Ouvrir le menu principal

Sacré Robin des Bois

film sorti en 1993
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robin des Bois (homonymie) et Robin Hood.
Sacré Robin des Bois
Titre québécois Robin des bois: Héros en collants
Titre original Robin Hood: Men in Tights
Réalisation Mel Brooks
Scénario Mel Brooks
Evan Chandler
J.D. Shapiro
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la France France
Genre Comédie parodique
Durée 104 minutes
Sortie 1993

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Sacré Robin des Bois ou Robin des Bois : Héros en collants au Québec, est une comédie parodique franco-américaine réalisée par Mel Brooks en 1993. Il s'agit d'une parodie de l'histoire de Robin des Bois et plus particulièrement du film Robin des Bois, prince des voleurs de Kevin Reynolds (1991).

Sommaire

SynopsisModifier

Robin des Bois est fait prisonnier pendant les croisades. Il s'évade et rentre en Angleterre. À son arrivée, il trouve un pays en proie aux répressions du Prince Jean, le frère du Roi Richard parti en guerre et dont on est sans nouvelles. Avec à ses côtés Petit Jean, Will Scarlet, Mirette et le fils d'Al-Ergie, Atchoo (dont le nom est phonétiquement similaire à un éternuement, auquel on répond « à vos souhaits »), il va tout mettre en œuvre pour déjouer les plans du Prince Jean et du shérif de Rottengham.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

  • Vers la fin du film, le rabbin Tuckman déclare à Richard : « C'est bon d'être le roi ! ». Il s'agit d'un clin d'œil à la chanson de Mel Brooks intitulée It's Good To Be The King sortie dans les années 1980.
  • Vers la fin du film, quand Robin nomme Atchoo comme nouveau shérif, tout le monde est surpris car ce dernier est noir. Atchoo réplique alors : « Ça a bien marché, dans Le shérif est en prison. » Cela fait référence au film de 1974 Le shérif est en prison également réalisé par Mel Brooks.
  • Vers le milieu du film, lorsque Robin essaye de sauter sur son cheval et se rate de justesse, Atchoo lance en se moquant : « Aw, white men can't jump! » (« Oh, les Blancs ne savent pas sauter ! »), référence au film de 1992 Les Blancs ne savent pas sauter ; on notera au passage une légère différence sur la version française européenne, où Atchoo dit : « Les Blancs ne savent vraiment pas sauter ! ».
  • Robin déclare : « Je suis Robin Des Bois, le vrai ! Et contrairement à mon prédécesseur, je ne danse pas avec les loups ! » pour se moquer de Kevin Costner, oscarisé pour Danse Avec Les Loups, sorti en 1990, deux ans avant Robin des Bois, prince des voleurs (1991) que Sacré Robin des Bois parodie. Dans la version originale, Robin déclare que, contrairement à son prédécesseur, il parle avec un accent anglais.

Liens externesModifier