Liste des chemins de fer à voie métrique de France

page de liste de Wikipédia

La liste des chemins de fer à voie métrique de France regroupe des lignes et des réseaux à voies métriques situés géographiquement sur le territoire français.

Toutefois, les réseaux de tramways urbains sont récapitulés dans la liste des tramways en France, les exploitations industrielles (carrières, industrie lourde...) ont vocation à être mentionnées dans les articles concernant ces entreprises ou les localités où elles sont (étaient) implantées, et l'ensemble des lignes de chemin de fer ne fonctionnant plus aujourd'hui est recensé dans l'article Lignes ferroviaires françaises désaffectées ou disparues, indépendamment de l'écartement des voies.

Lignes à voie métrique actuellesModifier

Lignes du réseau ferré nationalModifier

Lignes hors réseau ferré nationalModifier

Service PublicModifier

Ligne touristiqueModifier

Le chemin de fer d'Abreschviller en Lorraine utilise pour sa part un écartement de 700 mm (norme des chemins de fer militaires de la Prusse).

Réseaux étrangers pénétrant en FranceModifier

Anciennes lignes converties à la voie normaleModifier

Lignes et réseaux disparusModifier

Compagnies exploitant plusieurs réseauxModifier

Auvergne-Rhône-AlpesModifier

AinModifier

  • Tramways de l'Ain, incluant les lignes des anciennes compagnies suivantes :
    • Compagnie du chemin de fer de Marlieux à Châtillon (M.C.)
    • Compagnie des chemins de fer économiques du Sud-Est (E.S.E.)
    • Compagnie des tramways de l'Ain (T.A.)
    • Tramway de Pont-de-Vaux à Fleurville
    • Compagnie du tramway de Gex à Ferney-Voltaire (G.F.)
    • Compagnie du chemin de fer du Haut-Rhône (H.R.)
  • Chemin de fer d'Intérêt local de Bellegarde à Chezery (B.C.)
  • Omnibus et tramways de Lyon (O.T.L.) (prolongements dans l'Ain)
  • Tramways de Genève (prolongements dans l'Ain)

ArdècheModifier

DrômeModifier

IsèreModifier

LoireModifier

RhôneModifier

SavoieModifier

Haute-SavoieModifier

Bourgogne-Franche-ComtéModifier

DoubsModifier

JuraModifier

Haute-SaôneModifier

Territoire de BelfortModifier

BretagneModifier

Centre-Val de LoireModifier

CorseModifier

Grand EstModifier

AlsaceModifier

Champagne-ArdenneModifier

LorraineModifier

Hauts-de-FranceModifier

AisneModifier

NordModifier

OiseModifier

Pas-de-CalaisModifier

SommeModifier

Île-de-FranceModifier

NormandieModifier

Nouvelle-AquitaineModifier

Charente et Charente-MaritimeModifier

Deux-SèvresModifier

DordogneModifier

GirondeModifier

Lot-et-GaronneModifier

Pyrénées-AtlantiquesModifier

VienneModifier

OccitanieModifier

Ariège (09)Modifier

Aude (11)Modifier

Aveyron (12)Modifier

  • Compagnie du tramway de Rodez (1902-1920)

Gard (30)Modifier

Haute-Garonne (31)Modifier

Gers (32)Modifier

  • Département desservi depuis les départements limitrophes.

Lot (46)Modifier

Lozère (48)Modifier

Hautes-Pyrénées (65)Modifier

Pyrénées-Orientales (66)Modifier

Tarn (81)Modifier

Tarn-et-Garonne 82)Modifier

Pays de la LoireModifier

Provence-Alpes-Côte d'AzurModifier

Outre-MerModifier

La RéunionModifier

Nouvelle-CalédonieModifier

Chemins de fer industrielsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Tacot Nevers Corbigny — Wiki58 », sur www.gennievre.net (consulté le 30 juillet 2020)
  2. Daniel Picol, Le p'tit train de Quimperlé à Concarneau, Arthemus, Pont-Scorff, 2000 (ISBN 9782913511088)
  3. Site FACS, les chemins de fer secondaires de France, 59: département du Nord lire (consulté le 19/01/2010).

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

De nombreuses lignes de tramways ont été réalisées en voie métrique, et peuvent, notamment pour les lignes rurales, relever de la présente liste.