Ouvrir le menu principal

Shara Proctor
Image illustrative de l’article Shara Proctor
Shara Proctor lors des Championnats du monde en salle d'Istanbul en 2012
Informations
Disciplines Saut en longueur
Nationalité Drapeau d'Anguilla Anguilla Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Naissance (31 ans)
Lieu Christiansted (Îles Vierges des États-Unis)
Club Birchfield Harriers
Entraîneur Rana Reider
Records
Plein air : 7,07 m (2015)
Salle : 6,91 m (2016)
Palmarès
Championnats du monde - 1 -
Champ. du monde en salle - - 1
Jeux du Commonwealth - - 1
Championnats d'Europe - - 1

Shara Nerissa Proctor (née le à Christiansted, aux Îles Vierges des États-Unis) est une athlète d'Anguilla possédant la nationalité britannique.

Spécialiste du saut en longueur, elle est la première athlète d'Anguilla à atteindre une finale mondiale, à l'occasion des Championnats du monde 2009, à Berlin, où elle se classe 6e du concours.

CarrièreModifier

Sixième des championnats du monde cadets 2005, elle remporte les éditions 2006 et 2007 des Jeux de la CARIFTA consacrant les meilleurs athlètes juniors des Caraïbes.

Portant son record personnel à 6,61 m le 29 mai 2009 à Greensboro, elle le bat de 10 cm lors de la finale des Championnats du monde de Berlin, en 2009, avec 6,71 m, record national d'Anguilla, à seulement neuf centimètres de Karin Mey Melis, médaillée de bronze. Elle remporte cette même année les Championnats d'Amérique centrale et des Caraïbes, à La Havane, avec un bond à 6,61 m.

En novembre 2010, Shara Proctor décide de concourir sous les couleurs du Royaume-Uni afin de pouvoir participer aux Jeux de Londres, Anguilla n'ayant pas de Comité national olympique[1].

Elle améliore son record personnel en plein air avec 6,81 m, le 11 juin 2011 à Clermont, mais ne parvient pas à passer le cap des qualifications des Championnats du monde de Daegu (6,34 m).

En début de saison 2012, Shara Proctor améliore le record de Royaume-Uni en salle en atteignant la marque de 6,80 m lors du meeting indoor de Birmingham[2]. Elle améliore de nouveau ce record en finale des Championnats du monde en salle d'Istanbul en se classant troisième du concours avec 6,89 m, derrière les Américaines Brittney Reese et Janay DeLoach[3]. Début juin, à Eugene, Shara Proctor remporte le concours de la Prefontaine Classic en portant son record personnel en plein air à 6,84 m, devançant de justesse la Française Éloyse Lesueur (6,83 m)[4]. Fin juin, à Birmingham, Proctor remporte les sélections olympiques britanniques avec un saut à 6,95 m, améliorant de cinq centimètres le record du Royaume-Uni détenu depuis 1983 par Beverly Kinch[5].

Le 25 juillet 2015, lors du London Grand Prix, elle améliore à son 6e essai son record national avec 6,98 m, quelques secondes après le record national de Dina Asher-Smith sur 100 m (10 s 99). Aux Championnats du monde de Pékin, Proctor prend la tête du concours lors du troisième essai où elle réalise 7,07 m. La Britannique réalise également un saut au dessus de 7,20 m mais celui-ci est mordu de peu. Lors du sixième saut, elle est battue par l'Américaine Tianna Bartoletta (7,14 m). Elle devient vice-championne du monde, sa première médaille mondiale en plein air[6].

Le 13 février 2016, à Berlin, Shara Proctor saute 6,91 m. Elle améliore son record en salle de deux centimètres et établit par ailleurs la meilleure performance mondiale de l'année mais est ensuite devancée par l'Allemande Alexandra Wester qui améliore son record 6,72 à 6,95 m. Le 19 mars 2016, Proctor termine 8e lors des championnats du monde en salle de Portland avec une marque de 6,57 m, loin des espérances laissées par la Britannique tout le long de l'hiver[7].

En avril 2017, sur son compte instagram, Shara Proctor annonce qu'elle concoura aussi sur le triple saut, avec supposition de participer sur cette épreuve aux Championnats du monde de Londres. Elle remporte le 15 avril le Bryan Clay Invitational avec 13,82 m[8]. Le 21 mai, elle termine 2e du concours de la longueur du Golden Grand Prix de Kawasaki avec 6,65 m, battue par Tianna Bartoletta (6,79 m)[9]. En août, elle échoue pour un centimètre à se qualifier en finale des Championnats du monde de Londres (6,45 m contre 6,46 m), alors qu'elle était vice-championne du monde en titre[10].

Le 11 avril 2018, en qualifications des Jeux du Commonwealth de Gold Coast, Proctor réalise la meilleure marque des qualifications avec 6,89 m[11]. En finale le lendemain, elle remporte finalement la médaille de bronze avec 6,75 m. 3e du meeting de Chorzów avec 6,79 m (- 0,1 m/s) le 8 juin, elle prend cette même place huit jours plus tard au Meeting d'athlétisme de Marseille avec 6,73 m (+ 0,9 m/s), derrière la Colombienne Caterine Ibargüen (6,87 m, + 0,5 m/s) et la Française Éloyse Lesueur-Aymonin (6,80 m, + 1,2 m/s)[12].

Le 11 août 2018, lors de la finale des championnats d'Europe de Berlin, Shara Proctor remporte la médaille de bronze avec un saut à 6,70 m, derrière l'Allemande Malaika Mihambo (6,75 m) et l'Ukrainienne Maryna Bekh (6,73 m)[13].

PalmarèsModifier

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Marque
Concourant pour   Anguilla
2005 Championnats du monde cadets Marrakech 6e Longueur 6,13 m
2008 Champ. d'Am. centrale et des Caraïbes Cali 2e Longueur 6,54 m
2009 Champ. d'Am. centrale et des Caraïbes La Havane 1re Longueur 6,61 m
Championnats du monde Berlin 6e Longueur 6,71 m
Concourant pour le   Royaume-Uni
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 3e Longueur 6,89 m
Jeux olympiques Londres 7e Longueur 6,55 m [14]
2013 Championnats d'Europe en salle Göteborg 4e Longueur 6,69 m
Championnats d'Europe par équipes Gateshead 3e Longueur 6,43 m
Championnats du monde Moscou 5e Longueur 6,79 m
Ligue de diamant 1re Longueur détails
2014 Championnats du monde en salle Sopot 4e Longueur 6,68 m
Jeux du Commonwealth Glasgow finale Longueur NM
2015 Championnats du monde Pékin 2e Longueur 7,07 m
Ligue de diamant 3e Longueur détails
2016 Circuit mondial en salle de l'IAAF 2e Longueur détails
Championnats du monde en salle Portland 8e Longueur 6,57 m
2017 Championnats d'Europe par équipes Lille 9e Triple saut 13,39 m
2018 Jeux du Commonwealth Gold Coast 3e Longueur 6,75 m
Championnats d'Europe Berlin 3e Longueur 6,70 m
Ligue de diamant 2e Longueur 6,70 m
Coupe continentale Ostrava 4e Longueur 6,63 m

RecordsModifier

Records personnels
Épreuve Marque Lieu Date
Saut en longueur Plein air 7,07 m (NR)   Pékin 28 août 2015
En salle 6,91 m   Berlin 13 février 2016
Triple saut Plein air 13,82 m   Azusa 14 avril 2017
En salle 13,88 m   Blacksburg 6 février 2010

Notes et référencesModifier

  1. (en)« UKA - Shara Proctor », sur uka.org.uk (consulté le 20 février 2012)
  2. (en)Andy Bull, « Shara Proctor breaks long jump record and shrugs off 'plastic Brit' tag », sur guardian.co.uk, (consulté le 20 février 2012)
  3. (en)Laura Arcoleo, « Istanbul 2012 : Event report - Women's Long Jump - Final », sur iaaf.org, (consulté le 3 juin 2012)
  4. (en)« Farah and Proctor impress at Diamond League », sur morethanthegames.co.uk, (consulté le 3 juin 2012)
  5. (en) Matthew Brown, « Proctor and Bleasdale break national records, as Britons book Olympic berths on last day of UK Trials », sur iaaf.org, (consulté le 25 juin 2012)
  6. (en) Owen Gibson, « Shara Proctor says world long jump silver feels like gold », sur theguardian.com, (consulté le 19 juin 2016)
  7. Women's long jump final
  8. (de) « Dafne Schippers steigt mit rasantem Doppelsieg ein », www.leichtathletik.de | Das Leichtathletik-Portal,‎ (lire en ligne, consulté le 15 avril 2017)
  9. (ja) « セイコーゴールデングランプリ陸上2017川崎::2017年5月21日(日)開催 > RESULT > 2017 RESULTS Men », sur goldengrandprix-japan.com (consulté le 21 mai 2017)
  10. « IAAF: Report: women's long jump qualification – IAAF World Championships London 2017| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 10 août 2017)
  11. (en-GB) « "I feel like myself again", says Shara Proctor - Athletics Weekly », Athletics Weekly,‎ (lire en ligne, consulté le 16 juin 2018)
  12. « Caterine Ibargüen bate el récord colombiano de longitud con 6,87 », La Vanguardia,‎ (lire en ligne, consulté le 16 juin 2018)
  13. Rédaction, « Championnats d'Europe : Malaika Mihambo titrée au saut en longueur », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 11 août 2018)
  14. Initialement 9e, la Biélorusse Nastassia Mironchyk-Ivanova est disqualifiée le 25 novembre 2016 pour dopage, puis de la Russe Anna Nazarova le 30 novembre 2017

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :