Alexis Copello

athlète cubain

Alexis Copello
Image illustrative de l’article Alexis Copello
Alexis Copello en 2019
Informations
Disciplines Triple saut
Nationalité Drapeau : Cuba Cubain (1985 - 2016)
Drapeau : Azerbaïdjan Azerbaïdjanais (2017 -)
Naissance (36 ans)
Lieu Santiago de Cuba
Taille 1,85 m (6 1)
Poids 80 kg (176 lb)
Records
17,68 m (2011)
Palmarès
Championnats du monde - - 1
Championnats d'Europe - 1 -
Ligue de diamant - 3 -

Alexis Copello (né le à Santiago de Cuba) est un athlète cubain naturalisé azerbaïdjanais en 2017[1], spécialiste du triple saut.

CarrièreModifier

Sous les couleurs cubaines (2006 - 2016)Modifier

En 2006, Alexis Copello remporte la médaille d'argent du triple saut lors des Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes de Carthagène, derrière son compatriote Yoandri Betanzos. Sélectionné dans l'équipe de Cuba lors des Jeux olympiques d'été de 2008 à Pékin, il est éliminé au stade des qualifications avec un saut à 17,09 m.

Il améliore son record personnel en plein air le à La Havane avec 17,65 m (+0,1 m/s), avant de s'imposer lors des Championnats d'Amérique centrale et des Caraïbes devant son compatriote Yoandri Betanzos. Il participe aux Championnats du monde de Berlin et remporte la médaille de bronze avec un triple bond à 17,36 m réalisé à sa sixième et dernière tentative, s'inclinant face au Britannique Phillips Idowu (17,73 m) et au Portugais Nelson Évora (17,55 m)[2].

Vainqueur des Championnats Ibéro-américains 2010 de San Fernando, en Espagne, Alexis Copello termine deuxième du classement général de la Ligue de diamant 2010 derrière le Français Teddy Tamgho, s'imposant notamment lors de la première étape à Doha, et se classant deuxième à Paris et à Bruxelles[3]. Sélectionné dans l'équipe des Amériques lors de la première édition de la Coupe continentale, à Split, le Cubain prend la deuxième place du concours derrière le Roumain Marian Oprea.

Lors du meeting de Liévin, le , il réalise un saut de 17,14 m, derrière le français Teddy Tamgho et ses 17,64 m, meilleure performance mondiale de l'année, mais devant le Roumain Marian Oprea (17,07 m)[4]. Le , il améliore de trois centimètre sa meilleure marque en réalisant 17,68 m (+1,6 m/s) à Ávila, en Espagne. Malgré un triple-bond à 17,47 m, il ne se classe que quatrième des Championnats du monde de Daegu, échouant à trois centimètres seulement de l'Américain Will Claye, médaillé de bronze[5]. Il termine à la deuxième place de la Ligue de diamant 2011, derrière Phillips Idowu. Fin octobre à Guadalajara, en altitude, Copello s'adjuge le titre des Jeux panaméricains en atteignant la marque de 17,21 m[6].

Il revient en forme en 2015 où il re-saute au dessus de 17 mètres avec exactement 17,15 à Rome. Il se classe cinquième du classement général de la Ligue de diamant.

Le , lors du meeting de Karlsruhe, Copello établit la meilleure performance mondiale de l'année avec 16,99 m. Le suivant, le Cubain se classe 3e du World Challenge Beijing avec 16,93 m, derrière les Chinois Dong Bin (17,24 WL) et Cao Shuo (16,98 m)[7]. Le , il remporte le meeting de Madrid avec 17,10 m[8].

Sous les couleurs azéries (2017)Modifier

Bien qu'il soit de retour sur les pistes depuis sa blessure en 2013, Alexis Copello ne participe à aucune compétition internationale majeure depuis les Jeux olympiques de Londres (8e). Les raisons seraient très probablement dû à son changement de nationalité pour l'Azerbaïdjan qui a été confirmée par l'IAAF en [1] et qui exige une période d'un an et demi avant de pouvoir participer sous les couleurs du nouveau pays.

Il réalise sa première compétition sous les couleurs azéries lors du meeting de Doha où il termine 3e avec 16,81 m[9]. Il devient ensuite vice-champion des Jeux de la solidarité islamique avec 16,90 m, derrière son compatriote Nazim Babayev (17,15 m). Le à Eugene, il réalise son meilleur saut depuis 2012 avec 17,17 m. Le , il termine 5e des championnats du monde de Londres avec 17,16 m[10].

Le , il termine 2e ex-aecquo du classement général du circuit mondial en salle de l'IAAF, derrière Nelson Évora[11]. Le , Copello échoue au pied du podium de la finale des championnats du monde en salle de Birmingham : auteur de 17,17 m, son meilleur saut de la saison, il doit nettement s'incliner pour le podium complété par Nelson Évora, 3e avec 17,40 m[12].

Le , lors de la Doha Diamond League, Copello termine 3e avec 17,21 m, son meilleur saut depuis 2011. Le , lors des championnats d'Europe de Berlin, il remporte sa première médaille internationale sous les couleurs de l'Azerbaïdjan en décrochant l'argent avec un saut à 16,93 m, derrière le Portugais Nelson Évora (17,10 m)[13].

Il se classe 7e des championnats du monde 2019 à Doha avec 17,10 m[14].

PalmarèsModifier

Date Compétition Lieu Résultat Marque
Représentant   Cuba
2006 Jeux d'Am. centrale et des Caraïbes Carthagène des Indes 2e 16,85 m
2008 Championnats d'Amérique centrale et des Caraïbes Cali 3e 16,91 m
2009 Championnats d'Amérique centrale et des Caraïbes La Havane 1er 17,33 m
Championnats du monde Berlin 3e 17,36 m
2010 Championnats Ibéro-américains San Fernando 1er 17,28 m
Ligue de diamant 2e détails
Coupe continentale Split 2e 17,25 m
2011 Championnats du monde Daegu 4e 17,47 m
Ligue de diamant 2e détails
Jeux panaméricains Guadalajara 1er 17,21 m
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 7e 16,92 m
Jeux olympiques Londres 8e 16,92 m
2015 Ligue de diamant 5e détails
2016 Circuit mondial en salle de l'IAAF 3e détails
Ligue de diamant 2e détails
Représentant l'   Azerbaïdjan
2017 Jeux de la solidarité islamique Bakou 2e 16,90 m
Championnats du monde Londres 5e 17,16 m
2018 Circuit mondial en salle de l'IAAF 2e détails
Championnats du monde en salle Birmingham 4e 17,17 m
Championnats d'Europe Berlin 2e 16,93 m
Ligue de diamant 7e 16,20 m
2019 Ligue de diamant 5e 17,02 m
Championnats du monde Doha 7e 17,10 m
2021 Championnats d'Europe en salle Toruń 2e 17,04 m

RecordsModifier

Records personnels
Épreuve Marque Lieu Date
Triple saut Plein air 17,68 m   Ávila
En salle 17,24 m   Liévin

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a et b « IAAF: Alexis Copello | Profile », sur iaaf.org (consulté le )
  2. (en) « Cuban Triple Jumper Wins Bronze in Berlin », ain.cubaweb.cu, 18 août 2009
  3. (en) Ligue de diamant 2010 - triple saut, diamondleague.com, 27 août 2010
  4. (fr) MPM sans les 18 m pour Tamgho, L'Équipe, le 8 février 2011
  5. (en) « Finale du triple saut des Championnats du monde 2011 », sur iaaf.org (consulté le )
  6. (en) Javier Clavelo Robinson, « Cisneros joins sub-48 club with 47.99, Thompson soars to 2.32m - Pan American Games, Day 5 », sur iaaf.org, (consulté le )
  7. « IAAF: Beijing World Challenge 2016 Ghazal », sur iaaf.org (consulté le )
  8. « Ruth Beitia y Orlando Ortega, en plena forma para el Europeo », Eurosport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. « IAAF: Rohler moves to second on world all-time list with 93.90m in Doha – IAAF Diamond League| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  10. (es) « Triplistas ponen a Cuba en el Top Ten por puntos del Mundial de Atletismo (+Video) », CiberCuba,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. « IAAF: Lisek and Bukowiecki dominate in Torun| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  12. « IAAF: World Indoor Champs Birmingham 2018 men triple jump », sur iaaf.org (consulté le )
  13. « IAAF: Duplantis vaults 6.05m while Asher-Smith completes sprint triple as European Championships conclude| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  14. « Triple Jump Series Result | IAAF World Athletics Championships, DOHA 2019 | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le )