d e f g et h https://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=95881.html
  5. https://www.radiofrance.fr/personnes/nicolas-briancon
  6. https://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=267882.html
  7. C'est par hasard que Marais fit la rencontre du jeune Nicolas Briançon qui devint non seulement son interprète pour un second rôle, mais aussi son assistant dans Bacchus puis dans La Machine infernale en 1989 et son metteur en scène dans Les Chevaliers de la Table ronde en 1995 - Carole Weisweiller et Patrick Renaudot, Jean Marais, le bien-aimé, Éditions de La Maule, 2013, page 227
  8. Mise en scène : Nicolas Briançon. Distribution : Brigitte Bémol (Ariane), Sandrine Thibaud (Phèdre), Patrick Andrieu (Thésée) & Nicolas Briançon (Dionysos). Création au Festival de Bonaguil le 19 août 1996, puis au Théâtre de Poche des Baladins en Agenais du 22 août au 7 septembre.
  9. https://www.lefigaro.fr/sortir-paris/2011/04/12/03013-20110412ARTFIG00543-nicolas-briancon-adepte-de-la-rue-des-martyrs.php
  10. https://www.telerama.fr/sortir/nicolas-briancon-la-mise-en-scene-me-permet-de-me-regenerer,123462.php
  11. https://www.lefigaro.fr/theatre/2017/10/13/03003-20171013ARTFIG00008--le-plein-de-culture-si-sacha-guitry-nous-etait-conte.php
  12. https://www.francetvinfo.fr/culture/spectacles/theatre/jacques-et-son-maitre-nicolas-briancon-donne-tout-son-eclat-a-la-piece-de-kundera-dapres-diderot_4768811.html
  13. https://www.lefigaro.fr/theatre/2010/03/30/03003-20100330ARTFIG00443-la-nuit-des-rois-favori-des-molieres-.php
  14. https://www.lefigaro.fr/theatre/mademoiselle-else-ou-le-plaisir-retrouve-du-theatre-20200920
  15. https://www.lefigaro.fr/culture/notre-critique-d-amis-d-enfance-du-theatre-comme-au-cinema-sur-france-2-20220705

Liens externesModifier