Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Théâtre de la Huchette

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Huchette (homonymie).
Façade du Théâtre de la Huchette en 2006.

Le Théâtre de la Huchette est une salle de théâtre située au 23 rue de la Huchette dans le 5e arrondissement de Paris.

Sommaire

HistoriqueModifier

Le théâtre est situé sur l'ancien emplacement d'un restaurant appartenant au père de Charles Aznavour. Créé en 1948 par Georges Vitaly, le théâtre est inauguré le avec la pièce Albertina de Valentino Bompiani mise en scène par André Reybaz.

Le théâtre accueille La Cantatrice chauve suivi de La Leçon d'Eugène Ionesco, dans leurs mises en scène d'origine, sans interruption depuis le [1]. Il s'agit alors d'une reprise, La Cantatrice chauve ayant été très mal accueillie par le public et la critique lors de sa première représentation, au théâtre des Noctambules en 1950, où elle est arrêtée après 25 représentations[2]. Le cap des 18 000 représentations est franchi en [3]. Ces deux pièces détiennent le record mondial de longévité sans interruption dans le même théâtre[4]. Elles ne détiennent toutefois pas le record de la pièce jouée depuis le plus longtemps sans interruption dans sa mise en scène d'origine : ce record est détenu par la pièce La Souricière (The Mouse Trap) d'Agatha Christie, jouée depuis 1952 mais déplacée dans différents théâtres du West End de Londres[4].

Chaque soirée présente en plus une troisième pièce, qui peut varier au cours du temps.

Georges Vitaly y fait découvrir au public parisien des auteurs tels que Georges Schehadé, Valentin Kataïev, Pierre-Aristide Bréal et Jacques Audiberti. En 1952, le nouveau directeur, Marcel Pinard permet de continuer la découverte d'auteurs comme Jean Genet, Lorca, Ivan Tourgueniev, Eugène Ionesco ou Jean Tardieu. En 1975, à la mort de Marcel Pinard, le théâtre est menacé de fermeture. C'est alors que les comédiens des spectacles Ionesco, locataires du lieu depuis 1957, fondent une SARL pour reprendre l'exploitation du théâtre et pouvoir continuer de s'y produire.

Le théâtre de la Huchette a reçu un Molière d'honneur en 2000 pour sa fidélité à Ionesco.

Depuis 2003, les comédiens, metteurs en scène et auteurs de la Huchette organisent régulièrement des lectures publiques, afin de faire connaître des textes d'auteurs contemporains.

En 2010, 50 théâtres privés parisiens réunis au sein de l’Association pour le soutien du théâtre privé (ASTP) et du Syndicat national des directeurs et tourneurs du théâtre privé (SNDTP), dont fait partie la Huchette, décident d'unir leur force sous une enseigne commune : les Théâtres parisiens associés[5].

En 2012, le théâtre a légué des archives, des photographies, des costumes, des affiches à la Bibliothèque nationale de France, qui les a exposés du au à la Galerie des donateurs du site François-Mitterrand[6].

RéférencesModifier

  1. Elodie Soulié, « Paris : Ionesco à l’affiche du théâtre de la Huchette… depuis 60 ans », sur leparisien.fr, (consulté le 24 février 2018).
  2. Véronique Laroche-Signorile, « 16 février 1957 : première de La Cantatrice chauve au théâtre de la Huchette », (consulté le 24 février 2018).
  3. Hélène Combis-Schlumberger, « Ionesco : 60 ans de « Cantatrice chauve » non stop à la Huchette ! », sur France Culture.fr, (consulté le 24 février 2018).
  4. a et b « Et de 17 000e, record mondial! », sur leparisien.fr, (consulté le 24 février 2018).
  5. Le théâtre de la Huchette sur le site officiel des Théâtres parisiens associés.
  6. Cécile Obligi et Caroline Raynaud, « La Huchette en scène à la Galerie des donateurs », Chroniques de la Bibliothèque nationale de France, no 61,‎ , p. 10 (lire en ligne).

BibliographieModifier

Lien externeModifier