Morgan Lake

athlète britannique

Morgan Lake
Image illustrative de l’article Morgan Lake
Morgan Lake en 2014.
Informations
Disciplines Épreuves combinées, saut en hauteur
Période d'activité depuis 2013
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Naissance (22 ans)
Lieu Reading (Berkshire)
Taille 1,78 m
Poids 64 kg
Club Windsor Slough Eton & Hounslow AC
Entraîneur Aston Moore
Records
1,97 m (2018)
Palmarès
Champ. du monde juniors 2 - -

Morgan Lake (née le à Reading) est une athlète britannique, spécialiste des épreuves combinées et du saut en hauteur.

BiographieModifier

En mai 2014, elle remporte le meeting Multistars, à Florence en Italie, en totalisant 5 896 pts au terme des sept épreuves de l'heptathlon. Plus tard dans la saison, elle se classe 17e du meeting de Götzis. Fin juillet, elle participe aux Championnats du monde juniors d'Eugene, aux États-Unis. Elle remporte tout d'abord l'épreuve de heptathlon et améliore son record personnel avec 6 148 pts après avoir établi de nouveaux records personnels au lancer du javelot (41,66 m) et au saut en hauteur (1,94 m)[1]. Quatre jours plus tard, elle remporte la médaille d'or du saut en hauteur en franchissant une barre à 1,93 m[2].

Elle participe à ses premiers championnats internationaux séniors lors des championnats d'europe où elle est éliminée en qualifications avec 1,85 m. Elle participe ensuite aux Championnats d'Europe en salle de Prague sur le pentathlon où elle prend la neuvième place avec un nouveau record personnel en 4 527 points, échouant seulement à quelques pointes du record du monde juniors de la Suédoise Carolina Klüft.

Elle devient ensuite championne d'Europe juniors avec 1,91 m, devançant la Française Nawal Meniker (1,86 m) et est ensuite éliminée des qualifications des Championnats du monde de Pékin avec 1,89 m.

Le 7 février à Třinec, Lake franchit 1,92 m pour terminer 2e derrière la Tchèque Michaela Hrubá (1,94 m)[3]. Le 19 mars 2016, elle se classe 7e des championnats du monde en salle de Portland avec 4 499 points[4]. Le 25 juin, elle est sacrée championne nationale avec un saut à 1,90 m, avant d'échouer à 1,95 m[5].

Le 9 juillet, elle ne termine pas son heptathlon des Championnats d'Europe d'Amsterdam[6]. Elle se qualifie le 17 août pour la finale du saut en hauteur des Jeux olympiques de Rio grâce à un saut à 1,94 m en qualifications, record personnel égalé[7]. Elle se classe 10e de la finale avec 1,93 m[8].

Le 4 mars 2017, Lake termine à la dernière place de la finale de la hauteur des Championnats d'Europe en salle de Belgrade avec 1,85 m[9]. Le 17 juin, à Bedford, elle remporte le titre national espoir et égale pour la cinquième fois de sa carrière en plein air (+ une fois en salle) son record d'1,94 m[10]. Elle échoue par trois fois à 1,96 m, dont un essai de peu, mais réalise malgré tout les minimas pour les Championnats du monde de Londres[10]. Cette marque d'1,96 m, elle la franchit lors des Championnats du Royaume-Uni, lui sécurisant son billet pour les mondiaux[11] et lui permettant d'établir la 3e meilleure performance britannique sur la discipline derrière celles de Katarina Johnson-Thompson (1,98 m) et d'Isobel Pooley (1,97 m). Elle échoue à 1,99 m[11].

Le 12 août, elle participe sa première finale mondiale en plein air lors des mondiaux de Londres et termine 6e avec 1,95 m[12]. L'année suivante, en mars, elle échoue au pied du podium des championnats du monde en salle de Birmingham avec un saut à 1,93 m, battue aux essais pour l'argent et le bronze par Vashti Cunningham et Alessia Trost[13]. La Russe Mariya Lasitskene décroche le titre avec 2,01 m[14].

Deuxième des Jeux du Commonwealth de Gold Coast avec 1,93 m, derrière Levern Spencer (1,95 m) début avril, Morgan Lake remporte le 1er juillet les championnats du Royaume-Uni en portant son record personnel à 1,97 m, pour devenir la seconde meilleure performeuse britannique de l'histoire, derrière Katarina Johnson-Thompson (1,98 m), à ex-aecquo avec Isobel Pooley. Elle échoue ensuite à une barre à 2,00 m[15].

Le 26 janvier 2019, pour sa première compétition en salle de la saison, Morgan Lake égale le record du Royaume-Uni en salle avec une barre à 1,97 m, améliorant de 3 centimètres son précédent record datant de 2015[16].

PalmarèsModifier

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Marque
2014 Multistars Florence 1re Heptathlon 5 896 pts
Championnats du monde juniors Eugene 1re Hauteur 1,93 m
1re Heptathlon 6 148 pts
2015 Championnats d'Europe en salle Prague 9e Pentathlon 4 527 pts
Championnats d'Europe juniors Eskilstuna 1re Hauteur 1,91 m
2016 Championnats du monde en salle Portland 6e Pentathlon 4 499 pts
Championnats d'Europe Amsterdam Heptathlon DNF
Jeux olympiques Rio de Janeiro 10e Hauteur 1,93 m
2017 Championnats d'Europe en salle Belgrade 8e Hauteur 1,85 m
Championnats d'Europe par équipes Lille 7e Hauteur 1,85 m
Championnats du monde Londres 6e Hauteur 1,95 m
2018 Championnats du monde en salle Birmingham 4e Hauteur 1,93 m
Jeux du Commonwealth Gold Coast 2e Hauteur 1,93 m
Coupe du monde Londres 2e Hauteur 1,93 m
Championnats d'Europe Berlin 7e Hauteur 1,91 m
Ligue de diamant 11e Hauteur 1,85 m
2019 Championnats d'Europe en salle Glasgow 9e Hauteur 1,91 m
Championnats d'Europe espoirs Gävle 6e Hauteur 1,85 m

RecordsModifier

Heptathlon
Épreuve Performance Lieu Date
100 mètres haies 14 s 25   Florence 2 mai 2014
Saut en hauteur 1,97 m   Birmingham 1er juillet 2018
Lancer du poids 14,85 m   Götzis 31 mai 2014
200 mètres 24 s 59   Götzis 31 mai 2014
Saut en longueur 6,32 m   Birmingham 29 juin 2014
Lancer du javelot 41,93 m   Florence 29 avril 2017
800 mètres 2 min 19 s 06   Kladno 11 juin 2016
Heptathlon 6 148 pts   Eugene 23 juillet 2014
Pentathlon (en salle)
Épreuve Performance Lieu Date
60 mètres haies 8 s 63   Salamanque 20 février 2016
Saut en hauteur 1,97 m (NR)   Hustopece 26 janvier 2019
Lancer du poids 13,91 m   Prague 6 mars 2015
Saut en longueur 6,13 m   Nogent-sur-Oise 24 janvier 2015
800 mètres 2 min 18 s 53   Salamanque 20 février 2016
Pentathlon 4 527 pts   Prague 6 mars 2015

Notes et référencesModifier

  1. (en) Parker Morse, « Report: women's heptathlon 800m – IAAF World Junior Championships, Oregon 2014 », sur iaaf.org,
  2. (en) Parker Morse, « Report: women’s high jump – IAAF World Junior Championships, Oregon 2014 », sur iaaf.org,
  3. Hruba wins, Lake second
  4. Women's heptathlon results
  5. « British Athletics Results », sur www.britishathletics.org.uk (consulté le 26 juin 2016)
  6. « Competitions - European Athletics Championships - European Athletics », sur european-athletics (consulté le 10 juillet 2016)
  7. « IAAF: High Jump Summary | The XXXI Olympic Games | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 18 août 2016)
  8. « IAAF: High Jump Series Result | The XXXI Olympic Games | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 10 septembre 2016)
  9. (en) « Competitions - European Athletics Indoor Championships - European Athletics », sur european-athletics (consulté le 4 mars 2017)
  10. a et b (en-GB) « Gold for Morgan Lake at England Athletics U20/23 Champs - Athletics Weekly », Athletics Weekly,‎ (lire en ligne, consulté le 17 juin 2017)
  11. a et b « IAAF: Lake leaps to British high jump title| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 2 juillet 2017)
  12. (en) Andrew Longmore, « More high-jump heartache for Johnson-Thompson », thetimes.co,‎ (lire en ligne, consulté le 13 août 2017)
  13. « IAAF: Report: women's high jump - IAAF World Indoor Championships Birmingham 2018| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 2 mars 2018)
  14. « IAAF: world indoor championships day 1 wrap », sur iaaf.org (consulté le 2 mars 2018)
  15. (en-GB) Ben Bloom, « Reece Prescod wins British 100m title but Linford Christie's national record still stands », The Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 1er juillet 2018)
  16. « Indoor round-up: Warholm clocks 45.56, Mahuchikh equals world U20 indoor high jump record| News | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le 27 janvier 2019)

Liens externesModifier