Ouvrir le menu principal

Ramil Guliyev

athlète azéri naturalisé turc

Ramil Guliyev
Image illustrative de l’article Ramil Guliyev
Ramil Guliyev lors des Championnats du monde 2017.
Informations
Disciplines 100 m, 200 m
Période d'activité depuis 2007
Nationalité Drapeau : Azerbaïdjan Azéri (jusqu'en 2011)
Drapeau : Turquie Turc (depuis 2011)
Naissance (29 ans)
Lieu Bakou (Azerbaïdjan)
Taille 1,85 m
Poids 77 kg
Club Fenerbahçe Spor Kulübü (athlétisme)
Records
9 s 97 (2017) / 19 s 76 (NR, 2018)
Palmarès
Championnats du monde 1 - -
Championnats d'Europe 1 2 -
Jeux méditerranéens 1 3 -

Ramil Eldar oğlu Quliyev, souvent russifié puis en turc Guliyev (né le 29 mai 1990 à Bakou) est un athlète azéri naturalisé turc en 2011[1], spécialiste des épreuves de sprint, champion du monde du 200 m à Londres en 2017.

BiographieModifier

 
Ramil Guliyev lors des championnats d'Europe juniors 2009.

Après avoir battu le record national junior du 60 m à Turin en 6 s 66 (7 mars 2009), et celui du 100 m à Istanbul en 10 s 08, il bat le record d'Asie junior en 20 s 04 lors de l'Universiade à Belgrade le 10 juillet 2009. Ce temps de 20 s 04 sur 200 m constitue par ailleurs la deuxième meilleure performance junior de tous les temps, derrière les 19 s 93 d'Usain Bolt réalisés en 2004[2].

Il devient champion d'Europe junior sur 200 m et n'est battu que par le Français Christophe Lemaitre sur 100 m.

Le , il participe à la finale du 200 m des Championnats du monde de 2009 à Berlin et se classe 7e en 20 s 61.

L'année précédente, il avait participé à seulement 18 ans aux Jeux olympiques à Pékin en battant le record national sur 200 m (en quart de finale en 20 s 66).

Son club était à Bakou avant de devenir le Fenerbahçe Spor Kulübü. Il mesure 1,87 m pour 70 kg. Son père, Eldar Quliyev, est également son entraîneur jusqu'à son décès d'une crise cardiaque en juin 2010[3],[4]. L'année suivante, il aurait accepté d'être naturalisé turc le 5 avril 2011 en échange de 200 000 dollars de la part de sa nouvelle fédération[5] et la Fédération azerbaïdjanaise d'athlétisme a officiellement protesté[6] auprès de l'IAAF ce qui lui interdit toute compétition internationale avant 2014, mais ne l'empêche pas d'obtenir les temps de 10 s 14 à Lappeenranta le 13 août 2011 et celui de 20 s 32 à 20 s 32 (0,8) à Istanbul le 11 juin 2011. Mais il n'est pas sélectionné pour Daegu 2011.

Il remporte deux médailles d'argent, sur 100 et 200 m, lors des Jeux méditerranéens 2013 à Mersin, en échouant à chaque fois d'un 1/100e de seconde pour le titre.

Le 9 mai 2015, il bat à Isparta le record national turc du 100 m en 10 s 12 (vent favorable de 1,9 m/s), à 3/100e de son record personnel de 2009. En 2015 il bat en Estonie le record national turc (mais pas son meilleur temps) en 20 s 21, qu'il portera fin septembre à 19 s 88, réalisant son premier chrono de sa carrière sous les 20 secondes.

Le 13 juin 2017, à Turku, il porte son record du 100 m à 10 s 02[7] puis à 9 s 97 le 6 juillet[8], devenant à cette occasion le 6e athlète européen de l'histoire du sprint à courir sous les 10 secondes au 100 m et les 20 secondes au 200 m[9].

Le 10 août 2017, Ramil Guliyev déjoue les pronostics en remportant la finale du 200 m des championnats du monde de Londres en 20 s 09[10], devant le Sud-Africain Wayde van Niekerk (20 s 11) et le Trinidadien Jereem Richards (20 s 11). Premier turc titré dans une épreuve de sprint, il est également le premier à succéder à Usain Bolt[10], vainqueur sans discontinuer depuis 2009. 2009 était d'ailleurs la première finale mondiale de Guliyev lorsqu'il était âgé de 19 ans et qu'il concourrait pour l'Azerbaïdjan[11].

Il révèle avoir en ligne de mire le vieux record d'Europe du 200 m de l'Italien Pietro Mennea qui est de 19 s 72, réalisé en 1979[12]. Seul le Français Christophe Lemaitre s'en est rapproché depuis avec 19 s 80 en 2011[12].

Ramil Guliyev débute la saison 2018 par une 3e au Meeting de Doha, en 20 s 11 (+ 1,3 m/s). Plus en retrait à Eugene (7e en 20 s 57), il signe ensuite trois victoires consécutives, dont deux en Ligue de diamant. Il remporte les Paavo Nurmi Games en 20 s 23, puis les Bislett Games d'Oslo en 19 s 90 (+ 1,0 m/s), son premier chrono sous les 20 secondes depuis son record personnel à 19 s 88 en 2015[13]. À Stockholm, trois jours plus tard, il s'impose en 19 s 92 devant son dauphin d'Oslo, Aaron Brown[14].

Le 29 juin 2018, il remporte à Tarragone le titre du 200 m des Jeux méditerranéens, en 20 s 15 (record des Jeux), en devançant très largement l'Italien Eseosa Desalu (20 s 77) et le Français Mickaël-Méba Zeze (20 s 78)[15]. Le lendemain, avec le relais turc, il décroche l'argent en 38 s 50, battu d'un centième par l'Italie emmenée par Filippo Tortu[16]. Le 20 juillet, il termine 2e du Meeting Herculis de Monaco en 19 s 99 (+ 0,9 m/s), derrière l'Américain Noah Lyles (19 s 65)[17].

Le 9 août 2018, Ramil Guliyev remporte la médaille d'or du 200 m des championnats d'Europe de Berlin dans le temps de 19 s 76 (+ 0,7 m/s). Il bat le record des championnats, le record de Turquie, et devient le 2e meilleur performeur européen de l'histoire derrière l'Italien Pietro Mennea (19 s 72). Il devance sur le podium le Britannique Nethaneel Mitchell-Blake (20 s 04) et le Suisse Alex Wilson (20 s 04)[18]. Trois jours plus tard, avec le relais turc, Ramil Guliyev devient vice-champion d'Europe du relais 4 x 100 m en 37 s 98, nouveau record de Turquie, derrière l'équipe du Royaume-Uni (37 s 80).

PalmarèsModifier

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
Représentant l'   Azerbaïdjan
2007 Championnats du monde cadets Ostrava 2e 200 m 20 s 72
2008 Championnats du monde juniors Bydgoszcz 5e 200 m 21 s 00
2009 Championnats d'Europe en salle Turin 7e 60 m 6 s 67
Universiade Belgrade 1er 200 m 20 s 04
Championnats d'Europe juniors Novi Sad 2e 100 m 10 s 16
1er 200 m 20 s 33
Championnats du monde Berlin 7e 200 m 20 s 61
Représentant la   Turquie
2013 Jeux méditerranéens Mersin 2e 100 m 10 s 23
2e 200 m 20 s 46
2014 Championnats d'Europe par équipes Brunswick 3e 100 m 10 s 37
2e 200 m 20 s 57
11e 4 × 100 m 40 s 25
Championnats des Balkans Pitești 1er 100 m 10 s 24
1er 200 m 21 s 04
Championnats d'Europe Zurich 6e 200 m 20 s 48
2015 Championnats d'Europe par équipes Heraklion 2e 200 m 20 s 67
Universiade Gwangju 3e 100 m 10 s 16
3e 200 m 20 s 59
Championnats des Balkans Pitești 1er 200 m 20 s 59
1er 4 x 100 m 39 s 35
Championnats du monde Pékin 6e 200 m 20 s 11
2016 Championnats des Balkans Pitesti 1er 100 m 10 s 30
1er 200 m 20 s 98
Championnats d'Europe Amsterdam 6e 100 m 10 s 23
2e 200 m 20 s 51
Jeux olympiques Rio de Janeiro 8e 200 m 20 s 43
2017 Jeux de la solidarité islamique Bakou 1er 100 m 10 s 06
1er 200 m 20 s 08
2e 4 x 100 m 39 s 56
Championnats d'Europe par équipes Vaasa 1er 200 m 20 s 20
Championnats du monde Londres 1er 200 m 20 s 09
7e 4 x 100 m 38 s 73
Ligue de diamant 3e 200 m 20 s 02
2018 Jeux méditerranéens Tarragone 1er 200 m 20 s 15
2e 4 x 100 m 38 s 50
Championnats d'Europe Berlin 1er 200 m 19 s 76
2e 4 x 100 m 37 s 98
Ligue de diamant 2e 200 m 19 s 98
Coupe continentale Ostrava 2e 200 m 20 s 29
2e 4 x 100 m 38 s 96
2019 Relais mondiaux de l'IAAF Yokohama 7e 4 x 100 m 39 s 13
Ligue de diamant 2e 200 m 19 s 86

RecordsModifier

Épreuve Temps Lieu Date
60 m Salle 6 s 58 (NR)   Soumy 13 janvier 2012
100 m Plein air 9 s 97   Bursa 6 juillet 2017
200 m Plein air 19 s 76 (NR)   Berlin 9 août 2018
En salle 21 s 05 (NR)   Liévin 14 février 2012

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Biographie de Ramil Guliyev », sur tilastopaja.org (consulté le 25 mai 2011)
  2. (en) Berlin 2009 - Men's 200m Preview, berlin.iaaf.org, consulté le 9 août 2009
  3. Чемпионат Европы без Рамиля Гулиева (ru)
  4. Azərbaycanlı sprinterin atası vəfat edib « Copie archivée » (version du 8 novembre 2009 sur l'Internet Archive) (az)
  5. (en) « Рамиль Гулиев. $200 000 или Азербайджан? », Azerisport.com (consulté le 21 décembre 2010)
  6. « Guliev miss Olympics, Worlds as transfer become sour »
  7. « Turku: Lavillenie encore perché à plus de 5,80m », sur Sports.fr (consulté le 14 juin 2017)
  8. (tr) « Ramil Guliyev dünya spor tarihine girdi », sur CNN Türk (consulté le 7 juillet 2017)
  9. (en) « European Athletics - Guliyev joins exclusive club with 9.97 clocking », sur european-athletics (consulté le 7 juillet 2017)
  10. a et b avec S.K. à Londres, « Championnats du monde : Le titre pour Ramil Guliyev sur 200m, Wayde van Niekerk deuxième », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 11 août 2017)
  11. « VIDÉO. Mondiaux d’athlétisme : Kori Carter domine le 400 m haies femmes ! » (consulté le 11 août 2017)
  12. a et b (en) « European Athletics - Guliyev gets ready to chase Mennea's long-standing European 200m record », sur european-athletics (consulté le 5 décembre 2017)
  13. « IAAF: Samba’s momentum continues in Oslo – IAAF Diamond League| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 12 juin 2018)
  14. « IAAF: Samba blazes 47.41 Asian record in Stockholm - IAAF Diamond League| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 12 juin 2018)
  15. « Ramil Guliyev 35 yıllık rekoru kırdı », takvim.com.tr,‎ (lire en ligne, consulté le 30 juin 2018)
  16. « IAAF: Arafi and Guliyev excel as Mediterranean Games conclude| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 1er juillet 2018)
  17. Rédaction, « Nouvelle MPM pour Noah Lyles sur 200m, à Monaco », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 20 juillet 2018)
  18. « IAAF: Warholm blazes 47.64, Guliyev 19.76 in Berlin - European Championship, day 3| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 10 août 2018)