Gare d'Hendaye

gare ferroviaire française

La gare d'Hendaye est une gare ferroviaire française de la ligne de Bordeaux-Saint-Jean à Irun, située sur le territoire de la commune d'Hendaye, dans le département des Pyrénées-Atlantiques, en région Nouvelle-Aquitaine.

Hendaye
Image illustrative de l’article Gare d'Hendaye
Le bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Hendaye
Adresse Boulevard du Général-de-Gaulle
64700 Hendaye
Coordonnées géographiques 43° 21′ 11″ nord, 1° 46′ 55″ ouest
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Code UIC 87677005
Site Internet La gare d'Hendaye, sur le site officiel de SNCF Gares & Connexions
Services TGV inOui, Intercités de nuit, Intercités
TER Nouvelle-Aquitaine
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Bordeaux-Saint-Jean à Irun
Madrid à Hendaye
Voies 6 (+ voies de service)
Quais 3
Transit annuel 423 897 voyageurs (2022)
Altitude 9 m
Correspondances
Métro de Saint-Sébastien E2
Txik Txak   3   31  33  35  37 

Carte

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par les trains des réseaux TGV inOui, Intercités et TER Nouvelle-Aquitaine.

Situation ferroviaire

modifier

Établie à 9 mètres d'altitude, la gare d'Hendaye se situe au point kilométrique (PK) 232,797[1] de la ligne de Bordeaux-Saint-Jean à Irun entre la gare française des Deux Jumeaux et celle espagnole d'Irun.

 
Les voies avec la gare en arrière-plan vues depuis le pont ferroviaire sur la Bidassoa.

La gare est une gare internationale (ou gare frontière). Du fait de la différence d'écartement des rails entre les réseaux français (1 435 mm) et espagnol (1 668 mm), tous les trains marquent un arrêt dans le complexe frontalier pour changer les essieux des wagons, ou procéder à leur élargissement/rétrécissement (comme par exemple les rames Talgo jusqu'en [réf. nécessaire]). Outre le fait qu'elle est le terminus de certains trains venant de France, elle l'est aussi de ceux venant d'Espagne et du Portugal à écartement large, elle est donc à ce titre exploitée conjointement avec la gare d'Irun, qui se trouve en face, sur l'autre rive de la Bidassoa. Les deux gares sont reliées par un pont ferroviaire sur lequel se trouvent des voies à deux écartements différents : voie normale et voie ibérique.

Histoire

modifier

Le tramway d'Hendaye reliait, de à , la gare à Hendaye-Plage.

Le , la gare est le lieu de l'entrevue d'Hendaye, rencontre entre Adolf Hitler et le Général Franco. Ce jour-là, malgré ses affinités politiques avec le nazisme, Franco réaffirma le non-engagement de son pays dans la deuxième guerre mondiale.

En , à la suite de problèmes de stabilité de la voie entre Bayonne et Hendaye, l'Intercités quotidien reliant Toulouse à Hendaye fut limité à Bayonne[2].

En , selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare était de 358 245 voyageurs[3].

Jusque début , la gare a été desservie par l'Intercités de nuit assurant la liaison Paris-Austerlitz – Hendaye.

Dans le cadre du projet Transfermuga-Rrekin, mené par l'eurorégion Nouvelle-Aquitaine-Euskadi-Navarre, avec le Syndicat des Mobilités Pays Basque-Adour, Euskal Trenbide Sarea (en) et SNCF Mobilités, il a été décidé de réaménager le parvis de la gare d'Hendaye de manière à faciliter l'accessibilité entre les différents modes de transports ainsi que de mettre en valeur l'itinéraire de correspondance entre les gares SNCF et Euskotren Trena. Ce projet a été baptisé Elgarrekin[4],[5].

Une concertation préalable a été tenue du au [4]. La première phase des travaux a été entamée le [6]. Ce projet fait écho à la transformation de la gare Euskotren d'Hendaye, comprenant l'extension du bâtiment voyageurs pour atteindre une surface de 198 m2, l'ajout d'une seconde voie en gare afin de permettre une fréquence des trains au quart d'heure et le renouvellement de la signalisation ferroviaire de la ligne Euskotren entre Irun et Hendaye[7]. Ce nouveau pôle d'échanges a été inauguré le [8],[9]. Le projet Elgarrekin représente un investissement de 1 268 415,81 euros, intégré au projet Transfermuga-Rrekin financé à 65 % par le Fonds européen de développement régional dans le cadre du troisième appel à projets du programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre[7].

 
L'Intercités de nuit Hendaye - Paris-Austerlitz à quai, voie 2.

À partir du service annuel , un aller-retour journalier entre Toulouse et Bayonne est de nouveau prolongé jusqu'à Hendaye[10],[11].

En , selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare était de 373 730 voyageurs[12].

En , l'Intercités de nuit journalier reliant Paris-Austerlitz à Hendaye est remis en service pour la saison estivale en prolongeant l'Intercités de nuit circulant entre Paris-Austerlitz et Lourdes, remis en service dans le cadre du plan de relance économique de la France de 2020-2022[13],[14].

Service des voyageurs

modifier

Accueil

modifier

Gare SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport. C'est une gare « Accès Plus » avec des aménagements, équipements et services pour les personnes à la mobilité réduite[15]. Une boutique Relay y a été ouverte le . Elle assure la vente de la presse ainsi que de produits alimentaires de type snack[16].

 
Mise à quai en , voie A, d'un TER Nouvelle-Aquitaine à destination de Bordeaux-Saint-Jean.

Desserte

modifier

Hendaye est une gare desservie par des trains français de la SNCF.

Dans le cadre du trafic grandes lignes assuré par SNCF Voyageurs, des TGV inOui assurent plusieurs liaisons par jour entre les gares d'Hendaye et de Paris-Montparnasse, auxquels se rajoutent un aller-retour Intercités d'Hendaye à Toulouse-Matabiau. En saison estivale, depuis , un aller-retour journalier Intercités de nuit assure une liaison avec Paris-Austerlitz[14].

Le réseau TER Nouvelle-Aquitaine assure également des liaisons entre Hendaye et Bordeaux-Saint-Jean ou Dax[15].

Intermodalité

modifier
 
Une rame CAF S-900 stationnant au terminus d'Hendaye.

La gare offre une correspondance, environ 50 mètres en sortant de la gare, à droite, avec la ligne E2 du métro de Saint-Sébastien à la gare d'Hendaye, exploitée par Euskotren Trena. Elle relie Hendaye à Lasarte-Oria, en passant par Saint-Sébastien.

Les taxis stationnent quant à eux à proximité directe du parvis de la gare. Aussi, un parc pour les vélos et un parking ont également été aménagés[15].

La gare est desservie par les autocars urbains et interurbains du réseau Txik Txak du Pays basque français avec les lignes 3 (Bayonne-Hendaye), 31, 33, 35 et 37.

Service des marchandises

modifier

Cette gare est ouverte au trafic du fret[17].

Notes et références

modifier
  1. Nouvelle géographie ferroviaire de la France par Gérard Blier, Tome 2, planche 56.
  2. « Retour d'Hendaye en demi-teinte », sur Actu TER Occitanie.
  3. « Fréquentation en gares en 2017 – Hendaye », sur SNCF Open Data, traitement du 26 avril 2017 (onglet informations) (consulté le ).
  4. a et b « Elgarrekin. Dossier d'information, concertation préalable »   [PDF], sur www.communaute-paysbasque.fr (consulté le ).
  5. « Elgarrekin : le pôle d'échange multimodal d'Hendaye »  , sur www.communaute-paysbasque.fr (consulté le ).
  6. « Pôle d’échanges multimodal « Elgarrekin » - Hendaye »  , sur www.hendaye.fr, (consulté le ).
  7. a et b « Le projet de mobilité transfrontalière Transfermuga entre dans sa troisième phase : TRANSFERMUGA-RREKIN », sur Eurorégion Nouvelle-Aquitaine, Euskadi, Navarre (consulté le ).
  8. « Mobilité transfrontalière : la gare d'Hendaye fait peau neuve »  , sur www.mediabask.eus, (consulté le ).
  9. « Le pôle d’échanges multimodal inauguré à Hendaye »  , sur www.larepubliquedespyrenees.fr, (consulté le ).
  10. Horaires des trains entre Toulouse et Hendaye, sur oui.sncf.
  11. Horaires des trains entre Hendaye et Toulouse, sur oui.sncf.
  12. [1]
  13. « LES TRAINS DE NUIT PARIS-LOURDES-PARIS DESSERVIRONT LA COTE BASQUE CET ETE »   [PDF], sur www.sncf.com, (consulté le ).
  14. a et b Fabien Jans, « VIDÉO - Le Pyrénéen, le premier train de nuit Paris-Hendaye de l'été est arrivé en gare »  , sur www.sudouest.fr, (consulté le ).
  15. a b et c Site SNCF TER Aquitaine, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Gare d'Hendaye lire (consulté le 13 septembre 2012).
  16. « OUVERTURE DE LA BOUTIQUE DU QUOTIDIEN RELAY EN GARE D'HENDAYE | Gares & Connexions »  , sur www.garesetconnexions.sncf, (consulté le ).
  17. Site Fret SNCF : la gare d'Hendaye.

Voir aussi

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

modifier

Liens externes

modifier
Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Terminus Terminus TGV inOui Saint-Jean-de-Luz - Ciboure Paris-Montparnasse
Terminus Terminus Intercités de nuit
(saisonnier : l'été)
Saint-Jean-de-Luz - Ciboure Paris-Austerlitz
Terminus Terminus Intercités Saint-Jean-de-Luz - Ciboure Toulouse-Matabiau
Terminus Terminus TER Nouvelle-Aquitaine
(Direct'R)
Les Deux-Jumeaux Bordeaux-Saint-Jean
Terminus Terminus TER Nouvelle-Aquitaine
(Facilit'R)
Les Deux-Jumeaux Dax
Terminus Terminus TER Nouvelle-Aquitaine
(Liné'R)
Les Deux-Jumeaux Bordeaux-Saint-Jean
ou Pau
ou Tarbes