Ouvrir le menu principal

Championnats d'Europe d'athlétisme 2018

championnat d'athlétisme
Championnats d'Europe d'athlétisme 2018
Description de l'image Logo Championnats d'Europe 2018.png.
Généralités
Sport AthlétismeVoir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) EAA
Édition 24e
Lieu(x) Drapeau : Allemagne Berlin, Allemagne
Date 6 au
Nations 49
Participants 1 572 inscrits
Épreuves 48 + 2 par équipes
Site(s) Stade olympique de Berlin
Breitscheidplatz

Navigation

1934 1938 1946 1950 1954 1958 1962 1966 1969 1971 1974 1978 1982 1986 1990 1994 1998 2002 2006 2010 2012 2014 2016 2018 2020

Les 24es Championnats d'Europe d'athlétisme se déroulent du 6 au à Berlin, en Allemagne, comme en a décidé en novembre 2013 l'Association européenne d'athlétisme. Berlin a remporté cette organisation en étant seule en lice après le retrait de Budapest[1]. Ils ont lieu pour l’essentiel dans le Stade olympique de Berlin, mais aussi pour quelques épreuves à l’« European Mile », un site provisoire[2], à proximité immédiate de l’Église du Souvenir de Berlin où sont remises également la plupart des médailles. C'est la troisième fois que l'Allemagne organise cette compétition, après Stuttgart 1986 et Munich 2002. Elle a lieu dans le cadre des championnats sportifs européens 2018, première édition des championnats sportifs européens par ailleurs organisée à Glasgow.

OrganisationModifier

CalendrierModifier

2018 n'étant pas une année olympique, les Championnats d'Europe 2018 comportent les épreuves de marathon et de marche. L'épreuve de semi-marathon n'est disputée que lors des années olympiques. La Coupe d’Europe de marathon devient une compétition par équipes, masculine et féminine, comportant une attribution officielle de médailles.

Calendrier officiel[3]
H Séries Q Qualifications ½ Demi-finales F Finale
Hommes
Date → 6 7 8 9 10 11 12
Épreuve ↓ A M A M A M A M A M A M A
100 m H ½ F
200 m H ½ F
400 m H ½ F
800 m H ½ F
1 500 m H F
5 000 m F
10 000 m F
Marathon F
3 000 m steeple H F
110 m haies H ½ F
400 m haies H ½ F
Décathlon F
Saut en hauteur Q F
Saut à la perche Q F
Saut en longueur Q F
Triple saut Q F
Lancer du poids Q F
Lancer du disque Q F
Lancer du marteau Q F
Lancer du javelot Q F
20 km marche F
50 km marche F
4 × 100 m H F
4 × 400 m H F
Femmes
Date → 6 7 8 9 10 11 12
Épreuve ↓ A M A M A M A M A M A M A
100 m H ½ F
200 m H ½ F
400 m H ½ F
800 m H ½ F
1500 m H F
5 000 m F
10 000 m F
Marathon F
3 000 m steeple H F
100 m haies H ½ F
400 m haies H ½ F
Heptathlon F
Saut en hauteur Q F
Saut à la perche Q F
Saut en longueur Q F
Triple saut Q F
Lancer du poids Q F
Lancer du disque Q F
Lancer du marteau Q F
Lancer du javelot Q F
20 km marche F
50 km marche F
4 × 100 m H F
4 × 400 m H F

CompétitionModifier

 
Vue d'ensemble du stade olympique

Critères de qualificationModifier

Minimas de qualification pour les championnats d'Europe d'athlétisme 2018[4]
Épreuve Hommes Femmes
100 m 10 s 35 11 s 50
200 m 20 s 90 23 s 50
400 m 46 s 70 53 s 40
800 m min 47 s 60 min 2 s 50
1 500 m min 40 s 00 min 12 s 00
5 000 m 13 min 42 s 00 15 min 40 s 00
10 000 m 28 min 55 s 00 33 min 20 s 00
Marathon pas de minimas
110 m haies / 100 m haies 13 s 85 13 s 25
400 m haies 50 s 70 57 s 70
3 000 m steeple min 40 s 00 min 55 s 00
Relais 4 × 100 m 16 meilleurs temps[5],[6] 16 meilleurs temps
Relais 4 × 400 m 16 meilleurs temps 16 meilleurs temps
20 km marche h 25 min 0 s h 37 min 0 s
50 km marche h 8 min 0 s h 50 min 0 s
ou h 39 min sur 20 km marche
Saut en hauteur 2,26 m 1,90 m
Saut à la perche 5,55 m 4,45 m
Saut en longueur 7,95 m 6,60 m
Triple saut 16,60 m 13,90 m
Lancer du poids 19,90 m 16,50 m
Lancer du disque 63,50 m 56,00 m
Lancer du marteau 74,00 m 69,00 m
Lancer du javelot 80,00 m 59,00 m
Décathlon / Heptathlon 7 850 pts 5 900 pts

ForfaitsModifier

Le 29 mai, l'Allemand Rico Freimuth (décathlon), vice-champion du monde en titre, déclare forfait en raison d'une « fatigue mentale »[7].

Le 2 juillet, les athlètes français Christophe Lemaitre (200 m, 4 × 100 m) et Yohann Diniz (50 km marche) déclarent forfait pour la compétition pour cause de blessure. Diniz était par ailleurs le triple tenant du titre[8],[9].

Le 6 juillet, l'heptathlonienne française Antoinette Nana Djimou annonce son forfait en raison d'une blessure à l'ischio-jambier[10].

Le 18 juillet, le marathonien italien Daniele Meucci renonce à participer, manquant une compétition majeure pour la première fois depuis 2009[11].

Ce même jour, la Hongroise Anita Márton, championne d'Europe et du monde en salle du lancer du poids, annonce son forfait en raison d'une blessure au genou[12].

Le 22 juillet, le double champion d'Europe en titre du saut en longueur, le Britannique Greg Rutherford, renonce à participer, manquant de forme, notamment après ses 7,55 m au meeting de Londres le jour même[13].

Le 30 juillet, le champion d'Europe en titre du lancer du javelot, le Letton Zigismunds Sirmais, annonce son forfait en raison d'une blessure à l'épaule[14].

Le 2 août, la sauteuse en longueur et triple-sauteuse française Yanis David annonce son forfait en raison d'un lésion aux muscles ischio-jambiers[15].

Le 8 août, le Biélorusse Dzmitry Nabokau, qui en 2018 détenait la meilleure marque des sauteurs en hauteur inscrits avec 2,36 m, ne figure plus dans les deux groupes de qualification.

ParticipationModifier

La Fédération russe d'athlétisme est toujours suspendue. Ne pourront participer en raison du dopage en Russie que des athlètes neutres autorisés[16]. Le sont annoncés 1 572 inscrits aux compétitions dont 878 hommes et 744 femmes, en provenance de 49 fédérations, sans compter les athlètes ANA et ART.

Quarante-neuf pays membres de l'Association européenne d'athlétisme (manque le Liechtenstein) participent à ces championnats d'Europe 2018, ainsi que les 30 athlètes neutres autorisés sous la bannière ANA et un athlète réfugié sous la bannière ART mais qui ne prend pas le départ[17].

Les 49 délégations présentes (entre parenthèses : nombre d'athlètes représentant le pays)

Faits marquantsModifier

7 aoûtModifier

Lors de la deuxième journée de compétition, le 7 août, le stade olympique de Berlin assiste à un triple échec des Français Kevin Mayer, Ruben Gado et Romain Martin au saut en longueur du décathlon. Les décathloniens sont incapables de valider un essai (planche mordue à chacun de leurs trois essais). Tandis que Kevin Mayer, champion du monde en titre, renonce, ses deux compatriotes, Ruben Gado et Romain Martin décident de continuer le décathlon[18]. Sur 400 m hommes, trois des quatre séries sont remportées par trois frères : Kévin Borlée, Jonathan Borlée et Dylan Borlée, une première dans l'histoire. À noter que chaque pays ne peut aligner que trois représentants dans une épreuve[19]. Aux qualifications du lancer du disque masculin, le champion d'Europe en titre Piotr Małachowski et le champion olympique en titre Christoph Harting échouent tous les deux à se qualifier pour la finale, mordant leurs trois essais[20],[21]. La Portugaise Inês Henriques remporte l'épreuve inaugurale du 50 km marche féminin en h 9 min 21 s, établissant logiquement le record des championnats[22]. Lors des demi-finales du 100 m, le Français Jimmy Vicaut bat le record des championnats d'Europe en s 97 (+ 0,4 m/s), effaçant les s 99 du Portugais Francis Obikwelu datant de 2006[23]. En finale, le Britannique Zharnel Hughes profite du forfait sur blessure de Vicaut pour remporter le titre et abaisser le record des championnats à s 95 (0,0 m/s)[24]. La Britannique Dina Asher-Smith remporte le titre européen sur 100 m en 10 s 85, égalant à cette occasion la meilleure performance mondiale de l'année[24].

8 aoûtModifier

12 athlètes réalisent la qualification automatique (14,05 m) pour la finale du triple saut féminin. Cela n'était jamais arrivé dans l'histoire de la discipline aux championnats d'Europe[25]. Sur le 1 500 m masculin, les « frères Ingebrigtsen » (Henrik, Jakob, Filip) se qualifient tous les trois pour la finale, un exploit jamais réalisé dans l'histoire du sport. L'Allemand Arthur Abele remporte la première médaille d'or pour son pays, à domicile, sur l'épreuve du décathlon. Après des années de blessures, l'athlète de 32 ans décroche son premier titre majeur[26]. L'Israélienne Lonah Chemtai Salpeter décroche le premier titre féminin pour Israël aux championnats d'Europe d'athlétisme[27]. Le champion du monde du 400 m haies Karsten Warholm, qui tente le doublé historique 400 m / 400 m haies, se qualifie pour la finale du 400 m en remportant sa demi-finale. Il avait déjà remporté sa demi-finale sur les haies la veille[28].

9 aoûtModifier

6,61 m étaient nécessaires pour prendre la 12e et dernière place qualificative au saut en longueur féminin. C'est le deuxième concours le plus dense de l'histoire des championnats d'Europe, après 2010 à Barcelone (12e avec 6,62 m). Le Turc Ramil Guliyev remporte la finale du 200 m en 19 s 76, bat le record des championnats, et devient le second meilleur performeur européen de l'histoire derrière l'Italien Pietro Mennea (19 s 72). Au saut à la perche féminin, la Grecque Ekateríni Stefanídi remporte son deuxième titre consécutif et bat le record des championnats avec 4,85 m. Au 3 000 m steeple, le Français Mahiedine Mekhissi-Benabbad remporte son 4e titre sur la distance (après 2010, 2012 et 2016, disqualifié après sa victoire en 2014)[29].

10 aoûtModifier

Le meilleur performeur européen du 800 m masculin, Saúl Ordóñez, est éliminé en demi-finale[30]. La Russe Mariya Lasitskene remporte son premier titre européen au saut en hauteur, et confirme sa domination après ses titres mondiaux en plein air en 2017 et en salle en mars 2018[31]. À l'heptathlon, la Belge Nafissatou Thiam fait de même en remportant l'or avec 6 816 points, meilleure performance mondiale de l'année[32]. Elle ajoute ce titre à celui olympique (2016), européen en salle (2017) et mondial (2017). Au triple saut féminin, la Grecque Paraskeví Papahrístou remporte le troisième titre de son pays, en un même nombre de jours, grâce à un saut à 14,60 m[33]. Sur le 400 m haies féminin, la Suissesse Léa Sprunger devient la première femme de son pays à remporter un titre européen sur une course[34]. Sur le 800 m féminin, l'Ukrainienne Nataliya Pryshchepa conserve son titre remporté en 2016[35]. Sur 110 m haies, le Français Pascal Martinot-Lagarde bat de deux millièmes de seconde le champion 2012 et 2014 Sergey Shubenkov, en 13 s 17[36]. Au lancer du javelot féminin, l'Allemande Christin Hussong s'impose à domicile et bat le record des championnats avec 67,90 m, et devance ses dauphines de plus de six mètres. Enfin, sur 1 500 m, le Norvégien Jakob Ingebrigtsen devient à 17 ans et 324 jours le plus jeune athlète titré sur une épreuve de course aux championnats d'Europe d'athlétisme[37].

11 aoûtModifier

Les épreuves du 20 km marche, avec départ simultané en raison d’une alerte au gaz qui retarde le départ de l’épreuve féminine[38], sont toutes deux remportées par l'Espagne, avec Álvaro Martín et María Pérez. L’Espagnole bat à l’occasion le record des Championnats[39]. Plusieurs forfaits sont annoncés pour cette 5e journée de compétition : au 5 000 m hommes, le Français Mahiedine Mekhissi-Benabbad et le Norvégien Filip Ingebrigtsen ne prendront pas le départ de la course[40], tandis qu'au saut en longueur femmes la tenante du titre, la Serbe Ivana Španović est contrainte de se retirer de la finale à cause d'une rupture du tendon d'Achille[41]. La Polonaise Justyna Święty-Ersetic devient la première femme de son pays à remporter le titre européen sur 400 m, en 50 s 45. Sur 200 m, la Britannique Dina Asher-Smith accomplit son doublé 100 m / 200 m en remportant la médaille d'or en 21 s 89, meilleure performance mondiale de l'année et record national. Sur les relais 4 × 400 m, les Belges, chez les hommes, conservent leur titre acquis en 2016, tandis que la Pologne s'impose chez les femmes.

12 aoûtModifier

Le Belge Koen Naert remporte le marathon masculin en 2 h 9 min 51 s, nouveau record des championnats[42]. Chez les femmes, la Biélorusse Volha Mazuronak remporte le titre, après avoir énormément saigné du nez en début de course[43]. Pour sa première apparition aux programmes des Championnats d'Europe, le marathon par équipes est remporté par l'Italie chez les hommes et la Biélorussie chez les femmes. Au lancer de marteau, la Française Alexandra Tavernier bat le record de France lors de son premier jet[44]. Lors de la finale du 5 000 m femmes, l'Israélienne Lonah Chemtai Salpeter s'arrête un tour en avance, pensant avoir franchi la ligne d'arrivée et gagné la course, ce qui la prive de médaille[45]. Le concours de la perche atteint un niveau jamais vu dans une compétition internationale, avec deux compétiteurs franchissant les 6 mètres et les cinq premiers à plus de 5,85 m. Le Suédois Armand Duplantis, 18 ans, s'impose devant Timur Morgunov et Renaud Lavillenie, le tenant du titre, avec une marque de 6,05 m qui constitue un record des championnats, un record du monde junior, un record de Suède et, à la faveur du règlement de la fédération américaine d'athlétisme, un record des États-Unis d'athlétisme puisqu'il suffit d'être américain (et non de concourir pour le pays) pour pouvoir détenir un tel record[46].

RésultatsModifier

HommesModifier

Épreuves Or Argent Bronze
100 m (vent nul)   Zharnel Hughes
s 95 (CR)
  Reece Prescod
s 96 (=NU23R)
  Jak Ali Harvey
10 s 01
200 m   Ramil Guliyev
19 s 76 (CR, NR)
  Nethaneel Mitchell-Blake
20 s 04 (SB)
  Alex Wilson
20 s 04 (NR)
400 m   Matthew Hudson-Smith
44 s 78
  Kévin Borlée
45 s 13
  Jonathan Borlée
45 s 19
800 m   Adam Kszczot
min 44 s 59
  Andreas Kramer
min 45 s 03 (=NR)
  Pierre-Ambroise Bosse
min 45 s 30
1 500 m   Jakob Ingebrigtsen
min 38 s 10
  Marcin Lewandowski
min 38 s 14
  Jake Wightman
min 38 s 25
5 000 m   Jakob Ingebrigtsen
13 min 17 s 06 (EU20R)
  Henrik Ingebrigtsen
13 min 18 s 75
  Morhad Amdouni
13 min 19 s 14 (SB)
10 000 m   Morhad Amdouni
28 min 11 s 22
  Bashir Abdi
28 min 11 s 76
  Yemaneberhan Crippa
28 min 12 s 15
Marathon   Koen Naert
h 9 min 51 s (CR)
  Tadesse Abraham
h 11 min 24 s
  Yassine Rachik
h 12 min 9 s (PB)
Marathon
par équipes
  Italie
Yassine Rachik
Eyob Faniel
Stefano La Rosa
h 40 min 48 s (CR)
  Espagne
Javier Guerra
Jesús España
Camilo Santiago
h 42 min 43 s
Pedro Nimo
Iraitz Arrospide
  Autriche
Lemawork Ketema
Peter Herzog
Christian Steinhammer
h 49 min 28 s
110 m haies (vent nul)   Pascal Martinot-Lagarde
13 s 17[47] (SB)
  Sergey Shubenkov
13 s 17
  Orlando Ortega
13 s 34
400 m haies   Karsten Warholm
47 s 64 (EU23R, NR)
  Yasmani Copello
47 s 81 (NR)
  Thomas Barr
48 s 31 (SB)
3 000 m steeple   Mahiedine Mekhissi-Benabbad
min 31 s 66
  Fernando Carro
min 34 s 16
  Yohanes Chiappinelli
min 35 s 81
20 km marche   Álvaro Martín
h 20 min 42 s (SB)
  Diego García Carrera
h 20 min 48 s
  Vasiliy Mizinov
h 20 min 50 s
50 km marche   Maryan Zakalnytskyy
h 46 min 32 s
  Matej Tóth
h 47 min 27 s
  Dzmitry Dziubin
h 47 min 59 s (PB)
4 × 100 m   Grande-Bretagne
CJ Ujah
Zharnel Hughes
Adam Gemili
Harry Aikines-Aryeetey
37 s 80 (SB)

Nethaneel Mitchell-Blake

  Turquie
Emre Zafer Barnes
Jak Ali Harvey
Yiğitcan Hekimoğlu
Ramil Guliyev
37 s 98 (NR)
  Pays-Bas
Chris Garia
Churandy Martina
Hensley Paulina
Taymir Burnet
38 s 03 (NR)
4 × 400 m   Belgique
Dylan Borlée
Jonathan Borlée
Jonathan Sacoor
Kévin Borlée
min 59 s 47 (EL)

Julien Watrin
Robin Vanderbemden

  Grande-Bretagne
Rabah Yousif
Dwayne Cowan
Matthew Hudson-Smith
Martyn Rooney
min 0 s 36 (SB)

Cameron Chalmers

  Espagne
Óscar Husillos
Lucas Búa
Samuel García
Bruno Hortelano
min 0 s 78 (SB)

Mark Ujakpor
Darwin Echeverry

Saut en hauteur   Mateusz Przybylko
2,35 m (=PB)
  Maksim Nedasekau
2,33 m (=PB)
  Ilya Ivanyuk
2,31 m (PB)
Saut à la perche   Armand Duplantis
6,05 m (WL, CR, WJR, NR, USR[48])
  Timur Morgunov
6,00 m (PB)
  Renaud Lavillenie
5,95 m (SB)
Saut en longueur   Miltiádis Tedóglou
8,25 m (- 0,3 m/s) (SB)
  Fabian Heinle
8,13 m (- 0,2 m/s) (SB)
  Serhiy Nykyforov
8,13 m (+ 0,1 m/s)
Triple saut   Nelson Évora
17,10 m (- 0,1 m/s) (SB)
  Alexis Copello
16,93 m (+ 0,1 m/s)
  Dimítrios Tsiámis
16,78 m (- 0,1 m/s) (SB)
Lancer du poids   Michał Haratyk
21,72 m
  Konrad Bukowiecki
21,66 m (NU23R)
  David Storl
21,41 m
Lancer du disque   Andrius Gudžius
68,46 m
  Daniel Ståhl
68,23 m
  Lukas Weißhaidinger
65,14 m
Lancer du marteau   Wojciech Nowicki
80,12 m
  Paweł Fajdek
78,65 m
  Bence Halász
77,36 m
Lancer du javelot   Thomas Röhler
89,47 m
  Andreas Hofmann
87,60 m
  Magnus Kirt
85,96 m
Décathlon   Arthur Abele
8 431 points
  Ilya Shkurenyov
8 321 points (SB)
  Vital Zhuk
8 290 points (PB)
AR Record continental | CR Record de la compétition | DNF N'a pas terminé | DNS N'a pas pris le départ | DQ Disqualification | EL Meilleure performance européenne de l'année | MR Record du meeting | NR Record national | OR Record olympique | PB Record personnel | SB Meilleure performance personnelle de la saison | WL Meilleure performance mondiale de l'année | WJR Record du monde junior | WR Record du monde

FemmesModifier

Épreuves Or Argent Bronze
100 m   Dina Asher-Smith
10 s 85 (=WL, NR)
  Gina Lückenkemper
10 s 98 (SB)[49]
  Dafne Schippers
10 s 99 (SB)
200 m   Dina Asher-Smith
21 s 89 (WL, NR)
  Dafne Schippers
22 s 14
  Jamile Samuel
22 s 37
400 m   Justyna Święty-Ersetic
50 s 41 (EL)
  María Belibasáki
50 s 45 (NR)
  Lisanne de Witte
50 s 77 (NR)
800 m   Nataliya Pryshchepa
min 0 s 38
  Rénelle Lamote
min 0 s 62
  Olha Lyakhova
min 0 s 79
1 500 m   Laura Muir
min 2 s 32
  Sofia Ennaoui
min 3 s 08
  Laura Weightman
min 3 s 75
5 000 m   Sifan Hassan
14 min 46 s 12 (CR)
  Eilish McColgan
14 min 53 s 05
  Yasemin Can
14 min 57 s 63 (SB)
10 000 m   Lonah Chemtai Salpeter
31 min 43 s 29
  Susan Krumins
31 min 52 s 55
  Meraf Bahta
32 min 19 s 34
Marathon   Volha Mazuronak
h 26 min 22 s
  Clémence Calvin
h 26 min 28 s
  Eva Vrabcová-Nývltová
h 26 min 31 s
Marathon
par équipes
  Biélorussie
Volha Mazuronak
Maryna Damantsevich
Nastassia Ivanova
h 21 min 54 s (CR)

Nina Savina
Iryna Somava

  Italie
Sara Dossena
Catherine Bertone
Fatna Maraoui
h 32 min 46 s

Laura Gotti

  Espagne
Trihas Gebre
María Azucena Díaz
Elena Loyo
h 44 min 6 s

Marta Galimany
Clara Simal

100 mètres haies   Elvira Herman
12 s 67
  Pamela Dutkiewicz
12 s 72
  Cindy Roleder
12 s 77 (SB)
400 mètres haies   Léa Sprunger
54 s 33 (EL)
  Anna Ryzhykova
54 s 51 (SB)
  Meghan Beesley
55 s 31
3 000 m steeple   Gesa Felicitas Krause
min 19 s 80 (SB)
  Fabienne Schlumpf
min 22 s 29 (SB)
  Karoline Bjerkeli Grøvdal
min 24 s 46
20 km marche   María Pérez
h 26 min 36 s (CR)
  Anežka Drahotová
h 27 min 3 s (SB)
  Antonella Palmisano
h 27 min 30 s (SB)
50 km marche   Inês Henriques
h 9 min 21 s (CR)
  Alina Tsviliy
h 12 min 44 s (NR)
  Júlia Takács
h 15 min 22 s
4 × 100 m   Grande-Bretagne
Asha Philip
Bianca Williams
Imani-Lara Lansiquot
Dina Asher-Smith
41 min 88 s (WL)

Daryll Neita

  Pays-Bas
Dafne Schippers
Marije van Hunenstijn
Jamile Samuel
Naomi Sedney
42 min 15 s (SB)
  Allemagne
Lisa-Marie Kwayie
Gina Lückenkemper
Tatjana Pinto
Rebekka Haase
42 min 23 s (SB)
4 × 400 m   Pologne
Małgorzata Hołub-Kowalik
Iga Baumgart-Witan
Patrycja Wyciszkiewicz
Justyna Święty-Ersetic
min 26 s 59

Natalia Kaczmarek
Martyna Dąbrowska

  France
Elea-Mariama Diarra
Déborah Sananes
Agnès Raharolahy
Floria Gueï
min 27 s 17

Estelle Perrossier

  Grande-Bretagne
Zoey Clark
Anyika Onuora
Amy Allcock
Eilidh Doyle
min 27 s 40

Finette Agyapong
Mary Abichi
Emily Diamond

Saut en hauteur   Mariya Lasitskene
2,00 m
  Mirela Demireva
2,00 m (=PB)
  Marie-Laurence Jungfleisch
1,96 m (=SB)
Saut à la perche   Ekateríni Stefanídi
4,85 m (CR, SB)
  Nikoléta Kiriakopoúlou
4,80 m (SB)
  Holly Bradshaw
4,75 m
Saut en longueur   Malaika Mihambo
6,75 m
  Maryna Bekh
6,73 m
  Shara Proctor
6,70 m
Triple saut   Paraskeví Papahrístou
14,60 m (=SB)
  Kristin Gierisch
14,45 m (PB)
  Ana Peleteiro
14,44 m
Lancer du poids   Paulina Guba
19,33 m
  Christina Schwanitz
19,19 m
  Aliona Dubitskaya
18,81 m
Lancer du disque   Sandra Perković
67,62 m
  Nadine Müller
63,00 m
  Shanice Craft
62,46 m
Lancer du marteau   Anita Włodarczyk
78,94 m (CR)
  Alexandra Tavernier
74,78 m (NR)
  Joanna Fiodorow
74,00 m
Lancer du javelot   Christin Hussong
67,90 m (CR)
  Nikola Ogrodníková
61,85 m
  Liveta Jasiūnaitė
61,59 m
Heptathlon   Nafissatou Thiam
6 816 pts (WL)
  Katarina Johnson-Thompson
6 759 pts (PB)
  Carolin Schäfer
6 602 pts (SB)
AR Record continental | CR Record de la compétition | DNF N'a pas terminé | DNS N'a pas pris le départ | DQ Disqualification | EL Meilleure performance européenne de l'année | MR Record du meeting | NR Record national | OR Record olympique | PB Record personnel | SB Meilleure performance personnelle de la saison | WL Meilleure performance mondiale de l'année | WJR Record du monde junior | WR Record du monde

Tableau des médailles et classement par points[50]Modifier

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   Grande-Bretagne 7 5 6 18
2   Pologne 7 4 1 12
3   Allemagne 6 7 6 19
4   France 3 4 3 10
5   Belgique 3 2 1 6
-   Grèce 3 2 1 6
7   Biélorussie 3 1 3 7
8   Norvège 3 1 1 5
9   Espagne 2 3 5 10
10   Ukraine 2 3 2 7
11   Portugal 2 0 0 2
12   Pays-Bas 1 3 4 8
13   Turquie 1 2 2 5
14   Suède 1 2 1 4
-   Suisse 1 2 1 4
16   Italie 1 1 4 6
17   Lituanie 1 0 1 2
18   Croatie 1 0 0 1
-   Israël 1 0 0 1
20   République tchèque 0 2 1 3
21   Azerbaïdjan 0 1 0 1
-   Bulgarie 0 1 0 1
-   Slovaquie 0 1 0 1
24   Autriche 0 0 2 2
25   Estonie 0 0 1 1
-   Hongrie 0 0 1 1
-   Irlande 0 0 1 1
Total 49 47 48 144

Le tableau de classement des finalistes (du 1er au 8e)[51] est le suivant :

  1.   Royaume-Uni 212 points
  2.   Allemagne 196,5 points
  3.   Pologne 172 points
  4.   France 116 points
  5.   Espagne 110 points
  6.   Italie 87 points
  7.   Ukraine 79,5 points
  8.   Biélorussie 79 points.

Records battusModifier

Aucun record d’Europe n’est battu. Sauf indication contraire, les records ont été battus lors des finales de chaque épreuve.

Records des championnatsModifier

Records nationauxModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Les championnats d’Europe d’athlétisme 2018 attribués à Berlin », sur deutschland.de,
  2. Il s’agit de tribunes provisoires installées sur la Breitscheidplatz, pour 3 000 spectateurs, baptisées pour l’occasion Generali Arena. Il s’agit des qualifications du lancer du poids, des épreuves de marche et du marathon, où 38 podiums sont organisés. Ceux du dimanche, ont lieu dans le Stade olympique.
  3. (en) « Calendrier officiel » (consulté le 26 juillet 2018)
  4. (en) « European Athletics Championships 2018- Entry Standards », sur european-athletics.org (consulté le 18 janvier 2018).
  5. [1]
  6. [2]
  7. (de) Sport1.de, « Zehnkampf-Vizeweltmeister Rico Freimuth verzichtet auf Heim-EM », Sport1.de,‎ (lire en ligne, consulté le 2 juillet 2018)
  8. « ATHLE.FR | Christophe Lemaitre forfait pour les championnats d’Europe de Berlin » (consulté le 2 juillet 2018)
  9. « ATHLE.FR | Yohann Diniz forfait pour les championnats d’Europe de Berlin » (consulté le 2 juillet 2018)
  10. M.V., « Championnats de France (heptathlon) : Antoinette Nana Djimou abandonne », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 6 juillet 2018)
  11. [3]
  12. (hu) « Márton Anita idén már nem versenyez | 24.hu », 24.hu,‎ (lire en ligne, consulté le 9 août 2018)
  13. (en-GB) « Greg Rutherford to miss European Championships in Berlin », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 23 juillet 2018)
  14. (lv) LETA, « Sirmais neaizstāvēs pirms diviem gadiem izcīnīto Eiropas čempiona titulu | Sportazinas.com », sur www.sportazinas.com (consulté le 8 août 2018)
  15. S. K., « Yanis David forfait à Berlin », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 3 août 2018)
  16. [4]
  17. (en) « Liste des participants », sur european-athletics.org (consulté le 7 août 2018).
  18. « Championnats Européens / Décathlon : Kevin Mayer abandonne après ses échecs en saut en longueur », Francetvsport,‎ (lire en ligne, consulté le 7 août 2018).
  19. « Euro d’athlétisme: les trois frères Borlée remportent leur série du 400m », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 7 août 2018).
  20. (pl) « Piotr Małachowski: Jestem bardzo zły. Sport jest brutalny Mistrzostwa Europy Berlin - Sport.pl », Sport.pl,‎ (lire en ligne, consulté le 7 août 2018).
  21. (de) « Olympiasieger Christoph Harting scheitert in der Qualifikation », sueddeutsche.de,‎ (ISSN 0174-4917, lire en ligne, consulté le 7 août 2018).
  22. Rédaction, « Ines Henriques décroche l'or européen sur le 50km marche », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 7 août 2018).
  23. « Athlétisme: Vicaut meilleur temps des demies du 100 m et qualifié pour la finale - Toute l'actualité de la Guyane sur Internet - FranceGuyane.fr », France-Guyane,‎ (lire en ligne, consulté le 7 août 2018).
  24. a et b « IAAF: Britain’s Asher-Smith and Hughes take 100m titles at European Championships| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 8 août 2018)
  25. (en) « Competitions - European Athletics Championships - European Athletics », sur european-athletics (consulté le 8 août 2018)
  26. « IAAF: Abele gains Germany’s first gold at European Championships| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 9 août 2018)
  27. « 10 000 mètres : Salpeter sacrée devant Krumins, au bord de l'agonie », Video Eurosport,‎ (lire en ligne, consulté le 9 août 2018).
  28. (no) « Warholm til nok en finale i friidretts-EM: - Dette er det løpet jeg har grudd meg absolutt mest til », Dagbladet.no,‎ (lire en ligne, consulté le 9 août 2018)
  29. « IAAF: Warholm blazes 47.64 while Guliyev clocks 19.76 at European Championships| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 10 août 2018)
  30. (es) « Saúl Ordóñez se queda sin final », Leonoticias,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2018)
  31. Rédaction, « Championnats d'Europe : Mariya Lasitskene s'impose au saut en hauteur », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2018)
  32. « Championnats d'Europe - Heptathlon : Nafissatou Thiam, reine d'Europe », Eurosport,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2018)
  33. « Papahristou titrée au triple saut, les Bleues 7e et 8e », Sport24,‎ 2018-08-10cest21:40:51+0200 (lire en ligne, consulté le 12 août 2018)
  34. « Léa Sprunger, une fille en or », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2018)
  35. « Euro 2018/800 m : Lamote en argent, doublé de Pryshchepa », Europe 1,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2018)
  36. « Championnats d'Europe : Pascal Martinot-Lagarde sacré sur le 110m haies », Eurosport,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2018),[5]
  37. « Jakob Ingebrigtsen, naissance d’un prodige », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2018)
  38. [6]
  39. Avec Y.S. à Berlin, « Alvaro Martin et Maria Perez font briller l'Espagne sur 20km marche », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 11 août 2018)
  40. M.V. à Berlin, « Mahiedine Mekhissi forfait sur le 5000 m », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 11 août 2018)
  41. Rédaction, « Ivana Spanovic forfait à la longueur », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 11 août 2018)
  42. « Marathon : large victoire du Belge Koen Naert aux Championnats d'Europe, les Français à la peine », lesechos.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2018).
  43. DH.be, « Victime de saignements de nez, Mazuronak s'offre le marathon », DH.be,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2018).
  44. « Euro d'athlétisme : record de France pour Tavernier (74,78 m) au marteau », La Nouvelle République,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2018).
  45. « Championnats européens / Athlétisme : l'énorme erreur de Salpeter qui rate la médaille ! » (consulté le 12 août 2018).
  46. (en) Lincoln Shryack, « Mondo Duplantis' Epic Leap Highlights Flaws In American Record Rules », sur flotrack.com, (consulté le 31 décembre 2018)
  47. La victoire s’est jouée à la photo-finish, avec, au 1/1000e, 13 s 163 exactement pour le vainqueur et 13 s 165 pour le deuxième, soit deux millièmes de plus pour Shubenkov. Le temps officiel est ramené à 13 s 17 pour les deux athlètes, selon le résultat officiel.
  48. Bien que concourant sous les couleurs de la Suède, Mondo Duplantis possède aussi la nationalité américaine, et il est donc légitime à détenir un record des États-Unis d'athlétisme.
  49. Contrairement à ce qui est indiqué dans les résultats officiels, les 10 s 98 de Gina Lückenkemper ne sont pas un record d'Europe espoirs. L'Allemande a en effet couru 10 s 95 en 2017 lors des championnats du monde de Londres.
  50. Les médailles obtenues par les athlètes neutres autorisés (1 en or, 3 en argent, 2 en bronze) ne sont pas comptabilisées dans ce tableau ; option choisie officiellement par l’Association européenne d’athlétisme. Voir (en) « Medals » sur le site de l'Association.
  51. [7]

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :